Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 17h56 - Balthazar : Balthazaraujourd'hui à 17h51L'un des deux "Sch..." est un "Schl" (un schleu, en somme), l'autre... >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 17h52 - Danishos Dynamitos : Moi j'avais compris que "réaliser des affaires" faisait référence aux loges et au public "peu... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 17h15 - Redalert : https://youtu.be/0YAAi-L4c4I >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 17h14 - balashov22 : Si ça se fait, je suis partant aussi, mais ça me semble mal engagé, même quand on aura à... >>


Les stats, levant pire

aujourd'hui à 15h43 - Dédie mon Stück : Il y a une catégorie "playmaker" que j'ai mise dans les milieux, ça doit brouiller un peu... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 15h35 - Manx Martin : Tu parles de Daniel Cordier ? Effectivement, parcours exceptionnel. Dans 'Alias Caracalla', il... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 15h28 - Manx Martin : ... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h01 - Jah fête et aime dorer Anne : Le genre de gueule que tu n'oublies pas mais dont tu ne te rappelles pas le nom (rentre ici, Paul... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 13h59 - Sidney le grand Govou : Ça me fait de la peine pour Claire Williams cette histoire. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 13h45 - JL13 : Oh ! J’ai été prudent et annoncé mon second degré......quoique, pour le premier pekin venu,... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 13h13 - Jah fête et aime dorer Anne : On peut aussi noter qu'il esquive complètement la question des contrôles au faciès pourtant... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 12h58 - Bale de jour : C'est City - Arsenal, à l'Etihad - ce qui a son importance, car pour une reprise, on ne sera pas... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 12h07 - Dédie mon Stück : C'est l'inconvénient quand on débarque dans un truc bien établi, rien n'est intuitif. Bon en... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h03 - Mallardeaufraiche : Nan, ils écoutaient religieusement l'interview de Longuépée, garantie 100% impertinence (je... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h39 - MarcoVanPasteque : raviosigne gastrologique"Sagnol : "J'attends quelque chose qui me prenne aux tripes"" (lequipe.fr) >>


CDF sound system

28/05/2020 à 23h35 - Milan de solitude : C'est gentil Le génie. Je me pressentais d'avance perdant sur cette manche, mais ce morceau indien... >>


Café : "Au petit Marseillais"

28/05/2020 à 19h03 - Josip R.O.G. : d'arriver >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

28/05/2020 à 13h16 - KL : Ah oui je me souviens de cette prolongation spécialement pour prendre en compte les barrages...... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Balthazar

28/03/2020 à 11h34

Ah bah mince, tu n'as donc pas le monopole des virions... Julow, alors?

Balthazar

28/03/2020 à 11h35

Ou bien Laforgue.

Julow

28/03/2020 à 11h36

Les textes, mes enfants, les textes - pas leurs fugaces écrivallions.

(ce pourquoi je ne donnerai aucun envie pour l'instant : je sais qui a fait quoi, et ça donne une charge affective parasitaire - et très agréable).

Julow

28/03/2020 à 11h37

Envie d'avis ? Avis d'en vie ? Envie de vit ? Voui voui.

Raspou

28/03/2020 à 12h28

Eh beh c'est une belle page de l'histoire des CdF. On s'en souviendra comme de la 1243... Ca s'est passé quand, ça? C'était avant ou après la 1243? Je dirais même que, à terme, on se souviendra de la pandémie coronovarienne pour la 1243, comme on se souvient de la peste provençale pour Le hussard sur le toit. Bravo les gars, vous avez été énormes, les mannes de Shakespeare et d'Yves Bonnefoy sont fières de vous.

Bon, dans le détail:

UN
Alexandrins sans rimes, pourquoi pas.
On sent le gars qui écrivait des vers pour tremper son biscuit, et y gagnait au mieux un bisou dans le cou. Des joliesses, mais un poil trop d'emphase, c'est si compliqué de faire simple.

DEUX
Vers libres, et deux premières strophes si jolies, si justes sans s'appesantir... bravo! La troisième est poussive, en revanche, quelque grâce qu'on trouve aux moutons de poussière.

TROIS
J'aime le Çà! qui détonne et étonne. La blague n'est pas mal, mais c'est dur de faire tenir un poème sur un trait d'esprit.

QUATRE
L'heure limite mise à 19 heures devait prémunir contre les productions manifestement trop éthyliques. Raté. Je ne comprends pas. J'aimerais comprendre. Y a-t-il un argot ou un créole caché?

