Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 21h15 - Balthazar : Ce duel va devenir un truel. >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 21h13 - l'angle Oma : je viens de vérifier, je pense que tu as raison. A notre décharge, qu'est-ce-que tu veux faire... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h05 - Tonton Danijel : (Vous noterez au passage non sans ironie quelle a été la première chaîne télé à annoncer la... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 20h56 - Milan de solitude : Louhansk-Cuiseaux. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 20h47 - Gouffran direct : Avec un entraîneur motivé à la baguette, on pourra y voir plus éclair sur le recrutement. >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 20h46 - Mik Mortsllak : arnaldo01aujourd'hui à 19h49Un conseil de match à suivre pour le créneau de 21h... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 20h29 - et alors : Ah pardon mais le tube giscardien c'est ça : https://youtu.be/NW2kY-C3SNY(Même pas honte...) >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 19h26 - Milan de solitude : Le réalisateur de Milan-Celtic a bouffé deux buts (sur quatre) à cause de ralentis pas... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 19h08 - Tonton Danijel : Tiens ce soir, sur France 3, "L'ombre d'Emily". Un polar avec l'excellente Anna Kendrick surtout... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h01 - Delio Onnisoitquimalypense : Plus intéressant dans cette conf', l'hommage appuyé à Amavi et le souhait qu'il prolonge, et... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 18h38 - dugamaniac : Chacun peut piocher ce qu'il veut dans cet entretien.Les 9000 c'était dans le pire des pires selon... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 18h34 - Mevatlav Ekraspeck : Ah pardon, France Belgique, j'avais pas vu. >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 18h05 - 2Bal 2Nainggolan : Biathlon: Kontiolahti part 2.-----Oh la belle course d'Anais Chevalier ! Elle s'intercale sur la... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 17h10 - Dan Lédan : Le Troubadour a quelques trucs en plus (entree XLR pour micro , reverb a ressort)Un 30 watt... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 17h07 - André Pierre Ci-Gît Gnac : Merci Nicordio c'est top ! >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h59 - Özil paradisiaque : Ah mais oui ! Tout va trop vite dans le foot!Du coup il y a « juste » le championnat a gérer.... >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 16h13 - Espinas : Ben, il est arrivé en 2019 au Barça, Griezmann et il devrait y avoir à moyen terme de la place... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 13h48 - Pascal Amateur : En tout cas, s'ils ont les aiguilles, Neymar va pouvoir se remettre à tricoter. >>


Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

lyes

23/10/2020 à 22h35

Le ratio tirs cadrés/buts doit être impressionnant.

Il reste 15 minutes. Le 14-0 est jouable.

Pascal Amateur

23/10/2020 à 22h37

Ah ben oui, ces pays-là, ça veut devenir indépendants, eh ben voilà.

CHR$

23/10/2020 à 22h37

À ce rythme là, on peut même viser de marquer autant à la gardienne remplaçante qu'à la titulaire. Ce qui ferait 16.

CHR$

23/10/2020 à 22h52

Grosse déception, le match du soir n'est donc que le 4e plus gros score de l'histoire des Bleues, après les deux 14-0 donc et un 12-0 de 2009 contre l'Estonie.

balashov22

23/10/2020 à 22h59

Diacre démission, du coup ?

CHR$

23/10/2020 à 23h12

Ce résultat permet de prendre 7 buts d'avance sur l'Autriche. Du coup, une victoire mardi serait quasiment synonyme de qualification puisque ça ferait trois points d'avance et au moins 8 buts d'avance.

Tout cela alors qu'il ne resterait que le match retour France-Autriche puis France-Kazakhstan et Autriche-Serbie. Et bon, si on peut envisager que l'Autriche perde des points contre la Serbie même si c'est peut probable, ce n'est pas le cas de la France contre le Kazakhstan. Rappelons que les Kazakhs ont perdu 4-1 contre la Macédoine l'an dernier...

Bref avec une victoire mardi, il faudrait non seulement que les Autrichiennes viennent s'imposer fin novembre mais qu'elles rattrapent assez de buts pour compenser l'écart actuel et celui qui risque de se creuser ensuite.

Et même dans ce cas, avec 7 victoires et 1 défaites, les Bleues auraient toutes les chances de faire partie des 3 meilleures deuxièmes parmi les 9 groupes qui seront qualifiés (si mes évaluations sont correctes, il y a déjà 5 groupes où on est sûr que le second aura un moins bon bilan).


CHR$

24/10/2020 à 14h20

Contre l'Autriche, l'une des deux séries suivantes au moins prendra fin :

* Pauline Peyraud-Magnin n'a toujours pas encaissé de buts après sept sélections. Certes les Bleues n'avaient gagné que 3-1 pour sa première contre le Japon, mais le but avait été encaissé par Sarah Bouhaddi, une minute après la sortie sur blessure de l'actuelle gardienne de l'Atlético.

