Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 03h20 - Redalert : J'en reste coi... Mes condoléances aux amoureux de l'OM et de la langue française. >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h23 - Milan de solitude : Décidément, c'est Petit Bateau qui te remercie. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h54 - Tricky : Hmmm, je ne dis pas que c’est ce qu’il faudrait faire, mais ça a pas mal marché sur Microsoft... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 00h34 - rougénoir : La saison ne verra pas son terme à cause du convinement ! A votre santé ! >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h33 - leo : Je viens de m'inscrire et de voir la liste complète et... y'a pas de jazz ou presque.Korn, Deep... >>


Observatoire du journalisme sportif

31/03/2020 à 23h40 - JL13 : La une de l’Equipe:https://twitter.com/teamom_officiel/status/1245101551502471174?s=21 >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

31/03/2020 à 23h33 - Utaka Souley : Balthazaraujourd'hui à 17h14Utaka Souleyaujourd'hui à 17h06D'ailleurs, El-leu n'a, comme tu dis,... >>


Présentons-nous...

31/03/2020 à 23h00 - Balthazar : Bienvenue Gérard! Joli pseudo. >>


Scapulaire conditionné

31/03/2020 à 22h54 - Gérard Scolaire : Bonjour camarades cofilaires,je passe dire bonjour en coup de vent (en mettant les patins, on n'est... >>


L'Atelier du Diaporama

31/03/2020 à 22h50 - Tonton Danijel : La rédac avait fait un best of en hommage à Loulou Nicollin, peut-être pourrait-elle faire de... >>


Gerland à la détente

31/03/2020 à 22h25 - Mik Mortsllak : Ce graphique n'est pas très flatteur pour le peloton de poursuivants de la... >>


Pharmacie Football Club

31/03/2020 à 21h29 - impoli gone : Si vous voulez vous changer les idées, vous pouvez zieuter le docu d'Arte sur la naissance du... >>


Habitus baballe

31/03/2020 à 21h07 - L'amour Durix : Ouais, si c'est ça, je ne pourrai cacher une certaine déception. À la rigueur, Habemus Paname... >>


Festival de CAN

31/03/2020 à 19h59 - suppdebastille : Moins connu que Manu Dibango et Pape Diouf.rfi.fr"L'ancien président congolais Jacques Joachim... >>


Le fil dont vous êtes le héros

31/03/2020 à 19h56 - Label Deschamps : Je n'ai pas de souvenir de Bacrot dans le top 10, mais il y a peut-être fait un passage fugace qui... >>


Aimons la Science

31/03/2020 à 19h10 - Dédie mon Stück : ULFaujourd'hui à 17h24@Dédie mon Stückaujourd'hui à 15h00Ce n'est pas du tout une bonne... >>


Reliquaire

31/03/2020 à 18h29 - l'homme de la pampa : Le maillot "No drugs" de Maradona au jubilé de Platini. >>


Histoire Football Club

31/03/2020 à 17h56 - suppdebastille : Räï , Weah, Ricardo , Valdo en 93-94.Raï après sa vilaine saison est en tribune à ArsenalCa... >>


Le fil éclectique

Pour tous les posts qui ne trouvent pas de forum, celui-ci ramasse les chiens perdus.

CELTIC BHOY

05/07/2019 à 11h04

A ce sujet, le Daily Record, le tabloïd écossais qui doit être un des pires de la presse britannique, a surpris tout le monde cette semaine en prenant position pour la dépénalisation de toutes les drogues. C'est la conclusion de la rédaction à la suite d'une enquête de grande ampleur sur ce fléau en Écosse, et le constat que les méthodes actuelles pour l'endiguer sont contreproductives.

Run

05/07/2019 à 14h01

Pour revenir au post original de Jay-jay Tolosa, appuye par celui de Marius, nous avons aussi ete claire avec tous nos enfants. Et assez jeune.

