Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 05h40 - Gouffran direct : Match 4 de folie, suspense haletant, va et vient et ça se finit en prolongations.Dallas 1-0 Tampa... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 05h35 - Gouffran direct : Divulgâchage Chauds CeltesDivulgâchage Chauds CeltesDivulgâchage Chauds CeltesDivulgâchage... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 05h21 - Lucho Gonzealaise : J'aimerais bien, mais je pense que même pour un joueur symbolique comme Thauvin, on peut oublier... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 04h28 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Pendant ce temps, au Portugal, un restaurateur qui avait laissé sa piste de danse ouverte, s'est... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 02h25 - Lapostat : Il faut cliquer sur ton nom en haut à droite et aller dans "profil". Sur la page du profil, le... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h31 - Run : Ceci dit, 49 est sa valeur Transfermarkt. Je nous voyais faire quelques annees avec... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 00h48 - arnaldo01 : Présent ! >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 00h38 - Radek Bejbl : Duhaupas doit être cramé, même pris par l'effet de surprise tu tiens pas 2' contre Yoka quand tu... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 00h34 - Maurice Eculé : Les faux positifs sont très très rares. Dans le cas de Verdasco, il explique lui-même avoir... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 00h17 - Run : Alors qu'avec une Supercinq... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

25/09/2020 à 23h06 - theviking : Pauvre Fred Godard ! >>


Bréviaire

25/09/2020 à 20h57 - Pascal Amateur : Lille Harvey Oswald"Lille vise la tête." (lequipe.fr) >>


Qui veut gagner des quignons ?

25/09/2020 à 19h05 - Espinas : Le samedi 10 janvier 1998 à 20h, Lyon reçoit Marseille pour le dernier match de Ludovic Giuly à... >>


Manette football club

25/09/2020 à 16h52 - Jah fête et aime dorer Anne : Pour ceux sur PC, Epic va encore plus loin dans les promos : après les bons d'achat valables pour... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

25/09/2020 à 15h02 - cachaco : Popopopo quel braquage en règle, il fallait bien tout le talent de Drummond pour permettre la... >>


Premier League et foot anglais

25/09/2020 à 14h28 - Le Pobga du Coman : Tottenham qualifié sans jouer pour le prochain tour de la Carabao Cup: cas de COVID chez... >>


Scapulaire conditionné

25/09/2020 à 14h11 - Utaka Souley : Il a fait Nice et Rennes (avec à la clé le premier titre de l'histoire du club). >>


CDF sound system

25/09/2020 à 13h32 - Pascal Amateur : Alors je te conseille d'écouter leur concert sorti en CD cette année, il y avait un orchestre... >>


J'ai raté ma vie...

Ce n'est pas qu'ils étaient mauvais, mais juste qu'au cours de leur carrière, le destin (leur caractère pouvant aider) s'est déchainé contre eux. Célébrez ici leur souvenir...

wedr2

17/03/2010 à 13h51

(bravo RabbiJacob) Lubo, je pense que tu t'es trompé dans ta chronologie, aucun dirigeant ne serait assez bête pour le recruter alors qu'il a déjà évolué au club, même 10 ans après.

Etienne Mattler

17/03/2010 à 14h05

wedr2 mercredi 17 mars 2010 - 13:51 (bravo RabbiJacob) Lubo, je pense que tu t'es trompé dans ta chronologie, aucun dirigeant ne serait assez bête pour le recruter alors qu'il a déjà évolué au club, même 10 ans après. ------------------- Aucun dirigeant, oui. Par contre, un duo de dirigeants dont les nullités s'additionnent, ce serait pas impossible...

Tricky

17/03/2010 à 14h52

En même temps, il avait de tellement bonne stats à Championship Manager (ou c'était déjà FM ?)

Lubo

17/03/2010 à 15h13

Comme Freddy Guarin, parait-il. Mais les mêmes ont aussi recruté Sébastien Mazure, Lasse Nilsson, David Gigliotti et Daniel "El Fiasco" Bilos. Je ne parlerais donc pas de circonstances atténuantes.

