Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @A_N_Supporters: La revue de presse de la semaine est en ligne ! - Retour sur le lancement d'une mission d'information à l'Assemblée N…

RT @streetpress: Des féministes sont allées supporter l’Argentine à Paris pour la Coupe du monde féminine de foot. Pour l’occasion, elles s…

RT @JeuneGuillou: En 1986, une femme a pris la parole à un congrès de la Fifa et c'était la première fois. Ellen Wille n'a pas parlé pour n…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)

Sanction immédiate

"Drinkwater arrêté pour conduite en état d'ivresse." (lequipe.fr)

Majax Amsterdam

“Roland Romeyer : ‘Si on était des magiciens, ce serait mieux’." (lequipe.fr)
Roro, mage blanc ?

Parce que cette année on est zéro

“Rudi Garcia : ‘Vous n’arriverez pas à nous diviser’.” (sport24.lefigaro.fr)

Un deal remis

"Aulas : 'Le deal ne tient plus'." (lequipe.fr)

Crâneur contre crâneur

“Rothen porte plainte contre Evra !” (football.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 01h10 - kelly : Minnesota récupère le 6 des Suns contre leur 11 et Saric.Ça devrait encore bouger. >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 01h05 - Jus de Nino : Radek Bejbl20/06/2019 à 22h51Paul Paquebotaujourd'hui à 22h41Je me posais justement la question... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h41 - Run : Mauvaise langue, il a faillit etre pris a Dijon. >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 00h24 - Mevatlav Ekraspeck : Autant Haïfa c'est connu avec des structures de standard européen, et ce serait l'occasion de... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h18 - leo : fabraf20/06/2019 à 22h28Par exemple, la Copa America m’ennuie terriblement.---Tu dis "la Copa... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 00h17 - leo : FPZ20/06/2019 à 23h53Non leo, ça a effectivement changé depuis le début de la compétition (ou... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

20/06/2019 à 23h58 - Redalert : C'est bien ça, élève allophone arrivée cette année. >>


Festival de CAN

20/06/2019 à 23h35 - le Bleu : Il n'était pas question d'un MPG au fait ? >>


Manette football club

20/06/2019 à 23h28 - Wallemme Six Yeah : Merci pour vos retours. Je vais tester Europa Universalis. Vu la description que vous m'en faite et... >>


Les Cahiers du football : 1998-2018-…

20/06/2019 à 22h56 - L'amour Durix : Je viens de vérifier. Effectivement, ça peut être considéré comme du orange. Donc c'est bien... >>


Bréviaire

20/06/2019 à 22h55 - Milan de solitude : Icône née ?"Ikoné : 'je n'ai encore aucun statut'." (lequipe.fr) >>


Foot et politique

20/06/2019 à 22h52 - Gilles et jeune : Je change de sujet.Nouvelle crise au MédiaTv, voici une reprise de 2 lettres - celle de Lancelin... >>


Etoiles et toiles

20/06/2019 à 22h52 - Charterhouse11 : J'ai vu "J'ai Perdu Mon Corps" de Jérémy Clapin lors du Festival d'Animation d'Annecy (où il a... >>


Café : "Au petit Marseillais"

20/06/2019 à 22h50 - fabraf : J’ai toujours été persuadé qu’il n’y avait pas besoin d’argent pour réaliser un bon... >>


Alpins perdus

20/06/2019 à 22h44 - impoli gone : Le recrutement est peut-être pas mal, mais j'ai l'impression qu'il y a surtout pleins de... >>


Et PAF, dans la lucarne !

20/06/2019 à 22h41 - Jean-Huileux de Gluten : J'ai remis tout l'allant18/06/2019 à 20h39-------Je n'ai pas compris ce qui m'en déplaise. Je... >>


Les jaunes, héros zen

20/06/2019 à 21h53 - Balthazar : Elle est bonne ! Et c'est bien que quelqu'un prenne le relais de Pascal pendant que ce dernier fait... >>


In barry we trust

20/06/2019 à 21h00 - CELTIC BHOY : J'avais suivi un live tweet des Canards d'Anaheim en français pour faire honneur à leur hôtes... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

La Serie A, une série parfois policière où le suspens fait parfois défaut, mais où la passion manque rarement...

Mix Diskerud

16/04/2019 à 09h41

Qu'Empoli ne marque pas, cela n'est pas étonnant. Mais l'Atalanta est quand même la meilleure attaque de Serie A avec 64 buts marqués pour 59 xG. Ce n'est pas ce que je qualifierais d'équipe inefficace ou en manque de réussite.

