Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

La Ligue des champions

aujourd'hui à 12h01 - Flo Riant Sans Son : Sur la différence entre El/LdC, je n'avance pas qu'on la joue à fond. Je dis que c'est la... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 11h55 - vertigo : Deutschland Uber Eats"Flick: 'Pavard nous apporte tout ce dont on a besoin'." (lequipe.fr) >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h48 - Lucho Gonzealaise : Quand je vois la dernière pub de Canal, je constate qu'il n'y a pas que dans leurs émissions que... >>


Smells like Argentine spirit

aujourd'hui à 11h14 - dugamaniac : Je regarde pleins de vidéos de Maradona au grès des anecdotes que je lis ou j'entends. Sur et... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h36 - AKK, rends tes sets : Ok, j’ai. Bilel « a donné » à un moment donné de mauvaises infos, donc, tu remettais en... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 10h02 - 2Bal 2Nainggolan : C'est pas tout ça mais là coupe du monde de ski-panpan débute aujourd'hui à Kontoliahti.Une... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 09h55 - Mevatlav Ekraspeck : Favors a tout de même une plus grande intelligence de jeu que Whiteside pour pouvoir s'adapter à... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h38 - Pascal Amateur : Toujours. Ensemble. Hey ! Hey ! >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h42 - kelly : Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian ***... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h36 - Westham : Coty Week 12 suiteChargers@BillsTitans@ColtsPanthers@Vikings... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

27/11/2020 à 23h59 - Hydresec : On n'a pas le même maillot, mais on a la même déprime. >>


Marinette et ses copines

27/11/2020 à 23h54 - CHR$ : Je les ai trouvées tellement conformes à ce que je pense d'elles que ça ressemble surtout à du... >>


Manette football club

27/11/2020 à 23h16 - Jah fête et aime dorer Anne : ----------Spoiler Bloodborne----------------------Spoiler Bloodborne----------------------Spoiler... >>


Sport et santé

27/11/2020 à 22h15 - JeanLoupGarou : Et c'est donc un abandon après une dizaine d'heures.On en saura plus demain, mais il semblait... >>


Le fil dont vous êtes le héros

27/11/2020 à 21h56 - Balthazar : C'est tout en anglais, on comprend rien. >>


In barry we trust

27/11/2020 à 20h07 - Westham : Une action résume la défaite des Boys. Il reste plus de 12 minutes à jouer et Dallas mené de 4... >>


Le joueur préféré

27/11/2020 à 19h35 - Marius T : Neymar serait encore en train de se rouler parterre. >>


Festival de CAN

27/11/2020 à 18h20 - suppdebastille : ... >>


Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

FPZ

28/10/2020 à 19h05

(@nima
L'ambiance semble s'être encore dégradée, mais on l'a déjà vue pas terrible en phase finale...)

impoli gone

29/10/2020 à 22h28

Sarah Bouhaddi sur olweb (et surtout sur Corinne Diacre):

"Est-ce qu’elle a envie d’aller gagner un titre avec cette équipe de France ? ... tant qu’elle n’avait pas confiance en moi il n’y avait aucune raison de travailler ensemble. ... Je peux mettre mes 2 mains à couper que l’équipe de France ne gagner pas l’Euro avec Corinne Diacre."

Tricky

30/10/2020 à 15h15

Bon, ça ne devrait pas durer très longtemps, vu que Jean Michel vient de déclarer qu'il allait falloir régler le problème.

J'aimerais bien avoir votre avis, les spécialistes, parce que, nonobstant l'opinion qu'on peut avoir de Corinne Diacre, je trouve toujours un peu gênant les cabales de joueurs (d'un club de surcroît, si j'ai bien suivi) contre un coach. Ca me rappelle la manière dont Olivier Krumbholz s'était fait déposer par la fédération il y a quelques année.

CHR$

30/10/2020 à 15h35

Comme toujours, si elle se fait éjecter et que derrière l'équipe de France remporte brillamment l'Euro (du genre de ce qui s'est passé aux Pays-Bas fin 2016), on dira que c'est bien la preuve qu'elle bridait l'équipe de France.
Si ça ne marche pas et qu'elle revient victorieusement deux ans plus tard, on dira que c'était une cabale des joueuses.

