Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Le joueur préféré

aujourd'hui à 07h58 - Mevatlav Ekraspeck : Tonton Danijel08/03/2021 à 23h25(Euh, l'Italie n'a jamais croisé l'Allemagne en 1990)-----Ah... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h52 - Sens de la dérision : J'avais raté cette info :"Compte tenu des circonstances économiques très graves qui touchent... >>


Manette football club

aujourd'hui à 07h40 - Danishos Dynamitos : Moi aussi j’aime bien Tidus et FFX dans son ensemble qui est globalement réussi.Par contre, Vaan... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 07h27 - Sens de la dérision : Franchement tu aurais pu faire ton vaccin avant de me rencontrer en LdB ! Courage quand même ! >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 07h26 - Sens de la dérision : Incompréhensible ce truc... pas autant que la Ligue des Nations. Le seul avantage, c'est que... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 07h23 - Dan Lédan : The Viking..même pas , j ai éte élevé à OF et le Telegramme n existait pas dans le 35..J ai du... >>


Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 07h18 - Edji : Au-delà, l’enquête disciplinaire elle-même avait considéré qu’il n’y avait aucun propos... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 05h42 - Toni Turek : La veille, Constantin avait sorti ça : "J’aimerais bien finir la saison avec mon coach".Et... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h13 - Charterhouse11 : Sinon Jalen Rose a tout dit :https://twitter.com/jalenandjacoby/status/1369026284651708425?s=21 >>


Coupe de France

aujourd'hui à 00h12 - Tonton Danijel : Tiens, j'ai failli faire la même avec Canet qui va réussir à arriver en finale en n'ayant... >>


Foot et politique

08/03/2021 à 23h19 - Espinas : Pour une fois que c'étaient les réacs cathos qui expérimentaient que manifester n'allait pas... >>


Les Princes de Louis II

08/03/2021 à 23h07 - Le Meilleur est le Pires : Le tacle de Volland est le beau geste défensif de l'année.Ca résume le match sur Eurosport avec... >>


Aux Niçois qui manigancent

08/03/2021 à 22h57 - Mevatlav Ekraspeck : Mevatlav Ekraspeck10/02/2021 à 19h06Bonsoir, je reviens du futur et vous avez êtes en finale de... >>


Le fil dont vous êtes le héros

08/03/2021 à 22h04 - inamoto : [Ligue des branquignols, Ronde 6]Lundi 21h30 : Breizhilien - M.Meuble.Jeudi 21h30 : Utaka Souley... >>


Changer l'arbitrage

08/03/2021 à 21h27 - Pascal Amateur : C'est très photographique comme effet, assez séduisant il est vrai. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

08/03/2021 à 21h24 - Milan de solitude : 9 buts en 5 matchsCe n'est pas drôle mais ça claquerait. Un peu comme "12 mai 1976". >>


Bréviaire

08/03/2021 à 21h23 - Pascal Amateur : Elles vont sans culottes, c'est coquet "A Rennes, des joueuses de foot sans short pour mettre une... >>


Café : "Au petit Marseillais"

08/03/2021 à 21h08 - Gouffran direct : Larguet démission! >>


Le fil éclectique

Pour tous les posts qui ne trouvent pas de forum, celui-ci ramasse les chiens perdus.

forezjohn

21/01/2021 à 11h28

Content pour toi ULF

environ bâillonné

21/01/2021 à 21h35

Une question pour les éleveurs de pré-ado : ma fille de 11 ans me tanne pour que je la laisse installer snapchat sur son précieux. On essaye de limiter son utilisation, mais sortie du collège c'est une guerre de tous les instants pour qu'elle se décolle de son téléphone. Elle est déjà dans un groupe WhatsApp avec une partie de sa classe, d'après ce que j'ai compris, c'est dur de suivre ce qu'elle pourrait faire sur snapchat, car tout s'efface ? Si vous avez expérimenté avec vos schtroumpfs, merci d'avance...

