Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Aston Villa, West Ham, Burnley… Le match des maillots claret and blue: https://t.co/LRRjT8rtjt Par @richardcoudrais https://t.co/ErX898qwhD

Et à la fin, le PSG craque… Étude des buts encaissés par Paris dans le dernier quart d’heure en Ligue des champions… https://t.co/0qeSRVzwan

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)

Drame du naming

"Le Spartak de Gigot a eu chaud à Krasnodar." (lequipe.fr)

Faire cercle autour de lui

"Tite (Brésil) : 'Neymar mérite des éloges pour son comportement'." (lequipe.fr)

Avoir le foot dans le sang

"Caillot : 'Que du bonheur !'" (lequipe.fr)

Dib throat

"Un jeune U17 du Burundi auteur d'un véritable tacle à la gorge." (ledauphine.com)

Antonin Marteau

"Antonin Panenka : 'Il fallait être soit un génie, soit un imbécile'." (lequipe.fr)

Le forum

Déclarama

aujourd'hui à 01h18 - Portnaouac : Le probleme, ce n'est pas tant le sujet du propos que le propos lui-même.En gros, s'il est bien... >>


Le Ballon d'Or (ne pas le réveiller)

aujourd'hui à 01h06 - Milan de solitude : Et l'équipe-type avec De Gea et Dani Alves... Et Hazard en relayeur... Est-ce bien la peine de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h03 - Milan de solitude : "Forain" en vieux français, qui doit tirer son origine de "fors", c'est-à-dire "hors", je... >>


Observatoire de la violence dans le football

aujourd'hui à 00h10 - asunada : Je suis abonné au virage Nord et pour rappel, le virage Nord, pour ses anneaux inférieur et... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h09 - le Bleu : Moi, il y a quinze ans, je rêvais d'une adaptation de Quatrevingt-treize de Victor Hugo, par... >>


CdF Omnisport

24/09/2018 à 23h33 - patrice : pelecanosaujourd'hui à 02h35- - -j'ai commencé à regarder cette histoire de niveaux de jeu. A... >>


Observatoire du journalisme sportif

24/09/2018 à 23h33 - L'amour Durix : C'est toujours facile de critiquer le résultat de ce type d'exercice mais le 11 type FIFA est... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

24/09/2018 à 21h56 - Moravcik dans les prés : Geste :Le ballon laissé passé par Edinson Cavani pour Angel Di Maria, comme une passe décisive... >>


Lost horizons

24/09/2018 à 21h41 - nima : Lisbonne, c'est top!J'y vais souvent pour le boulot, mais il faut que je m'établisse là bas... >>


Dans le haut du panier

24/09/2018 à 21h38 - Christ en Gourcuff : Non, tu peux couper des boulets et signer la future star que personne n’a vu dans les agents... >>


Toujours Bleus

24/09/2018 à 21h29 - Gone with the Greens : La minette élue meilleure entraîneuse de l'année.Respect >>


Gerland à la détente

24/09/2018 à 21h03 - LYon Indomptable : Il Capitanoaujourd'hui à 14h01-------[...] mais quand je parle de pressing et d'intensité, c'est... >>


Marinette et ses copines

24/09/2018 à 20h20 - impoli gone : Et c'est confirmé pour Miss Fishlock, sous forme d'un prêt jusqu'à la fin de la saison.Reste à... >>


EAG, les paysans sont de retour

24/09/2018 à 19h34 - De Gaulle Volant : Tu sous-entends que Gourcuff s’est tapé Mme Ribéry ? >>


Café : "Au petit Marseillais"

24/09/2018 à 19h12 - Lucho Gonzealaise : La deuxième mi-temps d'Amavi plutôt, sa première était bonne. Faut dire qu'il était de Luiz... >>


Et PAF, dans la lucarne !

24/09/2018 à 18h49 - Pascal Amateur : De toute façon, dès qu'il s'agit de Lassie, il faut une circulaire. >>


Le fil éclectique

24/09/2018 à 18h31 - betomar : ULF, je vis sous le genre de toit que tu décris: ça ne pose uancu problème. Plus sérieusement,... >>


Parties de campagne, bières, et football...