Le précédent match avec de telles stats dont j'ai le souvenir, c'était PSG-Ajaccio en 2013/2014 : 38 tirs à 2 pour Paris, un Ochoa en feu, score final 1-1 avec une égalisation parisienne à la 86ème minute.

et alors

16/04/2019 à 09h49

Empoli ne marque pas mais défend assez bien (compte tenu de ses moyens). L'Atalanta joue un très beau football mais se procure parfois moins d'occasions franches que ce que sa domination pourrait laisser attendre (c'est la limite des xG). Cela dit, ils ont gagné en efficacité cette saison avec un finisseur qui flambe comme Zapata et un Ilicic plus réaliste.

Dede Bâilleur

18/04/2019 à 22h29

[San Siro]
Quelqu’un est-il déjà allé à San Siro voir un match ? Des conseils pour accéder au stade en arrivant du sud-est en voiture ? Parking vers le stade ? Parking + métro de plus loin ?
Je me tâte à profiter de mes vacances dans la belle famille pour aller voir Inter-Roma samedi soir.

Charterhouse11

18/04/2019 à 23h07

J'y suis allé un funeste soir de printemps 2006. Et le seul conseil c'est : ne va pas te garer trop loin. Les métros ferment (fermaient?) tres tôt. On s'est retrouvé comme des glands à devoir rentrer en taxi dans le centre pour récupérer la voiture.
(Bon après c'était y a 12 ans. Et normalement tu n'auras pas à attendre 1h30 dans le stade après la fin du match)

et alors

15/05/2019 à 12h54

Daniele De Rossi va quitter la Roma. Ou plutôt, la Roma bazarde comme un malpropre un type qui était au club depuis 20 ans, qui a joué plus de 450 matchs sous ses couleurs, qui en est devenu le capitaine après avoir été pendant des années Capitan Futuro dans l'ombre de Totti, qui a dit "Je n'ai qu'un regret, c'est de ne pouvoir donner à la Roma qu'une seule carrière".

Surtout, la Roma - l'équipe et ses supporters, à défaut de ses dirigeants - perd l'archétype du joueur-tifoso (ou même tifoso-joueur) et de l' "allenatore in campo" (entraîneur sur le terrain), celui qui était si précieux pour motiver, replacer, gérer le rythme, par la voix et par l'exemple. Il ne rechignait pourtant pas à serrer les dents pour tenir sa place malgré des soucis physiques, encore cette saison où le comportement de l'équipe se ressentait nettement de sa présence ou de son absence.

Le passage à vide de l'hiver correspond à une période de blessure de son capitaine, aggravée par les ventes à l'été précédent de tauliers comme Strootman et Nainggolan. Les proprios américains et leurs hommes de main préfèrent les jeunes à potentiel (de plus-value), mais alors que l'équipe ne tourne pas sans la grinta, l'attachement au maillot et la rage de vaincre de ses leaders, ils se débarrassent du plus emblématique - sachant que Manolas et Dzeko risquent de suivre. Même un champion du monde expérimenté comme Nzonzi n'a pas réussi à remplacer De Rossi, pour tout ce qu'il apporte sur le terrain. Ce n'est pas un hasard que les deux entraîneurs de la saison, Di Francesco et Ranieri qui ont contrairement aux dirigeants des bureaux une forte conscience de la "romanité", l'aient aligné dès que possible et surtout dans les gros matchs - où il n'a jamais déçu.

et alors

15/05/2019 à 13h47

Et puis personnellement, De Rossi est sans doute mon joueur préféré, en tout cas le joueur auquel je me suis le plus identifié. J'ai le même âge à quelques semaines près, j'ai commencé à suivre la Roma au moment où un jeune milieu commençait à se faire une petit place en équipe première, et je suis devenu un inconditionnel du club, avec la chance de vivre à Rome et de fréquenter l'Olimpico, au moment où il s'est imposé comme un pilier de l'équipe.

Si j'avais joué au foot (un peu mieux qu'au niveau ligue des cahiers), j'aurais aimé que ce soit au même poste. Je trouve que c'est vraiment le centre de gravité d'une équipe, ce 6 (en l'occurrence, 16) qui est là pour combler toutes les brèches, davantage par sa compréhension du jeu que par son physique - même s'il est capable de mettre de l'impact quand il le faut, jusqu'à être craint des adversaires. Et c'est aussi par lui que passent tous les ballons de relance, lui qui choisit d'alterner circulation courte et longues balles vers ses attaquants, qui fait un usage sobre de sa technique parfaite. (La qualité technique de De Rossi, parfois sous-estimée, mérite d'être soulignée. Il est particulièrement propre à un poste très exposé, et capable de réussir des gestes raffinés, uniquement quand c'est nécessaire.)

