Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 18h31 - suppdebastille : Pour le tennis, je suppose que la problématique tient surtout dans les voyages incessants à... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 18h27 - Dédie mon Stück : Un quignon h-index, ou plutôt après dîner? >>


Foot et politique

aujourd'hui à 18h27 - ORRG : suppdebastilleUn des tout derniers compagnons de la Libération encore en vie (j'espère ne pas lui... >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 18h26 - Roger Cénisse : Je repose ici le point que je soulève sur le fil journalisme : en regardant l'écosystème du... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 18h17 - cachaco : [PoS J9]De grosses oppositions de styles lors de cette dernière journée! Lien vers la playlist... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 17h15 - Redalert : https://youtu.be/0YAAi-L4c4I >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 17h14 - balashov22 : Si ça se fait, je suis partant aussi, mais ça me semble mal engagé, même quand on aura à... >>


Les stats, levant pire

aujourd'hui à 15h43 - Dédie mon Stück : Il y a une catégorie "playmaker" que j'ai mise dans les milieux, ça doit brouiller un peu... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h01 - Jah fête et aime dorer Anne : Le genre de gueule que tu n'oublies pas mais dont tu ne te rappelles pas le nom (rentre ici, Paul... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 13h59 - Sidney le grand Govou : Ça me fait de la peine pour Claire Williams cette histoire. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 13h45 - JL13 : Oh ! J’ai été prudent et annoncé mon second degré......quoique, pour le premier pekin venu,... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 13h13 - Jah fête et aime dorer Anne : On peut aussi noter qu'il esquive complètement la question des contrôles au faciès pourtant... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 12h58 - Bale de jour : C'est City - Arsenal, à l'Etihad - ce qui a son importance, car pour une reprise, on ne sera pas... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 12h07 - Dédie mon Stück : C'est l'inconvénient quand on débarque dans un truc bien établi, rien n'est intuitif. Bon en... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h03 - Mallardeaufraiche : Nan, ils écoutaient religieusement l'interview de Longuépée, garantie 100% impertinence (je... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h39 - MarcoVanPasteque : raviosigne gastrologique"Sagnol : "J'attends quelque chose qui me prenne aux tripes"" (lequipe.fr) >>


Café : "Au petit Marseillais"

28/05/2020 à 19h03 - Josip R.O.G. : d'arriver >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

28/05/2020 à 13h16 - KL : Ah oui je me souviens de cette prolongation spécialement pour prendre en compte les barrages...... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Balthazar

01/04/2020 à 13h13

C'est moche, ces deux féléfé.

Julow

01/04/2020 à 13h21


Merci Aristofan !

MATCH 1 : PESQUES vainqueur

Because :
Bonnefoy

Dans le leurre du seuil.

Tout ce que je déteste dans cette poésie précieuse qui fait des phrases, et les isole pour les faire sonner.

Pas fan de la deux, trop préoccupée d’elle-même (on a compris les mecs que la poésie c’est comme la peinture, ça parle que de soi-même, c’est BON ON A COMPRIS depuis un petit siècle !), mais je vote lui quand même pour « c’est du temps » et une certaine simplicité.

MATCH 2 FOURCADE vainqueur

par élimination aussi : la préciosité du un...

J’attends le McEnroe, le crado, le salopard, le vicieux !

Balthazar

01/04/2020 à 13h26

Ah non, Julow, pas toi! "McEnroe, le crado, le salopard, le vicieux"? Mais non, mille fois non! C'est comme les gens qui pensent que Rimbaud est un poète parce qu'il a tiré sur Verlaine ou qu'il a fait un beau voyage! Moi aussi je veux McEnroe, aussi crado que tu veux, mais ce qui fait McEnroe c'est pas le crado nom de Dieu, c'est la grâce!

Loscoff-Plage

01/04/2020 à 13h38

Je ne regarde jamais le tennis, autant dire que le premier tour de Roland Garros, j'ai du mal à encaisser.

Je suis perdu, je n'arrive pas à lire ces textes, et puis je ne les comprends pas. J'ai préféré le match n°1, où je me suis raccroché à Bonnefoy comme à une bouée de sauvetage. Et dire que je le trouve abscons d'habitude ! La dernière strophe du poème de Nicolas Pesquès me parle, mais le reste m'est complètement inaccessible.

Match n°2 : pareil ici, je n'arrive pas à saisir le rythme, je ne suis même pas sûr de comprendre la construction des phrases. Je choisis du Bouchet en désespoir de cause, parce que les mots "vestiges", "poussières" m'ont rappelé un texte de Brodski que j'aime bien : "Torse" (c'était lui le poète traduit du SIX). Le texte de Fourcade m'est complètement passé à côté.