Bon dans le cas de Krumbholz, tous les échos montrent que son management n'est pas du tout le même avant et après. Alors peut-être qu'il l'aurait fait évoluer aussi en restant en poste. Mais peut-être pas.

CHR$

30/10/2020 à 16h01

Sinon j'en profite pour quelques éléments sur le fantasmes des Lyonnaises qui font tomber les coachs.
Déjà en premier, c'est bien sûr globalement vrai, à Lyon les joueuses ont plus de pouvoir que l'entraîneur, mais ça mérite un peu de nuance.
Donc si on reprend ce qui était par exemple dans l'article de L'Équipe cette semaine, on a l'impression que "les Lyonnaises" ont fait tomber Lair et Pedros à l'OL.
En l'occurrence, il faut bien comprendre que ce ne sont pas vraiment les mêmes. Patrice Lair, ce sont plutôt Sonia Bompastor, Camille Abily et Lotta Schelin qui ont obtenu de le débarquer. La première se serait même bien vue pour lui succéder mais d'autres joueuses (Wendie Renard et Amandine Henry sans doute) auraient fait savoir que ce n'était sans doute pas une bonne idée.
Pedros, c'est encore un peu frais donc les langues ne se sont pas encore complètement déliées mais c'est plus à l'étranger qu'il faudrait chercher.
De manière générale, si les joueuses ont le pouvoir à Lyon, ça en dit beaucoup moins sur leur personnalité à elles que sur celle du club (et du président). Jean-Michel Aulas a bien compris que - même si les années impaires l'entraîneur de l'OL est désigné meilleur entraîneur d'une équipe féminine européenne par l'UEFA - ce qui fait de Lyon la meilleure équipe d'Europe, c'est son effectif et pas son staff. Le fait que tous les entraîneurs de l'OL aient remporté la Coupe d'Europe (deux fois chacun sauf Jean-Luc Vasseur mais il a une excuse) n'aide sans doute pas combattre cette impression d'interchangeabilité. Et c'est clairement le fait d'avoir non seulement la majorité de l'équipe de France mais aussi la meilleure Norvégienne, Allemande, Anglaise, Japonaise, Canadienne qui fait la force du club. Donc l'objectif c'est que les joueuses en question n'aient pas envie de partir. Par exemple il n'y avait pas beaucoup d'atomes crochus entre Amandine Henry et Gérard Prêcheur et ça explique sans doute en partie le départ de la première à Portland. Et sans doute le départ du second un an plus tard (même s'il dit que c'est parce qu'on l'a forcé à faire jouer Alex Morgan).
Tout ça pour dire qu'on a là des joueuses qui ont pris l'habitude d'avoir beaucoup de pouvoir à Lyon, et que ça fonctionne. Ce n'est pas obligatoirement incompatible avec le fonctionnement chez les Bleues, ça a plutôt bien collé avec Philippe Bergerôo (où ça a plutôt clashé côté juvisien) et Olivier Echouafni (pas eu le temps, ça s'est vu trop vite qu'il n'était pas au niveau). Mais effectivement il y a chez Corinne Diacre une volonté claire (et affirmée dès le début) de tout reprendre en main (à Clermont, elle avait renvoyé des joueurs chez eux parce qu'ils n'avaient pas les chaussettes de la bonne couleur à l'entraînement) qui ne peut pas fonctionner quand les meilleures joueuses ont un autre mode de fonctionnement.
Elle est sélectionneuse, c'est son rôle d'imposer le fonctionnement et le choix des joueuses. Sauf que le réservoir n'est pas assez important et qu'en fait elle n'a pas tellement le choix des joueuses. Ce qui fait qu'on se retrouve devant cette incompatibilité.
Et le problème qui risque effectivement de devenir le sien, c'est que la situation n'est finalement pas si différente en équipe de France qu'à Lyon : on ne sait pas si une équipe avec les meilleures joueuses peut gagner l'Euro. Mais on est sûr qu'une équipe sans ne le fera pas.

balashov22

30/10/2020 à 17h25

A priori, Diacre n'a pas des problèmes avec seulement des Lyonnnaises, donc certes les Lyonnaises n'y mettent pas de la bonne volonté, mais ça dépasse ce cadre-là.

