Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Dans la Revue de stress de la semaine, il n’y a que de bonnes choses (on a même planqué Thom Yorke quelque part) - https://t.co/Lu2XA0Di7O

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Un transfert nommé désir

"Marlon prêté à Nice pour deux saisons." (goal.com)

Chaude piste

“PSG : ça brûle pour Mbappé !” (footlegende.fr)

Papic fait de la résistance

"Mamic s'est fait tirer dessus." (lequipe.fr)

Bouffer la feuille

"Un club de foot est passé au régime végétalien." (lessentiel.lu)

Bukkake

"Nice douché par Troyes." (lequipe.fr)

Maïs que un club

"Loïc Perrin, itinéraire d'un géant vert." (lefigaro.fr)

Une défense aux abois

"Des chiens avec les joueurs." (cahiersdufootball.net)

Dimitri Pillé

"Le footballeur Dimitri Payet cambriolé, 100.000 euros de butin." (europe1.fr)

Rosa Parks des Princes

"Ben Arfa cite Luther King." (lequipe.fr)

Stèle Mandanda

"Mandanda : ‘Montrer que je ne suis pas mort’." (lequipe.fr)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 08h15 - Benoit Fleck : Annyongaujourd'hui à 00h51Je n'imagine pas nécessairement faire ça tout le match, mais par... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h43 - le Bleu : Ce qui fait le plus peur c'est que ce match était probablement dans la configuration de loin la... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 07h36 - De Gaulle Volant : I'm Aulas "Aulas a trouvé une raison de s’enflammer" (football.fr) >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 07h35 - Jus de Nino : Oui. À l'échelle du continent les mauvaises nouvelles sont beaucoup plus nombreuses que les... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 06h08 - Rolfes Reus : Maurizio Zamparini trouve que Christian Constantin vire trop souvent ses entraîneurs.Nicolas... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 03h24 - Run : 2 int, 19 yds en 20 mn. Match tres difficile de Carr et de l'attaque des Raiders. >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 03h04 - Toni Turek : Zigmunt l empereur24/09/2017 à 21h50Bonjour, je cherche pour un cours des illustrations de la... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 02h09 - Radek Bejbl : suppdebastille24/09/2017 à 22h35L'échappée c'est des seconds couteaux + Tim Wellens. Ok il ne... >>


L'autre carré magique

aujourd'hui à 01h14 - Raspou : Non non, je ne pense pas qu'il faille payer quoique ce soit, on joue les parties en s'invitant en... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 01h13 - Gouffran direct : +1 sur le but de Dubois qui a lui seul a convaincu Kim Jong Un de déposer les armes.Antigeste: le... >>


LA GAZETTE : les observations

aujourd'hui à 00h58 - Portnaouac : [Championnat à l'envers]Cette 7ème journée était marquée par le choc au "sommet" entre deux... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 00h48 - la menace Chantôme : Jeanroucas22/09/2017 à 18h33"Ou de LL Cool Jew"Tu devais être fatigué pour être passé à... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h26 - Tonton Danijel : Et sinon, à Dresde... Ca a beau être le "berceau" de PEGIDA, ça fait... >>


Café : "Au petit Marseillais"

24/09/2017 à 23h01 - zorrobabbel : On a joué en bloc, ce qui a fortement facilité la récupération et l'utilisation du... >>


En Vert et contre tout

24/09/2017 à 22h57 - Lasth : Yoop m'a prêté son abo et m'a demandé de faire un petit CR. Celui ci sera donc sous sa tutelle,... >>


Sport et santé

24/09/2017 à 22h44 - Gouffran direct : 7h heure de Montréal ou d'Ottawa?Hé hé! >>


Le Calcio, du foot qui te botte

24/09/2017 à 22h19 - 2Bal 2Nainggolan : Un petit retour à la Juve ? >>


LA GAZETTE : les minutes

24/09/2017 à 21h39 - Mama, Rama & Papa Yade : La minute clim réversible de Michel Der Zakarian : "la pelouse nous a avantagés. Il était très... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

Retrouvez le club le plus hilarant de France (loin devant le PSG, l'OM et le stade rennais): le RACING CLUB DE STRASBOURG. Bon, parlons aussi de jeu... et d'espoir pour cette équipe.

le Bleu

14/03/2017 à 13h57

MinusGermain aujourd'hui à 13h55 T'es sévère avec le soufflé qui risque de retomber en parlant de la ferveur populaire. La majorité des spectateurs va au stade depuis 5 saisons et la CFA2. --- Et ils y vont parce que la progression hiérarchique a été constante.

