Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

CDF sound system

aujourd'hui à 21h57 - PlazaAthenee : Elle fredonne pas Pascal. Je t'expliquerai quand tu seras majeur. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 21h40 - Lucho Gonzealaise : Faut dire qu'on parle de classer des joueurs qui ont tous joué dans la même ligue, avec au mieux... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 21h29 - Vel Coyote : Les Falcons, club de cœur de Trevor Lawrence. J’dis ça j’dis rien. (Et je lui souhaite 100... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h20 - jeronimo : Ah ah c’est vrai. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 20h52 - De Gaulle Volant : Jacques-Henri Error"OM : Le groupe pour City est tombé" (topmercato.com) >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 20h42 - Charterhouse11 : Je venais dire la même chose. Jamais été fan du joueur, mais il est très intéressant. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h53 - Flo Riant Sans Son : Pour la peine, je rajoute que Cuisance m'à l'air quand même plus vif dans ces prises de... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 17h59 - Danishos Dynamitos : Décès de Jean-Claude Baulu, héros de la Coupe de France 1962 >>


Paris est magique

aujourd'hui à 16h47 - la menace Chantôme : Petit cadeau pour les anglophones du fil :https://youtu.be/w8E7FjBUbxE?t=643Ceux qui décideront... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 15h25 - Il Capitano : Comme d'autres matchs de ce type réussis par le passé, cette victoire ne nous dit pas si on a... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 15h18 - Mama, Rama & Papa Yade : Maintenant que le matelas des matchs à domicile a perdu de son moelleux, et qu'au sommier des... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 14h29 - dugamaniac : Label Deschamps25/10/2020 à 18h52Je me joins à ta plaidoirie, merci.Aujourd'hui on associe... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 14h22 - Pascal Amateur : Sans vouloir récuser l'admiration que je mérite légitimement, j'avoue avoir eu en tête Darío... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 13h22 - Danishos Dynamitos : Si tout à fait.Et en plus, au risque de me déjuger, je ne suis même pas sûr de ce que je dis... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 12h11 - Seven Giggs of Rhye : Vu les absences, la tenue du match vendredi n'est pas à souhaiter, même avec un banc fourni.Je... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 10h32 - Gouff : Je justifie pas ni ne conteste la décision de l'arbitre...je dis que le joueur nîmois aussi... >>


Les Princes de Louis II

aujourd'hui à 01h05 - Le Meilleur est le Pires : J'espère que la Coupe de France reste l'objectif #1.Pas vu le match, semblerait qu'on ait besoin... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 00h49 - lyes : L'action du but est vraiment sympa, jolie combinaise mais ce qui fait la différence c'est la... >>


Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.

dugamaniac

18/06/2020 à 12h46

Je m'y intéresse plus autant qu'à une periode tout simplement car j'estime que le niveau et l'intérêt du basket est assez lamentable.

En dehors de la NBA, où le basket profite, se developpe bien dans le monde?

A la bascule des années 2000, c'était quand même quelque chose en Espagne, Italie, France.
Y a la Grèce, la Turquie et Israël qui ont des modèles particuliers avec de gros clubs omnisports.

Mais l'Euroleague est une blague.
En Asie, je sais pas trop où ça en est, ni en amerique du sud.

Finalement la NBA ne tuerait elle pas le basket mondial?

Lucho Gonzealaise

18/06/2020 à 13h09

Le basket de club, possiblement, mais je pense que du point de vue des sélections, l'internationalisation de la NBA a contribué à renforcer le nombre d'équipes capables de bien figurer au haut-niveau. Et en France, je pense qu'on n'a jamais autant déniché et formé de pépites qu'à l'heure actuelle. Reste la problématique des contrats NBA et de leur volonté de libérer les joueurs pour participer aux tournois internationaux.

Mais pour ce qui des clubs européens, ils doivent de toute façon faire avec ceux qui ne sont pas assez bons pour jouer en NBA (ou qui ne sont pas formatés pour y briller) mais ça fait quand même encore un bon réservoir de talents à disposition. Des mecs comme De Colo, Lacombe, Yabusele, Heurtel, Bokolo, etc... n'ont jamais réussi hors d'Europe mais restent primordiaux pour compléter les effectifs français en tournois.

