Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h50 - rivaldo maccione : Au quartier, pour nous autres de l'entrée C, c'était ceux d'en face de l'entrée A. On leur... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h43 - lemon : Alors en cherchant si quelqu'un avait fait le boulot avant moi, je suis parti en quête d'une... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 00h38 - Label Deschamps : C'est un exercice très intéressant de commenter, ce n'est pas facile du tout, surtout si l'on ne... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h21 - Deuzès Troiza : On a croqué, on a croqué, c’est vite dit. On cadre plus de la moitié de nos 18 tirs, mais... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h08 - rockitrOM : (et Mitroglou qui nous quitte avec une vidéo sur twitter assez classe tout de même, malgré tout... >>


Aimons la Science

25/01/2021 à 23h50 - rockitrOM : tu le sous-entends bien: option b, mais on espère que cela influe sur ta proposition a (et je ne... >>


CdF Omnisport

25/01/2021 à 23h48 - kelly : Je découvre à l'instant que Tom Dumoulin a annoncé ce we mettre sa carrière en pause. Il... >>


In barry we trust

25/01/2021 à 23h48 - Run : C'est parce qu'il mange bien. Aucun merite. >>


Dans le haut du panier

25/01/2021 à 23h14 - DansonsLaBostella : Mazette, 0 steal pour les Nets contre Miami ca doit etre du rarement vu (aucune idée de comment le... >>


Changer l'arbitrage

25/01/2021 à 22h51 - Danishos Dynamitos : Grenier il accusait face caméra l’arbitre d’un Derby d’avoir besoin d’un labrador.La... >>


Pognon, salaires, bilan comptable...

25/01/2021 à 22h16 - Pascal Amateur : À partir de combien de tokens on a un Gollum ? >>


La L1, saison 2020/2021

25/01/2021 à 21h49 - Vieux pré : Merci Chaban, je me demandais aussi et ça me paraît parfait comme explication. >>


Go Mouest !

25/01/2021 à 21h43 - et alors : Hé, Cheikh Ndoye met encore des buts - bien dans son style : projection dans la surface et tête... >>


Paris est magique

25/01/2021 à 20h44 - JeanLoupGarou : Je vais soutenir de toutes mes forces l'Atletico en tout cas, car si on passe le Barca, je ne vois... >>


Festival de CAN

25/01/2021 à 20h40 - Gouffran direct : Merci supp. Des héros à saluer et ils feront partie de l'éducation de ma petite avec les... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

25/01/2021 à 17h17 - I want my Mionnet back : Le nouvel entraineur du CSSA sera donc Olivier Saragaglia. Des avis, notamment des Grenoblois du... >>


Le fil de l'eau

25/01/2021 à 17h10 - Santiago Padchili : la zone de calme annule l'avantage de Burton car pas de décollage ... donc si Dalin arrive à... >>


Premier League et foot anglais

25/01/2021 à 14h51 - khwezi : Mmmh. Lampard avait un effectif à faire palir un Liverpudlien confiant à l'orée de la saison. Il... >>


Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.

Mevatlav Ekraspeck

04/12/2020 à 22h50

Offensivement, panne d’adresse doublée du coup du boa constricteur en défense de la part du Real.

