Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 08h38 - lyes : Yul rit craméaujourd'hui à 06h44Sinon, Lyes, Ben Simmons a shooté à 100% à trois points cette... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 08h34 - theviking : Run20/11/2019 à 22h38J'aime bien l'affichage du score qui passe à 3-3, et puis ben non, 2-3. >>


Euro 2020

aujourd'hui à 08h29 - Espinas : C'est compliqué mais une situation inverse (tirage au sort sans tenir compte des villes... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 08h27 - Toni fils brillant : @delamontagneOk sur tes remarques. Je ne dis pas que mes solutions seraient les meilleures. Je dis... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h26 - Mallardeaufraiche : C'est dingue quand même comme ici, certains ont la mémoire courte ou une vision un peu orientée... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 08h20 - Label Deschamps : Oui, d'habitude les joueurs de ce niveau qui signent à Cholet jouent au basket. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 07h54 - Kireg : Un Rennais :) >>


Messages de service

aujourd'hui à 07h05 - sehwag : Je viens de penser à un truc, j'ai l'adresse email de Polo Breitner et j'ai eu l'occasion de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 06h09 - asunada : Ah, je croyais avoir lu que Memphis était sorti à la mi-temps par précaution car il avait senti... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 06h05 - LYon Indomptable : Mais très bonne interview. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 00h39 - Run : Oui hybride. Parce que l'electrique n'en est pas encore la. >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 00h20 - Özil paradisiaque : Dans la liste des top coachs il manque Allegri mais il ne parle pas anglais et ça peut être assez... >>


Observatoire du journalisme sportif

20/11/2019 à 23h29 - Gazier : Personne pour commenter le dossier du jour dans Kiplé sur les droits TV ?Les articles en ligne... >>


Paris est magique

20/11/2019 à 20h55 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Entre ongules, on s'apprecie. Oh hisse! >>


L'Atelier du Diaporama

20/11/2019 à 20h42 - MarcoVanPasteque : Waou, déjà 836 souscripteurs alors que je viens à peine de valider ma légende dans l'atelier,... >>


Qui veut gagner des quignons ?

20/11/2019 à 20h21 - Joswiak bat le SCO : Lepastis Cédégueulas. >>


Le fil éclectique

20/11/2019 à 19h45 - forezjohn : Portnaouac19/11/2019 à 20h17Gilles et jeuneaujourd'hui à 19h27---------------Rosette (petit ange... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

20/11/2019 à 17h27 - Bouderbala : Boom boom bang bad boy Verthongen >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond. Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Kireg

09/11/2019 à 18h49

Mouais... toujours très dubitatif sur ces considérations quasi-psychanalytiques.

leo

09/11/2019 à 19h00

Kireg
aujourd'hui à 18h49

Mouais... toujours très dubitatif sur ces considérations quasi-psychanalytiques.
---

Tu préfères une approche quasi-scientiste ?

Kireg

09/11/2019 à 19h06

Eheh.

On parle d’une ouvre majeure. Si on cherche assez longtemps, on trouvera des analyses qui disent tout et son contraire. C’est comme la microscopie à fluorescence en fait ce truc : si t’exposes le sujet assez longtemps, tu peux voir ou lui faire dire ce que tu veux.

#PointScientiste

Kireg

09/11/2019 à 19h07

(œuvre majeure*)

Milan de solitude

09/11/2019 à 19h16

Utaka Souley
aujourd'hui à 17h43
dugamaniac, lis Voyage au bout de la nuit, et tu pourras en déduire que la qualité littéraire d'une oeuvre est indépendante des idées de son auteur.