Christ en Gourcuff

18/06/2020 à 13h39

dugamaniac
aujourd'hui à 12h46
____

Très beau post peremptoire et definitif, mais faux à de nombreux niveaux.

Dire que la NBA tue le basket mondial n'a aucun sens ni aucun fondement, sauf si par "tuer" tu veux dire "aucune ligue ne rivalise en terme de mediatisation" mais dans ce cas la ce n'est pas le bon verbe.

Prenons le cas de la France, que tu cites.

Le nombre de licenciés est en perpetuelle croissance. Pourquoi? Parceque les performances de l'ASVEL ou de Nanterres épatent les kids? non. Parceque effet Tony Parker & LeBron dans les années 2000-2010, effet Steph Curry aujourd'hui. Effet perfs de l'équipe de France, pleine de joueurs NBA, et encore vu la diffusion inaccesible au grand public on pourrait en douter.

L'Euroligue une vaste blague? Pourquoi donc? C'est une mafia, ok, mais en terme de niveau de jeu c'est autre chose qu'un match de SR entre Charlotte et Détroit. Elle n'est pas populaire en France, mais dans le Sud et Sud-Est de l'Europe c'est carton plein. Attend de voir l'ASVEL se developper et la mediatisation en France pourrait suivre.

L'Espagne est le deuxième meilleur championnat au monde après les US en densité de talents et niveau de jeu.

Dans le reste du monde:

L'Asie est folle de Basket. Le marché Chinois est gigantesque et pourvu...d'ex joueurs NBA. Le basket philippin est bizarrement médiatisé et les San Migue Beermen ont leurs fans (sisi).

L'Afrique est derrière mais se developpe avec la création d'une ligue continentale par...la NBA.

Alors non, la NBA ne tue pas le basket mondial. Loin de la. C'est la plus grosse ligue, la plus exposée et la plus riche. Pas forcément celle qui a le meilleur niveau de jeu d'ailleurs. Mais c'est surtout un formidable moteur pour le developpement du basket dans le monde.

dugamaniac

18/06/2020 à 13h52

Je posai une question, en donnant mon impression, paye ton peremptoire.

J'ai lu que le Pana menaçait -encore- de quitter l'Euroleague n'y trouvant aucun intérêt sportif et economique.
Et au regard de la mediatisation du truc, je n'ai pas l'impression que ça se développe bien.
Après je parle pour la France, ailleurs je ne sais pas.

Pour le reste, l'effet d'entrainement de la NBA sur le reste du basket mondial me parait pas très sensible, ce qui peut être etonnant d'ailleurs.



leo

18/06/2020 à 13h59

Christ en Gourcuff
aujourd'hui à 13h39

Alors non, la NBA ne tue pas le basket mondial. Loin de la. C'est la plus grosse ligue, la plus exposée et la plus riche. Pas forcément celle qui a le meilleur niveau de jeu d'ailleurs.
---

J'aimerais bien en savoir plus

Tu penses que le CSKA Moscou, le Real Madrid ou Efes Istanbul sont meilleurs que les Bucks ou les Lakers actuels ?

Ou alors que Valence battrait les Rockets (le fameux "le 10ème de L1 battrait le dixième de Liga ou de Serie A" qu'on pouvait souvent entendre à une époque) ?

Label Deschamps

18/06/2020 à 15h43

Le 10ème de L1 battrait le 10ème de Liga paraissait quand même plausible, en moyenne le foot français est un des deux ou trois plus gros producteurs mondiaux de joueurs de niveau professionnel. Alors que je ne suis pas sûr que Valence ait un joueur qui intégrerait la rotation des Rockets en playoffs.

Et je trouve que le niveau de jeu a monté en NBA, les rookies sont de plus en plus forts et il n'y a presque plus de joueurs qui soient uniquement athlétiques mais franchement médiocres au basket.

Mevatlav Ekraspeck

18/06/2020 à 16h37

le basket tricolore constate la montée régulière des adhérents à la FFBB ( http://www.ffbb.com/ffbb/statistiques-licences ),

Sportivement, il faut saluer l'invitation de l'ASVEL en Euroligue, et quelques beaux résultats européens dans les compétitions mineures, ou secondaires.

