Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 11h38 - Nicordio : Suffit de faire un métier qu’on aime >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 11h37 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : La recherche avance sur le covid-19. C'est la seule bonne nouvelle que j'ai pour... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h35 - Tricky : Roger Cénisseaujourd'hui à 11h25Trickyaujourd'hui à 10h12_______Non. L'arbitrage fait, il est au... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 11h22 - Gouff : COTY Week 8Falcons@Panthers 17-24Vikings@Packers 13-28Titans@Bengals 33-20Jets@Chiefs... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 11h03 - Pascal Amateur : Alors, on ne sait jamais, l'humour noir, bon, faut se méfier, il y en a qui n'aime pas, donc je... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 11h02 - Pascal Amateur : Le sentiment que ses attaques à l'égard de la presse sont pires - oui, ça n'a sans doute aucun... >>


Manette football club

aujourd'hui à 10h50 - Danishos Dynamitos : Red Dead Redemption 2 est un open world lent. Contemplatif même.C'est vrai que ca déroute mais... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 09h19 - Oh Mamm Billig : shev2aujourd'hui à 08h16------------------------Clairement, surtout que le système de chapeau... >>


Paris est magique

28/10/2020 à 23h56 - PCarnehan : Pardon, contact, mais Danilo n'est pas venu ici pour apprendre à jouer en défense centrale. Il ne... >>


Scapulaire conditionné

28/10/2020 à 22h33 - Yul rit cramé : Je crois qu'il faut bien avouer qu'il a pris de l'envergure.C'est un bonheur de voir le joueur... >>


La Ligue des champions

28/10/2020 à 22h27 - Lyon n'aime Messi : Comme un symbole de la vitesse de Morata..Sur RMC le journaliste qui dit que refuser le 3ème but... >>


Dans le haut du panier

28/10/2020 à 21h40 - Jah fête et aime dorer Anne : Conley a une très grosse option joueur cette année. Ils peuvent peut-être le convaincre d'y... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

28/10/2020 à 20h43 - Pascal Amateur : Di Francesco Kean >>


Festival de CAN

28/10/2020 à 20h00 - impoli gone : Même réaction hier en lisant l'article. Comment tu peux choisir délibérément des gamins comme... >>


Le fil éclectique

28/10/2020 à 19h42 - Jah fête et aime dorer Anne : poiuytaujourd'hui à 19h10---------------Là où il faut faire gaffe, c'est qu'il arrive que... >>


Qui veut gagner des quignons ?

28/10/2020 à 19h14 - Mevatlav Ekraspeck : Désolé, réunion de crise Paty / Covid posée en urgence... je pose le quignon sur le comptoir. >>


Marinette et ses copines

28/10/2020 à 19h05 - FPZ : (@nima L'ambiance semble s'être encore dégradée, mais on l'a déjà vue pas terrible en phase... >>


Café : "Au petit Marseillais"

28/10/2020 à 15h23 - L'amour Durix : Comptant pour du mort ?Je sais que dans les PO on n'est pas trop fan du beurre, mais quand même ! >>


Présentons-nous...

Le fil où les petits nouveaux promus sont à l'affiche.

Citron Merengue

04/09/2020 à 14h57

Ah ça, la première au stade, c'est toujours un souvenir qui reste. Je comprends ce sentiment.

Moi tu vois, c'était en 92. On habitait à Madrid depuis longtemps mais on savait qu'on allait partir, et mon père ne nous avait jamais emmené au Bernabeu. Puis un jour, des potes français viennent nous voir (de passage vers l'Expo Universelle de Seville. 92, quelle année en Espagne...) et pof, les pères se décident à nous emmener voir Real Madrid - Saragosse au Bernabeu. Le temps d'acheter des tickets au black, on rentre en retard sur la pelouse. Et j'ai ce souvenir de finir de monter l'escalier d'accès aux tribunes, de voir un pré d'herbe verte qui m'a semblé quasi fluorescente, et pile à ce moment (en tous cas dans mon souvenir), faute sur un attaquant du Real Madrid dans la surface, péno puis but. Ce grondement du stade au moment où l'arbitre siffle péno, pile quand je finis de monter l'escalier, pfff. Incroyable... Pourtant j'avais déjà 13 ans. Mais quand même...

Et quand j'ai amené mes enfants voir France Bulgarie (faut bien exorciser) pour les qualifs de coupe du monde 2018, j'ai vu la même chose dans leurs yeux en arrivant dans les tribunes...