---

Je crois que les idées et l'œuvre d'un auteur ne sont pas indépendantes dans le sens où elles découlent toutes deux d'une vision du monde, d'un état d'esprit, d'une sensibilité. Pour Céline, je crois qu'un désespoir teinté d'humanité rustre peut avoir engendré les romans et les pamphlets, qu'on se complaît à considérer comme deux facettes bien distinctes et par bonheur cloisonnées. Je n'ai pas lu ses pamphlets, n'y voyant nul intérêt, mais je sais qu'il était antisémite, non pour l'aspect déicide, mais pour l'aspect complot de puissants qui écrasent les petites gens. Des petites gens écrasées, il y en a plein ses romans.
Le meilleur antidote est de se dire qu'un homme puant, salaud, peut nous toucher encore parce qu'il reste un homme. Un autre, moins puissant sur mon organisme, est de se rappeler qu'on aurait pu être comme lui, à son époque trouble.
Le pavé dans la mare serait plutôt de déclarer que "Voyage au bout de la nuit" est prodigieux dans son style mais pauvret dans sa narration. Chut !

Utaka Souley

09/11/2019 à 19h33

Milan, si tu me cites pour exprimer ton désaccord, assure toi de réfuter ce que j'écris, ce qui n'est pas le cas dans ton post de 19h16.

Pour moi, le déclencheur de la lecture du roman a été d'assister à la lecture par Luchini dans un théâtre du passage de l'arrivée à New York, et la phrase qui m'avait accrochée à l'époque était la ville debout, par opposition aux villes européennes, couchées. Ne me demandez pas pourquoi, je serais bien incapable de décrire l'émotion.

Toute la lecture de ce roman a été extraordinaire, au sens premier. Je le recommande pour l'histoire, ce qu'elle raconte de l'humanité; je le recommande aussi pour le style, superbe.

Kireg

09/11/2019 à 19h36

La narration ? Je ne sais pas. Les quatre séquences m’ont porté. Mais je dirais que c’est comme demander d’observer de la dentelle après avoir croisé un 3,5 tonnes plein phares.

Milan de solitude

09/11/2019 à 19h57

Utaka, je rebondis parfois sur des messages sans me préoccuper de les réfuter scrupuleusement. J'apporte juste mon son de cloche.

Kireg, c'est pas très sympa ! Moi, quand je suis méchant, je m'attaque à des monuments ! Comme quand tu fais avec Nantes !
Ces quatre séquences, ça donne un peu Martine à la guerre, Martine aux colonies, Martine à New York et Martine en banlieue, sauf que ce n'est pas Martine mais Céline, donc du noir, du noir, de la merde, encore de la merde. C'est un parti. Mais l'impression finale revient plus au style qu'à l'histoire ; l'auteur lui-même disait se moquer pas mal des histoires et que seul comptait le style, ce que je réfute. On s'en rend compte à sa lecture.

blafafoire

09/11/2019 à 20h20

Mort à crédit m'a plus touché que le Voyage. Le style plus sec, plus radical de mort à crédit et le récit plus nu, plus authentique m'ont vraiment bouleversé.
Et toute la difficulté avec Céline est qu'il parle de lui-même, d'où le caractère un peu dérisoire de l'expression "distinguer le livre et l'auteur. Ce sont bien Bardamu et Ferdinand qui haïssent les juifs en 38 ou avant. Et quand on regarde ou écoute les entretiens qu'il a donné après-guerre, on se (je me) prend naturellement à aimer un salaud.

blafafoire

09/11/2019 à 20h21

L'orthographe est en option (relire ses posts quand on est sur le fil lettré)

 

Balthazar

09/11/2019 à 21h27

Milan de solitude
aujourd'hui à 19h16
Le pavé dans la mare serait plutôt de déclarer que "Voyage au bout de la nuit" est prodigieux dans son style mais pauvret dans sa narration.
---
Et si c'était une caractéristique commune aux plus grands livres que d'être mal racontés? À la recherche du temps perdu, L'Homme sans qualités, Moby Dick, Une Saison en enfer, Ainsi parlait Zarathoustra, la Bible, tout ça c'est raconté n'importe comment, de façon trop simple ou trop alambiquée, trop ordonnée ou trop désordonnée. Tchoupi à la mer, en revanche, c'est exactement comme ça doit être.