Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @Eurosport_FR: Le casse-tête des Bleus : comment contourner un bloc regroupé ? Analyse signée @CKuchly #MOLFRA https://t.co/uhH5KiGBEu

RT @ArriereCuisine: Un article polémique sur un sport méconnu : https://t.co/TxWGnHfrXb Par @arbleiz56 , notre expert #lefoot https://t.co/…

RT @VuduBancPodcast: NOUVEAU 🔥🔥🔥 📻🎙️⚽️ #QualifsEuro #Sousa #Mbappe #OM Saison 5, Episode 36 : FAQ - Les qualifs de l'Euro, Paulo Sousa, Mb…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 01h37 - Mevatlav Ekraspeck : S'il s'agit d'être odieux, c'est envisageable. Je regarde mon agenda de ce pas... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h15 - Charterhouse11 : Les taxes sur les trottinettes en free-floating (donc) arrivent aussi à Lyon (où on compte 6... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 00h21 - jeannolfanclub : Merci à toi West Ham Boy. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h16 - FPZ : Ça faisait longtemps que Margotton n'avait pas sorti son "l'arbitre laisse l'avantage" alors que... >>


Sondages idiots

22/03/2019 à 23h50 - De Gaulle Volant : Nolan Roux : "On m'appelle des tribunes juste au moment où j'allais marquer" >>


Le Palet des Glaces

22/03/2019 à 23h22 - theviking : Bon en même temps, on peut pas reprocher grand chose à Amiens. Y a une mêlée, un joueur qui... >>


Gerland à la détente

22/03/2019 à 23h11 - Zénon Zadkine : Genesio est un entraîneur qui fait des choix dont on peut penser ce que l'on veut mais qui... >>


Au tour du ballon ovale

22/03/2019 à 23h05 - Totostaky : SocRaïtesaujourd'hui à 19h10L'anesthésiste c'était le surnom de serge simon sur le terrain. Qui... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

22/03/2019 à 22h52 - Loscoff-Plage : Bon, je vous confie mon francophile pour la nuit, à peu près sûr que vous allez le démasquer... >>


Euro 2020

22/03/2019 à 22h41 - Tonton Danijel : Oui, j'allais le dire, ils participent à la CAN, l'Ecosse? >>


Festival de CAN

22/03/2019 à 22h27 - José-Mickaël : Tiens, en regardant les résultats de la soirée, j'apprends que le Swaziland s'appelle depuis à... >>


Dans le haut du panier

22/03/2019 à 22h23 - CELTIC BHOY : lyesaujourd'hui à 22h19Encore plus de respect pour Pop depuis qu'il a perdu son big 3 puis... >>


Scapulaire conditionné

22/03/2019 à 22h22 - Yul rit cramé : Par contre, apparemment, il y a un petit déjeuner commun obligatoire.L'avantage de ne plus avoir... >>


Manger (autre chose que) la feuille

22/03/2019 à 22h01 - LLBB1975 : (qu'est ce qu'on se faut ch... devant le match) >>


Smells like Argentine spirit

22/03/2019 à 21h54 - Metzallica : 0-2 à la mi-temps face au Venezuela.Le retour de Messi est réussi. >>


CDF sound system

22/03/2019 à 21h23 - Courtial des Pereires : @orrgJe les ai vu dans une petite salle mi février et on étaient pas nombreux. C était chouette... >>


La Ligue des champions

22/03/2019 à 20h38 - L'amour Durix : Pour en avoir parlé avec un historique, il a les matches d'EPL gratos mais doit payer comme les... >>


Paris est magique

22/03/2019 à 20h35 - L'amour Durix : Je savais que c'était pas Tahiti mais :1- j'avais la flemme de chercher son vrai prénom. 2- je... >>


Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

Moravcik dans les prés

12/01/2019 à 00h25

Sinon enfin vu Border, et c'est une merveille. Viscéral et passionnant, je suis estomaqué.

Tonton Danijel

12/01/2019 à 02h19

ParisHilton
11/01/2019 à 23h00

Bof, j'ai démarré le film à 17h, 3 heures plus tard, il était 17h34.

