Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h55 - Zazie et Zizou : Alors que c’est la mi-temps entre Dallas et les Dubs et Luka en est à...33 points à 10/11 dont... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 02h25 - Joswiak bat le SCO : Tsk Tsk Tsk... Confondre Sagnol et Gourvennec... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 02h22 - Gouffran direct : Another one bites the dust. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h52 - PCarnehan : Pour en revenir aux chats tueurs d'oiseaux, et au post de Sup, plus haut à 21h26. Les chats... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 00h39 - Run : Oui hybride. Parce que l'electrique n'en est pas encore la. >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 00h20 - Özil paradisiaque : Dans la liste des top coachs il manque Allegri mais il ne parle pas anglais et ça peut être assez... >>


Aimons la Science

20/11/2019 à 23h58 - Jean-Huileux de Gluten : Enfin si, Etienne Daho peut-être. >>


Messages de service

20/11/2019 à 23h40 - AKK, rends tes sets : Oui, très :) surtout que l’impact n’est pas forcément immédiat. Ça pourrait être... >>


Euro 2020

20/11/2019 à 23h31 - Gazier : En fait, ils vont arriver à me dégouter du foot ces abrutis.Roustan, ce soir, dit qu'il ne... >>


Observatoire du journalisme sportif

20/11/2019 à 23h29 - Gazier : Personne pour commenter le dossier du jour dans Kiplé sur les droits TV ?Les articles en ligne... >>


Paris est magique

20/11/2019 à 20h55 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Entre ongules, on s'apprecie. Oh hisse! >>


L'Atelier du Diaporama

20/11/2019 à 20h42 - MarcoVanPasteque : Waou, déjà 836 souscripteurs alors que je viens à peine de valider ma légende dans l'atelier,... >>


Qui veut gagner des quignons ?

20/11/2019 à 20h21 - Joswiak bat le SCO : Lepastis Cédégueulas. >>


Le fil éclectique

20/11/2019 à 19h45 - forezjohn : Portnaouac19/11/2019 à 20h17Gilles et jeuneaujourd'hui à 19h27---------------Rosette (petit ange... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

20/11/2019 à 17h27 - Bouderbala : Boom boom bang bad boy Verthongen >>


Go Mouest !

20/11/2019 à 16h35 - McManaman : C'est clair que ça fait drôle. Un excellent joueur doublé de la réputation d'un super mec.... >>


CDF sound system

20/11/2019 à 15h37 - Dan Lédan : J'y suis avec Danette .. >>


Toujours Bleus

20/11/2019 à 14h35 - Yul rit cramé : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 07h20Et un autre critère géographique pour éviter des voyages... >>


CDF sound system

Critiques d'albums, révélations, concerts et auto-promotion...

Lescure

26/06/2019 à 22h01

C'est "Sample" , que je n'ai pas lu mais qui me fait bien envie, chaque festival où il y a un super disquaire + le stand "le mot et le reste" c'est dur de ne pas claquer son PEL ou vendre son rein.
@Courtial: j'étais comme toi jusqu'à il y a 5 ans quand j'ai été pour le première fois à Binic, depuis mes vacances s'organisent après où avant. C'est même un festival jouable en famille quand les enfants sont assez grands pour apprécier (gratos des concerts mortels dès 15h et la plage à 50m)

theviking

26/06/2019 à 22h48

Ne me parlez pas de Christophe Brault, ça fait 2 fois qu'il passe à ma mediatheque, je m'inscris tout excité avant de me rendre compte que je suis en déplacement pour la semaine (fait assez rare). Moi qui ai été étudiant à Rennes pendant 6 ans, ça me fait bien chier de louper ça.

Mevatlav Ekraspeck

26/06/2019 à 23h10

OLpeth
aujourd'hui à 15h19

Je souscris à chaque mot.

Le métal mainstream, ça reste à démontrer. On m'aurait dit élitiste et bobo, en revanche, j'aurai souscrit pleinement.

Il faut visiblement une culture musicale assez posée pour entrer pleinement en communion avec une des multitudes de branche qui compose le métal, ainsi qu'un portefeuille assez rempli parce que putain les cochons, ils ne se mouchent pas du coude sur le prix des places.