La sélection nationale bénéficie d'une belle exposition médiatique et de résultats intéressants.

Sur le plan national, les clubs bénéficient de belles infrastructures, rénovées, et de bons taux de remplissages de ces mêmes salles.

Et les affluences dans des compétitions témoins de la vitalité et de l'enracinement de ce sport indiquent qu'il se porte bien : les salles de N1 sont globalement pleines.

Alors pourquoi, financièrement, les clubs pros français sont ils devenus des nains incapables de garder les pépites qu'ils forment? Pourquoi sont ils très loin de rivaliser avec les grosses machines omnisports (Real, Barça, Pana, Olympiakos, Maccabi...) ou pas de l'étranger? Pourquoi les gros diffuseurs (parce que RMC, merci...) ont il fui ce sport? Pourquoi n'ont ils plus l'envergure financière pour proposer des rémunérations concurrentielles avec le reste de l'élite européenne?

Ombre dévorante de la NBA? Vampirisation de l'intérêt sportif par l'Euroligue? Autre piste? j'en sais rien.

Le basket français se porte très bien, pas ses finances.

Allez comprendre...

dugamaniac

18/06/2020 à 17h18

Tu suis la pro A toi Mev?

Et les autres amateurs de ce fil?

A part Big il me semble qui evoque quelque fois le basket europeen, l'oeilleton que propose ce fil de basket me semble assez representatif du suivi du basket en 2020.

Mevatlav Ekraspeck

18/06/2020 à 17h40

Suivre, non, c'est un bien grand mot... Je regarde les matches du dimanche proposés par RMC Sports, et les rediffusions nocturnes quand le sommeil oublie de passer.

Je m'intéresse plus à la ProB et à la N1 via les blogs et les sites des clubs.

L'Euroligue, j'essaie de regarder tous les matches de l'ASVEL, ainsi que ceux des grecs, dont j'aime globalement le jeu complet et posé.

Avec un doigt mouillé biétrysé, je dirai que le basket devient surtout une affaire locale, avec un fort suivi par la ville qui héberge le club. Mais que sur le plan national, ça s'est totalement effrité.

fireflyonthewater

18/06/2020 à 17h42

Mev
Alors pourquoi, financièrement, les clubs pros français sont ils devenus des nains incapables de garder les pépites qu'ils forment? Pourquoi sont ils très loin de rivaliser avec les grosses machines omnisports (Real, Barça, Pana, Olympiakos, Maccabi...).

Tu parles de rivaliser avec machines omnisports?: regarde le Top 10 du championnat actuel:
Monaco, ASVEL, Dijon, Levallois, Bourg en bresse, cholet, Nanterre, limoge, Le Mans. (Y a même des club de Pro A que je ne saurai même pas placer sur la carte de France style Boulazac ou le portel)
C’est moche a dire mais il faut des métropoles pour avoir de grosses subventions et un gros bassin de spectateurs / clients (ou un très gros mécène) Sans cela pas d’argent, pas de grands joueurs, pas de réussite sportive européenne.
Le basket « n’est pas présent » dans les grosses villes à part Lyon (et encore à la base c’est Villeurbanne) mais où sont Marseille, Nice, Bordeaux voire même Paris?


 

Mevatlav Ekraspeck

18/06/2020 à 18h03

A Paris, un gros truc se prépare pas loin de chez moi, à Boulogne, ou le 92 a œuvré pour un rapprochement avec Levallois. Une salle et des investisseurs arrivent. On a une équipe qui s’est artificiellement montée en Pro B, avec de grosses ambitions aussi.

Mais pour le reste, wallou. Les grosses agglomérations sont focalisées sur le foot, et le rugby a entamé sa mutation géographique pour commencer lui aussi à sortir des villages et des sous-préfectures : Montpellier, Lyon, La Rochelle dans une moindre mesure, l’absorption de Bègles par Bordeaux, Aix qui se rapproche dangereusement de Marseille, l’echec lillois, l’arrivée de Rouen...

Le basket fait le chemin inverse, et devient attractif sur des zones urbaines moins larges. La Pro B, à ce sujet, c’est révélateur.