Déclarama

Juninho: "Je pense, avec beaucoup de respect, que notre équipe des années 2005 et 2006 avait toutes les qualités pour battre le PSG d’aujourd’hui. Mais j’admets que c’était peut-être plus facile pour nous. Parce que nous rêvions de gagner tandis que Paris en a l’obligation." (le JDD, 13/04)


précédente     

Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

Certains entraîneurs ont-ils le pouvoir de faire croire à leurs joueurs qu’ils sont meilleurs qu’en réalité? - http://t.co/NVnuGLoTLB

RT @Pierre_B_y: Des ultras créent le Conseil national des supporteurs de football http://t.co/vaVI5D7GXc @lemondefr (En réalité, ce ne sont…

RT @Horsjeu: Merci à @kevinkohlerPSG d'avoir répondu au proustballe : http://t.co/z0Mx4F4L9K

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

jouer derrière

"Chelsea ne s'avoue pas vaincu" (Canal+). Seulement une demi-douzaine ce soir-là chez John Terry.

Chelski comme Schumacher

"Chelsea est encore tombé !" (lequipe.fr)

Rio de généraux

"Rio : intervention militaire." (sport24.com)

prêtre défroqué

"Les Young Boys surpris." (lequipe.fr)

Youssou N'Dour +1

"Keita, huit secondes, un but." (lequipe.fr)

Schalke Oum Fier

"Schalke se verrait bien en dauphin." (lequipe.fr)

Amoche ! Amoche ! Amoche !

"Larqué taille encore Valbuena." (maxifoot.fr)

régime du gant

"Carrasso a repris." (lequipe.fr)

sex blatter

"Blatter ne se mouille pas." (lequipe.fr)

nervous breizhdown

“Ça se crispe à Rennes.” (lequipe.fr)

Le forum

Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 01h10 - Edji : [Petit retour sur Piketty] Je viens de finir l'intro du "Capital au XXie siècle", dans laquelle... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h40 - LYon Indomptable : Meuuuuh si !!! >>


Dream team

18/04/2014 à 23h19 - Maniche Nails : Parfait, c'était surtout le latéral gauche qui le faisait moyen. La ligne de défense envoie là. >>


Paris est magique

18/04/2014 à 23h10 - Run : Le blanc est vraiment sympa (mais on dirait le recyclage du stock du maillot blanc des bleus,... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

18/04/2014 à 23h10 - Bourrinos : Olympique Aliénés (cap) >>


Déclarama

18/04/2014 à 23h06 - Cyril Gignac : "Il n’y aura pas de sexe au Brésil. Les joueurs devront faire avec leurs propres moyens. Il y a... >>


Café : "Au petit Marseillais"

18/04/2014 à 22h49 - Valbuena Jacta Est : bon, ça vaut ce que ça vaut hein, mais deux brèves de kiplé parlent de notre Bielsa à nous... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

18/04/2014 à 22h47 - Tonton Danijel : Outre Luzenac, on est bien parti pour avoir un derby ajaccien l'an prochain en Ligue 2... C'est fou... >>


En rouge et noir !

18/04/2014 à 22h33 - Loscoff-Plage : Seconde période dans la même veine que la précédente. Un léger mieux peut-être, on a réussi... >>


Bréviaire

18/04/2014 à 22h32 - De Gaulle Volant : Faut bien vivre "MHSC : Martini dans le staff" (lequipe.fr) >>


Dans le haut du panier

18/04/2014 à 22h32 - Jay-jay Tolosa : Indiana - Atlanta 3-4 Chicago -Washington 4-1 Toronto - Brooklyn 2-4 Miami - Charlotte... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

18/04/2014 à 22h31 - animasana : Jolie série en cours, et pourtant chaque match aura eu son petit moment d'espoir. >>


En Vert et contre tout

18/04/2014 à 22h22 - bcolo : Bon. A part le gardien du musée, on garde qui pour la saison prochaine ? Parce que là, ça va... >>


CdF Omnisport

18/04/2014 à 21h18 - pelecanos : T'inquiètes, l'habitude. Mais c'est vrai que le carème s'est bien installé, chaud et sec, ça va... >>


Championship manager, des origines à nos jours

18/04/2014 à 20h00 - Didier Feco : Par contre pour battre Vieux Légume va falloir se lever tôt. 2024 actuellement pour ma part. >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