Mangeur Vasqué

18/03/2010 à 00h49

Merci KS, et Socrat’ de ces précisions utiles sur l’origine de Riza (voir plus bas), et sa forme olympique du temps au Denizli. Comme tout ça doit lui paraître bien loin maintenant qu’il marne dans le ventre mou de la 4ème div’ anglaise avec les « Shots » (surnom d’Aldershot)… Je les « diss » (argot pour disrespect) un peu en fait, car ils sont pas mal placés et peuvent accrocher les barrages. D'ailleurs, j’ai vu que samedi qui vient, les Shots rencontraient les Shrews (de Shrewsbury, son ancien club), mais le plus drôle (drôlerie d'obédience Grosses Têtes je veux dire), c’est le nom de ce « choc » pour les barrages : le « Salop clash ». (Roh, Roh, Roh, Roh - rire gras bouvardesque). Salop est l’ancien nom du comté dont Shrewsbury est la ville la plus importance, le Shropshire (mais toujours utilisé par beaucoup – officiellement appelé le Shropshire depuis les années 80). Voici un portrait de Omer Riza, bien plus complet que son Wiki : http://tinyurl.com/yfydysg Sur le même sujet du football turc, qu’est devenu ce bon Mehmet Ali Yilmaz à Trabzon ? (je me souvenais de lui suite à l’affaire Kevin Campbell, quand ce dernier était revenu dégoûté de la vie de Trabzon après les insultes et autres coups fourrés du Yilmaz). Ce post « Faites entrer l’accusé » sur Riza est malheureusement l’un de mes tous derniers posts. J’vais pas raconter ma vie mais comme je l’expliquais mercredi ou jeudi dernier dans le fil anglais, des choses diverses et variées m’accaparent de plus en plus sur pas mal de fronts, et à partir de la semaine prochaine, je serai constamment (re)pris par la patrouille, zou, dans la nasse. Y’aura comme un changement de programme... Déjà, ça s’précise, ce soir tiens, j’ai pas pu voir 1 minute de foot, il est 23 h 45, j'viens d'essayer de regarder 1 résumé que j'ai enregistré mais j' suis flingué. Bref, j’vais plus pouvoir manger la craie sur mon aile ici. J’essaierai de vous lire de temps en temps, souvent très marrant, toujours instructif. Mais comme je l’avais promis lundi dans mon post de réaction à chaud sur l’article très intéressant et dans le timing de Jérôme Latta (sur Man United), je posterai dans quelques jours 2 liens bien utiles dans le fil anglais sur les financements du foot anglais. Je tiens à le faire car dans ce post y'aura une carte (peu connue) des clubs anglais en redressement ou déjà redressés (avec des dizaines de gros points rouges – et plein d’explications), vraiment utile pour comprendre l’ampleur du problème. Je posterai aussi un article du Guardian qui explique tout (sur le piteux état financier des clubs anglais - le pourquoi du comment). J'espère le poster vendredi soir si j’ai 20 minutes, j’dois l’accompagner d’une notice d’explication. C’est vrai, tu as raison, y'a bien une mafia chypriote turque sur Londres (gros quartier chypriote turc dans le nord et l'East End, vers Hackney). Apparemment, cette dernière en ce moment en guerre avec les mafias Turque et Kurde sur la distribution d’un certain nombre de produits illicites sur Londres. Cet article en fait état. http://tinyurl.com/ybcff2j Extrait : "Turkish Cypriot mafia who have run much of the capitals heroin trade via well organised networks, and the new intake of Kurdish and Turkish mainland groups also vying for the heroin and cocaine business”.

Pan Bagnat

18/03/2010 à 18h47

Tricky mercredi 17 mars 2010 - 14:52 En même temps, il avait de tellement bonne stats à Championship Manager (ou c'était déjà FM ?) --- À PES aussi il était bon... Enfin... Il courait hyper vite.

