Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 06h01 - Cush : [Tournoi des branquidats][Branquidats]Cris CoOLKiregBreizhilienClassicoKhweziKoller et... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 02h57 - Hyoga : Je pense qu'il voulait surtout partir parce que Bergougnoux sur OL TV l'appelait Jeff-Reine... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 01h53 - Gouffran direct : Oh oui Delio!RavioLouane-Cuiseaux >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

aujourd'hui à 00h12 - PCarnehan : Ils vont pouvoir passer leurs Week-end à Zuydcoote. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h09 - Delio Onnisoitquimalypense : Et après les dernières municipales est apparu un échelon politico-administratif dont je ne... >>


Aux Niçois qui manigancent

03/12/2020 à 23h25 - Roger Cénisse : Entre ici, Bruno G. !*sanglots* >>


Scapulaire conditionné

03/12/2020 à 23h24 - Gouffran direct : Joli Marco!Ils pourraient aussi embaucher des joueurs comme Laurent Fournée, Bagaëtan Huard,... >>


Marinette et ses copines

03/12/2020 à 23h11 - CHR$ : L'UEFA organise l'élection de l'équipe de l'année 2020 qui concerne les joueuses évoluant dans... >>


Santiago Bernabeu

03/12/2020 à 23h07 - KL : Grizou il pourrait même venir au Real avec Luis Suarez son compatriote de coeur. Autant aller au... >>


Le Ch'ti forum

03/12/2020 à 21h13 - l'angle Oma : je viens de vérifier, je pense que tu as raison. A notre décharge, qu'est-ce-que tu veux faire... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

03/12/2020 à 20h46 - Mik Mortsllak : arnaldo01aujourd'hui à 19h49Un conseil de match à suivre pour le créneau de 21h... >>


CDF sound system

03/12/2020 à 20h29 - et alors : Ah pardon mais le tube giscardien c'est ça : https://youtu.be/NW2kY-C3SNY(Même pas honte...) >>


Observatoire du journalisme sportif

03/12/2020 à 19h26 - Milan de solitude : Le réalisateur de Milan-Celtic a bouffé deux buts (sur quatre) à cause de ralentis pas... >>


Etoiles et toiles

03/12/2020 à 19h08 - Tonton Danijel : Tiens ce soir, sur France 3, "L'ombre d'Emily". Un polar avec l'excellente Anna Kendrick surtout... >>


Café : "Au petit Marseillais"

03/12/2020 à 19h01 - Delio Onnisoitquimalypense : Plus intéressant dans cette conf', l'hommage appuyé à Amavi et le souhait qu'il prolonge, et... >>


Aimons la Science

03/12/2020 à 18h38 - dugamaniac : Chacun peut piocher ce qu'il veut dans cet entretien.Les 9000 c'était dans le pire des pires selon... >>


Ligue des nations

03/12/2020 à 18h34 - Mevatlav Ekraspeck : Ah pardon, France Belgique, j'avais pas vu. >>


CdF Omnisport

03/12/2020 à 18h05 - 2Bal 2Nainggolan : Biathlon: Kontiolahti part 2.-----Oh la belle course d'Anais Chevalier ! Elle s'intercale sur la... >>


Habitus baballe

Pour causer socio, éco, sciences-po, anthropo, histoire-géo, philo, épistémo, Adorno, filporno, Bernard Pardo...

Pascal Amateur

13/07/2020 à 21h09

Il me semble, pour ma part - et c'est du moins ma lecture - que le concept gauche/droite se conçoit dans son lien à la structure capitaliste : recherche d'une alternative non capitaliste/acceptation et soutien du modèle. Or ces revendications pour ma part s'inscrivent en plein dans un discours capitaliste ; il ne peut être de gauche. Et quels que soient les combats dont elles se font l'écho, il me paraît hérétique de chercher à les inclure dans un cadre traditionnel.

Luis Caroll

13/07/2020 à 21h34

[Comic Relief]

O Gordinho
aujourd'hui à 16h36
Ils bénéficient d'une incroyable mode de l'autoflagellation, que je ne m'explique pas (Moi aussi j'ai besoin d'un sociologue). Ces concepts ont en effet une audience surprenante chez les bénéficiaires du système décrié.
---
A ce sujet, voir l'excellent comique Ryan Long:
https://youtu.be/uiYGIFJ-VEE
ou sur un autre sujet
https://youtu.be/xiYZ__Ww02c

liquido

13/07/2020 à 22h43

Classico
aujourd'hui à 12h11

Salut,
Je suis obligé de faire un peu vite pardon. Et je le fais sans avoir lu les commentaires des autres contributeurs, au risque donc de la redondance avec leurs propres arguments.

