Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 03h47 - PCarnehan : Il ne faut pas fantasmer avec Neuer.Il peut produire des miracles, mais aussi s'en s'en prendre... >>


Au tour du ballon ovale

24/10/2020 à 23h50 - Label Deschamps : Peu importe, d'ici deux ou trois ans on va revenir aux duels Angleterre-France pour le gain du... >>


Foot et politique

24/10/2020 à 23h33 - theviking : Il me semble que dans les hôpitaux, c'est ouvert au public (tu peux donc prier pour le... >>


Observatoire du journalisme sportif

24/10/2020 à 23h25 - dugamaniac : Vincent ? Vincent Labrune ? >>


En Vert et contre tout

24/10/2020 à 22h18 - Danishos Dynamitos : J’espère vraiment que notre karma va s’inverser lors d’un prochain match (si possible Lyon... >>


Gerland à la détente

24/10/2020 à 20h46 - shev2 : Surtout que Diomandé a fait des apparitions convaincantes et n'avait pas mérité son remplacement... >>


Manette football club

24/10/2020 à 20h19 - le Bleu : Si on part par là avec ce genre de critère, on peut citer la totalité des jeux d'action-aventure... >>


Café : "Au petit Marseillais"

24/10/2020 à 18h59 - Lionel Joserien : C'était loin d'être parfait mais c'est encourageant. On a été très faibles à la finition,... >>


CdF Omnisport

24/10/2020 à 17h59 - 2Bal 2Nainggolan : Oui, une belle étape même rabotée !Une bonne pression sur les épaules des deux gamins demain... >>


En rouge et noir !

24/10/2020 à 16h18 - nima : Ça fait plusieurs matchs que la maîtrise collective est assez bonne mais reste trop stérile. Je... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

24/10/2020 à 15h40 - Tonton Danijel : Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Yazici... >>


L'empire d'essence

24/10/2020 à 15h04 - poiuyt : Bon, Run...On l’attend ton analyse sur l’état de la piste portugaise après ce delay! >>


Marinette et ses copines

24/10/2020 à 14h20 - CHR$ : Contre l'Autriche, l'une des deux séries suivantes au moins prendra fin : * Pauline Peyraud-Magnin... >>


Bréviaire

24/10/2020 à 14h10 - Tonton Danijel : Les conneries? Je pense que je les aurais arrêtées..."OL : Coupet détruit Aulas et Garcia,... >>


Dans le haut du panier

24/10/2020 à 12h41 - Label Deschamps : Je pense que beaucoup de joueurs tiennent aux JO et poussent dans le sens d'une fin de saison qui... >>


Le fil prono

24/10/2020 à 12h30 - Obit ure : COTY WEEK 7Panthers@Saints 13-35Bills@Jets 31-9Browns@Bengals 18-21Cowboys@Football Team... >>


Etoiles et toiles

24/10/2020 à 12h30 - Vas-y Mako! : lyes23/10/2020 à 22h36Tu parles de The Spy ou de Borat 2.0 ?...The spy. L’idée me plaisait,... >>


Le fil dont vous êtes le héros

24/10/2020 à 09h54 - pipige : Surtout si c'est avec une enfilade... >>


Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

Hydresec

10/02/2020 à 16h23

Non mais l'équipe a commencé le match à huit avec goal volant. C'est pas possible autrement.

CHR$

10/02/2020 à 16h25

Goal volant je ne sais pas mais à 8 c'est sûr.

CHR$

23/02/2020 à 20h34

16e journée de D1 et bizarrement, il semble ne plus y avoir de suspense que pour les trois premières places : Lyon n'a que trois points d'avance sur le PSG qui n'en a que quatre sur Bordeaux, alors que la prochaine journée verra un PSG-Lyon dans trois semaine (après le Tournoi de France des Bleues) et qu'il y aura un Bordeaux-PSG à l'avant dernière journée. En cas de victoire contre Lyon, le PSG reviendrait à égalité et prendrait la tête si c'est de plus d'un but d'écart. Et en cas de défaite, c'est Bordeaux qui reviendrait à un point. Bref le PSG peut encore aussi bien rêver du titre que craindre de manquer l'Europe. Bon ça va se finir à la deuxième place comme d'habitude mais pour le moment on ne sait pas encore.

Le PSG a pris sa revanche sur Guingamp qui était venu arracher le nul à Jean-Bouin au match aller en s'imposant 4-1 à Pabu. Pas de but pour Marie-Antoinette Katoto mais un pénalty provoqué et deux passes décisives. Bordeaux n'a pas eu plus de difficulté à Soyaux, 4-0 avec un doublé d'Ouleymata Sarr et des buts de Khadija Shaw et Viviane Asseyi (mais toujours pas pour Émelyne Laurent qui reste bloquée à un cette saison). Pour la première fois depuis qu'elle est à Soyaux, Sarah Cambot n'a pas marqué contre son ancienne équipe. Bon si les deux premières fois, ça avait donné la victoire 1-0, au match aller c'était le un du 4-1.

