Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @lucas_hervouet: 📍 Paris Entretien croisé super intéressant avec @doucetphilippe2 et @FloNyanga sur l’évolution de la communication des…

RT @laol44: Histoire du football (2/4) : Footballerines, des femmes face à l'hégémonie masculine via @franceculture https://t.co/qdgdgnb795

RT @DialectikF: La Grande-Bretagne est le berceau de l’histoire du football. Dès les années 50, le football est abordé dans les travaux iss…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)

Balociné.fr

"Balotelli en réalisateur." (lequipe.fr)

Marco vers Mars

“JPP : ‘Verratti, un extraterrestre’.” (sofoot.com)

Tarzanien

"Un arbitre tanzanien suspendu à vie pour corruption par la FIFA." (football365.com)

Ligue des Lampions

"Hugo Rodriguez : de la Ligue 2 aux fêtes foraines." (lequipe.fr)

Les Temps modernes

"Getafe enchaîne." (lequipe.fr)

Le forum

Le fil éclectique

aujourd'hui à 20h44 - Yul rit cramé : Conseils imprimante ?On sait jamais, il y a des spécialistes de tout ici, alors je tente le... >>


Merlus, Tango et Friture

aujourd'hui à 20h33 - Breizhilien : Ça va sûrement se finir comme ça.Sarr, il est quand même étonnant comme joueur. >>


Le fil prono

aujourd'hui à 20h32 - Run : Il est ou le coty de la draft NFL ? >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 20h04 - Seven Giggs of Rhye : Nickel, on est bien là. Jolie air-défense sur l'intégralité de l'action. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 19h52 - CELTIC BHOY : Le Ferner est bien revenu en fin de première mi-temps. Sinon, Obradovi? est toujours un spectacle... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 19h33 - Rolfes Reus : Vastic Bertrand >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 19h21 - nominoe : C'est confirmé, il y a bien eu un 12-3, lors de la 1ère journée du 1er championnat de D2!... >>


LA GAZETTE : les observations

aujourd'hui à 19h12 - Mik Mortsllak : Ils ne sont plus que 3 joueurs de champ à avoir participé aux 33 journées dans leur... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h07 - gimlifilsdegloin : Luis Carollaujourd'hui à 10h16Charlottesville c’est censé dire quoi exactement ? Je parle de... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 19h00 - White Tripes : gimlifilsdegloinaujourd'hui à 18h53############################## SPOILER GOT S08E02... >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 18h19 - Di Meco : Merci Yul rit cramé. Pour ceux qui l'ignorent et qui ont la flemme de chercher, la ville s'appelle... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 17h53 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Dans le cadre de son 30-60-90 jours, notre Sabre va passer en business review aupres de GI Joe et... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 16h24 - Jus de Nino : liquidoaujourd'hui à 07h32~~~Je discutais il y a quelques jours avec le conseiller politique de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h21 - Balthazar : Tu parles de pige, d'autre part. Est-ce qu'une bonne petite pige te peinerait ? >>


Lost horizons

aujourd'hui à 16h20 - Seven Giggs of Rhye : Merci pour les retours sur la ville éternelle, je vais m'atteler aux recherches maintenant. >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 16h04 - CHR$ : L'avant dernière journée de D1 se dispute demain donc en semaine entre l'aller et le retour de la... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 15h47 - Pascal Amateur : Je vous en remets un peu, en VO, pour le plaisir. "They were wandering about a little on the rocks,... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 15h04 - L oeil était dans la tombe : Halys vient d'ailleurs de se faire balayer par un habitué du circuit Challenger, le slovaque... >>


La L1, saison 2018/2019

La compétition phare de l'Hexagone, ses équipes, ses enjeux, ses dirigeants, ses déboires.

jeannolfanclub

12/02/2019 à 15h37

Flo Riant, tu as arrêté de regarder le tour de France depuis que Sky atomise la compétition ? La F1 ? Le basket US ? Le tennis ? Ça fait quand même un paquet d'années que le glorieuse incertitude du sport est devenu un mythe. Étrangement quand c'est l'équipe de France de handball qui chope une médaille à tous les coups, ça me gêne moins que que quand c'est le petit blondinet qui gagne toutes les courses de cross poussin en région parisienne.