Nicordio

05/12/2020 à 12h03

Est – 12 – Charlotte Hornets
Les joueurs : qu’y a-t-il de plus déprimant que d’être un supporter des Hornets ? Ptet d’être en plus fan de Saint-Etienne mais enfin bon je me refuse de croire que ça puisse être possible. Chapeau à Charlotte qui vient de faire la pire signature de cette intersaison. Comme tout le monde j’aime beaucoup Gordon Hayward, c’est pas la question, mais lui donner 120M$ sur 4 ans en 2020 ça n’a absolument aucun sens. On peut comprendre quand on est Charlotte qu’il faille surpayer les free agents pour les attirer, mais enfin là c’est juste se tirer une balle dans le pied. Sortir du pire contrat de la ligue avec Batum pour de nouveau avoir le pire contrat de la ligue c’est quand même super fort.
A côté de lui, y’a aussi un problème de construction : Rozier est parti de Boston parce qu’il ne voulait plus être remplaçant, sort plutôt d’une saison correcte, et maintenant Lamelo Ball arrive avec un très haut choix de draft donc on peut penser que le rookie sera titulaire. Mais si on fait jouer les deux, quid de la révélation de l’année Graham ? Sixième homme ? Mais du coup on abandonne l’idée de développer Malik Monk ? Et surtout, on parle de joueurs qui aiment tous avoir la balle en main.
Dans la raquette par contre c’est un peu plus clair : deux jeunes prometteurs au poste 4 (Washington et Bridges) et toujours Cody et Bismack pour faire le sale boulot au pivot.
La clé : Hayward peut-il enchaîner les matchs et jouer au grand frère avec cette très jeune équipe (personne n’a plus de 28 ans dans ce roster…) ? Je n’ai aucun doute sur sa mentalité. Il a montré qu’il était un bon gars, bosseur, et qu’il savait se mettre au service d’un collectif. Maintenant il faut qu’il évite les blessures pour pas devenir le nouveau Chandler Parsons (RIP petit ange parti trop tôt).
Le mec à suivre : Comment ne pas parler du petit frère Ball ? On a tellement entendu de choses sur lui, on a tellement vu de highlights complètement what the fuck. On y est, il arrive en NBA, et sa cote est toujours aussi élevée malgré une saison plus que suspecte en championnat australien. Bonne chose pour lui, il arrive dans une ligue où le pick and roll est l’arme numéro 1, et il est, paraît-il, un formidable passeur dans cette situation. En tous cas, il doit avoir une sacrée pression, on peut pas dire que depuis Kemba les choix de draft des Hornets se soient avérées être de grandes réussites (pour le plaisir des yeux : Kidd-Gilchrist en 2, Zeller en 4, Vonleh en 9, Kaminsky en 9, Monk en 11…).
Le prono : Le pire c’est peut être ça : non seulement signer Hayward va bloquer Charlotte pour les années à venir, mais en plus ça va leur faire gagner des matchs, et il vont se retrouver au pire endroit de la NBA : trop mauvais pour les PO, et trop forts pour tanker. Mais oui, c’est trop jeune comme roster pour espérer quoi que ce soit, cette saison en tous cas.