Mangeur Vasqué

08/04/2010 à 20h53

[Jean-Luc Delarue présente son invité vedette de sa nouvelle émission (en collaboration avec Evelyne Thomas) " C’est mon choix mais ça se discute " : Cédric Anselin. Delarue commence à l’interviewer – et innovation, il est en contact direct avec un psychanalyste grâce à l’oreillette, consigne de la chaîne pour relever le niveau général, sur ordre de l'Elysée. Générique http://tinyurl.com/yzvyyr8] JLD : « Mesdames et Messieurs, Mesdemoiselles et Damoiseaux, Pacsés, ou en union libre, bonsoir à vous tous et toutes. Ce soir, nous allons parler des grands sportifs et de la petite mort, mais bien avant la fin de leur carrière, de leur bon vivant, au début de leur carrière, quoi. Nous avons invité ce soir un ex grand footballeur, international Espoirs, vice-champion d’Europe avec Bordeaux, Monsieur Cédric Anselin [applaudissements]. Cédric, bonsoir » CA : « Bonsoir Jean-Luc, mais bon faudrait qu’j’explique là pour le vice-champion d’Europe dans ton intro, en fait je faisais que passer, c’est à cause de…» JLD (l’interrompant) : « Je sais, il y a beaucoup à expliquer, la douleur est encore fraîche, la plaie ne se referme jamais vraiment. Nous allons y venir. Cédric, vous commencez votre carrière à 18 ans, en fanfare… » CA (l’interrompant) : « non, j’ai commencé en France, aux Girondins » JLD : « Ah ce n’est pas ce que j’ai sur ma fiche, moi j’ai Bordeaux sur ma fiche. Mais cela n’est qu’un détail, continuons. Alors que vous êtes international Bleuet, vous disputez la finale de la Coupe UEFA avec les Espoirs. Vous êtes aussi Champion de France avec Bordeaux en 1999. Quel effet ça vous a fait d’être ce grand champion, international en bleuet, vice-champion d’Europe, jouer avec Zizédine Zidane, Christopher Dugarry, Vincent Lizazarou, que nous saluons chaleureusement car je sais qu’ils nous regardent souvent » CA : « Non, non, t’emballe pas, moi chuis un grand champion de rien, y’a méprise sur la personne, usurpation d’identité. Et pis Bleuet et Bordeaux, ça n’a rien à voir, tu confonds tout, j’t’explique… Oh, laisse béton. Pour ce qui est de cette finale, en fait Kostinadov, ce fourbe qui marquait que des buts de voleur de poules, avait séché Lizarazu, donc moi chuis rentré en cours de jeu, bon c’était la fin d’saison, y’avait plus aucun valide, quoi. Et quand Bordeaux a gagné le titre en 1999, j’étais pas dans le coin, j’avais été prêté en Angleterre avant ». JLD : « Effectivement, le thème de l’absence et de la fuite en avant est récurrent dans votre carrière. Mais vous avez dû vivre cela comme une responsabilité écrasante, à 18 ans, tout cette gloire, cette adulation. Ça vous a troublé quand même, le lien mal défini extérieur, ce déplacement entre la psychosomatique et la somatique, la pression, c'est rinçant, le pressing, ça lessive, non ? ». CA : « Nan, chuis pas d’accord, j’ai entendu dire que Sceau-Matic c’est moyen au rinçage, alors en déplacement, j’ai toujours préféré le Lavo-Matic pour ma tenue. Et pis tu sais, j’étais que la doublure du remplaçant, et pis quand chuis rentré, on s’prenait une pilée sur les deux matchs, donc bon, un échec cette finale » JLD (l’interrompant, de nouveau) : « Oui, cette doublure qu’on refuse, cet autre Moi subconscient qui réfléchit notre propre image mais que l’on refoule, "L’envers, c’est les autres" disait Sartre. Souvent, l’échec, "ce n’est que le psychique qui refuse d’internaliser", théorisait Freud » CA : « Ça j’en sais rien mais c’qui est sûr, c’est que j’aurais bien aimé joué avec lui, Rohr le voulait Steffen Freund mais il aimait pas trop sa coupe de cheveux