* En six matchs contre l'Autriche, la France a toujours encaissé un but (et un seul), pour un bilan d'un nul et cinq victoires. Notons que cinq fois, c'était Sarah Bouhaddi dans les cages (entre 2005 et 2017). Pour compenser, il y avait eu deux gardiennes (Corinne Lagache puis Céline Marty) lors de la première confrontation en 1999.

Ou alors c'est Solène Durand qui jouera.

CHR$

25/10/2020 à 11h55

Le point sur les qualifications à l'Euro 2021 (qui aura lieu en 2022).

Il y a deux groupes de 6 et sept groupes de 5 (dont celui de la France). Le premier de chaque groupe est directement qualifié, plus les trois meilleurs seconds (on enlève les points acquis contre le sixième pour les groupes de 6, mais ça revient à enlever 6 points directement puisque personne de sérieux n'en perd dans ces matchs là, mais aussi à enlever pleins de buts marqués). Les six autres seconds s'affrontent en barrages pour déterminer les trois dernières équipes qualifiées (9 premiers, 3 seconds, 3 barragistes et l'Angleterre qui organise, ça fait 16).

La France est déjà assurée de participer au moins à un barrage. Avec 15 points, elle est à égalité avec l'Autriche et trois points devant la Serbie qui n'a plus qu'un match à jouer. Mais c'est une compétition UEFA donc ce sont les confrontations directes qui comptent avant la différence de but générale. La France ayant battu la Serbie deux fois, elle est sûre de rester devant.
Par contre, l'Autriche peut encore être dépassée en perdant ses deux matchs contre la France et son dernier match contre la Serbie. À l'aller, il y avait eu 1-0 seulement pour l'Autriche.

Ensuite on peut partir du principe que les Bleues battront le Kazakhstan lors du dernier match (rappel, les Kazakhs ont perdu 4-1 contre les Macédoniennes), ce qui les mettrait au moins à 18 points. On sait déjà que dans deux groupes, le second ne peut plus atteindre ce total (dans les groupes D et I, vraisemblablement la Pologne et l'Irlande derrière l'Espagne et l'Allemagne). Dans le groupe C, la Biélorussie peut encore arriver à 18 mais c'est surtout parce qu'il lui reste la moitié des matchs à jouer. Sinon jusque là, elle n'a pris de points que contre les Îles Féroés donc on l'imagine assez peu faire le plein contre la Norvège et Galles. Enfin la Russie devrait également finir avec 18 points (une fois déduites les victoires contre l'Estonie ou la Turquie peu importe).
À égalité de point, c'est la différence de buts qui compte (puisque dans le classement des seconds, il n'y a pas de confrontations directes) et le 11-0 de vendredi donne une bonne marge à la France (sans compte que si c'était nécessaire, le Kazakhstan pourrait devenir une victime expiatoire lors du dernier match).

Reste le cas des quatre autres groupes où le second peut finir à 18 points ou au-dessus.
Le groupe B présente un cas très similaire à celui de la France : le Danemark et l'Italie ont remporté tous leurs matchs et il leur reste les deux confrontations directes (plus un match contre Israël pour l'Italie). La différence de but semble très largement à l'avantage du Danemark (45 buts marqués, aucun encaissé) mais comme il s'agit d'un groupe à 6, il faut enlever les confrontations contre le dernier, probablement la Georgie contre qui les Danoises avaient fait 2-0 et 14-0. On retombe à +29 asse proche du +28 actuel des Bleues (le résultat serait le même si de façon improbable, la Georgie laissait la dernière place à Malte contre qui le Danemark a été plus régulier pour un total identique,8-0 et 8-0). De même la différence de but de l'Italie passe de +22 à +15 que l'on enlève les résultats contre la Georgie (1-0 et 6-0) ou Malte (2-0 et 5-0).

Le groupe E devrait être plus favorable. Trois équipes (Finlande, Écosse et Portugal) peuvent encore dépasser les 21 points mais c'est parce qu'elles n'ont encore presque pas joué et surtout pas les unes contre les autres (nul entre le Portugal et la Finlande et c'est tout). Bref tout reste à faire et dans tous les cas, le second ne pourra pas dépasser 20 points (et pour cela il faut quatre défaite de l'Écosse contre la Finlande et le Portugal et un nul entre ces deux dernières).