18/04/2014 à 19h55 - Vas-y Mako! : il a mené 5-4, puis 6-6 dans le tie-break avec service (en revenant de 6-3).Et une fois le... >>


Foot et politique

18/04/2014 à 18h36 - Portnaouac : Bah pourquoi tu crois que le redresseur productif en chef s'intéressait tant à l'identité du... >>


Libertadores / foot sud-américain

18/04/2014 à 18h09 - Gone Going : Zigmunt: un goleador à parier? Après, le championnat venezuelien, c'est pas non plus le... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

tes fessées

05/03/2013 à 02h53

Julow
04/03/2013 à 22h59

"élitisme péremptoire"... c'est quoi cet anathème ?
--------------

je réagissais juste à la remarque de khwezi, pas à l'idée générale que je trouve sympathique.
Tant que les titres proposés seront consensuels sur ce fil ou obscurs, tout ira bien, chantons la carmagnole. Mais il y aura forcément un débat lorsque quelqu'un proposera un tire considéré comme étant de mauvais goût par d'autres (d'où le terme élitisme). Et je voulais juste dire qu'assumer le côté élitiste en créant un comité de salut public pour s'épargner les inepties du type coelho serait un peu exagéré...

Ce qui ne me fait pas penser à.. :

Anatole France (1844-1924)
"Les Dieux ont soif" (1912)
Genre : roman historique (mais c'est aussi une réflexion politique et philosophique)

Pourquoi faut-il le lire ?
A travers la vie d'un jeune peintre vertueux devenant juré du tribunal révolutionnaire qui trahit ses idéaux en accédant au pouvoir, AF décrit l'installation et la mécanique de la Terreur par des hommes persuadés de détenir la vérité, faisant de la Révolution leur religion.
Roman fort bien écrit, palpitant pour certains, dont l'ironie permet de digérer sans souci l'austère sujet de la foi politique et qui décrit parfaitement un épisode des plus fascinants de notre histoire (amha).

Raspou

05/03/2013 à 09h32

Par respect pour michelidalgo, je ne ferai pas de contre-critique sur Anatole France.

[respire un grand coup et s'en va comme si de rien n'était]

dies ibra

05/03/2013 à 10h21

@julow avec retard ( mais yenakibossent)

NON ; on rajoute pas espagnol entre parenthèses pour dire que c'est pas des sudaméricains (Aguirre te frappe si tu oses encore ce genre de décla ) !

la littérature Sud am c'est du réve , des espaces infinis ( géographiques mais aussi métaphysiques ) des colonels et des révolutions , des putes , des magiciens , des anacondas , des labyrinthes et des indiens , des guérillas fantomes ou pas ...alors meme si j'aime bien Montalban , et bien c'est pas pareil , sinon tu mets aussi la littérature mozambicaine Angolaise et Timoraise ( faudra que je vous parle du Timor un jour )

Gouff

05/03/2013 à 10h27

Auteur : Nicholson Baker
Titre : La mezzanine
Genre : Roman anglo-saxon

Résumé : Un cadre new-yorkais casse un de ses lacets de chaussure et décide d'aller s'en racheter pendant sa pause-déjeuner.

Pourquoi il faut le lire : Le résumé est d'une affligeante banalité. Et tout le roman et une succession de digressions (et d'interminables notes de bas de page) sur les affligeantes banalités du quotidien : l'usure de lacets de chaussures, une brique de lait, les codes sociaux régissant les interactions dans les toilettes du boulot, le mouvement incessant d'un escalator... Mais Baker magnifie tous ses petits riens, les rendant fascinants et surtout irrésistiblement drôles.


---

Sinon je trouve intéressante l'idée de kwhezi "pseudo a également lu et aimé...".
Je sais pas trop comment faudrait procéder mais bon...