à la Roberto Baggio ; pis on avait déjà eu Waddle et Voller dans le championnat, ça avait traumatisé certaines supportrices » JLD : « Et pour quelles raisons ? » CA : « Ben, on avait fait une étude de marché auprès de notre public féminin et on s’était aperçu que son mullet nous aurait fait perdre trop d’abonnés. Alors Freund, qui refusait d’aller chez le coiffeur, est resté à Dortmund. Enfin, c’était l’explication donnée par Afflelou pour expliquer le non transfert. Tu parles de Sartre, j’aurais bien aimé jouer avec lui aussi, mais notre route ne s’est jamais croisée avec Romain ». JLD : « Vous jouiez au milieu, c’est écrit sur ma fiche. Etait-ce par quête du cocon sécurisant, un besoin irrépressible de se sentir entouré, de retrouver la matrice protectrice maternelle, ce que Aristote et Socrates appelaient … » CA (l’interrompant) : « Nan mais t’arrêtes tes ruminations de divan là… chuis au milieu parce que bon, c’est comme ça, j’en sais foutre rien moi, tu m’ prends la tête. Ensuite, en 1997, chuis prêté au Losc. Et j’ai jamais joué avec aucun Harry Stott, même en Angleterre. Et Socrates, il a joué à Garforth dans le nord, moi j’ai joué dans l’est de l’Angleterre –Putain, qui c’est qu’a préparé tes fiches ? » JLD (l’air gêné) « Bien, écoutez, je ne sais pas si je dois le dire, mais ce sont nos stagiaires basés à l’étranger, on délocalise en ce moment, ordres de l’Elysée, donc toutes mes excuses pour ces erreurs » CA (agacé) : « Ouais, bon... Donc, j'ai été prêté au Losc en 97 pendant mon contrat à Bordeaux » JLD : « Prêté au Losk, hmm, très révélateur ce terme de « prêté ». Le Losk, en Pologne ? Ce n’est pas ce que j’ai sur ma fiche, moi j’ai que vous allez à Lille, et vous retournez à Bordeaux. Revenir comme ça sur les lieux du trauma, ça a dû être une épreuve, les problèmes d’égo dans le vestiaire, entre stars internationales, le Moi qui veut supprimer à la fois le Surmoi et le Soi, d’ailleurs, Freud, sur l’égo… » CA (l’interrompant) « Trop ma de quoi ? Eh oh, ça va hein, un peu de respect, tu t’ mélanges les électrodes grave, toi. Egaux, ouais, on l’était tous, quoique Rohr avait ses préférences. Pis tu mélanges tout toi, Kieron Dyer jouait pas chez nous, mais à Newcastle. Et je viens de te dire que Freund n’a jamais joué à Bordeaux. Nous, on avait Rohr, un sacré intello aussi. Bon, je dis pas ce que ça a été facile, un semi-échec, quoi » JLD : « Oui, mais ce syndrome récurrent de l’acte manqué, c’est hautement significatif, non ? » CA : « Ouais, bon, n’exagérons rien, j’ai vidangé quelques occasions mais pas plus qu’un autre. Mais bon, Rohr l’intello ne me voulait plus. Il parle trop de langues lui, faudrait qu’il se spécialise dans une et qu’il en change plus. Et Guy Stéphan me voulait plus non plus, et Baup non plus, mais bon, pas étonnant, quand on porte encore une casquette de djeun des cités à 50 ans, on devrait s’faire rayer de l’Ordre des Entraîneurs à vie. Regardez Tony Pulis à Stoke City pareil, et qu’est-ce qu’il forme avec sa casquette vissée sur la tête ? Des Delap… ». JLD : « Rohr ? Ça me dit rien, sûrement l’école jungienne, que je connais moins. Bon, je sens que les meurtrissures sont encore vives. Je lis sur votre fiche que vous allez chez les Canaris ensuite ? » CA : Et oh, t’arrêtes avec tes fiches, on est pas en garde à vue, hein. Ouais, j’ai signé pour les Canaris en avril 1999, pendant mon prêt, j’étais pas mauvais, 250 plaques qu’ils ont raqué » JLD : « Ce côté esclavagiste du football, où les joueurs ne sont que de vulgaires marchandises, ça a dû vous marquer de vous retrouver à Nantes, son passé de port