Pascal Amateur

21/01/2021 à 21h44

11 ans, c'est l'âge auquel nous avions autorisé notre aînée à installer l'appli. De toute façon, il faut pouvoir refuser le contrôle et mettre en place une relation de confiance. Si tu as foi en ta fille, tu peux tenter le coup. Et accepter que l'adolescence soit une période à part. Nos deux filles sont littéralement collées à leurs écrans, mais leurs notes sont globalement bonnes sinon très bonnes, et surtout elles sont vachement sympas. Mais à toi et à vous de voir, bien sûr.

Tricky

21/01/2021 à 21h44

Deux ans de plus, et le truc est déjà tombé en désuétude pour elle, effet TikTok oblige.
Honnêtement, le tout s'efface me faisait pas mal flipper aussi, mais un peu pour rien, j'ai l'impression. J'ai randomisé mes essais au début, mais rien de suspect.

Sens de la dérision

21/01/2021 à 21h55

J'ai relativement peu utilisé Snapchat mais les messages ne s'effacent que quand on les a vus (et au bout d'un certain temps après).

Dan Lédan

21/01/2021 à 22h55

Fun fact : mon chat s appelle Snap..veridiqie ..nom choisi par mon ado de 15 ans il y a 3 ans..

suppdebastille

21/01/2021 à 22h58

Ca s'efface mais attention à une capture tout de même, un certain Benjamin G. n'a pas été très prudent.

Mevatlav Ekraspeck

21/01/2021 à 23h15

Snap, c'est vachement pratique pour les nudes, les dick-pick, les no-bra challenge... Donc oui, 11-12 ans c'est bien chez les filles, elles commencent à avoir des trucs à montrer.

Après tiktok c'est sympa aussi, mais ils brident les flash-tits et on peut difficilement montrer sa chatte fraîchement épilée, c'est dommage.

Et puis c'est bien les groupes snap' des classes, ça fait des souvenirs quand Mme Duchose se fait traiter de grosse gouinnasse mal enculée par le petit Alain-Marwan de 6èmeB. Et ça permet aussi devoir le grand Mamadou se faire racketter par les 3èmes à la sortie, au moins on sait qui éviter dans la cour.

Parce que bon snap ça s'efface, mais les screen shots c'est pas fait pour les débiles, ça permet de faire tourner pour les copains.

Ah, je vous laisse, on frappe à ma porte, je crois que c'est la cybergendarmerie qui vient m'arrêter.

Bonne soirée.

Lucho Gonzealaise

22/01/2021 à 03h41

Snapchat préviens l'expéditeur quand une capture d'écran est faite (et quoiqu'il arrive, le chantage ou revenge porn est puni par la loi). Par contre, il y a effectivement des applications tierces qui permettent d'enregistrer le contenu de l'écran sans que l'appli Snapchat le détecte.

environ bâillonné

22/01/2021 à 09h27

Benh merci à tous... je vais surtout regretter de ne pas avoir demandé à ce que ma fille redouble son CM2, au moins ça aurait été elle, le caïd de l'établissement. Et elle ne commencerait pas à 8h tous les matins...

 

blafafoire

22/01/2021 à 09h58

@environ bâillonné

Nous avons récemment reçu (tous les parents, pas juste nous), un mail de mise en garde concernant l'utilisation du smartphone (notamment snapchat) au collège.
Je l'ai trouvé plutôt bien tourné et intéressant (pour une fois), notamment car il informe sur l'utilisation réelle de ces "outils" par les enfants, choses dont les parents n'ont que très rarement conscience au moment d'offrir le dernier smartphone + forfait.

Je le recopie ici en intégralité, c'est un peu long, mais je pense que ça peut être intéressant :

"
Chers parents,

L’objectif de ce mail est de vous alerter et de vous sensibiliser sur l’utilisation par vos enfants des réseaux sociaux, notamment Snapchat.

