Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

A la une

Les Bleus, la magie et l’attente

Christophe Kuchly
2018-06-18

aucune réaction


[JDD #7] Irrésistibles

2018-06-17

aucune réaction


Victoire aux antipogs

2018-06-16

dernière réaction
17/06/2018 à 10h38


Portugal-Espagne : Un nul au poil

Christophe Zemmour (avec C.K.)
2018-06-16

dernière réaction
17/06/2018 à 13h25


Dans le sillage de Godin

Les Dé-Managers
2018-06-16

aucune réaction


Sur le fil

Cruel Sommer.

RT @CoupFrancMLS: @cahiersdufoot Astuce (pour les supporters en tribune) qui marche : compter tout haut les secondes. Je l'ai vu faire dans…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)

Le Sakhi chaud !

"AJA : Option levée pour Sakhi." (lequipe.fr)

Fin du clapping

"L’Islande se prépare à interdire la circoncision." (lemonde.fr)

Dead to be alive

"Le fantôme d'Hernandez." (lequipe.fr)

Sex friends

“Amicaux : déjà plein les yeux.” (lequipe.fr)

Rabbit enculé !

"23 Bleus : La carotte et le bâton." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 01h37 - Milan de solitude : J'avais confiance dans l'équipe de 2006, car elle était pleine d'expérience, de métier et de... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 01h17 - Moravcik dans les prés : Cette discussion me fait penser à un dialogue de Minority Report, qu'on pourrait adapter pour... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe E

aujourd'hui à 01h15 - le_merlu_frisé : Espinas > Je ne suis plus trop le foot suisse comme je le faisais avant. C'est vraiment le néant... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 01h03 - vert75 : l'autre sujet pénible ce soir, syndrome Anelka-Raymond sur nos journalistes, c'est l'effort... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 00h30 - impoli gone : Koepka fait donc le doublé 17/18 devant Fleetwood.Et le vainqueur est à +1.Le parcours gagne. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h15 - Espinas : Lloris, Umtiti, Tolisso et Fékir ont gagné malgré la boulette de Sam23, Lovren aussi.Voili voilou >>


World Cup, the road to Doha

17/06/2018 à 23h47 - fabraf : Ou faire jouer Messi, Neymar et Griezmann contre l’Islande. Et faire rentrer Bale pour le fun à... >>


L'empire d'essence

17/06/2018 à 23h35 - Roy compte tout et Alain paie rien : Quand tu as une seule safety car sur un circuit comme Le Mans, pour peu qu'elle sorte entre le 1er... >>


Scapulaire conditionné

17/06/2018 à 23h18 - Yul rit cramé : C'est'pour ça qu'il n'est plus défenseur alors ?Je croyais qu'on était juste passé à côté de... >>


Les CdF : cahiers de doléances

17/06/2018 à 22h41 - PCarnehan : fireflyonthewater.Un article engagé, un seul, dans un océan de louanges, et d'injonctions à... >>


La vie et l'avis des coaches

17/06/2018 à 22h25 - fabraf : Runaujourd'hui à 16h00Tu as un lien d’une interview ? >>


Au tour du ballon ovale

17/06/2018 à 21h32 - Vel Coyote : C'était effectivement une super inspiration et il fallait pas se louper sur le dosage aussi près... >>


Capillarité et football

17/06/2018 à 21h24 - Metzallica : Neymar... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe F

17/06/2018 à 20h55 - PCarnehan : Plattenhardt est l'arrière gauche du Hertha Berlin. On peut comprendre pourquoi ils n'ont pas... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

17/06/2018 à 20h16 - El Mata Mord : Je rappelle :- il a atteint le top 10 ;- il a gagné la coupe Davis et 15 tournois ATP ; plus une... >>


Et PAF, dans la lucarne !