négrier. Avez–vous trouvé en Nantes le club sordide que l’on décrit souvent ? CA : « Ah non, mais tu débloques, pas ces Canaris-là, moi j’ai signé pour les bons Canaris, ceux de Norwich » JLD : « Ah oui, je vois, là où il y a le Méridien de Norwich. Cette obsession du temps qui passe peut-elle expliquer cette vie de grand voyageur ? Proust, la recherche du temps perdu, j’imagine que ça vous parle. Du côté de chez Swann aussi peut-être ? Ou bien préférez-vous Sartre ? L’électron libre Marx aurait pu dire de Sartre… » CA (l’interrompant) : Non, moi, Dave, pas trop. Pis tu divagues, y’a pas de méridien a Norwich, juste une équipe de foot, toi tu penses à Greenwich. Et je t’ai déjà dit que jamais joué avec Romain. Et Marx, j’l’ai juste vu jouer en DVD sous le maillot de Lens, mon club de coeur. Et pis c’était un vrai 9, pas un flottant » JLD : « Ah oui, effectivement, les Canaris de Greenwich. Je lis sur mes fiches que votre entraîneur, Bruce Rioch, vous adorait, mais il est remercié 6 mois après votre arrivée. Etait-il ce père qui… » CA (qui l’interrompt) « Bon, arrête ta psychanalyse de merlan frit là, c’est bon, t’as explosé ton audience, tu peux t’ relâcher. Le foot, c’est pas de la branlette de cervelle, alors quand t’auras fini de t’élastiquer l’hypothalamuse, on pourra discuter sérieusement. Bruce Rioch s’est fait lourder, et le nouvel entraîneur, Nigel Worthington, m’aimait pas, c’est clair, aussi simple que ça, basta, un point c’est tout » JLD : « Je comprends tout à fait votre réaction névrotique, mécanisme classique du mnésique inconscient qui étouffe le cognitif, mais pour nos millions de téléspectateurs – et on me signale encore dans l’oreillette que nous explosons tous les records d’audience en ce moment, alors merci à vous tous – alors, juste pour eux Cédric, pourriez-vous expliquer pourquoi cet homme, Nigel, qui se substitue subitement à Bruce, ne vous aimait-il pas, sans raison apparente ? N’était-ce pas là une manifestation flagrante d’un complexe oedipien inversé et asexué ? » CA : « Oh là, là, j’en sais rien moi, t’en as d’ces questions toi ! Worthington m’aimait pas parce que j’étais trop technique, c’est tout. Nigel Worthington, c’est la vieille école anglaise, un toqué anti-toque, il détestait les mobylettes qui traçaient sur l’aile comme moi » JLD : « L'entraîneur ne vous aimait pas parce que vous rouliez en mobylette ? Pensait-il que cela dévaluait le club, votre 103 Peugeot sur le parking à côté des Aston Martin... » CA (l'interrompant) : « Mais non, t'as rien pigé. Worthington, le seul type de joueur qui l’ faisait bander grave jouissif c’était les bourrins écossais venus des Highlands qui balançaient des transversales de 80 mètres loin devant à l’aveuglette pour un Targetman bien vicelard avec les coudes affûtés, le genre qu’en bave d’avance à l’idée de rentrer dans la surface en explosant deux arcades sourcilières au passage. Une sorte de bison quoi, Le traffic Route One anglais classique, quoi ». JLD : « Targetman ? Ah oui, ce thème de la persécution est fréquent chez les Jungiens. Route One, c’est l’équivalent londonien de l’A86 je crois, mais pas de Bison Futé en Angleterre, n’est-ce pas ? » CA : « Huh ? » JLD : « Je disais, de façon imagée, que la régulation du trafic au centre faisait que vous ne rentriez pas dans les plans de Nigel, que vous comparez à un bison, ce qui est une réaction inévitable puisqu’il remplace brutalement la figure paternelle et vicariante de votre mentor Bruce. Cela vous a fait du tort professionnellement n’est-ce pas ? surtout quand vous avez déclaré à la presse locale : « Les