C'est magnifique. Je vais livrer une chronique bientôt. Le seul mec qui s'est enfilé ça d'une seule traite doit être Coach P, ce qui explique son état mental.

Tonton Danijel

12/01/2019 à 04h00

Donc 5 heures plus tard, hem, hem, kof kof, ah ahahahahah, autant revenir sur ce monument du 7e art qu'est "Doutes".

Au moins le dire tout de suite, voici un film français qui tient enfin toutes ses promesses: le casting annonce une daube, la bande annonce annonce une bouze, le film ne déçoit pas. Vous imaginez les pires articles de Valeurs Actuelles sur les bobos? Les pires analyses d'Eric Brunet sur la boboïsation parisiennes? Les pires éditos qu'Eric Brunet aurait rédigé sous acide sur la bobo-dépravation parisienne pour Valeurs Actuelles? Vous êtes en-dessous de la vérité.

Ce film est né d'une idée folle. Celle de Yamini Lila Kumar. Vous ne connaissez pas? Il s'agit pourtant de celle qui partage la vie du plus sémillant de nos analystes politiques, le mirobolant Chirstophe Barbier. Non, il ne s'agit pas de son écharpe rouge (quoique, vu le produit final, même elle aurait peut-être mieux réalisé), mais de sa compagne. Car, c'est connu, l'amour, ce n'est pas se regarder l'un et l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. Dans le mur.

Imaginons donc la genèse dans un endroit modeste, donc, chez Fauchon. Ou à la Tour d'Argent. Voire au Fouquets, mais là, c'est un peu la lose pour nos tourtereaux éperdus.

"Chéri, je me sens trop modeste par rapport à toi.
- Mais non, chérie, formidable, tu es formidable.
- Du coup, j'ai envie de prendre mon envol.
- Formidable, chérie, tu es formidable.
- Et de faire un film.
- Formidable, chérie, tu es formidable.
- Avec toi en rôle principal.
- Formidable, chérie, je suis formidable.
- Et Benjamin Biolay.
- Formidable, chérie, tu es formidable.
- Par contre, j'aurais pas pris un peu du cul pendant les fêtes?
- Formidable, chérie, tu es formidable."

Du coup, emballé, c'est pesé, le CNC a dégagé l'avance sur recettes (hypothétiques) nécessaires, sans que bien sûr l'Express et les réseaux du conjoint n'aient influencé d'aucune manière là-dessus (ça se serait vu, hein... Ah bon, ça s'est vu?) et voilà donc la production du premier film sur les bobos en milieu pas du tout naturel.

Christophe joue Chris, analyste politique aveuglé de sa superbe (un rôle de compositipon donc). Benjamin joue Paul, ami de l'analyste, un peu reulou vu qu'il squatte en permanence chez lui. Lara Guirao joue Judith, épouse juive de Chris, qui est obsédée par la Shoah au point de ne rater aucune Thema d'Arte. Suliame Brahim, de la comédie française, joue Albertine, un flirt de DSK malgré un prénom qui vaudrait d'être recalée en entretien d'embauche au Sofitel.

Pendant 1h30 (ou 7h en temps relatif), ces gens vont bavasser, à base de "J'ai la tête d'un canton suisse", "La gauche, c'est pas comme ta mère", sans oublier l'instant fatidique de la 24e minute, où Christophe Barbier imite Didier Gustin imitant Nicolas Sarkozy, donnant un nouveau palier à l'interprétation du mot "gêne".

Alors, bien sûr, madame Barbante, euh, Barbier connaît ses classiques. Rien ne vaut un bon passage chez le psy façon "Des gens comme les autres" ou "Les Berkmann se séparent" pour relancer la machine. Sauf que le psy en question ressemble plus à mon oncle paysan de retour de la traite des vaches (son look doit désormais être tendance dans le 16e), et surtout on a l'impression qu'il est comme nous: il se fait chier grave.