C'est plus vraiment populaire cette histoire, et de ce qu'on entend dans les festivals, on est dans un entre-soi loin des "primo-délinquants lobotomisés" du public rap, des "beaufs lourdingues" de la variétoche et des "dingos sous acide" du coté des musiques électro. C'est vite oublier que ça fume à mort, que ça picole comme des trous, que le cerveau reste souvent dans la bagnole et qu'un métaleux sur deux s'avoue en secret fan de feu Jean Philippe Smet (James H. si tu nous lis...)

Ce qui est sûr en revanche, c'est que le festival de chevelus reste un des rares lieux où tu es, malgré la foule, absolument peinard de faire ce que tu veux, oublier ton portable et ton larfeuille dans la tente sans souci, il y a un esprit de groupe assez poussé justement du fait de ce drôle d'entre-soi cité précédemment.

Une forme de "tous des cons sauf nous, la preuve", que j'ai toujours un peu de mal à expliquer.

Enfin on pourrait passer des heures à tenter de raconter ou d'expliquer ce phénomène social et musical qu'est le métal, je crois que ça reste incompréhensible tant que ça n'a pas été expérimenté.

Bref, en ce moment, j'inonde mes gosses d'un cocktail Rammstein - Volbeat - MAss Hysteria - Ultra Vomit - Dream Theater assez improbable et indigeste, mais j'ai eu le droit tout à l'heure à un "tiens, mets la chanson des canards" de la part d'un de mes ados pour faire écouter à la copine, suivi d'un "tu mets le banjo (Volbeat - Seven Shots) de la part du fils...

Comme quoi, c'est contagieux...

Mevatlav Ekraspeck

26/06/2019 à 23h14

Message perso à Olpeth et à son pseudo :

https://tinyurl.com/yyg67ybf

Mon pote avait commis ceci. Rigolo, n'est ce pas?

rockitrOM

26/06/2019 à 23h23

Courtial des Pereires
aujourd'hui à 21h42

-
- Binic : tout pareil, vous allez y voir ma trogne un de ces jours, mais faut un peu s'organiser quand on habite à 1000 bornes et qu'on a deux minots... (ya pas un service garderie?).

- Iggy Pop : album Avenue B? fantastique. Avec par exemple :
Nazi Girlfriend
https://www.youtube.com/watch?v=UwZSBW_1QG4
ou encore : Miss Argentina
https://www.youtube.com/watch?v=DejC8mapuq0

Hydresec

27/06/2019 à 00h25

Mevatlav Ekraspeck
aujourd'hui à 23h14

Message perso à Olpeth et à son pseudo :

https://tinyurl.com/yyg67ybf

Ah tiens, je n'avais pas vu que Camion Blanc s'était aussi attaqué à Opeth. Il y a à boire et à manger chez ce prolifique éditeur qui a certes publié entre autres la traduction française du oufissime Dirt consacré à Mötley Crüe mais aussi d'indigestes compilations d'articles de presse commentés façon élève de troisième peu doué - beaucoup de paraphrase, zéro recul - à ce titre je vous déconseille l'ouvrage dédié à Slayer.
Mev, le public metal tel que tu le décris (sous substances et indisposant) existe, bien sûr, mais en réalité il ne constitue qu'une faible partie de l'ensemble, en tout cas j'ai rarement été dérangé en concert. Bon, les body-surfers en jets continus qui t'obligent à une vigilance de tous les instants pour éviter qu'un quintal et demi de viande tiède ne te tasse les cervicales, ça peut être pénible, c'est vrai mais c'est loin d'être systématique et en salle ça reste rare. Après, si comme Metzallica tu ne supporte pas les blagues un peu lourdes ("il va faire tout noir - ta gueule", on en a bien mangé), les mouvements de foule et les déguisements régressifs, mieux vaut éviter les gros festivals, surtout français d'ailleurs vu que chez leurs homologues belges (Graspop, par exemple) ou allemands, les crocos et autres bestioles gonflables sont interdites. En revanche, les hauts de forme aux couleurs de l'équipe nationale qui gênent la vue, là oui, pas de problème. Ce n'est pas en France qu'on verrait ça, on ne vient pas écouter du metal avec une chasuble de l'OM ou de l'EdF, c'est violemment inconvenant et contraire à la notion de "supporter la scène" aka claquer trente boules dans un tee-shirt à l'effigie révoltante d'un collectif de thrash revival allemand . En revanche, les manches courtes mêlant foot et musique en toute sobriété, ça passe - on m'a souvent demandé ce que devenait Cyril Rool.
Alors le Hellfest c'est, en partie, ça mais il existe suffisamment de sous-genres, de publics et de groupes différents pour vivre une expérience radicalement différente. Ainsi, tu pourras trouver quiétude et recueillement à l'occasion des messes post - true - core - black -sludge - drone (Amenra, Neurosis, Cult of Luna & co). C'est un peu austère, mais l'intensité peut être assez dingue et chacun vit son trip dans son coin.
Dans un tout autre style, je teste cette année quelques festivals teutons "traditionnels" (le Wacken en plus petit) et à la première étape il n'y avait certes pas de costumes débiles, ni de pogos à tout va et ça chantait (du folk ! ) bien plus que ça n'interpellait ou invectivait. La foule dans sa grande majorité est composée de vestes à patches en préretraite branchées sur la tireuse. Moi ça m'a un peu déprimé.