J’ai deux désaccords majeurs avec toi et peut-être un questionnement commun. Mon premier désaccord porte sur l’opposition que tu établis entre philosophie, par nature réflexive, et sociologie, que tu vois (je dénature peut-être) en prêt-à-penser militant un peu bas du front. Mon second désaccord porte sur le type de sociologie qui selon toi inspire la gauche contemporaine (qu’il est héroïque de rendre homogène mais passons). Et notre éventuel questionnement commun porte sur ce que pourrait être un savoir “actionable” (je détaille plus bas).

Reflexivité
Je ne vais pas aller te chercher des noises sur le terrain philosophique que je maitrise très mal. En revanche, je pense que tu te méprends lourdement sur la sociologie, dont une grande partie des développements les plus récents concerne précisément l’effort réflexif - au point que toute thèse de sciences sociales contient dorénavant un chapitre “moi et mon objet”. Ca en devient même presque chiant, ce passage obligé un peu nombriliste, consistant à interroger ses propres biais dans le cheminement qui mène à la question traitée, le choix des sources, les éventuels rapports de sujétion entre le chercheur et ses informateurs etc. Comme lecteur, tu as un peu envie de dire “c’est bon, cut the crap, raconte-moi ce que t’as vu plutôt que de tortiller du cul”. Mais au fond l’effort est excessivement salutaire; il consiste à explorer le plus systématiquement possible les conditions de formation du savoir, à ne pas se laisser duper par une prétention à l’objectivité. Et je te garantis que c’est un bon vaccin contre les assertions toutes faites. De manière ironique, tout ce que lemon appellerait l’approche décoloniale, dont il a fait un portrait complètement à côté de la plaque sur le filpo, relève de l’effort réflexif: on ne prend plus les savoirs existants comme des vérités acquises, on en ausculte les sources intimement politiques. Je ne résiste à la tentation pas à partager ce texte, que je trouve éminemment puissant à ce sujet: http://bit.ly/2vpj2sT. ““If you remove colonialism physically without removing it epistemically, it will not disappear.” L’effort est douloureux, rappelle un peu celui qu’ont à produire les born again, mais il est in fine émancipateur. Les vérités intangibles, “la France est ceci”, “Le République c’est cela” etc. on les laisse aux Zemmour et Finkielkraut, justement.

Sociologie militante
Tu établis une ligne directe entre le militantisme de gauche contemporain et une sociologie “structuraliste” qui lui fournirait un cadre de pensée prêt à l’emploi. Passons sur le fait que la sociologie dont se réclament les militants qui t’énervent n’est PAS structuraliste, mais plutôt post-structuraliste, post-moderne, postcoloniale, subalterne ou culturelle, tout ce que tu voudras sauf structuraliste. Je précise que bon nombre de ces tendances me hérissent un peu, moi qui ai des penchants positivistes même si ça fait sûrement rigoler Raspou que je dise ça (wink wink). Bourdieu a-t-il jamais prétendu détenir la vérité ultime ? JA-MAIS de la vie. Bourdieu a pratiqué une sociologie dite 'du dévoilement' consistant à montrer que nous naviguons dans des champs parcourus par des rapports de pouvoir et invitant les sujets à les détecter, pour le bénéfice de ceux d'entre eux les moins bien dotés en capitaux divers. En ce sens, oui, Bourdieu choisit un camp, parce qu’il lui semble que le statu quo inégalitaire n’est pas très bon pour notre santé à tous. Bourdieu est subversif et l’assume, ça n’en fait pas quelqu’un qui dicte ce qui est bien et ce qui est mal, juste un type dont le métier est d’inviter à la critique de l’ordre social, ce qui me paraît une finalité assez noble des sciences sociales, plus noble en tout cas que conseillère du Prince.

Savoirs actionables
Reste la question, que je n’ai à titre personnel pas complètement résolue, des savoirs actionables. Je suis enseignant-chercheur en science-po, je me suis spécialisé depuis des années sur un sujet précis qu’on est quelques-uns à bien maîtriser sans être si nombreux que ça non plus. Le petit poste de vigie que j’occupe dans ce champ de savoir me met en bonne place pour inspirer des actions militantes ou des décideurs publics (qui de fait me solicitent). Survient alors LE gros noeud au cerveau, celui de la conversion des deux-trois trucs que je sais et que “mon” public potentiel de militants ou de décideurs ne sait pas en actions pertinentes. Militants et décideurs ont par essence besoin d’un guide d’action qui ne peut que trivialiser la complexité des connaissances que j’ai acquises. Combien de fois me suis-je retrouvé face à des bureaucrates m’écoutant poliment terminer mon exposé pour me poser in fine la question qui tue: “so what?”. Militants et décideurs se foutent pas mal des thèses de sciences sociales et de leurs nuances infinies, ils veulent trois slides et 4 bullet points par slides, directement actionables. Et je ne les blâmerais pas forcément pour ça, ils sont dans l’action, pas dans la recherche. Auquel cas, il me paraît plus qu’oiseux de rendre responsables les sciences sociales des errements éventuels de ceux qui s’approprient leurs idées. Le mieux que puisse faire un chercheur en sciences sociales, c’est de bosser honnêtement et d’énoncer ses résultats de manière intelligible en s’adressant au plus grand nombre. La suite ne le regarde pas. Ne confonds pas les chercheurs et les (faux) prophètes.