29 victoires, 43 défaites, 12èmes.

Ouest – 12 – New-Orleans Pelicans
Les joueurs : Ça swingue au pays du jazz. Le front office des Pels n’est pas du genre à chômer, et a complètement remodelé l’effectif en 1 an et demi depuis que Davis est parti.
Entre temps Ingram a montré le scoreur d’élite qu’il est, et Zion a fait ses débuts en NBA.
Le roster est maintenant bien garni avec un joli mélange de gros talents (ingram, zion donc, mais aussi Ball, Alexander-walker, Hayes, Lewis Jr) et de joueurs confirmés (Bledsoe, Redick, Adams).
C’est franchement une masterclass pour tout GM qui voit sa star vouloir quitter le navire, et certains feraient bien de s’en inspirer (je vous parle, les Rockets, à vous de jouer).
La clé : Vous vous en doutez, si les Pels arrivent si tôt dans ses previews, et vu mon paragraphe précédent, il y a forcément un hic. Et même un gros hic. Comment cette équipe construite comme en 1990 va pouvoir gagner des matchs en 2020 ? Un meneur qui shoote mal, un pivot qui s’écarte pas, un 4 bête physique qui a tout intérêt à jouer près du cercle… A un moment, Ingram et Redick ne peuvent pas être les deux seuls joueurs sur le parquet à avoir un shoot de loin, c’est pas possible. Lonzo a fait des progrès dans ce domaine et il va falloir que ça se concrétise pour espérer quelque chose (parce que ça viendra pas de Bledsoe, ne nous voilons pas la face).
Le mec à suivre : Zion Williamson n’a joué que 24 matchs pour sa saison rookie. Il faut que son corps le laisse tranquille. Il a montré, dans cette petite fenêtre qu’il pouvait scorer contre n’importe qui avec une facilité déconcertante, avec des matchs à plus de 30 points, et sans 3pts ou presque. Tout ce que j’adore. Toutes les stats montrent que l’attaque des Pels devenait élite quand il était sur le parquet, parce qu’en plus de facilement marquer des points, il focalise l’attention de la défense, et Ingram se régalait à ses côtés. Ce qui fait un peu flipper c’est les déclarations qui indiquent que Zion pourrait jouer 3. Ouais voilà, rajoutons encore de la viande dans la peinture, et enlevons redick, ça peut que bien se passer…
Le prono : Vous l’avez compris, je suis tiraillé : ce roster est fun, j’aime beaucoup de joueurs là-dedans, j’ai hâte d’en voir plus de Zion… Mais à côté de ça, je vois pas bien comment ça peut marcher correctement. Zion et Adams ne seront pas complémentaires. Et contre des équipes qui vont cibler ce souci en fermant la raquette, ce sera rédhibitoire, j’en ai peur. Allez, avec une grosse saison enfin de Lonzo Ball ça peut lutter pour les PO, mais vraiment pas plus.
32 victoires, 40 défaites, 12èmes.