Au final, nous obtenons un non-sens total qui nous laisse à penser que c'est beau, l'amour. Sauf parfois.

Pascal Amateur

12/01/2019 à 10h05

Merci pour ces chroniques délicieuses. Vous embellissez l'inembélissable.

beltramaxi

12/01/2019 à 10h28

Bon j'ai tenu une vingtaine de minutes. J'en veux un peu à Biolay (qui m'insupporte par ailleurs), de presque tirer vers le haut l'objet avec son jeu moins théâtral que ses partenaires, l'empêchant ainsi d'atteindre une sorte de perfection à l'envers. J'ai quand même balayé un peu pour voir comment ça évolue pas. La scène où Biolay débarque un matin chez les Barbiers alors que DSK vient d'être arrêté vaut son pesant de cacahuètes (pas celles de Dominique). Y a rien qui va, le réveil du couple, l'ouverture de la porte, Biolay qui se rend compte qu'ils ne sont pas au courant se prenant la tête dans les mains de façon interminable et pas naturelle du tout. Il semble surtout réaliser sur quel plateau il a mis les pieds.

Moravcik dans les prés

12/01/2019 à 10h48

Je suis assez en désaccord : Biolay marmonne constamment, on dirait Louise Bourgoin tellement il est insupportable. Barbier est certes souvent faux, mais en comparaison je le trouve meilleur, moins chiant à entendre. Il aurait pu jouer dans un Rohmer.

De toute façon on peut difficilement en vouloir aux interprètes, le texte étant ce qu'il est.

Cush

12/01/2019 à 11h44

ParisHilton
11/01/2019 à 23h00
Est-ce que tu réalises Cush que tu es peut-être le seul homme au monde à avoir été aussi loin?
Même le monteur du film n'a jamais été aussi loin, c'est dire.
----

Malheureusement je crois que lui aussi s'est suicidé vers la fin.

En tout cas on ne peut pas enlever une chose au film: c'est une belle déclaration d'amour d'une femme à son éditorialiste d'époux. Enfin, comme je soupçonne que celui-ci a voulu se mêler de tout et réécrire 80% des dialogues, je pense que c'est surtout une belle déclaration d'amour de Christophe Barbier à Christophe Barbier.

Cush

12/01/2019 à 12h09

@Moravcik
Ah ben bravo, je crois que Rohmer vient de se retourner dans sa tombe. Par contre dans un remake d'Eyes Wide Shut pourquoi pas: https://tinyurl.com/ybo365b5
(bravo aussi beltramaxi d'avoir signalé la scène, maintenant ma libido est foutue)

Julow

12/01/2019 à 13h09

Je suis presque tenté, à vous lire, de le voir en entier, mais j'ai pas assez de vaisselle à faire, et je redoute sincèrement la crise d'angoisse.
J'espère que les gusses de la commission CNC qui a financé le machin ont été OBLIGES de le regarder, avec un écarteur de paupières façon Orange Mécanique, et deux fois si possible.
Non, une fois, je suis contre la peine de mort.

Moravcik dans les prés

12/01/2019 à 13h21

Non, vraiment, je trouve dans le jeu faux de Barbier une certaine poésie légèrement burlesque. Il ne se regarde pas jouer, ses intonations ratées une fois sur deux apportent un effet de surprise bienvenu. Décidément, il me rappelle certains acteurs rohmériens.

Biolay c'est clairement foutu, il n'y a rien à sauver. Ses intentions laborieuses sont trop lisibles, et sa diction catastrophique. Nul.

Quand même, rien ni personne ne peut surpasser Karl Zéro dans Le Jour et la Nuit.

 

Jean-Huileux de Gluten

12/01/2019 à 13h27

Biolay avait été bien utilisé par Jaoui, dans mon souvenir. Sans être un bon acteur, ni même un acteur tout court, peut-être qu'il ne faut pas lui mettre sur le dos la direction cataclysmique et les dialogues écrits avec les pieds. Bon, personnellement la bande annonce me suffira, j'ai bien rigolé mais je n'ai aucune envie de m'infliger tout ça.