Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 05h36 - Gouffran direct : Le scénario que j'attendais depuis plusieurs années va peut-être enfin se réaliser.Une équipe... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 04h34 - Jankulowski Desailly Galasek : C'est justement le fait qu'il ait deux ans le point central, tel que je le perçois.CH est plutôt... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h59 - Lucho Gonzealaise : Rebondissement inattendu sur le marché des coachs, selon Marc Stein, Kenny Atkinson serait en... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h12 - Jean-Huileux de Gluten : J'ai fini The Haunting of Bly Manor, vraiment chouette. Mike Flanagan est vraiment un mec que je... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 00h35 - PCarnehan : Au final, merci Lille pour les point UEFA. >>


Le fil prono

aujourd'hui à 00h07 - DansonsLaBostella : Giants@Eagles 24-28Panthers@Saints 28-35Bills@Jets 28-17Browns@Bengals 24-20Cowboys@Football Team... >>


En rouge et noir !

22/10/2020 à 23h02 - rougénoir : d'autant plus qu'il manquait des joueurs à Kasnodar...Après sans être trop optimiste car les... >>


CdF Omnisport

22/10/2020 à 22h58 - PCarnehan : Ghislain Lambert est le plus grand cycliste des 70's sur le tour de France. Et d'avant les 70's, et... >>


Observatoire du journalisme sportif

22/10/2020 à 22h38 - I want my Mionnet back : Est-ce que le commentateur de RMC Sport est obligé de dire "et oui un club français va peut-être... >>


Café : "Au petit Marseillais"

22/10/2020 à 22h32 - Super Hérault : Le match de Lille après le notre hier soir c'est impressionnant de différence.De l'engagement,... >>


Bréviaire

22/10/2020 à 21h52 - De Gaulle Volant :  Pascal Amateuraujourd'hui à 20h42-----Euh... pardon ? >>


CDF sound system

22/10/2020 à 21h06 - Delio Onnisoitquimalypense : [PoS]Cette compétition, en plus de faire découvrir des mondes musicaux étrangers, ça me fait... >>


Aux Niçois qui manigancent

22/10/2020 à 20h49 - Gouffran direct : La distribution d'onguents c'est par ici? >>


Manette football club

22/10/2020 à 20h05 - Jah fête et aime dorer Anne : Bien évidemment, en cours de route, j'ai oublié le dernier critère. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

22/10/2020 à 18h57 - Tonton Danijel : Il pleut sur Dante(et c'est vrai, en plus) >>


Futebol lusitano

22/10/2020 à 18h46 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Ça y est la barre des 3000 cas jour vient d'être franchie.C'était attendu. De nouvelles mesures... >>


Le fil éclectique

22/10/2020 à 18h29 - Giresse au bout de mes rêves : Je viens de lire tardivement les messages en réponse à Ok Choucroute, à priori tout a été dit... >>


Tout en haut du Nou Camp

22/10/2020 à 16h46 - Radek Bejbl : Oui et non, il y en a objectivement moins qu'avant donc obligation de relire beaucoup plus de... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Kireg

23/08/2020 à 16h08

Ah, mais c’est que on a les deux, nous : “Mes premiers j’aime lire” et “Les belles histoires”. On la fait tourner, ta boutique.

M.Meuble

23/08/2020 à 16h44

Le mec vient étaler ses richesses. Disgusting.

Kireg

23/08/2020 à 16h52

(Mon dernier achat de bouquin n'etait pas une edition de poche. Je sais, je suis indecent.)

theviking

23/08/2020 à 23h42

Espèce de branquignol élitiste.

inamoto

24/08/2020 à 09h14

Julow
17/08/2020 à 14h19
---
C'est ballow.

Loscoff-Plage

25/08/2020 à 20h00

Quelques livres récents lus cet été :

P. Modiano - Encre sympathique

Je trouve qu'avec les années le style de Modiano est de plus en plus passe-partout, incolore. Ce n'est pas le dernier sorti qui va me faire changer d'avis, surtout que celui-ci donne furieusement l'impression d'être un collage de certains romans précédents (un jeune homme qui travaille dans une agence de détective, voyez-vous cela...).