entraînements avec Nigel Worthington, non merci, on se croirait à la maternelle ». Une référence subconsciente sur les brisures et les refoulements profonds nés dans votre petite enfance ? » CA : « Mais nan, mais rien à voir. C’est pas ça que j’voulais dire, ça a été mal traduit. Des nazes la presse anglaise, Après y’a eu l’Ecosse, Santa Cruz, la Bolivie, la malaria, j’ai failli mourir » JLD : « Attendez, je ne vous suis plus. Vous contractez la malaria à Santa Cruz en Ecosse ? » CA : « Mais nan, en Bolivie, Santa Cruz c’est là où y’a le club de Oriente Petrolero. Mais j’ai pas supporté, l’altitude, les moustiques, et toussa. J’ai failli en mourir, je me terrais dans une chambre d’hôtel, mon club avait gardé mon passeport. J’ai récupéré mon passeport en douce et je me suis enfui en Angleterre, sans permission ». JLD : « Un récit bouleversant Cédric, poignant, et ô combien émouvant, qui me parle car moi non plus, je m’acclimate mal à l’altitude, surtout pressurisée » CA : « Ah ouais, j'ai lu ça sur votre compte. La malaria, les moustiques, c'était l'enfer » JLD : « Les moustiques ne me font pas peur pas cependant, même en avion j’ai toujours sur moi mon spray répulsif à double usage Mostiquo-CabinCrew Sod Off, à la citronnelle et aux extraits de niaouli, 11 € 99 dans tous les Body Shop d’aéroport. J’en profite pour remercier nos sponsors ce soir, les laboratoires Pharma VadeRetro, et les compagnies aériennes irlandaise et anglaise Air Cunnilingus et Zizi Jet. Donc là, après la Bolivie, en 2003, vous partez chez les Méridiens de Greenwich ? » CA : « Nan, à Lowestoft, dans l’est de l’Angleterre, où habitait ma copine, pour récupérer. Pis j’ai fait des essais, à Notts County – pas concluant. A Rushden & Diamonds – pas concluant. A QPR – pas concluant, et même en Norvège, au FC Lynn – pas concluant. Là, mon agent a jeté l’éponge » JLD : « Bouleversant, poignant, déchirant. Et là, selon mes fiches, vous vous lancez comme artiste, et devenez peintre. Classique ou abstrait ? » CA : « Camping. Le vieux de ma copine m’a trouvé un boulot comme peintre dans un camping / parc de vacances, je m’occupais de l’entretien, je peignais les bâtiments sur le site. Bon, j’étais jardinier de formation, donc le grand air ça m’allait. Mais un jour, un fan de Norwich m’a reconnu, c’est comme ça que ça s’est su » JLD : « La célébrité se paie toujours cash quand on est au fond du trou. Témoignage bouleversant. Et là, vous allez à Cambridge, selon mes fiches. Vous sentiez le besoin de faire des études, de vous prouver que… » CA (l’interrompant, agacé) « Mais non, Cambridge United. Hervé Renard m’a fait venir, malheureusement, la FIFA ma fait des problèmes, vu que j’avais filé à l’anglaise de Bolivie. Puis la FA m’a obtenu l’autorisation. A Cambridge, j’étais payé au match. Mais après 2 matchs, j’éclate ma caisse et me pète le dos » JLD : « La tragédie frappe encore. Bouleversant. Je crois que vous allez vous ressourcer en Grèce ensuite. Cette recherche de la vérité, de l’absolu, c’est votre amour pour la philosophie grecque ? » CA : « Nan, non, tu comprends rien toi, c’était pour un essai. Eux me voulaient mais n’avaient pas une thune » JLD « Oui, je comprends, je suis souvent allé en Grèce, quelle pauvreté, c’est tragique. Etre originaire du Nord-Pas de Calais vous a-t-il aidé à surmonter…» CA (l’interrompant violemment) « Nan, mais tu vas t’en prendre une toi ! Chuis Ch’ti et fier de l’être. Bon, après, un club de 5ème division me veut, Gravesend & Northfleet, mais ils me voulaient pour des clopinettes, et oh, chuis pas une moitié d’épluchure moi, j’ai joué avec