Dans le groupe F, la Suède et l'Islande ont tout remporté sauf leur première confrontation directe qui s'est soldée par un nul. La seconde précédera Autriche-France de trois heures. Un nul pourrait permettre à l'équipe qui terminerait seconde de finir avec 20 points, sinon ça sera 19 au mieux (et probablement 19 tout court sauf incroyable exploit de la Slovaquie ou de la Hongrie par la suite).

Enfin dans le groupe H, tout se joue entre la Suisse et la Belgique (même si la Roumanie n'est pas mathématiquement écartée de la seconde place). Les coéquipières de Lara Dickenmann ont concédé un étonnant nul en Croatie mais elles ont battu celles de Janice Cayman le mois dernier. Tout devrait donc dépendre du match retour qui se jouera le 1er décembre (en supposant que la Suisse ait battu la Roumanie et la Belgique, la Lituanie). En cas de victoire suisse, la Belgique resterait à 18, à 19 en cas de nul et c'est la Suisse qui serait 2e avec également 19 points si c'est la Belgique qui l'emporte. Bref ce groupe devrait donner un second à 18 ou 19 points.

Résultat de tout cela pour la France : 18 points n'assurent pas encore la qualification directe car quatre groupes (B, E, F et H) ont une chance raisonnable de faire mieux. Par contre avec un point de plus (donc un nul contre l'Autriche à l'aller ou au retour) et une différence de but sans doute nettement supérieure à celles des autres postulantes, ça deviendrait très probable (en gros, ça serait certain à la différence de but près si la Suède et l'Islande n'ont pas fait match nul trois heures plus tôt).
Et avec une victoire et 21 points ou deux nuls et 20 points (dans ce cas en comptant sur la différence de buts), la qualification serait assurée puisque le Danemark ou l'Italie dans le groupe B peuvent faire mieux.
Notons que les mêmes considérations ne valent pas pour l'Autriche puisque si la certitude de victoire de la France face au Kazakhstan est un hypothèse crédible, ce n'est pas le cas pour celle de l'Autriche sur la Serbie et que les coéquipières de Sarah Puntigam ont une différence de buts moins favorables que celles de Marion Torrent, et moins d'occasion pour l'améliorer. Et même, sauf à avoir battu deux fois la France, une défaite de l'Autriche en Serbie l'enverrait presque à coup sûr en barrage.

Sinon pour les étrangères pas françaises : les Pays-Bas et l'Allemagne sont déjà qualifiées, rejoignant ainsi l'Angleterre (la sélectionneuse de Pays-Bas Sarina Wiegman vient donc de qualifier son équipe pour un Euro où elle sera à la tête d'une autre sélection puisqu'elle sera à la tête de l'Angleterre après les Jeux Olympiques où on ne sait pas qui mènera la sélection de Grande-Bretagne).
Le Danemark et l'Italie sont en bonne voie pour les rejoindre, de même que la France et l'Autriche.
Dans les autres groupes, les choses sont un peu moins décantées mais la Norvège devrait se qualifier tout comme l'Espagne. La Suède a l'avantage sur la l'Islande tout comme la Suisse sur la Belgique et il est probable que la perdante de l'un de ces deux duels soit la première équipe à devoir passer par les barrages.
Enfin le groupe E de la Finlande, l'Écosse et du Portugal est la bouteille à l'encre puisque la moitié des matchs seulement ont été disputés et un seul entre ces trois équipes (soldé par un nul). Bref tout reste à jouer. On sait seulement déjà que l'Albanie ne finira pas en tête et on se doute que Chypre non plus.

CHR$

27/10/2020 à 19h52

Même compo contre l'Autriche que contre la Macédoine si ce n'est le retour de deux titulaires, Marion Torrent à la place d'Elisa De Almeida et Wendie Renard à celle d'Estelle Cascarino. Ce qui accrédite plus l'hypothèse du turn-over que celle de la punition.

Pour le reste, on garde Tounkara et Karchaoui pour compléter la défense, qui sont les titulaires normales tant que Griedge Mbock est blessée.
Au milieu, on a donc Bilbault derrière Geyoro et Le Sommer.
Et devant, Asseyi, Gauvin et Diani. Personnellement avec cet effectif, je mettrais plutôt Majri, Katoto et Cascarino (et Le Sommer en 10 plutôt qu'en 8) mais ça tient quand même bien la route, les trois titulaires font toutes un très bon début de saison.

CHR$

27/10/2020 à 20h00

Et sinon Oriane Jean-François n'est pas sur la feuille de match, elle est remplacée par Julie Thibaud (les Bleues étaient 24 en stage mais les feuilles de match sont limitées à 23).

 

CHR$

27/10/2020 à 20h56

Je note que Xavier Domergue dit "défenseuse" mais "sélectionneure". C'est original.