Dan Lédan

27/06/2019 à 06h55

theviking
26/06/2019 à 22h48
Ne me parlez pas de Christophe Brault, ça fait 2 fois qu'il passe à ma mediatheque, je m'inscris tout excité avant de me rendre compte que je suis en déplacement pour la semaine (fait assez rare). Moi qui ai été étudiant à Rennes pendant 6 ans, ça me fait bien chier de louper ça.
-----------------------------------

j'ai eu la chance de fréquenter Christophe au mitan des années 80 quand nous avions chacun une émission de radio rock (mais sur des radios différentes) et d'aller passer quelques soirées dans son antre..la caverne d'Ali Baba ..des milliers de vinyls de tous les styles..Tu sortais n'importe lequel et , paf , Christophe te racontait l'histoire du groupe , de l'enregistrement de l'album etc etc..Danette enregistrait son émission (Fréquence Rock je crois) sur cassettes , elle les a toujours..C'était sa période Rock Australien et Garage: Lime Spider , Hoodoo Gurus , Radio Birdman , Minutemen , Dubrovniks etc etc ..C'est lui qui m'a fait découvrir tout ça...

Sens de la dérision

27/06/2019 à 08h13

Hydresec
aujourd'hui à 00h25
La foule dans sa grande majorité est composée de vestes à patches en préretraite branchées sur la tireuse. Moi ça m'a un peu déprimé.
---
Au camping du Hellfest, ce qui m'a déprimé un matin, c'est de voir un type avec une veste à patches, assez jeune, en train de se raser et même de se raser les poils de nez.

Mix Diskerud

27/06/2019 à 09h19

BoblaFlamb
26/06/2019 à 21h22

Pour le hip-hop également, Cant stop wont Stop de Jeff Chang (c'est la base) et Gangsta Gumbo pour le rap sudiste.
Et ne pas oublier de suivre sur twitter ou son blog Pure Baking Soda, le meilleur journaliste hip hop français.

------------------------------------

'Cant Stop Wont Stop' évidemment, un grand bouquin aussi bien sur le rap, l'histoire urbaine récente des USA et l'histoire des gangs. Une somme indispensable. Je n'imagine pas le boulot monstre que ça a du demandé.

Je te suis aussi pour PureBakingSoda aka Nicolas Peillon même si son blog n'est plus très alimenté. On l'entend de temps en temps aux côtés de Medhi Maizi dans l'émission 'La Sauce' ou dans le podcast 'NoFun' (que je recommande chaudement). Je suis toujours marqué par le moment où il avait comparé ce que faisait Damso à 'Ubik' de Philip K. Dick. Je m'étais m'acheter le bouquin, j'ai pas totalement compris les liens mais je trouvais ça très bien fait.
Mais la plus belle plume française que j'ai pu lire, c'était Anthokadi sur l'Abcdrduson. Malheureusement, il faut pas mal naviguer sur le site pour les retrouver et certaines ont dû disparaître. Il est toujours possible de commencer par celle de l'album 'Ouest Side' de Booba.

Mix Diskerud

27/06/2019 à 09h22

(Je parlais, dans le dernier paragraphe, des chroniques qu'il a pu écrire.)