Jah fête et aime dorer Anne

05/12/2020 à 12h21

Zion Williamson shoote peu de loin, mais que ce soit en NBA ou en NCAA, son % à 3pts a pour le moment été correct. Y'a moyen qu'il intègre cela à sa panoplie je pense.

Gouff

05/12/2020 à 17h30

COTY Week 13

Saints@Falcons 23-21
Browns@Titans 14-27
Lions@Bears 18-16
Bengals@Dolphins 10-26
Jaguars@Vikings 13-27
Colts@Texans 32-30
Raiders@Jets 28-7
Giants@Seahawks 10-34
Rams@Cardinals 27-28
Patriots@Chargers 21-20
Eagles@Packers 13-19
Broncos@Chiefs 10-41
FT@Steelers 18-28
Bills@49ers 20-17
Cowboys@Ravens 19-21

Quel TE réalisera le plus de réceptions?
Waller
Combien d'équipes dépasseront les 30 points?
5

Gouff

05/12/2020 à 17h31

Ah pardon.

(Zion n'a pris pour l'instant que des shoots où on lui disait "bin vas y shoote!")

Nicordio

06/12/2020 à 13h51

Est – 11 – Chicago Bulls
Les joueurs : Les Bulls m’ont énervé la saison dernière. Parce que cet effectif, perso, je l’aime beaucoup, et j’ai pas bien compris pourquoi c’était aussi dégueulasse, avec notamment une attaque ignoble, incapable par moment de marquer le moindre panier, même contre des défenses de merde de l’est.
White-Lavine-Porter-Markkanen-Carter Jr, avec Satoranski, Temple, Valentine, Thad ou encore le rookie prometteur Williams, perso ça me plait. Y’a du talent offensif avec Lavine et Markkanen (qui doit montrer qu’il vaut mieux que sa saison ratée), y’a des capacités défensives avec Porter et Carter Jr, White sort d’une bonne saison rookie et peut franchir encore un palier.
La clé : J’étais pas un grand fan de Billy Donovan. Je trouvais qu’il laissait beaucoup trop de latitude à Westbrook à faire n’importe quoi dans les fins de match. Mais en une saison il m’a bien conquis, en emmenant cette équipe du thunder en PO et en emmerdant les Rockets jusqu’au bout. Du coup il va avoir aux Bulls un roster jeune et talentueux qu’il devrait pouvoir développer. En tout cas j’y crois. Attention quand même de pas transformer Lavine en un nouveau Westy, parce qu’il en a le profil et que si on le laisse faire il est bien du genre à jouer tout seul.
Le mec à suivre : Lauri Markkanen a un talent offensif assez dingue. Y’a deux ans on a tous vu un jeune Dirk sur les parquets des Bulls et j’étais très hypé de le voir encore progresser l’an dernier. Le problème c’est qu’on a plutôt vu un vieux Dirk la saison dernière. C’était vraiment moche. Il doit rebondir et montrer qu’il peut être le visage de la franchise pour le futur. J’ai quand même très peur qu’il n’ait pas un corps capable de tenir le rythme de la NBA, ce qui serait vraiment triste.
Le prono : Clairement cette équipe va se battre pour les PO. Et avec le format de cette saison, ils seront forcément à la lutte au moins pour le playin. J’ai confiance en Donovan pour que ça joue bien mieux que l’an passé (pas bien difficile), mais j’ai peur que ce soit encore un peu tendre pour les PO. Par contre attention aux Bulls d’ici 2-3 ans, ça pourrait devenir une équipe très interessante.
32 victoires, 40 défaites, 11èmes.
Ouest – 11 – Memphis Grizzlies
Les joueurs : Quelle belle surprise que cette équipe des Grizz de l’an dernier ! Alors qu’on les voyait au fin fond de la NBA, ils se sont battus pour les PO toute la saison, et même s’ils ont complètement raté leur mickey bubble, ils étaient vraiment très funs à voir jouer, avec un Ja Morant qui sort une saison rookie de mammouth, des jeunes au rendez-vous (Clarke, Brooks, JJJr, Melton), un Valanciunas retrouvé. Winslow est arrivé pour remplir le trou à l’aile lié au départ de Crowder et le roster semble équilibré. Memphis n’est pas une destination qui attire les FA (faut vraiment venir de Brioude pour envisager de s’y installer. Ou laisser sa femme dicter ses choix de vie), donc le boulot est fait en interne, grâce à la draft, et est donc plutôt bien fait.
La clé : L’an dernier on avait l’impression que si la 5 majeur était très compétitif et dominait souvent ses adversaires, dès que les rotations commençaient les grizllies perdaient pieds. J’ai personnellement du mal à l’expliquer, parce qu’il y a clairement de bons joueurs sur le banc. Au coach donc de trouver la solution à ce problème pour que les grizz ne prennent pas un trou d’air rédhibitoire pendant 5 minutes au troisième quart-temps.
Le mec à suivre : Ja Morant, évidemment. Sa 1ère saison était vraiment incroyable, et il y’a toutes les raisons de penser qu’il peut être capable de renouveler cet exploit. S’il arrive à progresser légèrement au shoot, et s’il step up en défense, il peut d’ores et déjà rentrer parmi le premier tier des meneurs NBA, et ça c’est pas mince affaire. Ce que j’ai surtout aimé chez lui c’est son assurance et sa capacité à faire les bons choix aux moments importants, et ce malgré son jeune âge. Objectif 20-8-5 la saison prochaine ?
Le prono : On entre ici dans un range où toutes les équipes sont capables d’aller chercher un spot au moins en play-in. Oui mais voilà, on est à l’ouest, et ça va être la guerre des tranchées pour accéder à la post-season. Memphis a du potentiel, et je les vois encore progresser, mais ce sera trop juste encore cette saison.
33 victoires, 39 défaites, 11èmes.