Parisiano

14/03/2017 à 16h00

Quand je demande si on a les moyens d'y rester, je vais reformuler: le risque n'est-il pas de faire une Arles-Avignon ou Ajaccio (2 montées consécutives avant de (re)disparaître) ? Ou sommes-nous plus dans une optique Stade de Reims ou Valenciennes, qui ont su se stabiliser quelques temps en L1.

Knacklexander Vencel

14/03/2017 à 17h08

MinusGermain aujourd'hui à 13h55 T'es sévère avec le soufflé qui risque de retomber en parlant de la ferveur populaire. La majorité des spectateurs va au stade depuis 5 saisons et la CFA2. -------- Comme le Bleu, je pense que la dynamique actuelle est principalement due à la dynamique sportive. Quand on a connu les années 2000 et les matchs de L1 à moins de 10 000 spectateurs, on a du mal à croire à la pérénité de cette engouement. Certes, nos déboires a permis la formation d'un noyau dur de supporters, notamment mis en valeur par le déménagement du kop. Toutefois, quand les résultats sportifs ne suivront plus, il y a fort à parier que les occasionnels retourneront regarder le PSG et l'OM à la télé et que le stade sonnera à nouveau creux. Il faut rester lucide, Strasbourg ce n'est ni Lens, ni Sainté.

Knacklexander Vencel

14/03/2017 à 17h35

Parisiano aujourd'hui à 16h00 Oui, je pense que Strasbourg de par ses moyens économiques, son potentiel économique, sa ferveur populaire, a les moyens de rester en L1 à cour terme. Toutefois, sauf arrivée d'un investisseur fortuné comme à Lille ou Nice, Strasbourg restera un club situé entre la 10ème et la 30ème position dans la hiérarchie des clubs français en compagnie de clubs comme Lens, Caen, Metz, Nancy, Montpellier, Sochaux ou Bastia. Il continuera donc à faire l'ascenseur avec une fréquence plus ou moins rapide selon les aléas sportifs. Concernant une éventuelle montée en fin, le gros bémol pour moi, c'est que le centre de formation du club repart quasiment de zéro suite au passage en division amateures , donc pour un club sans gros moyens économiques c'est très pénalisant.

Metzallica

14/03/2017 à 17h47

Knacklexander Vencel aujourd'hui à 13h19 La L2 c'est comme la National, chaque année c'est un "one shot" et personne ne peut construire sur la durée. Donc finir 5ème cette année, c'est prendre le risque d'être 15 ou 18ème l'année prochaine. En fait ca peut aller dans les 2 sens. Nous on a fait 5e en 2009, 4e en 2010 puis 17e en 2011 et 18e en 2012 pour aller en National. De là on est monté 2 échelons d'un coup pour finir 19e en L1 en 2015. Il faut clairement avoir les reins solides pour aller en L1. Si vous avez un effectif qui peut être gardé ça peut le faire, si vous faits comme nous et vendez les jeunes pour prendre du briscard sur le retour ça peut être quitte ou double (cette année encore on en chie). Mais bon je vous souhaite au moins un barrage. Par contre avec Nancy hein, faut pas déconner.

Le Meilleur est le Pires

14/03/2017 à 19h21

Faut prendre ce qu'il y a à prendre. Metz remontant en D1 et redescendu (après avoir fait 6e au quart du championnat et 8e au tiers, à peu de choses près), descendre de D1 est sans doute aussi bien que se maintenir en D2. Des droits TV en plus, une meilleure exposition, et niveau finances il faut juste ne pas craquer son slip lors de la montée (par des augmentations de salaires délirantes quoi). La preuve, on a pu remonter derrière. Quant à se demander si c'est possible de tenir, demandez vous si Strasbourg est plutôt de l'acabit d'Arles et du Gazélec, ou de Reims et VA (pour ma part je pense que Strasbourg est comparable à Arles et Concarneau, mais je ne suis peut-être pas très objectif et de très mauvais esprit). Accessoirement, la montée en D1 a permis au Gaz' d'être en tête du ventre mou, vivant une dolce vita confortable en D2 au rythme des derbies corses et du beau temps (mais pas du stade avec vue sur la mer, celui du Gaz' étant au fond d'une zone industrielle, sans doute l'endroit le moins joli de l'île). Le Gazélec Ajaccio, quoi. Le club corpo qui avait fait un tour en D2 pour rester au fond toute sa 1e saison. Même s'ils finissent pas redescendre - ce qui ne sera que dans une certaine logique des choses vu la taille du club - on ne peut pas dire que leur passage en D1 ne leur ait pas été bénéfique. Parce qu'il a été mieux géré que celui d'Arles (pas compliqué en même temps). Et c'est tant mieux pour eux. Bref, prenez ce qu'il y a à prendre. Pour le barrage, Dijon c'est pas loin non plus. Mais autant la marge entre D1 et D2 est infime comme en atteste le turn-over dans les ascenseurs, autant cette saison le 18e risque d'être particulièrement coriace (si c'est Nancy je les vois gagner, si c'est Lille c'est coriace, si c'est Caen la Ligue 1,5 c'est leur maison, leur label, et si c'est Bastia négociez le match retour à la Meinau ou oubliez. Enfin, si c'est Metz, l'issue du Pératico ne se jouera sans doute pas sur le terrain, mais un 14 juillet).