Julow

05/03/2013 à 10h51

@ tes fessées : compris, mes excuses, je t'avais lu de travers et m'étais un peu emballé.
@ dies : je te promets que quand il y aura 17 notices ESPAGNE et 32 Am-Sud on les séparera. Idem pour les siècles français (et là on s'en approche plus) ! Et je te parie que je trouve 15 bons romans sud-am qui n'ont rien à voir avec ta définition. Le regroupement par aire/langue, il est pratique, c'est tout.
@ tous : ça commence à avoir de la gueule !
je propose de rajouter à la fin du doc une rubrique "parcours" ou "schéma tactique" ou "transversale de ouf", comme vous voulez, ou chacun peut suggérer des regroupements, des parcours donc - correspondant à la demande hypothétique d'un lecteur. Contrainte : seulement à partir de bouquins "noticés".
+ dans 48 heures, on considère le pbl des rayonnages/ formats de notice comme (provisoirement) réglé, et c'est ti-par. (pour l'instant j'archive tout)
+ idée des "pseudo a également lu et aimé..." : je crois que le pbl est que l'accès en lecture du doc sera très facile mais pas en écriture, pas tant pour éviter le vandalisme mais pour des raisons technique (genre : il faut un compte gmail pour l'accès), donc on passe par des "copistes". Autant copier-coller une notice complète au bon endroit du doc, c'est rien, autant tenir à jour les "X a aimé, pas aimé", ça me semble plus relou, bien que je n'aie rien contre l'idée. Zahia, qu'en penses-tu ? C'est toi le grand maître des clefs.

Julow

05/03/2013 à 10h57

(@di mektass / et autres bibliothécaires et libraires : pour l'histoire des rayonnages, tous les avis sont bienvenus, ceux des pros en particulier ! cf p 222 de ce fil)

Julow

05/03/2013 à 11h05

@ Gouff / tous : merci. Si on peut avoir la date, même approximative, de sortie originale du truc, "années 80" ou "2000", c'est bien je trouve + si possible préciser le pays (ici, USA je suppose), ce qui sera surtout important dans les aires trop larges, genre espingos et assimilés ou "asie"...

Jean Christophe Tout vénal

05/03/2013 à 11h07

Auteur : Charles Robert Maturin
Titre : Melmoth, l'homme errant (1820)
Genre : Roman anglo-saxon (sous catégorie roman gothique)

Résumé : Melmoth a signé un pacte avec le diable pour la vie éternelle. Depuis, il cherche à tenter quelqu'un qui puisse prendre sa place.

Pourquoi il faut le lire : Roman admiré par Balzac, Hugo, Poe, Wilde, Lovecraft, Breton ou Baudelaire (liste non exhaustive), il s'agit du chef d’œuvre du roman gothique (avec le Moine de Lewis). Le roman est construit comme une poupée russe avec un récit dans le récit dans le récit... Il tourne toujours autour de l'insaisissable personnage du titre sans jamais le cerner vraiment. Il nous donne en revanche l'occasion d'entendre des histoires pétrifiantes où le diable et l'Inquisition ne sont jamais loin. Quant au style, c'est simple, ma bonne dame, personne n'écrit plus avec autant d'élégance.
Non la vraie question, c'est pourquoi ce livre est à ce point si méconnu ?

Gouff

05/03/2013 à 11h10

Ah pardon.
Auteur : Nicholson Baker
Titre : La mezzanine (1988)
Genre : Roman anglo-saxon (USA) - Humour/satire (? je sais pas si c'est pertinent mais bon...)

Cris CoOL

05/03/2013 à 11h12

@ Jean Christophe
Je suis en train de lire une thèse qui lui est en partie consacrée. Et effectivement, ça donne envie.

 

Bio-Hazard

05/03/2013 à 11h12

Puisqu'on fait appel aux bibliothécaires...

Le problème que je vois dans le système actuel est que le classement mêle plusieurs différenciations sans rapport entre elles : où allez-vous mettre un recueil de poésie lusophone du XIXe, par exemple ?
Ce sera à mon sens plus efficace de mettre trois clés de tris : d'une part l'origine, d'autre part l'époque, et enfin le style (style au sens très très large). Cela renforcerait un peu la cohérence de vos notices.

Sinon, pour vous éviter la bataille sans fin fantastique/SF/fantasy, le terme "littérature de l'imaginaire" est de plus en plus utilisé (il a aussi beaucoup de détracteurs, mais ca épargne des tentatives de définitions toujours hasardeuses).

Enfin, arrêtez de vouloir sans cesse annexer la Belgique, didju ! A la rigueur, je veux bien juste vous laisser Amélie Nothomb.