 

OLpeth

27/06/2019 à 09h39

Mevatlav Ekraspeck
aujourd'hui à 23h14

Message perso à Olpeth et à son pseudo :

https://tinyurl.com/yyg67ybf

*************************

J'ai acheté celui du même auteur sur Katatonia parce qu'il analyse les textes et me paraissait intéressant, pas encore eu le temps de le lire pour voir si c'est qualitatif. Même si j'adore Opeth, je suis moins intéressé par leurs textes et l'approche musicale d'Akerfeldt parce que c'est finalement très classique et le web suffit largement pour tout savoir sur le groupe.



BoblaFlamb
26/06/2019 à 15h43
Il n'y a pas d'âge d'or du rap. Il y a juste des sensibilités différentes liées à des histoires personnelles couplées à de la nostalgie et à la peur de la nouveauté. Des trucs extraordinaires dans des styles différents sont sortis depuis 10 ans, même avec de l'autotune. Quant aux trucs qui marchent actuellement, je ne suis pas sûr que ce soit moins bons que ce qui pouvait sortir il y a 20 ans (et quand je parle de bons albums je ne parle pas de Eddy de Pretto ou Big Flo et Oli...).
************************

Je suis p'têt un vieux con nostalgique qui confond l'âge d'or de son adolescence avec l'âge d'or musical d'un genre, mais ce concept ne m'est pas propre et a même son article sur wiki.
Rien que la liste des groupes de cette période devrait mettre tout le monde d'accord : LL Cool J, Slick Rick, Ultramagnetic MC's,the Jungle Brothers, Run–D.M.C., Public Enemy, Beastie Boys, KRS-One, Eric B. & Rakim, De La Soul, Big Daddy Kane, EPMD, A Tribe Called Quest, Ice-T, Ice Cube, Geto Boys, N.W.A., Wu-Tang Clan, Lord Of The Underground, Onyx, Big Daddy Kane, Black Sheep, 3rd Bass, Cypress Hill, DAS EFX, Dr Dre, Snoop Dogg, Gang Starr, Kool G Rap & DJ Polo, Leaders of the New School, Main Source, Mad Flava, Masta Ace, Naught by Nature, Organized Konfusion, Pete Rock & CL Smooth, The Pharcyde, Redman, Erule, et j'en passe et des dizaines d'autres que j'ai oubliés.
Pour les trucs plus commerciaux, y'avait entre autres DJ Jazzy Jeff & The Fresh Prince, MC Hammer...
En France on avait Assassins, Ministère Amer, IAM et NTM, Les Sages Poètes de la Rue, MC Solaar (c'était bien tant qu'y avait Jimmy Jay à la prod), Cut Killer, Democrates D, Fabe, (Arsenik et Oxmo aussi, mais c'est plus tard, en 98).
Y'avait littéralement 10 chefs d'oeuvre à la fois inventifs, originaux, et hyper bien produits qui sortaient chaque semaine.
Je suis vachement moins maintenant (je préfère le metal) mais mon grand frère oui, et par lui je continue de suivre un peu et il a lâché l'affaire. Il m'a fait écouter 2-3 trucs bien en rap français, mais le reste (PNL, Kaaris, Booba tout ça) je trouve vraiment pas au niveau de ce qui se faisait à l'époque, tant en textes qu'en prod.


@ Hydresec

Très d'accord avec ton post sur le Hellfest. Par contre je suis pas d'accord que c'est devenu si cher que ça et bobo comme dit Mev. Y'a un sociologue qu'avait fait une étude du public du Hellfest l'année dernière et y'avait de tout : employés, artisans, ouvriers, profs, quelques professions supérieures, et même quelques précaires. C'est clair que c'est un budget, mais si on décide de racler sur tout on peut s'en tirer à moins de 400 euros je pense (transport en bus, camping gratuit, bouffe chez le Leclerc, pas trop de conso sur site). Pour 3 jours et autant de groupes le pass reste très raisonnable.

Le Hellfest c'est surtout à déconseiller si on est agoraphobe et misanthrope, et si on a une approche des concerts où on a besoin d'être proche des artistes. Sinon y'a tellement de choix niveau groupes et styles (du total mainstream au hyper pointu), tellement de profils de gens (du fêtard qui gueule apéro, au vieux patcheux, en passant par le nerd qui va rester croché dans son trip à la Valley) que chacun y trouvera son compte.