Les Bordelaises peuvent tranquillement regarder en haut parce qu'elles comptent désormais sept points d'avance sur Montpellier (soit de quoi se permettre même de perdre les matchs au sommet contre Montpellier et le PSG). Les Héraultaises avaient fort à faire en se déplaçant à Lyon et ça ne s'est pas très bien passé avec une défaite 5-0 qui a vu Griedge Mbock marquer un but refusé pour une position de hors-jeu de Saki Kumagai sur son tir et Wendie Renard faire du bricolage pour réparer le filet du but de Sarah Bouhaddi.
Mais côté football, Nikita Parris rappelle que si c'était étrange de recruter une nouvelle ailière droite dans un effectif qui en compte déjà beaucoup, c'est qu'en réalité son vrai poste est avant-centre. Et en l'absence d'Ada Hegerberg et d'Eugénie Le Sommer (de retour en fin de match), elle montre qu'elle sait faire avec quatre buts et une passe décisive lors des trois derniers matchs.
Toutefois, la lourdeur du score vient aussi du match médiocre de Cindy Perrault, la gardienne de Montpellier. Titulaire depuis la blessure de Lisa Schmitz, elle s'est faite contrer par Nikita Parris sur un dégagement pour le quatrième but et a régulièrement été suspecte sur ses prises de balles. Ironiquement, Mylène Chavas était présente dans les tribunes lyonnaises (pas d'info mais j'espère que ce n'était pas que pour faire du tourisme) et c'est une preuve de l'absurdité du football que de voir l'une titulaire à Montpellier et l'autre remplaçante à Dijon.
Montpellier et Guingamp largement battus, le Paris FC avait l'occasion de se rapprocher de la quatrième place en recevant Reims. Mission très partiellement accomplie avec un 0-0 soporifique qui arrange surtout les visiteuses pour qui chaque point pris est précieux dans l'optique du maintien.

Les deux derniers matchs opposaient des équipes en lutte pour rester en D1 et s'il restait encore un doute, ils ont terminé de clouer le cercueil de Metz et surtout de Marseille.
Les Marseillaises recevaient Fleury qui avait déjà fait un bon en avant en allant battre Soyaux en match en retard la semaine dernière. Et les Floriacumoises ont confirmé au stade Paul-Le-Cesne. Menées par leur escouade danoise, elles ont toujours mené, marquant même un but extraordinaire de 40m par Marine Haupais. Le doublé de Maéva Salomon ne servira qu'à attiser les regrets.
Pour espérer se maintenir, Marseille doit non seulement prendre des points mais espérer que ses concurrentes directes n'en prennent pas. Double échec ce week-end puisque Dijon qui se déplaçait à Metz l'a emporté en fin de match grace à Rose Lavaud. Pourtant Amélie Delabre avait rapidement répondu à l'ouverture du score de Carol Rodrigues dans le premier quart d'heure (avant de se blesser à l'heure de jeu). Ça ne change pas grand chose pour Metz mais ça change tout pour Dijon qui augmente son écart sur la zone rouge de trois points et le porte à huit avec huit matchs à jouer.
Et c'est Soyaux qui devient antépénultième. En raison de sa défaite contre Bordeaux mais aussi de la confirmation en appel de sa pénalité de trois points infligée par la DNCG. Soyaux est donc 10e avec sept poins d'avance sur Marseille. Qui n'en a pris que six en 16 journées et doit donc en prendre un de plus en deux fois moins de matchs.
Certes le calendrier des Phocéennes est désormais plus facile avec certes Montpellier et le PFC mais surtout les quatre autres équipes les plus mal classées. Mais il faudrait quasiment remporter les quatre pour pouvoir espérer. Bref, c'est cette saison en haut qu'il faut regarder pour avoir de l'incertitude.

CHR$

26/02/2020 à 22h12

L'événement football du jour, c'est la liste des joueuses appelées pour le tournoi de France annoncée par Corinne Diacre en fin de matinée.
Cette liste est assez semblable à la précédente avec les retours de blessure d'Amandine Henry, Eugénie Le Sommer Kadidiatou Diani et Solène Durand et les retours des Bordelaises Ouleymata Sarr et Estelle Cascarino qui surfent sur la bonne saison girondine.
Outre Maéva Clémaron et Julie Debever, l'absence la plus notable est celle de Gaëtane Thiney. Pour ceux qui n'ont pas suivi, l'attaquante s'est répandue dans la presse la semaine dernière pour expliquer que ça n'allait pas et qu'il fallait trouver des solutions, avec un argumentaire pas très clair mais qui devait pouvoir se résumer à "je prends des risques pour ma carrière mais j'ose le dire, Corinne Diacre elle est pas super super".
Ce à quoi la sélectionneuse a précisé qu'elle l'avait averti en novembre qu'elle allait sans doute se passer d'elle désormais (transformant ainsi l'acte de bravoure héroïque en coup de pied de l'âne).