La carrière de DDR a aussi montré qu'il savait s'adapter, de ses projections de jeune milieu fougueux qui apportait souvent le surnombre devant, à sa reconversion passagère comme libero. Il a aussi marqué quelques buts, à une moyenne pas ridicule pour son poste d'un tous les dix matchs, et souvent des buts importants puisque s'il estimait nécessaire de monter, c'était pour débloquer la situation. Le dernier date d'une fin de match contre la Sampdoria ce printemps, pour un 0-1 qui lançait l'équipe reprise par Ranieri.

Paradoxalement, sa moyenne de buts est un peu plus élevée en sélection, dont il a aussi été longtemps un pilier (117 caps tout de même). C'est là qu'il a gagné son seul titre majeur alors qu'il était encore d'âge espoir (et je peux le dire aujourd'hui, j'ai fait une grosse teuf le 9 juillet 2006, alors que De Rossi a participé à la série de tirs au but victorieuse). Plus mûr, il est parmi les joueurs-clés de l'équipe finaliste de l'Euro 2012. Il doit aussi à la sélection une image de joueur dur, à cause d'un duel viril avec un certain McBride. Mais même ce défaut le rend plutôt sympathique puisque c'est surtout un excès d'engagement qui l'a conduit à quelques bavures et cartons rouges, en particulier dans des derbys qu'il vivait plus comme bouillant supporter que comme footballeur professionnel.

C'est tout ça que la Roma bazarde aujourd'hui. De Rossi va finir sa carrière en MLS (il y pense depuis longtemps, l'alternative étant Boca Juniors, ce qui ne manque pas de bon goût), mais rien ne sera plus comme avant, ni d'un côté ni de l'autre. Ni pour moi (mais ce n'est peut-être pas un hasard que ça tombe une année de grands changements pour moi aussi)...

Ciao Daniele, voglio solo star con te!

Redalert

15/05/2019 à 15h04

C'est de plus en plus dur, j'ai l'impression, de faire toute sa carrière dans le même club même quand tout est réuni (volonté, niveau du joueur, niveau de l'équipe, titres...) et que le joueur est emblématique de son club. Ces dernières années, on aura vu des joueurs comme Raul, Iker Casillas ou Gerrard devoir terminer ailleurs qu'où ils ont connu la gloire. C'est assez triste.

Romain, tu vas me manquer...

Milan de solitude

15/05/2019 à 19h38

et alors
aujourd'hui à 13h47

---

Quelle place gardera-t-il dans le cœur des romanistas par rapport à Totti ? Presque aussi belle ?

À te lire, on dirait que le projet des propriétaires de la Roma ressemble au projet de ceux de Monaco : acheter des jeunes, les faire briller autant que possible et les vendre à leur pic numéraire. Le rapprochement te paraît-il juste ?

Par curiosité, où vis-tu à Rome ? Juste pour aiguiser ma jalousie ?

Et félicitations pour ta paternité, ou ton mariage, ou ta reconversion !

et alors

15/05/2019 à 20h32

Ah j'ai quitté Rome depuis longtemps (en 20 ans de carrière de Daniele, j'ai plus déménagé que lui), mais merci.

Il est complémentaire de Totti, moins brillant (Totti restera le meilleur joueur à avoir joué pour le club) mais attaché d'une autre manière, peut-être plus profonde paradoxalement avec ses aspérités, là où est Totti est assez lisse.

Sur le projet "américain", je crois que les dirigeants ont un peu le cul entre deux chaises : ils cherchent à rester proche du top européen mais "tradent" les joueurs qui leur permettraient de devenir autre chose qu'un second couteau. Donc l'équipe est faite soit d'espoirs voués à être vendus, soit de joueurs un peu en-dessous des tout meilleurs. Les Totti ou De Rossi faisaient aussi la fierté des tifosi en choisissant de rester alors qu'ils auraient eu leur place dans n'importe quelle équipe.

Pour le futur, on peut espérer que quelque chose se stabilise autour des Pellegrini, Cristante, Zaniolo mais il y aura des cadres à remplacer et pas grand'monde pour jouer leur rôle. Enfin, on ne sait même pas quel genre d'entraîneur on cherche.

Jus de Nino

16/05/2019 à 08h32

Le passage à vide de l'hiver correspond à une période de blessure de son capitaine, aggravée par les ventes à l'été précédent de tauliers comme Strootman
~~~

Je ne suis pas du tout le foot Italien, mais avec ce qu’on en voit en France, difficile d’imaginer Strootman comme un taulier de quoi que ce soit.

 

Redalert

16/05/2019 à 11h19

Ils ont du se dire à peu près la même chose à l'arrivée de votre ancien capitaine !