CHR$

30/10/2020 à 17h37

Disons que les Lyonnaises sont à peu près les seules qui se sentent à la fois assez légitime (à tort ou à raison) et assez solidaires pour l'ouvrir. Pas sûr que les Parisiennes soient tellement plus fan. Sans compter Gaëtane Thiney qui a déjà sorti plusieurs fois le lance flamme depuis qu'elle sait que de toute façon elle ne sera pas rappelée. Genre : "À un moment, le rôle d'un sélectionneur, c'est d'écouter les joueuses cadres et leaders qui ont prouvé pendant vingt ans qu'elles étaient fidèles à des valeurs. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas."

balashov22

30/10/2020 à 17h55

C'est précisément à Thiney que je pensais puisqu'elle au moins a parlé (certes, c'est plus facile quand on n'a plus rien à perdre).

Tricky

30/10/2020 à 19h24

Merci des précisions !

CHR$

31/10/2020 à 09h07

Préambule : je vais tenter une explication mais en fait je ne comprends pas où Corinne Diacre veut en venir. Donc j'essaie de trouver une logique mais si ça se trouve, c'est pas ça du tout.

J'ai l'impression que c'est son obsession d'avoir un groupe qui vit bien qui est en train d'être totalement contre productive et de saborder son mandat (un de ses prédécesseurs dont elle était l'adjointe aurait parlé de privilégier le "projet de vie" au "projet de jeu"). Et j'ai aussi l'impression que c'est un peu lié à ce qu'elle pense pouvoir se passer de l'une ou l'autre parce qu'elle trouvera facilement à la remplacer.

Sur le premier point, elle a beaucoup insisté dès le début sur le fait que la sélection n'est pas seulement le rassemblement des meilleures joueuses mais qu'il faut un collectif, et elle a elle-même cité Deschamps. Cela se retrouve clairement dans ses listes en général et dans celles pour la Coupe du monde en particulier. Il y a clairement des joueuses qui étaient là non pas en dépit de ne pas avoir le niveau mais au contraire parce qu'elles n'avaient pas le niveau, qu'elles en était conscientes et qu'elles n'allaient donc pas perturber le groupe par leurs états d'âmes. En gros, le rôle d'Adil Rami. À la différence près que Rami, c'est un joueur qui avait été titulaire à l'Euro 2012, avait remporté un doublé avec Lille et une Coupe d'Europe avec Séville et pas une joueuse dont le principal fait d'arme était d'avoir été jugée "pas au niveau de l'équipe réserve" à Saint-Étienne. Mais bon, l'idée de jouer à 15 ou 16, c'est ce que fait Sarina Wiegman avec les Pays-Bas qu'elle a fait passer d'équipe moyenne à championne d'Europe, vice-championne du monde et 12 victoires en 13 matchs de phase finale donc ça n'est pas à coup sûr une idée absurde.
Pour ça, elle semble avoir d'emblée cherché à réduire un état dans l'état, lyonnais ou lyonno-parisien. Sa première déclaration comme sélectionneuse a été que la sélection n'appartenait pas aux joueuses de Lyon et du PSG. Son premier geste a été de retirer le brassard à Wendie Renard. Ce qui peut facilement se concevoir. Sauf qu'elle n'a jamais présenté ça comme "je préfère avoir Amandine Henry", non ça a été "je ne sais fichtre pas qui sera capitaine mais ça ne sera pas Renard", puis "je lui ai dit qu'elle n'avait pas le niveau international et qu'il était temps qu'elle se concentre sur son jeu" et enfin "tant que je serai sélectionneuse*, Wendie Renard ne portera pas le brassard".
Déjà c'était mal parti d'autant que les motifs de discorde n'ont pas manqué, pas forcément toujours avec les torts de son côté d'ailleurs (par exemple je reste convaincu que les positionnements de Majri et Le Sommer à la Coupe du monde ne sont pas absurdes du tout, et la non sélection de Katoto trouve clairement d'abord son origine dans la volonté présidentielle de privilégier l'équipe des moins de 20 ans qui avait une Coupe du monde à gagner en Bretagne). Donc le courant ne passe pas avec pas mal de joueuses.