José-Mickaël

12/02/2019 à 15h43

La différence entre PSG aujourd'hui et Lyon, Marseille ou Saint-Étienne autrefois, ce sont les moyens. Il y a toujours eu un club qui a plus de moyens que les autres, mais un peu plus. Le budget de Lyon il y a quinze ans n'était pas trois ou quatre fois supérieur à celui de PSG ou Marseille (en 2018 : 540 millions d'euros pour PSG, 120 millions pour Marseille).

--------
Flo Riant Sans Son
aujourd'hui à 15h12
> La L1 n'est plus une compétition sportive

Parfaitement résumé !

José-Mickaël

12/02/2019 à 15h45

jeannolfanclub
aujourd'hui à 15h37
> Ça fait quand même un paquet d'années que le glorieuse incertitude du sport est devenu un mythe.

Ça dépend où. En NFL (foot américain), les recettes des droits télé sont réparties à égalité entre les 32 franchises. À égalité.

Et en NFL, l'incertitude existe toujours.

JeanLoupGarou

12/02/2019 à 15h51

Mais à la fin, c'est les Patriots qui gagnent.

balashov22

12/02/2019 à 17h19

Lyon arrache son premier titre de Champion à la dernière journée, remporte les deux suivants avec un Monaco puis un PSG très collants aux basques, et je me souviens également de la cuvée 2008 comme un titre disputé avec Bordeaux.
Au plus, ça ferait donc trois saisons où l'OL aurait marqué un écart important avec respectivement Lille, Bordeaux et Marseille (mais j'ai un doute).
En fait, la seule saison où vraiment, l'OL a écrasé le championnat, c'est 2007, celle où on est Champion d'Automne avec 50 points et où on dégoûte tout le monde, notamment Paris qui menait 0-1 à Gerland à quelques minutes de la fin par deux fois en novembre-décembre (une en Ligue 1, une en Coupe Moustache) et finit à 2-1. Mais même cette saison-là, on a flanché en deuxième partie de saison, après l'élimination par la Roma en huitièmes de Ligue des Champions.
Rien de comparable avec le PSG actuel, donc.

Lucho Gonzealaise

12/02/2019 à 17h24

Y a aussi le 4-1 au Vélodrome alors que l'OM avait fait une grosse entame de saison.

Roger Cénisse

12/02/2019 à 17h29

balashov22
aujourd'hui à 17h19

En fait, la seule saison où vraiment, l'OL a écrasé le championnat, c'est 2007, celle où on est Champion d'Automne avec 50 points et où on dégoûte tout le monde, [...]. Mais même cette saison-là, on a flanché en deuxième partie de saison,après l'élimination par la Roma en huitièmes de Ligue des Champions.
Rien de comparable avec le PSG actuel, donc.
________

Oh, un peu quand même sur le plan européen non ? *smiley*

balashov22

12/02/2019 à 17h43

On est sur le fil Ligue 1 mon bon Roger, je me contentais donc de parler résultats domestiques (et d'ailleurs, même quand le PSG se fait savater en février ces dernières années il repart de plus belle, ce que l'OL n'a pas su faire en 2007, en plus de ne pas se montrer aussi friands de coupes nationales).
Mais effectivement, il y a quand même une similitude assez forte en Ligue des Champions. Puisse Mbappé être fort ce soir.

Jeune Mavuba Vaincu

12/02/2019 à 18h47

Comparer le foot français à la Premier League, la Liga, le tennis ou le hand, c'est quand même passer à côté du problème principal pour le suspense : l'incertitude sur le nom du vainqueur.

Dès lors qu'il y a 2 ou 3 possibilités (Barça, Real, éventuellement Atletico pour la Liga, Nadal, Federer ou Djokovic pour le tennis, qui d'ailleurs ne gagnent pas toutes les tournois auxquels ils participent), il y a bien une compétition.

Même la F1 ou le Tour de France peuvent proposer une incertitude sur le nom du vainqueur à défaut de son écurie.