Alain Damasio - Les Furtifs

Je suis très partagé sur le dernier roman de Damasio. D'abord parce que je n'ai pas cru une seconde au couple de personnages principaux. Ils sont au-delà du cliché, c'est l'ouvrier et la kolkhozienne du XXIe siècle. Ce qui fait que leur quête ne me touche pas du tout. Je ne m'attendais pas à une Horde du Contrevent bis, mais j'espérais au moins un bouquin qui aille plus loin que la Zone du Dehors. Au moins le premier roman de Damasio laissait voir que l'alternative à la société de confort et de contrôle n'était pas forcément la panacée. Dans les Furtifs, tout est simplifié, justifié par une soupe de philosophie française post-45, ce qui était déjà l'une des faiblesses de la Zone du dehors. J'ai quand même lu jusqu'au bout, parce que les furtifs sont une bonne trouvaille, on a vraiment envie de savoir de quoi il retourne, et parce que Damasio fait quand même des choses folles avec la langue française. Bon, dans Les Furtifs, ça vire parfois à la débauche d'effets pyrotechniques, mais ça fait du bien de lire une prose un peu audacieuse. J'espère que son prochain roman sera moins "contemporain".

Leonid Youzefovitch - La route d'hiver

Roman historique centré sur l'un des derniers épisodes de la guerre civile russe : l'expédition du général blanc Pepelaïev en Yakoutie en 1922-23. Le dit Pepelaïev est une figure intéressante : natif de Sibérie, il ne cache pas ses convictions démocrates et autonomistes, à mille lieues d'un Koltchak ou d'un Dieterichs. Réfugié en Chine après la défaite de Koltchak, il reprend du service quand on lui propose de prendre la tête d'une armée censée se porter au secours d'une insurrection yakoute (extrême-est de la Sibérie) contre les bolchéviques. Lui et ses quelques centaines de volontaires débarquent à Okhotsk en 1922 et se dirigent à pied vers Iakoutsk en plein hiver, par -40 degrés. Alors qu'il comprend parfaitement que son expédition est vouée à l'échec, il continue sa marche vers Iakoutsk, au cours de laquelle il se heurte à un détachement rouge commandé par le général Strod, un anarchiste passé du côté des bolchéviques. Pepelaïev assiège Strod dans un hameau perdu au milieu de nulle part. Les hommes crèvent des combats, de la faim, du froid et des maladies, et leurs cadavres gelés sont empilés par les survivants pour former une palissade autour des huttes. Youzefovitch, comme tous les historiens russes, est parfois fatiguant à force d'être exhaustif, mais à la différence de beaucoup de ses collègues, il livre un récit qui n'est pas manichéen et qui permet de comprendre les motivations de Pepelaïev, de Strod, et de tous ceux qui se sont entretués pour un coin de toundra alors que l'issue de la guerre civile était évidente depuis fin 1920 au moins. Strod comme Pepelaïev ont été fusillés sous Staline.

Milan de solitude

26/08/2020 à 13h25

Pour découvrir Modiano, j'ai prudemment pioché un "classique", craignant le ronron des vieux auteurs prolifiques. C'était "Dora Bruder" et c'était très bien.

Voici un quignon.

"Provinciale, étrangère à toute culture littéraire et philosophique, en présence des paradoxes, des métaphores, des hyperboles, de l'amphigouri à la mode, dont son amant faisait un usage abusif pour la séduire d'abord, l'étonner ensuite et enfin la dominer, elle demeurait comme abasourdie, ahurie. Monsieur cultivait des orchidées, Mademoiselle des simples. Empêchée de comprendre, elle interprétait selon ses petits moyens, elle traduisait en son patois petit-breton les propos quintessenciés qui sont l'apanage des trissotins du Saint-Germain-des-Prés d'aujourd'hui."

Qui est l'auteur de ces lignes ?
Question subsidiaire : de quoi cela parle ?

Balthazar

26/08/2020 à 13h45

On pourrait imaginer que l'auteur insiste tant sur le côté naïf et "dominé" de la dame parce qu'elle était appelée à régner par la suite sur le milieu qu'elle découvrait alors. Une future grande artiste, chanteuse, comédienne, écrivaine ?

John Six-Voeux-Berk

26/08/2020 à 13h45

En extrapolant le contexte social, j'imagine quelque chose comme Le Journal d'une femme de chambre (que je n'ai pas lu), de Mirbeau. Ou sinon une novellisation de Bécassine.

Josip R.O.G.

26/08/2020 à 13h46

Vian, Céline?

 

John Six-Voeux-Berk

26/08/2020 à 13h46

Ou alors du Simone de Beauvoir, pour la cuistrerie de cette satire de la cuistrerie.