Et le problème vient alors avec le deuxième point. Elle semble partager un fantasme que j'ai beaucoup croisé dans le milieu, qui est qu'il y aurait tout plein de joueuses tout aussi bonnes que les internationales mais qui n'auraient seulement pas eu la chance de jouer à Lyon (ou au PSG). En gros que "c'est facile de remporter des titres quand tu joues à Lyon". Dont la pertinence me semble exactement la même que "lui tu lui mets des bagues et il est top 5" cité sur un autre fil. Avec aussi une forme de sophisme : "Lyon a tellement de bonnes joueuses qu'elles gagnent tout donc c'est facile pour une joueuse de Lyon de tout gagner donc si c'est facile, c'est bien qu'elles ne sont pas si fortes que ça"**.
C'est ce qui explique sans doute qu'elle a beaucoup brassé pendant les six premiers mois en appelant des joueuses qui étaient en D1 depuis des années sans jamais avoir fait tellement d'éclat. Par exemple (et même s'il y a un biais du fait qu'elle est la dernière en date) elle est - et de loin - la sélectionneuse qui a appelé (au sens d'être la première à les sélectionner) le plus de joueuses sans les faire jouer (8, Élisa Launay, Daphne Corboz, Julie Thibaud, Léa Khelifi, Louise Fleury, Justine Lerond, Romane Munich et Clara Matéo, même si certaines peuvent espérer jouer un jour). Aucun de ses prédécesseurs n'avaient dépassé les deux (et encore pour Philippe Bergerôo, c'était deux troisièmes gardiennes Émmeline Mainguy et Amandine Guérin et pour Bruno Bin, c'était pour un match de péparation à l'Euro 2009 en plein été où les blessures, la saison aux États-Unis et la Coupe d'Europe en même temps pour Montpellier l'avait obligé à appeler outre Ludivine Bruet et Audrey Arraby, Coralie Ducher qui avait connu là sa seule sélection). Cela donne l'impression qu'elle cherche la pépite que les clubs auraient manqué sans la trouver.
Et en faisant jouer une nouvelle internationale à peu près tous les deux matchs, elle tente beaucoup plus de nouveauté que ses trois derniers prédécesseurs pour qui c'était plutôt une tous les trois matchs, et elle revient presque à ce que faisait Élisabeth Loisel à une époque où les carrières des internationales étaient moins longues.
Bref elle appelle beaucoup de nouvelles joueuses, ne les fait finalement pas vraiment jouer, quand ça a compté elle s'est vite retrouvée à refaire une équipe avec 6 Lyonnaises, 2 Parisiennes, 2 Montpelliéraines et Bussaglia ou à peu près.

* bien sûr le terme "sélectionneuse" montre que la citation est apocryphe. Corine Diacre est de la génération où on parlait des "la sélectionneur" (peut-être "la sélectionneure" mais sans doute même pas) et de défendre "homme à homme".
** notons qu'on trouve chez les supporters lyonnais le raisonnement inverse qui est que s'il y a autant de Lyonnaises en équipe de France, c'est bien la preuve que l'OL fait passer les joueuses à un niveau supérieur. Il suffit de voir comment Kheira Hamraoui est passée de "bouchère qui n'a pas le niveau de D1" à "joueuse indiscutable dont l'absence en équipe de France est un scandale" grâce à deux saisons sur le banc lyonnais.

 

CHR$

31/10/2020 à 15h18

Bon au rythme où ça va l'évidence Clara Matéo va s'imposer à tout le monde et suffire à nous faire gagner l'Euro.