Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 03h26 - Gilles et jeune : BalthazarJ'ai raté de quoi tu parles. C'est où ? >>


Paris est magique

22/11/2019 à 23h19 - PCarnehan : Match à deux temps, avec une première mi-temps pour assurer le résultat, et une deuxième pour... >>


Euro 2020

22/11/2019 à 22h57 - Vas-y Mako! : Certes.... >>


Lost horizons

22/11/2019 à 22h57 - Milan de solitude : Le palais Güell m'avait beaucoup plu. (Le palais, pas le parc ; il est près des ramblas.) Le... >>


Gerland à la détente

22/11/2019 à 22h54 - Mik Mortsllak : gurneyaujourd'hui à 07h13-------------Et selon d'autres stats d'Opta, on apprend aussi que depuis... >>


"Descendre au chardon", le fil de l'ASNL

22/11/2019 à 22h47 - impoli gone : L'adversaire du soir vote aussi >>


Etoiles et toiles

22/11/2019 à 22h01 - Milan de solitude : Mort de Jean Douchet. Fini, les projections spéciales suivies d'une discussion à la... >>


Scapulaire conditionné

22/11/2019 à 21h57 - Yul rit cramé : Moui, quitte à remettre les choses dans leur contexte, allons jusqu'au bout.Il s'est fait... >>


Merlus, Tango et Friture

22/11/2019 à 21h57 - Christ en Gourcuff : Et ben des renversements de situation comme ça, on est pas habitué et ça fait bizarre.Grosse,... >>


Bréviaire

22/11/2019 à 21h56 - Milan de solitude : macron"Platini : 'Pourquoi pas un naming à l'Élysée ?'." >>


Le fil prono

22/11/2019 à 21h56 - DansonsLaBostella : Sont pas en bye week ? >>


Le Palet des Glaces

22/11/2019 à 21h44 - Run : Gouffran direct21/11/2019 à 04h47Et pour fêter ça les Sens vont gagner à... >>


Et PAF, dans la lucarne !

22/11/2019 à 21h30 - Jean-Huileux de Gluten : La dernière saison de Mr Robot continue son parcours sans faute (aux yeux de votre serviteur).... >>


Observatoire du journalisme sportif

22/11/2019 à 21h19 - le Bleu : Grâce à un couac technique, le son de Canal + et de Stéphane Guy s'est coupé juste avant le but... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

22/11/2019 à 21h18 - Jean-Huileux de Gluten : Joswiak bat le SCOaujourd'hui à 04h47Moi je l'aime bien cette nouvelle formule. Il faut lui... >>


Café : "Au petit Marseillais"

22/11/2019 à 21h17 - Flo Riant Sans Son : Oui et il l'ont eu pour pas trop cher en plus. Sinon je crois me souvenir d'avoir vu Zambo en N°10... >>


Messages de service

22/11/2019 à 21h10 - Milan de solitude : Un montage de Didier Deschamps, avant l'opération d'orthodontie pour plus de goût, portant les... >>


Toujours Bleus

22/11/2019 à 20h38 - Dédie mon Stück : Je sais pas c'est qui Dédé, et j'aime pas bien les insinuations. J'espère que tu pourras pas... >>


Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

Toto le Zéro

13/10/2019 à 19h27

@Sens de la dérision
aujourd'hui à 08h53

Pas vu As Astra mais l'intrigue centrale est quelqu'un part à la recherche d'une autre personne dans un endroit hostile, c'est ce qui est en commun avec Au cœur des ténèbres où l'on doit remonter un fleuve pour retrouver Kurtz. C'est le thème du double voyage, physique et intérieur. Le roman de Conrad est définitivement un de mes préférés. Apocalypse Now, quoiqu'improvisé par moment, est aussi un chef d'œuvre qui tient du miracle, ce qui le rend encore plus fort.

12 mai 76

13/10/2019 à 19h49

As Astra j’ai trouvé que c’était un très long voyage poétique d’un homme à la recherche de beaucoup de choses: de lui même, de son père, de ce qu’il y a plus loin. C’est lent, doux, triste, mais plus un chemin vers la lumière que les ténèbres. Brad Pitt est admirable. Le film m’a profondément touché.

