Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 23h08 - lyes : Envoyé trop tôt...Ce groupe d'Europa League est incompréhensible en tout cas. Beer Sheva avait... >>


Manette football club

aujourd'hui à 23h05 - Danishos Dynamitos : Je vois pas trop comment tu peux aisément réunir les 3 critères perso. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 23h03 - Aulas tique : Oculiste. Putain, je rate la vanne, St Pascal, pardonnes moi. >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 22h36 - Milan de solitude : Ligue des champions et Ligue Europa, j'ai l'impression de n'avoir jamais vu autant d'anciens... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 22h34 - Obit ure : COTY Week 8Falcons@Panthers 17-28 >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 22h28 - impoli gone : Sarah Bouhaddi sur olweb (et surtout sur Corinne Diacre):"Est-ce qu’elle a envie d’aller gagner... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 21h43 - Joey Tribbiani : Mea culpa donc : en effet Burgat a tout à fait le droit d’estimer qu’il n’a pas à subir les... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 21h37 - Oook : Bonsoir,Besoin de suggestions!Profitant du confinement, nous envisageons de nous lancer avec Oookza... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 20h54 - Pier Feuil Scifo : Bowdel de participe passé. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 19h53 - Delio Onnisoitquimalypense : (Joao) Felix Ilan Grosicki >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 18h29 - Lucho Gonzealaise : Qu'il le veuille ou pas, c'est le Magic qui a les cartes en main. Mais bon on sait qu'aujourd'hui... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 16h35 - Pascal Amateur : Grosicki circonscrit "Grosicki reste à West Bromwich." (lequipe.fr) >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 16h35 - Isaias : Netatmo propose aussi des caméras avec reconnaissance des visages, une sirène pour faire fuir les... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 16h18 - mange Hemdani ça ira mieux : Ce n'est pas forcément négatif, en raison de l'enchaînement de matchs qui nous attendait. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 15h52 - Lescure : Match énorme de Koundé hier soir, des transversales ultraprécise dont une décisive, une tête... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 14h27 - la menace Chantôme : Je suis un peu sur la ligne de PCarnehan. Les performances de Danilo en défense, soit (faut voir... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 14h17 - I want my Mionnet back : Suspension des championnats de N2 et en-dessous jusqu'au 1er décembre. Comme on ne pourra pas... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 13h24 - M.Meuble : Ben Youngs va fêter sa centieme cap ce week-end. Cian Healy de même et on parle pas des... >>


Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

CHR$

16/10/2020 à 23h14

Il y a une rumeur qui circule avec insistance.
Mardi, le président de la FFF était à Lyon avec sa secrétaire générale pour remettre aux joueuses de l'OL une médaille suite à leur victoire en Ligue des Championnes. À cette occasion, Noël Le Graët a été interpellé par les internationales françaises de l'OL qui lui ont fait savoir ce qu'elles pensaient de la situation actuelle en sélection. Jusque là, ce n'est pas de la rumeur.
Ce qui se dit, c'est que c'est quand ça lui est revenu aux oreilles que la sélectionneuse aurait décidé de faire un exemple en montrant qu'elle était prête à couper toutes les têtes nécessaires pour asseoir son autorité. Et que comme la liste était déjà à peu près faite, elle est allé chercher dans celles des moints de 20 ans, ce qui expliquerait la sélection suprise d'Oriane Jean-François.

Je ne vois pas comment ça peut tourner bien : là autour du match contre Guingamp, à peu près toutes les internationales de l'OL sont passées en interview, ont été interrogées sur le cas Amandine Henry et ont passé le message de façon plus ou moins virulente qu'elles ne comprenaient pas (en décodant, qu'elles avaient bien reçu le message et qu'elles n'entendaient pas se soumettre) et qu'il fallait que l'ambiance s'apaise autour de l'équipe de France (en décodant, qu'il fallait dégager la sélectionneuse).

poiuyt

17/10/2020 à 08h24

On peut renommer le fil en « Corrine Diacre et ses copines », s’il vous plaît?

Pascal Amateur

17/10/2020 à 08h39

« Corinne Diacre et ses copines », c'est comme « Adolf Hitler et son orchestre klezmer », il y comme une incohérence.

Tonton Danijel

17/10/2020 à 08h45

Amandine Henry et Sarah Bouhaddi n'étaient pas déjà parias du temps de Bruno Bini, du reste? Avant qu'on se rende compte que l'EdF tournait mieux en les intégrant...

CHR$

17/10/2020 à 09h09

Effectivement, les deux avaient été écartées par Bruno Bini. Et factuellement, on ne peut pas dire qu'on s'était rendu compte que l'équipe de France tournait mieux avec elle : les deux ont manqué la Coupe du monde 2011, et Henry les Jeux Olympiques 2012 aussi. Soit les deux compétitions où la France a atteint le dernier carré.