lyes

06/12/2020 à 15h18

Pour les Bulls on insistera jamais assez sur le problème Zach Lavine. Un franchise player all-star indiscutable si tu ne regardes que les highlights.
Mais sur des matchs entiers c'est un rôle de leader catastrophique avec des choix de shoot aberrants. Soit il déteste ses coequipiers soit il pense vraiment être Jordan, Kone, Dirk... et avoir le shot à mi-distance qui lui permet de s'en sortir même défendu de très près. Je voterais pour un mélange d'égoïsme forcené avec un déficit de QI basket.
Ses qualités athlétiques sont la mais ne le sauvent que par moments fugaces. Il n'a aucune régularité et ne semble pas la saison dernière du moins avoir la moindre piste de remise en question.

Je vous conseille la courte mais instructive vidéo de Heat Check (youtuber aux analyse très sympas) à son sujet.

https://youtu.be/tl3nJm4riDk

C'est assez désolant...

Lucho Gonzealaise

06/12/2020 à 16h07

Il y aura d'autres choses à surveiller à Chicago cette année, mais s'il y en a bien une qu'il ne faudra pas rater, c'est leur sublime maillot City Edition.

Nicordio

06/12/2020 à 16h19

Plutôt d’accord Lyes, d’où mon parallèle avec westbrook

Nicordio

07/12/2020 à 12h34

Est – 10 – Orlando Magic
Les joueurs : Le Magic est une équipe moyenne depuis 5-6 ans. Et tous les ans ils repartent avec plus ou moins le même roster, en se disant que peut-être un de leur joueur va exploser et qu’ils pourront devenir une franchise sérieuse pour l’est, comme l’ont fait les Raptors par exemple. Et bien cette année, même direction donc puisqu’on repart avec plus ou moins le même groupe que l’an dernier.
Et pour rajouter à ce constat peu excitant, le plus grand talent des floridiens, Jonathan Isaac, sera de nouveau absent toute la saison…
Mo Bamba ne se développe pas vraiment à la vitesse espérée, Aaron Gordon plafonne. Fournier et Vucevic font le job, mais ils devraient normalement être des lieutenants d’un franchise player.
La clé : Avec Isaac, j’aurais dit qu’en se basant sur leur défense, et en espérant une contract year du plus bel effet de Fournier, le Magic serait dur à battre, mais du coup je pense vraiment que c’est leur axe offensif Vavan-Vuch-Gordon qui va devoir les porter pour espérer quelque chose de positif.
Le mec à suivre : La carrière de Markelle Fultz a bien mal commencé, c’est un euphémisme. Blessures, shoot cassé, pression du first pick échangé pendant que Tatum explose… Pourtant personnellement j’ai toujours aimé son style, même dans ses premières apparitions très difficiles pour les Sixers. Mais l’an dernier il a très bien rebondi au Magic. On est encore loin d’un rendement de numéro 1 de draft mais bon on peut recommencer à croire en lui pour le futur. Faut encore des progrès au shoot, et dans les choix offensifs mais l’intensité et la défense sont là, et surtout il a joué tous les matchs l’an dernier. Allez, MIP d’ici deux-trois ans. J’y crois.
Le prono : Comme je l’ai dit plus haut, pas grand-chose d’excitant. Plus ou moins les mêmes résultats que l’an dernier. Mais bon, c’est l’est (je le dis à chaque prono ça mais c’est un facteur tellement important…) et je vois bien le Magic accrocher le play-in. Ce qui pourrait leur permettre de franchir un cap à la limite, ce serait que Cole Anthony soit finalement un gros steal et retrouve son niveau affiché au lycée.
33 victoires, 39 défaites, 10èmes.

Ouest – 10 – Minnesota Timberwolves
Les joueurs : Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça chôme pas, du côté des woulves. Towns commençait à s’impatienter d’avoir des coéquipiers valables, et bien sa direction lui a apporté un vrai back-court intéressant : Rubio pour l’expérience et la défense, D’Angelo Russell pour le talent offensif, et Anthony Edwards à la draft. Si on rajoute Culver et Malik Beasley arrivés l’an dernier, c’est bien fourni et talentueux sur les postes 1-2-3.
Bon par contre dans la raquette KAT risque de se sentir un peu seul. Juancho devrait starter à ses côtés et est un joueur correct mais c’est quand même limité. Hollis-Jefferson peut apporter de la défense mais on peut pas dire qu’il soit dans une courbe de progression positive.
La clé : Russell et Towns sont des énormes talents offensifs, peuvent mettre 20 points tous les soirs la main dans le slip. Mais justement, ce serait bien qu’ils sortent leur main pour se donner en défense histoire d’être autre chose que des plots. Alors autant Russell pourra toujours se cacher un peu, autant Charles Antoine Chat a toutes les qualités pour devenir un défenseur au moins correct. Faut-il qu’il en ait envie.
Le mec à suivre : Toujours excitant de voir les premiers pas d’un numéro 1 de draft. Surtout quand il a des qualités physiques du niveau de celles de Anthony Edwards. Il arrive en plus dans un roster jeune et ambitieux et avec lequel il est bien complémentaire à priori, puisqu’il devrait pouvoir profiter des qualités de créateurs de rubio et des espaces générés par DAR et KAT.
Le prono : Marquer des points sera pas un souci pour cette équipe. Et s’ils arrivent à mettre en place une défense correcte, ça peut être une des belles surprises de cette saison, avec, soyons fous, Towns dans la discussion pour le MIP. Mais j’y crois quand même pas trop, du coup je les mets en play-in de justesse, mais attention, je les vois capables de battre n’importe qui les soirs où ça tourne.
34 vctoires, 38 défaites, 10èmes.

 