Ces derniers temps, nous avons constaté un accroissement de problèmes, conflits entre élèves lié directement ou indirectement aux nouveaux moyens de communication numériques, notamment Snapchat (mais aussi jeux vidéo en ligne). En effet, de nombreux collégiens possèdent un compte Snapchat et font partie d’un groupe classe ou autre pour échanger, discuter… Seulement, ces groupes s’avèrent être beaucoup plus des nids à problèmes que véritablement des outils d’entraide et de solidarité. Des conflits entre élèves commencent au collège pour continuer puis inévitablement s’amplifier sur ces groupes de discussion, ce qui concerne deux ou trois élèves finit par atteindre un nombre exponentiel d’enfants qui, au départ, ne sont pas concernés. Il devient de plus en plus difficile de gérer des conflits qui prennent une ampleur insoupçonnée à l’origine. Inversement, des petits conflits commençant sur ces groupes finissent par polluer la vie au collège et les ambiances de classes. A plusieurs reprises, des jeunes ne faisant pas partie du groupe ont été ajoutés par des membres, rendant la « contamination » plus importante encore. Parfois même, il s’agit de personnes extérieures au collège, rendant la situation très tendue et très complexe à gérer et le problème à résoudre. Les échanges sur ces réseaux et groupes sont parfois remplis de vulgarités, d’insultes, de propos haineux et de menaces physiques !

Juste avant les vacances, nous en avons eu une démonstration des plus probantes puisqu’un nombre important d’individus issus d’un autre établissement était présent aux abords du collège afin de provoquer une rixe avec un ou plusieurs élèves de notre établissement. Cette histoire qui concernait deux élèves du collège a pris des proportions presque incontrôlables, en grande partie, à cause d’un groupe Snapchat sur lequel des personnes sont venus alimenter et amplifier le conflit. Heureusement, grâce au concours d’un parent d’élève, à l’intervention rapide de l’équipe de vie scolaire puis de la police, tout s’est bien terminé mais les conséquences auraient pu être dramatiques.

Nous vous recommandons vivement d’être vigilants et d’encadrer strictement les pratiques numériques de vos enfants tant leurs usages peuvent être potentiellement toxiques et dangereux. En effet, ces réseaux et groupes peuvent aussi entraîner des dérives graves : formes d’addiction, envoi de clichés intimes, captures d’écran, diffusion de photos compromettantes ou de contenus choquants et violents voire cyberharcèlement… L’impact psychologique de ces effets pervers sur vos enfants peut être très important, voire traumatisant.

Nous vous rappelons, en outre, que l’âge requis pour avoir un compte sur Snapchat ou Instagram est de 13 ans. De même, certains jeux vidéo ne sont pas adaptés aux plus jeunes, des logos PEGI (Pan European Game Information), donnant des informations sur l’âge minimal et le type de contenu dans le jeu, sont placés derrière le boîtier. Il est important de s’y fier et de respecter l’âge requis.

Nous avons le sentiment que nos jeunes se sentent invincibles et ont l’impression que tout est permis quand ils sont derrière leurs écrans. Il faut impérativement leur faire prendre conscience que tout ce qu’ils écrivent et font sur les réseaux numériques est soumis à la loi et peut entraîner un dépôt de plainte voire des poursuites civiles ou pénales. Et en tant que parents, vous êtes responsables devant la loi des publications de vos enfants. Il est donc important que vous preniez le temps d’accompagner vos enfants dans leur utilisation des smartphones, consoles de jeux et autres réseaux sociaux afin de retrouver la maîtrise et le contrôle de ces outils.

Nous pensons aussi que la communication avec vos enfants sur ces sujets est primordiale afin qu’ils en saisissent tous les enjeux.

Nous avons bien conscience de toute la difficulté de maîtriser ces outils dans un modèle économique et sociétal qui pousse adultes et enfants à les posséder et à les utiliser à outrance. Les nouvelles technologies et nouveaux moyens de communication peuvent être de formidables outils de connaissance, de culture et de partage seulement si leur usage est bien ciblé, encadré et accompagné.

Nous vous invitons à vous renseigner et à vous documenter régulièrement car ce n’est pas toujours simple de suivre le rythme des modes et innovations numériques. Le site de la CNIL peut être une réserve d’informations intéressante et un guide pour observer les bonnes pratiques numériques. L’émission Dopamine sur Arte vous explique les mécanismes d’addiction par les réseaux sociaux et d’autres applications. Vous trouverez à la fin du message quelques liens et pièces jointes instructifs, n’hésitez pas à prendre le temps de les consulter !

Nous comptons sur vous pour être attentif à toutes ces problématiques, surtout dans cette période hautement troublée et anxiogène pour tous.
"