24/09/2018 à 17h55 - Loulou pique Lyonnais : [LYON] S+4, contact ramène les restesPlaine des Jeux de Gerland, dimanche 30 septembre, 10h00 :-... >>


Au tour du ballon ovale

Le retour en force des deux "Stade", le titre de Biarritz, l'EDF face à l'hémisphère Sud et la rivalité avec l'Angleterre.

dugamaniac

12/11/2017 à 14h31

C'est aussi l'explication apportée par Steve Hansen.
Je pense qu'on aura pas mieux de toute façon.

Mevatlav Ekraspeck

12/11/2017 à 15h43

ProD2 :

D'accord, les grenoblois sont au fond du seau et prennent une belle volée.

Mais niveau cacamista ils font jeu égal avec leurs hôtes catalans.

El Mata Mord

12/11/2017 à 15h50

J'espère une victoire bonifiée pour rattraper au moins un des 2 points perdus le week end dernier à Angoulème...

Gazier

12/11/2017 à 20h25

Je vois que je ne suis pas le seul à halluciner en voyant Thomas plonger dans l'en but. Sur sa 2e action, je ne comprends pas comment il fait pour mettre le pied en touche.

Giresse au bout de mes rêves

12/11/2017 à 20h53

Je ne suis pas fan de Thomas mais je pense que le placage qu'il subit y est pour quelque chose

M.Meuble

12/11/2017 à 21h05

Le pied en touche de Thomas, faut pas déconner. A vitesse réel difficile de lui en vouloir. Sur son essai, ok j'ai pas trop compris pourquoi il etait allé chercher la ligne si dangereusement (a part faire chier Belleau). Sinon il a fait un match correct en attaque et meme en défense (c'est dire).

Sidney le grand Govou

12/11/2017 à 21h08

Sinon Mevatlav n'a toujours pas décuvé pour parler de Grenoble plutôt que de la 2ème mi temps de l'équipe de France ?

Mevatlav Ekraspeck

12/11/2017 à 22h23

J'ai chargé hier, Sidney...

Mevatlav Ekraspeck

14/11/2017 à 01h34

Ca fait quand même 48 heures et deux revisionnages de la chose, mais je n'arrive toujours pas à répondre à une question simple : c'était eux ou nous le problème en seconde période?

Au bout de 40 minutes le constat est limpide : l'équipe de France est dépassée en tout, mais encore plus spécifiquement sur un point : la vitesse. Les bleus sont en retard pour tout : défendre bien sûr, mais aussi et surtout en attaque où la défense noire les prend systématiquement ou presque avant même que la deuxième ou troisième passe ne s'effectue. Par pudeur on n'évoquera ni les rucks, ni les blocs, ni la touche. Bref, comme l'a titré Kiplé, le néant. Normalement, on est partis pour en prendre entre 60 et 70.

Alors maintenant la question se pose. Pourquoi d'un coup d'un seul on se met à les jouer les yeux dans les yeux?

Pourtant, aucun changement n'intervient à la mi-temps, pas même un changement tactique : les bleus restent avec leur plan de jeu, pourtant défaillant, avec 3 priorités offensives : Picamoles, Dupont et Basta.

Mais d'un coup d'un seul, cette foutue seconde de retard est partie, envolée, au point que Dupont se permet le coup de la valise au ras d'un regroupement face aux Blacks (j'ai encore du mal à réaliser en écrivant) alors que normalement, tout numéro neuf tentant ce genre d'expérience avec Read, Fifita, ou même Whitelock aplatissent sereinement tout ouvreur pénétrant en zone en temps normal.

D'un coup d'un seul, tout le système black s'est mis à ratatouiller : fautes de mains, placements hasardeux, intervalles qui se créent, consommation hors norme (chez eux) sur les points de rencontre, je crois bien avoir même vu des plaquages manqués. Improbable.

D'un coup d'un seul, ils ont sorti la boite ) fautes d'on ne sait où, SBL allant jusqu'à dégoupiller dans son propre en-but avec en conséquence 7 points sous le sapin.

