Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 15h41 - Tonton Danijel : Mata a riaujourd'hui à 15h19Classicoaujourd'hui à 14h24--------------------Très bien,... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 15h38 - djay-Guevara : Je reste stupéfait par Garibian qui desosse ses ouailles en public. >>


Lost horizons

aujourd'hui à 15h36 - Le Meilleur est le Pires : J'y suis allé deux semaines en avril dernier (en plein pendant Pâques, finalement je n'ai pas vu... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 15h35 - Roy compte tout et Alain paie rien : Et Peugeot annonce son retour en endurance pour la saison 2022-2023. Evidemment pas d'autres... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 15h35 - De Gaulle Volant : Sinon il serait en bonne voie pour revenir après la trêve internationale. >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 15h34 - 2Bal 2Nainggolan : L'amour Durixaujourd'hui à 12h22Et le plus fort, c'est que c'est un pénalty CONTRE Lyon; ça... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 15h34 - Hydresec : Milan de solitudeaujourd'hui à 14h17La meilleure histoire de triche s'est faite sur une épreuve... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 15h28 - JauneLierre : *c'est un moyen détourné pour le "top management" de rajouter de la pression au quotidien SANS se... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 15h20 - De Gaulle Volant : Zazou"Camel Meriem : "Je ne me suis pas dit 'je vais remplacer Zidane'" (ultimodiez.fr) >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 15h16 - Portnaouac : Ou sinon, tu peux aussi y aller directement et repartir avec.Je viens de vérifier, a priori, toi... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h54 - Sens de la dérision : C'est quoi cette histoire de d'inutile de passer derrière la caméra ? S'il a envie de réaliser... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 14h26 - Gilles et jeune : Vu le 1er épisode de MandalorianJ'ai trouvé ça plat, très convenu, mal réalisé et grotesque.... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 13h24 - Kireg : Il est aussi très beau et peut guérir les écrouelles par imposition des mains. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 12h00 - Kireg : Un bref passage pour recommander la série de trois ou quatre émissions "Sur les épaules de... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 11h55 - Lucho Gonzealaise : Oui les play-offs. Même si c'est loin, c'est toujours intéressant de marquer les esprits face aux... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 08h47 - McManaman : Ah mais carrément. Je vous citais encore comme modèle la semaine dernière, à un pote qui... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 07h39 - Mama, Rama & Papa Yade : Une cagnotte pour qu’on accélère les chantiers de la prochaine coupe du monde et qu’on les... >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 01h00 - Gouffran direct : Ya risque de burne out. >>


Au tour du ballon ovale

Le retour en force des deux "Stade", le titre de Biarritz, l'EDF face à l'hémisphère Sud et la rivalité avec l'Angleterre.

M.Meuble

18/08/2019 à 08h45

L'Ecosse c'etait aussi très faible, il ne faut pas se leurrer.

Pavarrois

18/08/2019 à 09h35

Très très faible même, je trouve.
Une grosse partie de leur niveau au tournois des 6 nations vient de leur esprit combatif, de leur défense et des récupérations de ballon.
Hier il n'y avait rien de tout ça.

Tonton Danijel

18/08/2019 à 09h48

C'est vrai que l'Ecosse en terme de niveau se situe juste devant l'Italie, la Géorgie et l'USAP, mais même ce genre de match, on avait l'habitude par le passé de bien moins les gérer et de les emporter d'un ou deux points.

La seconde mi-temps n'était pas aussi aboutie que la première mais l'écart a été creusé et à l'inverse du match contre les Gallois, on a su poser les barbelés en seconde et bien les contrer pour montrer qui était le patron.

Hâte de voir le prochain match, ne serait-ce parce que ces Bleus ont souvent eu la fâcheuse tendance à nous faire redescendre sur terre rapidement. Le contexte sera tout autre car les Ecossais seront moins passifs chez eux (et l'équipe risque d'être plus coriace, sachant que l'on fera aussi tourner de notre côté).

Lescure

18/08/2019 à 10h41

Très bon article sur les jeunes du top 14 et les moyennes d'age des clubs. Le contexte est assez prometteur pour 2023.
https://www.lerugbynistere.fr/news/quel-est-le-potentiel-jeunesse-des-equipes-du-top-14-1608191548.php

Sinon je me suis amusé à faire la liste des fils d'anciens internationaux:

Ugo Boniface/Alexandre Roumat/Jules Gimbert/Damian Penaud/Arthur Retière/Daniel Brennan/Martin Devergie/Romain Ntamack
(le site à d'ailleurs confondu Thierry et Martin Devergie, erreur corrigée)

Et j'en oublie sans doute......

Sinon sur le match d'hier gloire à François Cros !!!!