Marius T

04/09/2020 à 15h09

Ahh !!! la première fois.
Tu ne sais pas comment faire, comment te placer.
Ton cœur bat fort, tu es entre peur et excitation, tout ce bouscule.
Puis tu vas et vient et tu finis par jaillir dans la tribune
Les fois suivante, tu es plus à l’aise, tu trouves plus facilement ta place, tu oses même d’autres positions.
Plus de quarante ans après tu t’en souviens comme si c’était hier.

Marius T

04/09/2020 à 15h29

Pardon Madame Orthographe, je ne promets pas de ne pas le refaire.

Raymundo Menech

04/09/2020 à 15h31

J’ai été peu de fois au stade mais en ce qui me concerne c’est la deuxième fois dont j’ai le souvenir le plus fort. La première fois c’était le France-Suède de qualification pour la coupe du monde 94 (2-1, doublé de Cantona). Expérience sympa et même chose, impressioné quand le rectangle de gazon apparaît en arrivant. Mais la deuxième c’est un Red Star - OM à Saint Ouen quand l’OM avait été rétrogradé au milieu des années 90. Ambiance démente, cohue pour rentrer dans le stade, debouts en tribune serrés les uns contre les autres et frissons en entendant et voyant les supporters du Red Star réagir aux buts de leur équipe et à la victoire finale.

Marius T

04/09/2020 à 15h33

Raymundo,
C’est bon et ça fait du bien d’aller très souvent au stade.

Raymundo Menech

04/09/2020 à 15h37

Marius,
Dis donc, je reviens du fil marseillais et là-bas aussi tu causes de “positions”. C’est une marotte. Je ne juge pas, j’approuve même.
Quant à aller au stade plus souvent j’aimerais bien mais je ne suis pas dans un coin où il y a beaucoup de possibilités.

LYon Indomptable

04/09/2020 à 15h49

Ah Marius !
Je vais faire un beau hors sujet. Sorry Dame Redac' !

C'est beau ce que tu nous narres là, Marius T. Émouvant.
Et comme l'a dit Aulas tique, la sensation quand tu montes les escaliers, que la rumeur de la foule se fait de plus en plus précise, jusqu'au moment où la pelouse et son éclat te pètent à la figure, les lignes blanches fraîchement tracées, les poteaux de buts et leurs filets, un truc unique dont je me souviens depuis un jour de championnat du Cameroun, en 1977, au stade de la réunification de Douala.
La passion est née ce jour là.

Le stade, c'est aussi le lieu qui a servi de théâtre à mes seuls actes de "voyou" adolescent :
- défier l'autorité paternelle, et inlassablement "faire le mur" le dimanche matin, pour aller suivre les campagnes de coupe d'Afrique de l'Union Sportive de Douala que mon papa, pas fouteux du tout et réfractaire aux manifestations de foule, m'interdisait formellement d'aller voir, en raison du danger (réel mais heureusement, jamais confirmé, à l'époque tout du moins) pour un môme de 12-15 ans de se retrouver dans un stade de 40.000 places qui en accueillait pour ces matchs là 70.000.
Aaaaaahhh ! cette attente du match à partir de 10-11h du matin, sous le soleil équatorial et son humidité oppressante, pour un match qui débutait à 16h.
Tout du moins, si l'on avait réussi à escalader l'enceinte du stade et surtout échappé aux coups de ceinture des policiers Camerounais qui attendaient les resquilleurs (tiens ! Il existe encore ce mot ?) au bas du mur d'enceinte pour les garder assis au sol, en cercle avant d'être embarqué dans des camions vers des camps militaires où ils étaient punis à recevoir une bastonnade mémorable, manger du moment cru et faire la propreté du camp militaire. Mais c'était vécu comme un folklore un peu rugueux, pas comme une atteinte aux droits de l'homme lol.
Ça aussi, ce fut ma magie initiatique, mon rituel de conversion à cette passion qui ne m'a jamais quitté, et que l'on croit indispensable de transmettre aux suivants. Pour qu'ils écrivent leur récit eux aussi.

Fin du hors sujet.
Honneur aux nouveaux venus.

LYon Indomptable

04/09/2020 à 15h53

Je disais :
... recevoir une bastonnade mémorable, manger du piment*** cru et faire la propreté du camp militaire...

Marius T

04/09/2020 à 16h38

Je vois surtout que mon post, n’a pas ru l’effet escompté pour son double sens.

Utaka Souley

04/09/2020 à 16h40

Marius T
aujourd'hui à 16h38

Il manque un 't' à 'ru' pour laisser l'effet se faire.

 

Raymundo Menech

04/09/2020 à 16h46

Mais si Marius, ta verve a été remarquée.