Zidane moi, alors, pas question » JLD : « Je vois qu’après ce club de 5ème division, en 2005, vous vous retrouvez en Premier League, félicitations, vous savez rebondir. D’où tirez-vous cette force de… » CA (l’interrompant) : « Mais non tête de noeud, c’était la Ridgeons Premier League, la 9ème division quoi » JLD : « Vous déclarez ici, dans le magazine anglais When Saturday Comes, que Zinédine Zidane, alors que vous jouiez ensemble à Bordeaux vous avait donné ce conseil suivant : " Si tu fais un mauvais match mais que tu fais quelque chose de vraiment spécial dans ce match, les supporters se rappelleront toujours de ce truc spécial et pas du match merdique que tu as produit ". C’est exact ? » CA : « Ouais, ouais, il m’a dit ça quand j’étais stagiaire à Bordeaux » JLD : « N’avez-vous pas pris ce conseil trop au pied de la lettre ? » CA (s’emportant) : « Ecoute mon bonhomme, arrête tes provocations de &^%$£, ou… » JLD (l’interrompant) : « Témoignage bouleversant, Merci Cédric, du fond du cœur un grand Merci » [S'adressant à la caméra] « La semaine prochaine, nous continuerons notre thème trashbuster du mois, dans votre émission " C’est mon choix mais ça se discute ", avec Evelyne Thomas qui recevra l’ex international danois Lars Elstrup, qui sera avec nous en studio, en exclusivité mondiale, il n’est pas réapparu en public depuis son arrestation en 2001 à Trafalgar Square alors qu’il déféquait par terre, parmi les pigeons et les touristes. Nous essaierons de comprendre pourquoi, et aussi comment se fait-il que J-C Decaux n’a pas encore installé de Sanisettes à Londres. Bonsoir, à la semaine prochaine » _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Evénements authentiques. Sources : http://tinyurl.com/yjku7mk http://tinyurl.com/y9h69pk http://tinyurl.com/yet7zzw http://tinyurl.com/y9h9lo6 (Lars Elstrup) ************************** Cédric Anselin : 1995 – Bordeaux 1997 – Lille (Ligue 2, prêt d’un an) 1998 – Bordeaux (retour de prêt) 1999 (avril) – Norwich City (2ème division, prêt) 1999 – Norwich City 2001-2002 – Ross County (Ecosse, 2ème division) 2003 – Oriente Petrolero (Bolivie, 1ère division) 2004 – Cambridge (4ème division) 2005 (mi-mars) – Gravesend and Northfleet (5ème division, renommé Ebbsfleet, depuis mai 2007*) 2005 (fin mars) – Norwich United (Ridgeons Premier League, 9ème division) 2005 (juin) - King’s Lynn (7ème division) 2006 (juillet) – Wroxham (9ème division) 2007 – Dereham Town (9ème division) 2008 (juillet) – Diss (10ème division) 2008 (août) – Norwich United (9ème division) 2008 (octobre) – Lowestoft Town (8ème division) 2009 – Norwich United (encadrement de la réserve, 10ème division) [*ce fameux club sponsorisé par Eurostar – grosse gare Eurostar dans la ville – et qui a été racheté par un site internet en 2008, Myfootballclub, avec 27 000 internautes qui payèrent 35 £ chacun pour se l’approprier, ils votent sur les transferts, etc. Cependant, le club bat sérieusement de l’aile, et ne compte plus que 4 000 membres, et seulement 800 qui ont renouvelé leur cotisation, nous précise leur wiki. Ce club est actuellement avant-dernier du championnat – professionnel – de Conference National, la 5ème division anglaise, à 1 seule poule nationale] .

Jeanroucas

08/04/2010 à 21h04

MV, tu es un grand malade. Vraiment. Mais pense à oublier de te soigner. Vraiment ;-)

Tonton Danijel

08/04/2010 à 21h30

Pfiou, c'est long mais c'est bon. Merci MV.

Toni Turek

09/04/2010 à 02h22

MV, détecteur officiel de losers !

 

Toni Turek

09/04/2010 à 04h51

MV > Jusqu'à quel niveau le foot anglais est-il professionnel ? La D5 ?