Je ne sais pas du tout pourquoi cette deuxième mi-temps a existé.

Première hypothèse : un relâchement psychologique des Blacks... Entre la fin de saison chez eux, la fatigue et l'usure, la certitude d'être à l'abri après 30 points marqués sans forcer laissant augurer d'un match facile, Ecosse et Galles à venir, un temps de chien, tout les ingrédient du cocktail de la décompression sont là.

Seconde hypothèse : un début de déclic chez les français. Les mecs rentrent au vestiaire avec les fesses rouges et le souffle court, mâchés, broyés, tondus en tout point. Peuvent-ils tomber plus bas? Non. Alors d'un coup la bleusaille se lâche, dans le sillage d'un Dupont prometteur, d'une troisième ligne retrouvée (on reverra Cancoriet je pense) sans laquelle il n'aurait pas pu exister, d'un Thomas revenu d'entre les morts, plus globalement à une ligne de trois quarts en mission kamikaze. On a juste un souci de second centre, mais bon...

Ce qui est sûr, c'est qu'on a vu une révolte, d'une envie d'en découdre au point que la lucidité en a foutu le camp, la preuve avec ces points au pied galvaudés.

Si c'est juste une réaction sur les nerfs et sur l'orgueil, c'est aussi beau qu'inutile et ça sera sans suite. Les Sudafs voire les japonais nous passeront dessus.

Si c'est une décision tactique, avec un chèque en blanc à la charnière sur l'air du "lâchez-vous messieurs et envoyez du jeu tel qu'on le fit à Marcoussis", on est mieux.

Je voudrais revoir cette même équipe samedi prochain, juste pour me faire une idée. Si le seul curseur de cette rencontre, c'est la Nouvelle-Zélande, alors cette deuxième période n'est qu'une forme d'acte de charité envers un vieux machin respectable par son histoire mais désormais coulé : le XV de France.

Si, en revanche, c'est bel et bien un réveil tricolore face à des types qui nous auraient collé une énorme valise s'ils avaient pu, alors c'est là la toute première lueur d'espoir perçue par mes yeux depuis le trompe l'oeil face à des australiens en tongs en 2012.

Il y avait une nécessité absolue de trouver du positif en cette rencontre, j'appelais ça une victoire, même moche, même volée. Je reporte cette obligation à la semaine prochaine, en zappant volontairement l'opposition de demain.

Soit cette seconde période est capitalisée face aux Bocks samedi, avec en point de comparaison les trois gifles de cet été, et on pourra pour la première fois depuis longtemps affirmer qu'on tient un début de groupe et une amorce de progrès.

Soit on perd à domicile face à une équipe pulvérisée en Irlande, auquel cas ma théorie du relâchement maori est la bonne, et là, on aura enfin touché le fond, avec l'éviction de Novès à la clef.

Pour les perfs individuelles, on en reparle après les tests...

Tonton Danijel

14/11/2017 à 09h12

Ben voilà, quand tu as décuité, on se rejoint dans l'analyse et les doutes (j'ignore si nos Bleus se sont lâchés ou si les Blacks ont joué à l'économie, on en saura plus samedi prochain).

Mais à mon avis, Novès ne sautera pas même en cas de tournée cata (quand on pense au crédit qu'a continué à conserver son prédécesseur pendant 4 ans...), et accessoirement je vois mal qui peut faire mieux que le tacticien auquel le XV de France n'a cessé de faire les yeux doux, malgré Laporte (qui peut être rancunier, mais n'est pas stupide et il a sans doute conscience qu'il ne faut pas redémarrer un cycle à mi-chemin de la prochaine coupe du monde).

Et il y a match ce soir, même si ce sera la tournée des remplaçants.

 

Pascal Amateur

14/11/2017 à 11h42

Et un commentateur de l'Equipe qui, évoquant la farce des équipes B jouant ce soir, écrit : "cette bagatelle pourrait bien servir de prélude à un massacre".
Ouais, le rugby c'est mon combat !