Edji

13/10/2019 à 20h22

Magnfique "Ad Astra" en effet, et d'accord avec SDLD sur les différents niveaux de lecture suggérés par Gray.
Cela étant, je comprends - cette fois (pas comme pour Two Lovers ou Lost City of Z, donc) - qu'on puisse rester un peu décontenancé par le style employé par l'auteur (la place de la voix off, en particulier, qui rappelle un peu par moments Tree of Life de Malick).
Et sur le plan purement visuel, c'est absolument somptueux (toute la scène d'ouverture, les plans sur la Lune, notamment), alors même que Gravity ou Interstellar sont déjà passés par là, ce qui donne la mesure de l'exploit accompli.
La sublime itw donnée à Libé (et postée sur le forum, je crois) mérite vraiment d'être lue en écho au film (et plus généralement à l'oeuvre immense du bonhomme).

Edji

13/10/2019 à 20h23

(et d'accord aussi avec 12 mai 1976, bien sûr)

beltramaxi

13/10/2019 à 21h06

Il me semble avoir lu que la voix-off, très dispensable à mon avis, fût une exigence du studio (?).
C'est beau, visuellement, musicalement (merci Nils Frahm) et dans l'idée, mais j'ai besoin d'un second visionnage pour me faire un avis plus précis. C'est bizarre, mais moi cela m'a semblé trop court (ce qui est plutôt bon signe mais pas que). Peut-être j'y reviendrais plus tard, après revoyure donc.

Et sinon, je pourrais enfin dire du bien d'un Tarantino qui a mon sens vient de signer son meilleur film (ah cette séquence d'intrusion de Pitt dans la ferme, merveille de mise en scène et en abyme en hommage au western).

Mais je voudrais surtout glisser un mot sur Atlantique de Mati Diop, car il devrait être malheureusement peu vu et c'est un film complètement envoûtant mêlant genre fantastique et actualité, sans exotisme dans sa façon de filmer l'Afrique. Il y a bien des défauts (c'est un premier long et c'est pas facile de mêler le réel et le genre), comme ce plan final un peu inutile sacrifiant un peu le côté conte à l'"amour" de son actrice, mais j'ai envie de le défendre car formellement c'est une magnifique proposition.

vertigo

13/10/2019 à 21h12

Toto le Zéro
aujourd'hui à 19h27

Apocalypse Now, quoiqu'improvisé par moment, est aussi un chef d'œuvre qui tient du miracle, ce qui le rend encore plus fort.
-------
L'occasion de re-re-recommander "Au coeur des ténèbres", le documentaire sur le tournage insensé du film.

J'ai remis tout l'allant

14/10/2019 à 10h56

Vous devez regarder James avec les yeux de l'amour, mais on a connu Gray beaucoup plus subtil.

En termes de gros sabots, on n'a pas vu mieux depuis le record du 100 mètres de Drew Mitchell.

Léger spoil Ad Astra : et puis la rencontre avec Tommy, quelle déception ! Loufoque à souhait, on n'aurait dit un autre film.

Utaka Souley

14/10/2019 à 14h27

J'ai remis tout l'allant
aujourd'hui à 10h56

Vous devez regarder James avec les yeux de l'amour, mais on a connu Gray beaucoup plus subtil.
---------------------------
Tu veux dire qu'il ne fait plus dans la nuance ?

MarcoVanPasteque

15/10/2019 à 17h00

Tu confonds avec "50 nuances Denise Grey" (qui, comme chacun sait, avait le diable au corps)

JauneLierre

15/10/2019 à 18h32

Pas (encore) vu Ad Astra mais je trouve que Gray est sur la pente descendante. J'avais aimé "La nuit nous appartient", adoré "Two lovers" mais déchanté avec "The Immigrant" puis "The Lost City of Z" que je trouve beaucoup plus insipides et académiques.
Je profite par ailleurs de mon séjour lyonnais prolongé pour aller au festival Lumière, notamment à la séance de clôture dimanche prochain avec la nouvelle version d'"Apocalypse Now" en présence de Coppola himself. Un grand moment j'espère.

 

Sens de la dérision

16/10/2019 à 08h44

Sauf que c'est à la Halle Tony Garnier, c'est sympa de voir des gens connus mais c'est moins bien que quand Guillermo Del Toro était venu à 6h du mat' pour clore la nuit qui lui était consacrée à l'Institut Lumière.
D'ailleurs ce vendredi je vais me faire une petite nuit Bong Joon-Ho avec Memories of murder, Mother, Snowerpiercer et The Host. Faudrait que je parvienne à regarder Okja ce soir ou samedi/dimanche pour me faire une belle filmo.