Vel Coyote

18/08/2019 à 11h32

Ecosse limitée ou pas, le XV de France de ces dernières années n'a de marge sur personne dans le VI Nations, et a perdu contre les Fidji et le Japon. Donc une victoire 32-3 je prend.

Ce qu'on attend c'est le retour d'un jeu enthousiaste fait d'initiatives et de vitesse. Ca ne s'huile pas à la perfection en un mois mais au moins on a vu quelques prémices intéressants. La 3ème ligne bien sûr, ou encore un Camille Lopez que j'ai trouvé plus vif que d'habitude dans ses transmissions.

A bosser notamment, le premier rideau. En début de match c'était pas ça.

Label Deschamps

18/08/2019 à 11h41

En effet la défense a été par moments approximative, la coordination entre Penaud et ses centres en particulier laissait à désirer en début de match, il y a au moins deux situations qui n'auraient pas forcément été récupérables contre une équipe plus au point que l'Écosse d'hier.
Par contre l'équipe a réussi à être dangereuse et dans l'avancée dans toutes les zones et assez réaliste pour finir les coups. Il a manqué parfois quelques soutiens au fur et à mesure que le match avançait mais au moins sur les premiers temps de jeu c'était tranchant et plutôt bien exécuté.

Gilles et jeune

18/08/2019 à 14h12

Dites les connaisseurs : peut on y voir la pâte Galthier ? D'ailleurs qui pilote le navire ? Des échos inside ou des signes donnent des indications sur ce tandem improbable à 2 têtes ?

Tonton Danijel

18/08/2019 à 14h26

Label Deschamps
aujourd'hui à 11h41

En effet, une différence notable c'est que (quasiment) chacune de nos attaques allait à dame, alors que toutes les tentatives écossaises échouaient (avec seulement 3 points de lâchés).

Peut-être y a-t-il une pâte Galthier, en effet. Sûrement aussi le fait de couper depuis 3 mois, de vivre ensemble en ne pensant qu'à la compétition à venir, sans aucune pression vu que personne n'attend rien d'eux, a dû faire du bien à un groupe polytraumatisé. En espérant que rien de mal n'arrive sur les deux prochains matchs...

Label Deschamps

18/08/2019 à 17h46

Je crois que certains choix récents sont du fait de Galthié, ça tranche avec les options prioritaires de Brunel depuis deux ans. Je pense entre autres à l'éviction de Bastareaud qui ne s'inscrit pas dans un jeu ambitieux et rythmé aux normes actuelles.
Brunel comme Laporte fait partie de l'école "il faut gagner l'affrontement avant tout le reste" qui a pris un peu du plomb dans l'aile ces dernières saisons. Ça demeure une composante bien sûr mais quand la moitié de ton équipe a les mains sur les genoux au milieu de la première mi-temps et que tu subis douze temps de jeu sans arriver à contester le ballon avoir une bonne mêlée te fait une belle jambe.
Il faut être capable de tenir le ballon sans jouer à la baballe, c'est-à-dire de mettre de l'intensité, tout en supportant 35 à 40 mn de jeu effectif. Le top niveau c'est ça, donc ça nécessite soit des lancements sommaires mais très bien maîtrisés style pays de Galles, soit un très haut niveau technique d'ensemble et un référentiel commun comme les All Blacks, idéalement.
Comme arme de substitution tu as le combo jeu au pied d'occupation performant-défense agressive, ce qui est exigeant aussi : il faut être capable de ne pas rater de plaquages, de reconstituer la ligne quand les adversaires gardent proprement le ballon et de sentir puis saisir les possibilités de grattage qui ne sont pas nombreuses.
Pour le moment on est un peu en dessous des grandes équipes dans ce registre, il n'y a pas vraiment de 10 très performant dans ce secteur, le dernier à s'en être rapproché est Beauxis sans doute mais il a d'autres lacunes, et pas mal de joueurs français manquent de technique de grattage, d'où le choix de déléguer ce domaine à trois ou quatre spécialistes avec là aussi comme inconvénient qu'ils ne sont pas toujours disponibles et qu'ils ne sont pas forcément les meilleurs par ailleurs.
Les jeunes générations sont plus au point sur ces aspects et sensibilisées dès les catégories jeunes à l'importance des rucks et du grattage mais on a perdu dix ans à mépriser cet aspect et à continuer de se gargariser d'avoir la meilleure mêlée. Mais "No scrum no win" est obsolète à l'heure qu'il est, à très haut niveau il y a six ou huit mêlées dans le match et tu en trouveras encore bien une ou deux où l'arbitre siffle un coup-franc contre toi même si tu domines.

CHR$

18/08/2019 à 17h55

Il est peu probable que l'équipe de France porte la pâte de Galthier. La patte de Galthié par contre, c'est possible.

 

M.Meuble

18/08/2019 à 18h09

C'est plus difficile sans Nicolas Péper en plus.