Alors certes, il y a toujours du suspense pour les qualifications en Coupe d'Europe, mais ce n'est quand même pas comparable à un titre.

Pour les comparaisons avec les autres cas de domination d'une seule équipe, il est possible que des dynamiques similaires se mettent en place en Italie ou en Allemagne, mais le Bayern a laissé 3 des 4 dernières éditions de la Coupe et n'a pas l'air parti pour gagner le championnat cette année.

Les exemples historiques pas contre, désolé mais ça n'a rien à voir. Même quand Lyon dominait, la domination était moins écrasante en écart de points, en coupes et en budget déjà, donc même s'ils étaient favoris, il n'était pas du tout inconcevable de voir une équipe se construire, éventuellement sur plusieurs années, pour rivaliser, ce qui a fini par arriver d'ailleurs. C'était d'autant plus crédible que c'était la méthode qu'Aulas avait employé pour arriver au sommet, par exemple en profitant de la manne de la C1.
Et l'espoir de pouvoir un jour, à terme, , à condition de faire les bons choix, rivaliser et gagner des titres, c'est tout ce qu'un supporter demande.

A l'inverse, le PSG n'est pas arrivé à sa place actuelle en construisant, mais en déboursant soudainement des grosses sommes à fonds perdus pour attirer des très gros joueurs en profitant de l'image de marque de Paris et des fonds illimités d'un état.
Les états ayant des fonds illimités à dépenser étant en nombre limité, et tous les clubs n'ayant pas la chance de s'appuyer sur une ville avec une image de marque aussi forte, difficile d'espérer suivre la même trajectoire, ce qui serait pourtant le seul moyen de rivaliser. (Je ne parle même pas d'éthique ou de morale là, juste de probabilités).

Les beaux parcours en Ligue des Champions étant maintenant pareillement verrouillés, la qualification pour la C1 elle-même n'a plus la même portée qu'avant, et elle n'apporte plus une manne suffisante pour combler l'écart.

Alors Monaco a certes pu chiper un titre une année, profitant d'une génération exceptionnelle (l'éclosion d'un Mbappé c'est quoi, une fois par siècle?), mais on voit bien que ça ne dure pas, et ça n'a d'ailleurs pas vocation à durer, l'objectif affiché des autres clubs en France, c'est le trading de joueurs, pas de gagner des titres.
Les joueurs ne s'y trompent pas d'ailleurs, aucun ne signe en espérant y rester (ou alors ceux qui pensent à la retraite). L'objectif c'est de se montrer pour être recruté par un des 10-12 clubs qui visent la Ligue des Champions. On va me dire que cette dynamique a toujours existé, mais je répondrai que jamais à ce point là.

Donc pour en revenir à l'affirmation initiale, une compétition qu'un seul membre a pour objectif de gagner, aussi bien à court qu'à moyen terme, ce n'est plus une compétition.

Et si je voulais troller un peu, j'ajouterai qu'il faut vraiment être supporter parisien pour ne pas s'en être aperçu.

José-Mickaël

12/02/2019 à 19h58

Très bien dit !

> A l'inverse, le PSG n'est pas arrivé à sa place actuelle en construisant, mais en déboursant soudainement des grosses sommes à fonds perdus pour attirer des très gros joueurs

Voilà, c'est ça qui fait la différence.



 

Yul rit cramé

13/02/2019 à 00h06

Ah mince, c'était pas encore acquis tout ça ?

Non parce qu'en effet, ça paraît assez évident.
Il n'y a qu'à voir, on est de plus en plus nombreux à penser que la ligue fermée pourrait devenir un échappatoire, et pourtant, ça nous coûte de le dire.

Le PSG a tué la ligue 1, pas en termes de revenus, ou de compétitivité, mais en terme d'intérêt...
Et ce n'est pas la peine de se réfugier derriere l'anomalie Monaco 2016 pour essayer d'affirmer le contraire.

C'est d'autant plus triste que le foot, souvent reconnu comme le sport le plus incertain, semblait à l'abris d'un tel désintérêt.

Et comparer ça à des sportifs individuels, ou des équipes nationales, c'est d'un ridicule... je ne vois même pas le rapport.