Apres, quand tu as un membre de la famille qui a eu quelques soucis avec les drogues dures et autres psychoses en resultants, c'est plus "facile" a aborde et un sujet moins delicats puisque moins tabou.

La depenalisation du canabis est passe par la aussi, ils en parlent a l'ecole, il y a des pubs a la TV (sur Teletoon, pour des mises en garde), forcement tu n'as pas trop le choix d'aborder les sujets.

Et puis l'an dernier, le capitaine de l'equipe U17 de mon plus age est decede d'une overdose. Discussion sympatique d'un dimanche soir.

Tout ca pour simplement dire qu'il faut juste aborder le sujet simplement et dire la verite. Comme tous les sujets en fait.

Run

05/07/2019 à 14h04

(Enfin, "qu'il faut", chacun fait comme il veut, je ne detiens pas la verite non plus)

Dan Lédan

05/07/2019 à 14h20

Papa de 2 filles de 17 et 21 ans (et ayant fréquenté de près le monde interlope du rock rennais à une époque ou ça tombait comme des mouches) , même position : sachant qu'elles seraient exposées un jour ou l'autre (et à 100 m du collège y a un nid de dealers) , on en a discuté assez tôt et sans tabous.
A priori , ça a eu l'air de fonctionner pas trop mal..

Tricky

05/07/2019 à 14h20

Pareil, mais comme tout ce qui concerne les enfants, je me garderais bien d’en faire une vérité.
Ça a bien marché avec la cigarette, pour des raisons familiales assez drastiques (la mort de mon père dans une très lente agonie), moins bien avec le cannabis, pour des raisons contextuelles tout aussi évidentes (c’est plus dur quand elles vivent dans un endroit où c’est légalisé et où tout le monde est assez détendu sur le sujet), et aucune idée pour le reste.

Ceci étant, sur la question de départ, j’ai tendance à penser que c’est mieux de ne pas dissimuler ce qu’on a été, sauf si c’est supporter de l’ASNL.

theviking

05/07/2019 à 14h22

overdose en U17 ? Gast !

shooba

05/07/2019 à 14h27

[Drogues et enfance]

Fumeur occasionnel de longue date, je ne me voyais pas tenir un discours prohibitionniste.
Mon expérience perso, basée sur un échantillon représentatif de 1 (un) enfant mâle :

- Commencer à évoquer le sujet vers 10-11 ans (i.e. entrée au collège) ça me paraît pas mal. Ils sont en âge de comprendre, et sont encore à l'écoute de la parole parentale.
(Je ne sais pas si c'est encore le cas, mais au début des années 2000 il y avait, notamment à l'école primaire, pas mal d'information sur le sujet. C'est bien mais c'est à compléter car ceux qui font cet enseignement ne savent pas forcément de quoi ils parlent... C'est d'ailleurs souvent les enfants qui initient le débat, justement à cause de cette information).

- Discours de base à tenir : LA drogue ça n'existe pas, il y a DES drogues : certaines "relativement" inoffensives, d'autres à fuir. Et l'"escalade" est une fumisterie... Il faut d'abord un terrain propice pour ça.

- Si on est fumeur soi-même, ne pas le cacher : Je suis un parent responsable, tu peux le constater tous les jours, ça n'empêche pas une petite douceur de temps en temps.

- Non négociable : Ne pas y toucher avant d'être "adulte", ça n'a pas les mêmes effets sur les enfants et les adultes (comme l'alcool). Ça doit également rester occasionnel, dans des situations bien particulières. Tous les jours ça craint.
(L'anecdote du gamin qui trempe ses lèvres dans un verre d'alcool m'a valu de sérieuses engueulades avec ma mère : elle le faisait avec mon fils et je suis totalement contre : ça banalise le truc. Et pourquoi pas une clope pensant que tu y es ? Ah non mais ça n'a rien à voir... ad lib).