Knacklexander Vencel

15/03/2017 à 09h42

Metzallica 14/03/2017 à 17h47 Le Meilleur est le Pires 14/03/2017 à 19h21 - En fait ca peut aller dans les 2 sens. Nous on a fait 5e en 2009, 4e en 2010 puis 17e en 2011 et 18e en 2012 pour aller en National. De là on est monté 2 échelons d'un coup pour finir 19e en L1 en 2015. - Faut prendre ce qu'il y a à prendre. - Il faut clairement avoir les reins solides pour aller en L1. - Quant à se demander si c'est possible de tenir, demandez vous si Strasbourg est plutôt de l'acabit d'Arles et du Gazélec, ou de Reims et VA -------------------------------------------- C'est tout à fait dans l'esprit du "one shot" que j'évoquais. Finir 4 ou 5ème une année ne garantie pas de pouvoir jouer les premiers rôles l'année suivante. Construire sur la durée en National ou en L2 en attendant "le bon moment pour monter" c'est hypothétique. D'autant plus que les contraintes financières des divisions inférieures font que, plus longtemps on y reste, plus c'est difficile de construire des effectifs compétitifs avec des contrats longue durée. Concernant le fait "d'avoir les reins solides", là encore je pense que c'est discutable. Ce qui permet à un club d'avoir les reins solides, c'est justement d'enchaîner régulièrement des saisons en L1. En effet, la L1 permet une meilleure assise financière mais aussi une montée en gamme structurelles (stade, centre de formation, académies à l'étranger...) Les clubs "météorites" de la L1 ont quasiment tous un point commun: un déficit structurel au moment de leur montée dans l'élite ex: Istres, Châteauroux, Gueugnon, Martigues, Evian, le Gaz et l'AC Ajaccio, Avignon, Boulogne-sur-Mer... Quand aux autres, c'est souvent un gros investissement dans le structurel conjugué à une relégation sportive qui a précipité leurs chutes (Grenoble, Sedan, Le Mans...) Je pense que Strasbourg va simplement reprendre sa place dans cette "Ligue 1,5", composée de 25/30 clubs "historiques" qui forts d'une assise structurelle et financière viable, pourront prétendre régulièrement rejoindre l'élite pour en retomber en fonction des aléas sportifs. On parle toujours de péreniser son club en L1. Savez vous combien de clubs de la L1 actuelle y était déjà en l'an 2000 et ne sont pas descendu entretemps ? 5 (PSG,OL,OM,FCGB,SR)

Redalert35

15/03/2017 à 11h38

Pfiouuu ! Ça fait vraiment pas beaucoup et j'imagine que ça doit être très spécifique à la ligue 1 ? Quoique, en y pensant, la série A et des sanctions liées aux divers scandales... En tous cas, le Stade Rennais est la seule des 5 équipes à ne rien avoir gagner entre temps, tout est normal.

le Bleu

20/03/2017 à 22h37

Victoire du Racing à l'Abbé-Deschamps, remontée sur le podium grâce à la meilleure attaque du championnat qui lui permet de devancer Reims. Meilleure attaque et 15e défense, c'est marrant pour une équipe qui est pourtant pas si joga bonito...

Mevatlav Ekraspeck

20/03/2017 à 22h40

Les tourangeaux vous remercient. Le Vouvray est au frigo...

 

Hydresec

20/03/2017 à 23h40

T'aurais pas plutôt du Saint Nicolas de Bourgueil ? Ils font du bien ces trois points, vu que toutes les équipes de tête l'avaient emporté ce weekend. La dernière ligne droite s'annonce palpitante.