Mon vote :

Match n° 1 : Bonnefoy
Match n° 2 : du Bouchet

Mais surtout : poésie contemporaine 6-0 Loscoff

Je vais me refaire au prochain set.

Julow

01/04/2020 à 13h40

Gnagna. Je râle si je veux.

Loscoff, dans les changements de côté, du veux pas nous parler de Brodski ?

Aristofan

01/04/2020 à 13h48

Ça me rappelle ce souvenir si ému devant la tombe de Joseph Brodsky cet automne sur l’île San Michele au large de Venise.

Petite précision, évidemment le format tournoi avantage les poètes du poème comme forme contenue, identifiable. Au détriment de poètes qui ont besoin de plus d’espace et dont l’œuvre déconstruit et éclate le poème à l’échelle d’un livre par exemple.

John Six-Voeux-Berk

01/04/2020 à 13h54

Balthazar
aujourd'hui à 13h12
---
Tu as sûrement raison pour la référence, mais tout cela me paraît manquer de nécessité (tant interne qu'externe). J'aime bien cette "incorruptible comparabilité de tout" qui me semble le cœur du texte, mais le reste me fait l'effet d'une gesticulation désordonnée.
----
Au début, j'ai eu le même sentiment de blabla associationniste ; mais il me semble que le poème suit une progression thématique et pas que rythmique :

- Décomposition de la floraison de la rose : accélération et ralenti. "explosante fixe"-->
- Rose bombe à neutron (qui déjoue l'attente du "rose bonb-on")-->
- Rose où s'arrête le réel (cf bombe à neutron mais aussi la rose comme objet de contemplation en laquelle s'absorbe le poète) ; la forme même de la fleur évoque ce tourbillon brutal.
- Rose éclabousse d'urine (celle-là m'échappe) (à moins que poète aime à pisser sur ses rosiers)
- Rose : le comparant poétique ultime (l'embrayeur poétique par excellence, qui engage un rapport analogique à tout)-->
- Au point que même le pétale du début devienne la "pédale"... de cette machinerie poétique à comparer
- La question du pourquoi risque de me faire sortir du processus même de la comparaison.


----Balthazar
Le poème d'André du Bouchet a quelque chose de très intellectuel, philosophique, même, mais il me fait l'effet de viser infiniment plus haut. Et, comment dire? de chercher quelque chose de façon authentique, sans "faire le malin" (c'est l'autre face du "toujours la même chose", que je ne conteste pas d'ailleurs). Bon, je ne sais pas si je suis très clair.
--------

J'ai beaucoup d'admiration pour Du Bouchet, mais sa poésie me semble aride. Anecdote "ma vie de cycliste" : un jour de printemps, je suis allé traîner en vélo du côté de Truinas (Drôme) après avoir lu le compte-rendu d'enterrement que Jaccottet a écrit à la disparition de son ami ("Truinas", 2001). L'idée m'a pris d'aller voir la tombe du poète. Difficulté : ce coin de la Drôme doit avoir des restes de protestantisme, parce qu'il y a des dizaines de cimetières privés éparpillés un peu partout. Les cinq premiers habitants rencontrés n'avaient jamais entendu parler de Du Bouchet et ne savaient pas où il pouvait être enterré. Enfin une potière babacool m'a indiqué un cimetière plus bas sur la route, derrière une petite chapelle. Elle n'était pas bien sûre. Arrivé sur place, j'ai trouvé la "tombe" : un carré d'herbes folles, et une modeste lauze avec écrit en blanc, presque à la craie, le nom du poète. Ce jour-là, les peupliers larguaient leur bourre neigeuse ; il y en avait des tas un peu partout dans le soleil.

PlazaAthenee

01/04/2020 à 14h56

Match 1:

Bonnefoy : /6/7/4/4
Pesquès :. /7/6/6/6

Pesquès vainqueur

**
Match 2

du Bouchet: 4/4/6
Fourcade...: 6/6/7

Fourcade vainqueur

Di Meco

01/04/2020 à 15h12

Match 1 : Bonnefoy
Match 2 : Fourcade

Parce que comme d'autres l'ont déjà dit, ce sont ceux qui semblent m'être le plus accessibles.
Ce qui remet d'ailleurs en cause la légitimité de mon vote.

Mais merci pour ce jeu.

Etienne Mattler

01/04/2020 à 15h25

Le diable est dans les détails

Match 1 : Pesquès, pour le titre du recueil
Match 2 : Fourcade, pour le dernier vers

 

Utaka Souley

01/04/2020 à 15h40

John Six-Voeux-Berk
aujourd'hui à 13h54

- Rose éclabousse d'urine (celle-là m'échappe) (à moins que poète aime à pisser sur ses rosiers)
---------------------------------
Peut être le pistil et les étamines, en son centre ?

Merci pour ces explications, je me sens moins couillon, tout d'un coup.