Mais le vrai événement provoqué par cette absence est qu'il n'y a plus aucune joueuse du Paris FC, ex-Juvisy dans la sélection. La dernière fois, c'était en 2003 mais ça ne compte pas parce que c'était pour deux matchs de préparation à la Coupe du monde que les Bleues avaient disputé contre Juvisy. Et donc la vraie dernière fois qu'il y avait eu une sélection sans juvisienne, c'était en mars 1989 pour un match contre la Suède. Dès le match suivant en octobre contre la Pologne (oui en 1989 il n'y avait eu que deux matchs pour les Bleues), Régine Miscmacq transfuge à l'intersaison de la VGA Saint-Maur inaugurait une série qui vient donc seulement de s'arrêter (sauf si des blessures provoquent le rappel d'une parisfcienne d'ici la semaine prochaine mais ça ne serait vraisemblablement que partie remise étant donnée la dynamique du club).

KL

27/02/2020 à 09h41

Yep parmi les joueuses sélectionnables en équipe de France au PFC/Juvisy il n’y en a plus beaucoup qui ont le niveau international. Éventuellement espérer l’émergence de Clara Matéo et Oriane Jean-Francois dans quelques années... si elles n’ont pas changé de maillot d’ici là.

CHR$

06/03/2020 à 21h45

L'Équipe : "Eugénie Le Sommer tourne autour du record de buts de Marinette Pichon (81 buts) depuis plusieurs matches, et reste bloquée à 80 unités. Quel est votre discours vis-à-vis de cette échéance ?"

Corinne Diacre : "En tant qu'entraîneure, je peux vous donner une information : elle va débuter demain. Mais j'ai l'impression qu'on lui en parle trop de ce record. Et c'est souvent dans les derniers instants où c'est le plus difficile à atteindre, plus on se rapproche de l'objectif plus c'est difficile."

Bon je mets la réponse de Corinne Diacre mais c'est la question qui m'amuse. Depuis l

CHR$

06/03/2020 à 21h48

Je reprend.
Depuis la Coupe du monde, Eugénie Le Sommer a joué les trois premiers matchs contre l'Espagne (1 but), l'Islande (2 buts) et le Kazakhstan (1 but). Elle a manqué ensuite le match contre la Suède sur blessure et est revenu contre le Canada mercredi en entrant pour une demi-heure sans marquer.

Bref "plusieurs matchs", c'est 28 minutes de reprise cette semaine et si elle n'a plus marqué avec l'équipe de France depuis le 8 octobre, c'est qu'elle avait manqué le seul match disputé entre temps.

CHR$

07/03/2020 à 14h35

Ici ça sera mieux.

Intéressant article dans L'Équipe du jour (pas celui qui reprend l'info du site hier sur Eugénie Le Sommer qui n'a plus marqué depuis la dernière fois qu'elle a joué) avec Gille Eyquem qui cite les joueuses qu'il voit arriver chez les Bleues à l'avenir (bon il oublie Mylènne Chavas et Clara Matéo mais je pense qu'il était surtout interrogé sur les joueuses qu'il a actuellement, donc plutot M-19 et M-20).
Et donc Justine Lerond ("c’est l’avenir, mais elle est dans un club en difficulté") dont il faudra voir comment elle se recase l'an prochain, la même situation a pas mal freiné Mylène Chavas. Et puis Maëlle Lakrar et Selma Bacha bien sûr. Au milieu il parle de Julie Dufour (qui devra aussi se trouver vite un point de chute en D1 parce que Lille ne va pas remonter cette année), Léa Khelifi et Maëlle Garbino (ce qui invalide mon hypothèse initiale puisqu'elle n'est plus dans les sélections de jeunes). Et devant, il parle de Sandy Baltimore et Naomie Feller bien sûr qui font leur trou au PSG et Lyon, mais aussi de façon plus surprenante de Melvine Malard dont le prêt à Fleury ne me semblait pas une extraordinaire réussite (mais ça a l'air mieux depuis la reprise), en profitant pour tailler un costard à Émelyne Laurent ("Par rapport à Emelyne qui était au Mondial, elle a un registre plus riche, elle peut jouer aux trois postes devant").

CHR$

07/03/2020 à 21h09

Trois titulaires de l'équipe de France jouent à l'étranger (Peyraud-Magnin, Tounkara et Dali). Et six ont été formées à Lyon (Peyraud-Magnin, Périsset, Renard, Dali, Cascarino et Majri).

CHR$

07/03/2020 à 21h24

Et côté brésilien, il y a deux joueuses du PSG (Formiga et Luana) et deux anciennes (Cristiane et Daiane).

 

CHR$

07/03/2020 à 22h47

Et même si Katoto est restée sur le banc, trois des entrantes sont formées au PSG : Sarr, Geyoro et Morroni.