Polémique sur le genre : le VAR ou la VAR ?

Une Balle dans le pied – Comme si les débats sur l’arbitrage vidéo n’étaient pas assez virulents, des désaccords sur son lexique s’y sont ajoutés.

 

Évidemment, c’est la plus futile des controverses que suscite l’arbitrage vidéo. Elle n’aura pas lieu en Premier League, où il s’applique tout juste et déchaîne colère et incompréhension (bienvenue au club) : le terme VAR est un acronyme anglais pour Video assistant referee, et les substantifs n’ont pas de genre dans cette langue.

 

Car en France, ou plutôt en français, la confusion règne quant à l’usage : faut-il dire le VAR ou la VAR ? Chacun fait sa propre cuisine, parfois rappelé à l’ordre par les partisans de l’un ou l’autre article défini. Alors comment trancher, et faut-il même trancher ? (…) 

 

LIRE L'ARTICLE


16 commentaires
Sens de la dérision

Je ne vois pas en quoi la mauvaise traduction (arbitrage au lieu d'arbitre) change les choses parce qu'arbitrage est aussi un terme masculin. LA VAR c'est juste parce qu'on invisibilise l'être humain au profit de la technique, la VAR c'est la vidéo.

Jamel Attal

Parce qu'en effet, là, ce n'est plus une question de genre, mais de ce qu'on désigne. "Le VAR" désigne l'arbitre vidéo, "la VAR" l'arbitrage vidéo, et c'est bien le résultat de cette traduction trompeuse.

Tu peux penser que cela invisibilise l'être humain, c'est assez juste (c'est une des petites entourloupes du système, qui fait passer un processus humain pour un processus technologique), mais "la VAR" présente l'intérêt de signifier le dispositif dans son ensemble – et c'est bien le dispositif dans son ensemble qui intervient, plus que le seul "chef des arbitres"(le VAR) devant les écrans.

but de ouf

C'est marrant parce que pour moi c'est bien la VAR, mais le féminin est pour "assistance vidéo". Je rejoins donc Jamel sur la désignation au féminin du concept (ou dispositif).

(Il aura fallu un sujet aussi futile que ça pour que je ressorte mes identifiants... J'en profite pour remercier l'équipe pour tout le boulot réalisé et m'excuser de n'être finalement qu'un lecteur sélectif ;-)