CINQ
Haïku,
Glissante pente,
Qu'en restera-t-il demain?

C'est pète-gueule, comme forme poétique. Il y a bien longtemps, avec mon papa, on avait mis au point un générateur automatique de haïkus... ca devait ressembler à ça:
[Adjectif] + [élément végétal]
Quel/le + [oiseau en trois syllabes]
[Verbe au futur] + [élément temporel]?

Exemple:
Tendre bourgeon,
Quelle hirondelle,
Trahira le printemps?

Ou:
Placide rameau,
Quel rossignol,
Indiquera le passé?

Bon, celui-là n'est pas mal, par sa sobriété et sa retenue.


SIX
Etonnants vers de quinze pieds, il m'a fallu plusieurs lectures pour apprécier, et c'est après cela l'un de mes préférés. Un peu comme le UN, il y a des préciosités - avait-on besoin de "l'alvéole fébrile", des "froides érections", comme plus haut de "l'hébétude poisseuse"? M'enfin c'est de la poésie, camarades, y pèche-t-on plus par emphase, ou par platitude? Immémorial débat. Pas de honte à donner tout Prévert pour une page de Char.
Je digresse. Il est beau, le six. "Et germe un jumeau, encore un", saisissant. Et la dernière strophe, je la remets ici pour le plaisir, est le plus beau moment poétique de toute la page:

"Des bras tendus au-devant des cages : cibler, saisir, pour s’oublier,
Quand dans les alignements échoués, résonne un doute profond,
C’est l’air qui manque au cœur des hôtes, des âges, des carcasses criblés.
Et plus loin en eux, plus loin, se joue une sarabande, sans un seul son."


SEPT
Bon, c'est plus la team Prévert. Ce n'est pas ma came, mais enlevé et joyeux, et les alexandrins sont justes.


HUIT
Et pourquoi pas? On a des alexandrins, des vers libres, un haïku, pourquoi pas un peu de paillardise? D'autres plus grands s'y sont laissé aller.


NEUF
L'exercice de style est magistral, la private joke est délicieuse. Comment ne pas joindre aux louanges? Je retiendrai surtout:
"J’aimerai ton confinement. — Que tu dis, que t’espères. Mais en acte, en vaillance..."

Ensuite, qu'en est-il pour qui n'a pas sué une semaine sur les versions françaises de La Tempête et de MacBeth? Poésie pour le happy few?


DIX
Oh, du décasyllabe, j'aime. Et très classique, en 4 /6, césure qui donne ce rythme si spécial. Quel dommage, du coup, que deux vers de la première strophe soient boiteux: "Et les clients d'un geste martial"
"Des oeufs de Pâques à prix très spécial"... Il manque un pied, camarade, et tout le début s'en trouve poussif. Les deux autres strophes, en revanche, sont excellentes, dans la forme et le propos.


ONZE
Nous finissons donc sur du classicisme, de beaux alexandrins avec des rimes au bout. Modernes et enlevés, loin de Racine et de sa froide majesté, certes, mais quand même des alexandrins rimés... Alors du coup, étonnement:

Pourquoi au dernier vers choisir Apollinaire,
Si libre qu'il était à l'heure de son bestiaire,
Quand une autre victime brillait au firmament,
Je veux parler bien sûr du Sieur Edmond Rostand!



Bref, merci et bravo à tous, et coeur avec les doigts à l'auteur du six.

John Six-Voeux-Berk

28/03/2020 à 12h49

@Raspou

"Réponse concernant un certain numéro Onze"

Tu demandes, Raspou, les raisons de mon choix
Et viens me reprocher le dernier de mes vers!
Sache-le, de Rostand j'ignorais le calvaire,
Apollinaire donc s'est imposé à moi.

axgtd

28/03/2020 à 12h50

Bravo collectif.

J'ai l'impression que ce qui se cache derrière le QUATRE est passé sous le radar (<- indice).

Dan Lédan

28/03/2020 à 12h52

C est codé ? Ça va m enerver , je trouve pas !

et alors

28/03/2020 à 12h56

Il faut peut-être venir de Laval, ou faire du kayak, pour trouver.

et alors

28/03/2020 à 13h00

Et c'est réussi, comme exercice de style, comme les autres chacun dans le sien. Pour le reste, pas assez poète pour juger de la bancalité ou non des vers, mais bravo à tous, c'est une belle page de littérature.

 

Balthazar

28/03/2020 à 13h02

Merci pour les indices, j'étais passé à côté. C'est comme ça, parfois nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes consumés par le feu.