liquido

13/07/2020 à 22h52

Et sans surprise, je dis des choses que Cush a déjà dites.

Utaka Souley

13/07/2020 à 23h15

liquido
aujourd'hui à 22h43

Intéressant également, mais j'ai juste un petit commentaire : je n'ai pas compris que Classico s'en soit pris à la sociologie ni aux sociologues, juste à ceux qui, faisant fi des nuances et de la complexité, fabriquent des causes simplifiées et s'en font les porte-étendards.

J'espère que j'ai été clair, il est tard, et qu'accessoirement je ne trahis pas le discours de Classico.

Classico

14/07/2020 à 01h27

Tout à fait Utaka.

Ok liquido. Cush avait en effet déjà dit quelques trucs similaires auxquels j'ai répondu. Surtout : ce n'est pas à la sociologie que je reproche la non-réflexivité sur les concepts employés, mais à son recyclage militant (toutes les dérives observables actuellement et qui me paraissent en voie très nette d'amplification). A une certaine sociologie je "reproche" (je suis personne hein) une forme de constructivisme accusatoire : si t'es un peu créatif, on te file n'importe quelle souffrance au pif, tu vas fabriquer ce qu'il faut pour démontrer qu'elle est le fruit d'un complot social. Et un complot social (même systémique, sans "méchants" identifiés) c'est abominable et il faut lutter contre. C'est un peu provoc' mais c'est l'idée.

Ensuite tu soulèves un point que je garde en tête pour le creuser un de ces jours : la complexité protéiforme des courants qui nourrissent la gauche, le "tout ce que tu voudras sauf structuraliste". Je note.

Enfin ton problème personnel / professionnel les savoirs actionnables est assez troublant en effet.

Utaka Souley

14/07/2020 à 09h26

Luis Caroll
13/07/2020 à 21h34

[Comic Relief]
A ce sujet, voir l'excellent comique Ryan Long:
------------------
Grandiose.

liquido

14/07/2020 à 09h52

Classico
aujourd'hui à 01h27

Tu te doutes bien que je vais avoir du mal avec ta notion de 'n'importe quelle souffrance au pif'. La sociologie n'invente pas les souffrances, elle les recueille. Comme dit par Cush, si vous lisez La Misère du monde, vous y trouverez à 85% des témoignages bruts. Si vous lisez Wacquant ou Bourgois, vous trouverez essentiellement des descriptions empiriques pointillistes. Ces récits n'inventent rien. L'immense privilège du chercheur est d'être payé et d'avoir le temps pour mettre en perspective ces récits, et éventuellement constater, avec des outils d'analyse rigoureux, qu'ils ne sortent pas de nulle part, qu'ils reflètent des régularités sociales qui persistent dans la durée. Et quand ces régularités sont massives et invariantes dans le temps, alors oui, on peut dire qu'elle font 'système'. Si tu peux empiriquement réfuter ce fait, bonne nouvelle, on cessera d'utiliser le mot 'systémique'.

Manx Martin

14/07/2020 à 10h34

L'expression "complot social" est très très gênante aussi.

Quand Durkheim découvre que le suicide est un fait social, il ne met pas au jour un "complot", il démontre des régularités qui permettent de mieux comprendre et expliquer le monde social.

C'est la même chose pour les discriminations raciales qui sont un effet de "structure".

L'utilité politique de la sociologie, c'est d'éviter de se battre contre les moulins à vent.

Manx Martin

14/07/2020 à 10h37

J'ai oublié un "aussi" (l'utilité politique de la sociologie c'est *aussi* de...)

 

John Six-Voeux-Berk

14/07/2020 à 11h51

Boltanski dresse un parallèle intéressant entre enquête sociologique et thématique du complot dans son « Enigmes et complots, une enquête à propos des enquêtes ». J’avais trouvé très intéressante la manière dont il liait l’émergence du roman policier et d’espionnage, étatisation et naissance de la sociologie.

Venant d’un sociologue, cette mise en perspective m’avait paru géniale... et elle me semble valider l’expression a priori bizarre de classico (« complot social ») avec toutes les nuances qui s’imposent.