Nicordio

08/12/2020 à 12h53

Est – 9 – Washington Wizards
Les joueurs : Tremblement de terre en NBA, John Wall n’est plus un Wizard. Après un très bon début de carrière et une fin de passage en eau de boudin (la faute à des jambes fragiles et une hygiène de vie et un leadership… discutables). Du coup Westbrook débarque à la capitale. Il partagera donc la balle et la création avec Beal, et à priori ils doivent être plutôt complémentaires. Beal est un très bon joueur sans la balle et un bon défenseur, qualités qui faisaient énormément défaut à Harden pour jouer aux côté de Westbrook.
Sur les autres postes, on a misé sur la stabilité avec la resignature (chère) du sniper Bertans et la conservation de Bryant, Brown, Hachimura ou Bonga. Avdija par la draft, et Robin Lopez vont apporter un peu de profondeur à l’effectif. L’attaque a plutôt bien marché l’an dernier, avec une grosse pace et des pourcentages au rendez-vous. Et les joueurs qui sont à la base de cette réussite sont tous là pour cette nouvelle saison.
La clé : La pire défense de la NBA en 2019-2020 recrute un meneur très moyen en défense et qui passe son temps à tenter des interceptions, quitte à déséquilibrer l’équipe. Et si Beal peut carrément être un leader dans ce secteur, le reste du roster ne semble pas avoir les qualités pour vraiment franchir un pallier défensif. Du coup Brooks risque de miser de nouveau sur un jeu ultra offensif, qui, s’il est fun, fait rarement tant gagner que ça.
Le mec à suivre : Depuis deux saisons que Wall est sur le flanc, Brad Beal a pris le leadership technique des Wizards, en passant de 22-4 à 30-6 de moyenne en deux ans. Mais cette progression est passée par une énorme hausse du taux d’usage, qui ne pourra pas rester à ce niveau avec Westbrook à côté. C’est donc à lui de savoir garder ce niveau avec la balle, tout en retrouvant son niveau de finisseur qui le caractérisait quand Wall portait la gonfle. Et il a l’air extrêmement remonté de ne pas avoir été allstar l’an dernier.
Le prono : Je n’aime pas Russell Westbrook. Il a montré d’énormes limites dans le leadership et dans les moments importants. Mais enfin, il faut être objectif, en saison régulière il apporte quand même un sacré volume de points et peut désorganiser n’importe quelle défense.
Ceci-dit, les lacunes défensives risquent d’être rédhibitoires pour espérer une place en playoff. Mais bon avec le play-in cette saison, ce sera jouable pour les Wizards.
35 victoires, 37 défaites, 9èmes.

Ouest – 9 – Houston Rockets
Les joueurs : Alléluia, le microball n’a pas fonctionné, et la paire Harden-Westbrook non plus ! Avec les départs de Morey et D’Anthony, un gros virage est pris dans le Texas. Du coup le roster a été transformé pour pouvoir rejouer au basket (spoiler, être grand ça peut aider dans ce sport).
Wood et Cousins viennent donc repeupler une raquette abandonnée. Le premier sera là pour assurer le taf, et le second est un pari à moindres frais. On sait les qualités incroyables de basketteur de De Marcus, mais l’inconnue est évidemment son état physique.
Il n’est pas le seul dans ce cas puisque le meilleur joueur du monde vient aussi de rejoindre les Rockets (pour les inattentifs au fond je parle de John Wall hein). J’espère tellement que son corps va le laisser tranquille et qu’il pourra jouer cette année.
Gordon, Tucker et House seront toujours là pour assurer du shoot et/ou de la défense sur les ailes.
La clé : En 2018, les deux joueurs qui avaient le plus le ballon en main de toute la NBA, c’était Harden et Wall. Depuis le barbu a pas vraiment changé de façon de jouer (euphémisme) et on a vraiment du mal à imaginer comment ce duo pourrait marcher. En théorie, par séquences, Wall à la passe et Harden qui catch and shoot, il n’y a pas de raison que ça fonctionne pas. Mais l’an dernier ça l’a pas fait avec Westy, donc peu de chances que ça clique.
Le joueur à suivre : J’ai toujours bien aimé Christian Wood. Même quand il jouait très peu à Phillie je trouvais toujours ses rentrées intéressantes. Depuis il a pas mal voyagé et a enfin trouvé un vrai rôle l’an dernier à Detroit, avec un apport offensif très intéressant, qui lui permet de choper ce bon contrat à Houston. On sait que Harden et Wall peuvent faire briller des bigmen (coucou Clint, coucou Marcin), et qu’il y a peu de chances Cousins puisse jouer beaucoup de minutes, donc il va avoir un gros rôle à jouer.
Le prono : C’est toujours compliqué de pronostiquer une équipe qui a de grandes chances de trader son meilleur joueur en cours de saison. Si on part du principe que Harden reste, il devrait permettre à son équipe de se battre pour le PO. S’il est tradé, ça peut rapidement tourner au vinaigre en revanche.
37 victoires, 35 défaites, 9èmes.