- Quitte à se mettre la tête à l'envers, un joint c'est beaucoup mieux qu'une murge (avis tout personnel, ça ne rend pas agressif - je vous refais pas le coup de l'Euro 2000 aux Pays-Bas - au pire un peu concon et gloussant, mais est-ce bien grave ?)

- 25 ans bientôt, fumeur occasionnel également mais que de joints, à peu près bien dans sa peau, très sportif (j'y suis pour rien sur ce coup-là) et ayant une sainte trouille/horreur des drogues dures et de leurs utilisateurs, déteste les alcools forts (Ca viendra plus tard, quand il saura apprécier un 21 ans d'âge - l'éducation est une tâche sans fin). Je pense ne pas m'en être trop mal sorti.

Et comme disait Julow, il y a de fortes chances qu'ils/elles y soient confrontés un jour ou l'autre, et l'attrait de l'interdit à cet âge n'est plus à démontrer.
A partir du collège la plupart des mômes savent où en trouver et/ou à qui s'adresser, même dans les écoles les plus select. Posez-leur la question à vos ados...
Autant qu'ils sachent vraiment de quoi il retourne.

- @Redalert : une société sans drogue ça n'existe pas, la drogue existe depuis la nuit des temps. Et merde, de temps en temps c'est sympa. Je suis toujours étonné pas les gens qui acceptent sans problème qu'on puisse se la coller, mais poussent des cris d'orfraie dès qu'on évoque le cannabis (je ne dis pas ça pour toi).

Désolé pour le côté décousu.

Lucho Gonzealaise

05/07/2019 à 15h05

Je pense, comme ça a déjà été soulevé par un cofilaire, qu'il faut aussi principalement mettre l'accent sur l'entourage de l'enfant. Ils peuvent être amenés à recevoir une proposition pour tester une drogue, peut-être même qu'ils seront tentés d'accepter l'offre et nous ne pourrons de toute façon rien faire pour empêcher ça. Par contre, bien expliquer que si ça doit arriver, il est primordial d'être entouré de personnes de confiance, qui savent quels sont les risques et les réactions possibles. Donc inversement, éviter les propositions d'inconnus, sans même qu'ils paraissent louches.

Il y a probablement plus de chances qu'un drame ait lieu suite à un geste mal interprété, qui peut faire passer d'un état serein à un bad trip, que par une overdose.

(et pour rebondir sur le post de NMS, je suis toujours effaré de constater à quel point l'alcoolisme est totalement banalisé en France. Enfin banalisé n'est pas le bon mot, puisque beaucoup de situations relevant de l'alcoolisme ne sont pas du tout considérées comme telles)

Jay-jay Tolosa

05/07/2019 à 15h36

Merci pour les conseils et retours d'expérience familiale, je m'attendais pas à sa question hier, du coup j'ai menti honteusement, avant de me rattraper.

Marius T

05/07/2019 à 15h56

Westham
aujourd'hui à 10h54
Aucun raccourci, juste mon histoire.
Quand ton cousin de 6 ans ton aîné commence par la fumette avec alcool et fini à 4 grammes d’héroïne par jour (à une époque où le gramme était à mille francs).
Tu vois la came, le fixe, la seringue, la désintoxication, les cambriolages, le deal, la prison, le vol d’ordonance, la méthadone.
56 ans aujourd’hui, une épave aux minimas sociaux. Après c’était sympa les billets de 200 francs qu’il nous filait pour aller faire des auto tamponneuses.
Quand le papi et la mamie décèdent après 55 ans de tabagisme sévère
Je ne vais pas chercher très loin les arguments pour les convaincre de ne pas y toucher.
Je ne connais personne non fumeur de tabac, fumer du shit mais je ne crois pas que le shit mène à l'héroïne.

 

Dan Lédan

05/07/2019 à 16h44

Mon meilleur pote n a jamais fumé une clope mais ne rechigne pas sur une petite latte de temps en temps..ça m a toujours impressionné..