Aulas tique

17/10/2020 à 11h57

De toute façon, tant qu’elle ne resélectionne pas Louisa Nécib, je dis Diacre démission!

CHR$

17/10/2020 à 13h06

Bon on se demandait quelle pourrait être l'ambiance entre Corinne Diacre et certaines de ses joueuses en cette semaine internationale.
La réponse, c'est qu'elles ne se verront pas puisque la sélectionneuse a été testée positive au Covid et que c'est donc Éric Blahic qui fera office de sélectionneur.

LLBB1975

17/10/2020 à 17h35

Pour les joueurs et joueuses, on a déjà vu des blessures dites diplomatiques.

Est ce que ce dépistage ne tombe pas trop bien pour éteindre la polémique ?

CHR$

17/10/2020 à 18h40

C'est possible. Au risque de révolutionner ce qu'on sait du virus quand elle sera de nouveau positive lors du prochain rassemblement.

Sinon quant au fait qu'il faut rendre la D1 professionnelle, on notera qu'elle est déjà considérée comme telle pour le couvre-feu puisqu'elle permet d'y déroger. Contrairement à la D2, qui doit donc non seulement jouer de jour (ce qui n'est pas une grosse contrainte, c'est déjà quasiment toujours le cas, d'ailleurs il ne doit pas y avoir beaucoup de terrains éclairés) mais aussi s'entraîner de manière à ce que tout le monde soit rentré à 21h. Et ça, ça risque d'être plus difficile dans pas mal de club où les joueuses s'entraînent après la journée de travail.

Aulas tique

17/10/2020 à 23h44

Heu, CHR$, c est possible d attraper deux fois le Covid. C est prouvé désormais et documenté.
Pour Corinne Diacre, le fait qu’elle soit positive, ça pourrait expliquer le fait qu’elle n’a pas sélectionné Amandine Henri. Le virus a des impacts neurologiques prouvés dans les séquelles recensées. Du coup, ne pourrait-on pas la déclarer inapte et revoir les décisions qu’elle a pris dernièrement?

 

CHR$

18/10/2020 à 22h36

Sixième journée de D1 et la saison s'annonce plus disputée que prévu.
Bien sûr pas en haut où les deux premières places semblent déjà fixées, et où la troisième se dessine aussi assez nettement.
Mais pour les places d'honneur et le maintien, il y aura peut-être plus d'incertitude qu'annoncé.

Donc samedi Lyon avait battu Guingamp 4-0 avec un match extraordinaire de Delphine Cascarino mais on n'a à peu près parlé que de sélection et d'Amandine Henry. Et un peu des 17 matchs de suspension de Frédéric Biancalani pour avoir mal parlé à une quatrième arbitre. En Ligue 1, ça aurait fait un match et un avec sursis et tout le monde se serait plaint de la sévérité de la sanction.
Ce midi (sans doute pour le marché chinois), le PSG est allé s'imposer à Soyaux avec un équipe nettement remaniée. Pour une fois, il semble que Sébastien Joseph s'est trompé dans ses choix en alignant un 5-4-1 totalement conçu pour être acculée dans ses 16 mètres. Ou alors il manquait un peu de solutions. Mais à force de reculer, Soyaux a fini par céder 3-0.
Montpellier continue d'aligner les matchs peu convaincants mais à prendre les points. Depuis le nul initial à Fleury, les joueuses de Frédéric Mendy n'ont perdu de points que contre le PSG. Cette fois, un coup-franc d'Iva Landeka en début de match leur a suffi. Marion Torrent était déjà suspendue pour la prochaine journée contre Lyon, elle le sera d'autant plus qu'elle a été expulsée pour deux avertissements. Les Héraulaises ont reçu six cartons jaunes au cours de ce match et confortent ainsi leur dernière place au classement du fair-play avec vingt avertissements et une expulsion en six journées, près du double des avant-dernières
Par ailleurs ce match a été l'occasion d'assister aux débuts en D1 de Maelys Mpome et à la première titularisation cette saison de Maëlle Lakrar pour suppléer la charnière habituelle puisqu'Anouk Dekker était blessée et Elisa De Almeida suspendue.