17/06/2018 à 20h00 - Jean-Huileux de Gluten : Marrant, c'est l'impression sur laquelle m'ont laissé les films X-men que j'ai vus, la saison 1 de... >>


Paris est magique

17/06/2018 à 19h11 - JeanLoupGarou : "Selon lui, s'il veut devenir le meilleur joueur du monde, Neymar ne doit pas rester au PSG" (tweet... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

17/06/2018 à 18h48 - El Mata Mord : Un lointain cousin de Maurice Barthélémy ? >>


Au tour du ballon ovale

Le retour en force des deux "Stade", le titre de Biarritz, l'EDF face à l'hémisphère Sud et la rivalité avec l'Angleterre.

dugamaniac

12/11/2017 à 14h31

C'est aussi l'explication apportée par Steve Hansen.
Je pense qu'on aura pas mieux de toute façon.

Mevatlav Ekraspeck

12/11/2017 à 15h43

ProD2 :

D'accord, les grenoblois sont au fond du seau et prennent une belle volée.

Mais niveau cacamista ils font jeu égal avec leurs hôtes catalans.

El Mata Mord

12/11/2017 à 15h50

J'espère une victoire bonifiée pour rattraper au moins un des 2 points perdus le week end dernier à Angoulème...

Gazier

12/11/2017 à 20h25

Je vois que je ne suis pas le seul à halluciner en voyant Thomas plonger dans l'en but. Sur sa 2e action, je ne comprends pas comment il fait pour mettre le pied en touche.

Giresse au bout de mes rêves

12/11/2017 à 20h53

Je ne suis pas fan de Thomas mais je pense que le placage qu'il subit y est pour quelque chose

M.Meuble

12/11/2017 à 21h05

Le pied en touche de Thomas, faut pas déconner. A vitesse réel difficile de lui en vouloir. Sur son essai, ok j'ai pas trop compris pourquoi il etait allé chercher la ligne si dangereusement (a part faire chier Belleau). Sinon il a fait un match correct en attaque et meme en défense (c'est dire).

Sidney le grand Govou

12/11/2017 à 21h08

Sinon Mevatlav n'a toujours pas décuvé pour parler de Grenoble plutôt que de la 2ème mi temps de l'équipe de France ?

Mevatlav Ekraspeck

12/11/2017 à 22h23

J'ai chargé hier, Sidney...

Mevatlav Ekraspeck

14/11/2017 à 01h34

Ca fait quand même 48 heures et deux revisionnages de la chose, mais je n'arrive toujours pas à répondre à une question simple : c'était eux ou nous le problème en seconde période?

Au bout de 40 minutes le constat est limpide : l'équipe de France est dépassée en tout, mais encore plus spécifiquement sur un point : la vitesse. Les bleus sont en retard pour tout : défendre bien sûr, mais aussi et surtout en attaque où la défense noire les prend systématiquement ou presque avant même que la deuxième ou troisième passe ne s'effectue. Par pudeur on n'évoquera ni les rucks, ni les blocs, ni la touche. Bref, comme l'a titré Kiplé, le néant. Normalement, on est partis pour en prendre entre 60 et 70.

Alors maintenant la question se pose. Pourquoi d'un coup d'un seul on se met à les jouer les yeux dans les yeux?

Pourtant, aucun changement n'intervient à la mi-temps, pas même un changement tactique : les bleus restent avec leur plan de jeu, pourtant défaillant, avec 3 priorités offensives : Picamoles, Dupont et Basta.

Mais d'un coup d'un seul, cette foutue seconde de retard est partie, envolée, au point que Dupont se permet le coup de la valise au ras d'un regroupement face aux Blacks (j'ai encore du mal à réaliser en écrivant) alors que normalement, tout numéro neuf tentant ce genre d'expérience avec Read, Fifita, ou même Whitelock aplatissent sereinement tout ouvreur pénétrant en zone en temps normal.

D'un coup d'un seul, tout le système black s'est mis à ratatouiller : fautes de mains, placements hasardeux, intervalles qui se créent, consommation hors norme (chez eux) sur les points de rencontre, je crois bien avoir même vu des plaquages manqués. Improbable.

D'un coup d'un seul, ils ont sorti la boite ) fautes d'on ne sait où, SBL allant jusqu'à dégoupiller dans son propre en-but avec en conséquence 7 points sous le sapin.