La troisième place de D1 désormais qualificative pour la Coupe d'Europe semblait sinon dévolue à Bordeaux, du moins devoir être disputée entre Girondines et Montpelliéraines. Mais il faudrait pour ça que Bordeaux cesse de dilapider des points à la moindre occasion. Ne prendre qu'un point sur six contre le PSG et Lyon, ce n'est pas rédhibitoire, en perdre deux à Reims lors de la première journée ça l'est déjà plus (surtout en ayant mené 4-1) mais être la première équipe à offrir des points à Issy, ça commence déjà à compromettre un peu les chances de figurer tout en haut.
À la décharge des Bordelaises, elles ont joué plus d'une heure à dix puisqu'Estelle Cascarino a été expulsée pour un pied haut. Elles ont pourtant presqu'immédiatement ouvert la marque par Katja Snoeijs. Mais ensuite Laurie Teinturier est entrée en action, confirmant son bon début de saison. Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, elle a d'abord égalisé d'une frappe enroulée du pied gauche. Puis lancée par Nonna Debonne à l'heure de jeu, elle a éliminé Anna Morhouse à l'entrée de la surface avant de marquer dans le but vide. Enfin en toute fin de match, elle a conclu une série de dribbles côté droit par une frappe que la gardienne girondine a repoussé sur Esther Mbakem Niaro pour le troisième but isséen.
Issy a déjà égalé le nombre de victoire de son dernier passage en D1. L'avenir dira si c'était seulement une victoire de circonstance face à un adversaire diminué mais l'identité de l'adversaire en question est plutôt encourageante.

Bordeaux retenu, le Paris FC avait l'occasion d'aller prendre l'honorifique quatrième place sur la pelouse de Fleury (qui avait la même occasion d'ailleurs). Mais pour le 400e match en D1 de Gaëtane Thiney, l'équipe parisienne a confirmée que si elle restait une équipe solide de D1 mais qu'elle était désormais trop limitée pour jouer les premiers rôles. Bref qu'elle est désormais dans la même catégorie que Fleury. Clara Matéo ouvrait la marque, bien servie par Gaëtane Thiney à la suite d'une action initiée par Sophie Vaysse (titulaire alors qu'Oriane Jean-François est restée sur le banc) mais Celeste Boureille égalisait assez vite en devançant la sortie de Chiamaka Nnadozie à la réception d'un coup-franc de Julie Piga. Plus rien n'était marqué ensuite dans un match plutôt dominée par les Floriacumoises. Ce résultat permet seulement aux deux équipes de se porter au niveau de Bordeaux.

Mais c'est Dijon qui s'empare de la quatrième place à la faveur de sa victoire 2-1 face au Havre, avec une ouverture du score de l'inévitable Sh'nia Gordon. Quatrième après avoir déjà affronté le PSG et Lyon, la situation n'est pas mauvaise pour les Dijonnaises. Au contraire, après avoir pris quatre points lors des trois premières journées, l'apprentissage de la D1 se complique pour les Havraises qui enchaînent une troisième défaite contre un adversaire direct (Dijon après Soyaux et Reims) et qui auront intérêt d'aller chercher des points à Guingamp lors de la prochaine journée parce qu'elles finiront la phase aller avec un injouable enchaînement Bordeaux-Montpellier-Lyon-PSG. Avec quatre points, elles sont encore hors de la zone rouge mais après Guingamp la semaine dernière, c'est Issy qui est revenu à un seul point.
Il n'y a que six points entre Dijon quatrième et Issy dernier (et sept entre le PSG deuxième et Dijon quatrième) donc rien n'est joué mais parmi les équipes les moins bien classées, les deux promues semblent les plus en difficulté puisque qu'Issy aura une fin de phase aller presque aussi difficile (Soyaux, PSG, Guingamp, Montpellier et Lyon).

La prochaine journée aura lieu dans deux semaines, elle commencera par Montpellier-Lyon et finira par PSG-Fleury. Bordeaux et le Paris FC tenteront de faire respecter leur supériorité supposée contre Dijon et Reims tandis que Le Havre à Guingamp et Issy à Soyaux auront besoin de rapporter des points pour tenter de garder un peu d'espoir.

En deuxième division, il ne reste plus qu'une seule équipe à ne compter que des victoires. Il s'agit de Saint-Étienne qui est allé l'emporter 5-0 à Montauban. Pendant ce temps là, Rodez a chuté à Yzeure qui en profite pour lui dérober la deuxième place. Le match entre Yzeure et Saint-Étienne prévu pour la dixième journée début décembre s'annonce sulfureux puisqu'il opposera sans doute deux équipes en lutte pour la montée et qu'on se souvient que c'est parce que la même opposition avait été reportée la saison dernière que les Vertes ne sont pas montées en D1.
Dans l'autre groupe, Nantes a chuté pour la première fois de la saison, battu 1-0 par Orléans sur un but de Solenne Ninot. Les Orléanaises en profitent pour rejoindre les Nantaises en tête (et prendre la première place provisoire à la faveur de la victoire dans la confrontation directe). En effet Saint-Malo qui avait l'occasion de prendre la tête a concédé le nul sur sa pelouse face à Lens, n'égalisant qu'en fin de match gràce à Inès Chasseloup de Laubat. Les trois équipes se tiennent donc en un point et il ne faut pas enterrer Lille qui est quatre points derrière mais avec deux matchs en retard. Toutefois, je maintiens mon pronostic : Nantes jouera la saison prochaine en D1 (pendant que Clara Matéo et Laurie Teinturier seront en équipe de France).