Je ne sais pas du tout pourquoi cette deuxième mi-temps a existé.

Première hypothèse : un relâchement psychologique des Blacks... Entre la fin de saison chez eux, la fatigue et l'usure, la certitude d'être à l'abri après 30 points marqués sans forcer laissant augurer d'un match facile, Ecosse et Galles à venir, un temps de chien, tout les ingrédient du cocktail de la décompression sont là.

Seconde hypothèse : un début de déclic chez les français. Les mecs rentrent au vestiaire avec les fesses rouges et le souffle court, mâchés, broyés, tondus en tout point. Peuvent-ils tomber plus bas? Non. Alors d'un coup la bleusaille se lâche, dans le sillage d'un Dupont prometteur, d'une troisième ligne retrouvée (on reverra Cancoriet je pense) sans laquelle il n'aurait pas pu exister, d'un Thomas revenu d'entre les morts, plus globalement à une ligne de trois quarts en mission kamikaze. On a juste un souci de second centre, mais bon...

Ce qui est sûr, c'est qu'on a vu une révolte, d'une envie d'en découdre au point que la lucidité en a foutu le camp, la preuve avec ces points au pied galvaudés.

Si c'est juste une réaction sur les nerfs et sur l'orgueil, c'est aussi beau qu'inutile et ça sera sans suite. Les Sudafs voire les japonais nous passeront dessus.

Si c'est une décision tactique, avec un chèque en blanc à la charnière sur l'air du "lâchez-vous messieurs et envoyez du jeu tel qu'on le fit à Marcoussis", on est mieux.

Je voudrais revoir cette même équipe samedi prochain, juste pour me faire une idée. Si le seul curseur de cette rencontre, c'est la Nouvelle-Zélande, alors cette deuxième période n'est qu'une forme d'acte de charité envers un vieux machin respectable par son histoire mais désormais coulé : le XV de France.

Si, en revanche, c'est bel et bien un réveil tricolore face à des types qui nous auraient collé une énorme valise s'ils avaient pu, alors c'est là la toute première lueur d'espoir perçue par mes yeux depuis le trompe l'oeil face à des australiens en tongs en 2012.

Il y avait une nécessité absolue de trouver du positif en cette rencontre, j'appelais ça une victoire, même moche, même volée. Je reporte cette obligation à la semaine prochaine, en zappant volontairement l'opposition de demain.

Soit cette seconde période est capitalisée face aux Bocks samedi, avec en point de comparaison les trois gifles de cet été, et on pourra pour la première fois depuis longtemps affirmer qu'on tient un début de groupe et une amorce de progrès.

Soit on perd à domicile face à une équipe pulvérisée en Irlande, auquel cas ma théorie du relâchement maori est la bonne, et là, on aura enfin touché le fond, avec l'éviction de Novès à la clef.

Pour les perfs individuelles, on en reparle après les tests...

Tonton Danijel

14/11/2017 à 09h12

Ben voilà, quand tu as décuité, on se rejoint dans l'analyse et les doutes (j'ignore si nos Bleus se sont lâchés ou si les Blacks ont joué à l'économie, on en saura plus samedi prochain).

Mais à mon avis, Novès ne sautera pas même en cas de tournée cata (quand on pense au crédit qu'a continué à conserver son prédécesseur pendant 4 ans...), et accessoirement je vois mal qui peut faire mieux que le tacticien auquel le XV de France n'a cessé de faire les yeux doux, malgré Laporte (qui peut être rancunier, mais n'est pas stupide et il a sans doute conscience qu'il ne faut pas redémarrer un cycle à mi-chemin de la prochaine coupe du monde).

Et il y a match ce soir, même si ce sera la tournée des remplaçants.

 

Pascal Amateur

14/11/2017 à 11h42

Et un commentateur de l'Equipe qui, évoquant la farce des équipes B jouant ce soir, écrit : "cette bagatelle pourrait bien servir de prélude à un massacre".
Ouais, le rugby c'est mon combat !