Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @DBC_LOSC: A écouter : "Les joueurs de l'équipe de France de football" dans La Marche de l'Histoire sur @franceinter Invité : @FDaRocha…

La Revue de stress, menu best of. https://t.co/hhrtRxszp0 https://t.co/X5N3jWMVRp

RT @Horsjeu: Dernier rappel avant le prochain. Ce soir 20h, sur https://t.co/gYloXNKeRm, Radio Horsjeu #06 en présence de @jeromelatta Soy…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Kamil Gros beef cuit

"Près de 800 kg de viande avariée polonaise découverts dans neuf entreprises en France." (lemonde.fr)

Henrique : arrhes, sinon rien

"Les mauvais comptes de Henrique." (lequipe.fr)

Et mer...

"Le mercato inachevé du PSG." (lemonde.fr)

Marquer son époque (une fois sur dix)

"Jean-Michel Aulas rêve d'Olivier Giroud" (lequipe.fr)

Carence Seedorf

"Lille pense à Leroy Fer (Swansea)." (lequipe.fr)

FC Valens

“Bamba : ‘Certains ont peur de prendre l'avion’.” (lequipe.fr)

Coachonervos

"Le préparateur physique de l'Atlético de Madrid arrêté pour violences." (lequipe.fr)

C'est dans la mouise qu'est un club

"En Espagne, un club de foot interdit de jouer à cause de ses dettes." (libé.fr)

Le Coupet est tombé

"PSG: ‘Ce serait trois à quatre mois d'arrêt’." (lequipe.fr)

Bouchers du Rhône

"Enfin une blessure qui fait sourire à Lyon." (foot01.com)

Le forum

Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 10h32 - FPZ : Hum... Croco... en fait ce sont nos colocataires qui ont un match en retard contre les gros... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 10h30 - Moravcik dans les prés : Victor Victoria. Certains l'aiment chaud est aussi, parait-il, le remake d'un film français peu... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 10h17 - Mevatlav Ekraspeck : J'envisage sérieusement la rédaction d'un courrier à destination de la MDPH d'Indre et Loire,... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 10h12 - fabraf : Je suis exactement de ton avis Gouff. En tant que suiveur régulier de la NBA, le ASG week-end ne... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 10h07 - Mevatlav Ekraspeck : Pas de tournoi, retour aux affaires courantes et domestiques ce week-end.Pour ceux à qui l'état... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h42 - Jus de Nino : C’est peut être même le seul joueur de champs qui a été bon pendant toute la saison. >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 09h41 - Jus de Nino : Un petit geste en passant : le contrôle - passe en aile de pigeon de Fekir qui amorce une occasion... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 09h39 - L'amour Durix : @footballeurdudimancheDu coup le stade n'étant plus suspendu, tu vas pouvoir aller voir le... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 08h59 - El Mata Mord : RavioGalère Germain >>


Le Peuple de Malherbe

aujourd'hui à 08h57 - Yul rit cramé : C'est à dire que, déjà, quand on met quelqu'un dans les pattes de l'entraîneur, c'est rarement... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 08h57 - Marius T : Aujourd’hui cinq membres de l’Essaim Hurleur vont se retrouver pour aller ensemble voir un... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h49 - Yul rit cramé : Oui mais sans cet effondrement, on aurait complètement pu finir 3eme, donc il y avait un risque.Ne... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 08h37 - Danishos Dynamitos : Le défenseur enlève la balle et la cheville en même temps >>


La L1, saison 2018/2019

aujourd'hui à 08h22 - M.Meuble : Lindsay Rosz vient a Bastia en pret car on vend Perbeynes en Janvier a Lorient. Donc les 2 font un... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 02h24 - Lucho Gonzealaise : Merci >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h13 - valdo : "Party of the First Part" Bauhaus >>


LA GAZETTE : les observations

15/02/2019 à 23h40 - De Gaulle Volant : Quand je vois la poisse de Nolan Roux sur la dernière occasion de chacune des deux dernières... >>


En Vert et contre tout

15/02/2019 à 23h40 - Spieir : Sur Ait-Bennasser/M'Vila: le nouveau a l'air d'être un tripoteur/porteur de ballon, alors que... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

La Serie A, une série parfois policière où le suspens fait parfois défaut, mais où la passion manque rarement...

et alors

19/08/2018 à 19h12

Début de la Serie A des équipes sympas aujourd'hui avec Torino-Roma (parce que bon, hier c'était Lazio, Naples et la Juve dont le potentiel de détestatibilité éclipse largement la sympathie que je peux avoir pour le Chievo).

Première impression : dommage que l'intendant de la Roma ait mis les maillots blancs de l'an dernier à laver avec les couleurs, on se retrouve avec un vilain maillot gris pâle (et le short aussi, alors que les chaussettes sont restées bien blanches, ce qui ajoute à la bizarrerie). Mais puisqu'on a dit qu'il était temps de gagner des trophées, on doit vouloir commencer par la cacamiseta.

Autre impression pénible côté retransmission, avec un effet "streaming qui lagge" sur l'insertion de tous les ralentis, assaisonné d'animation moche et de zooms brutaux.

Pour ce qui est du match, c'est plutôt équilibré. La Roma a du mal à construire malgré une entente Florenzi-Ünder intéressante - tout de même deux tirs qui frôlent les poteaux de Kolarov et Dzeko. Le Torino est menaçant par son jeu rapide et a obtenu la meilleure occase avec une transversale pour Rincon.

Seulement deux recrues titulaires : Olsen n'a pas été beaucoup sollicité mais a assuré ses prises de balle ; Pastore est évidemment à l'aise dans la circulation de balle mais il est plutôt timide par ailleurs.

et alors

19/08/2018 à 23h24

L'Inter a déjà trouvé le moyen de se faire décrocher par les autres gros, en perdant à Sassuolo. J'ai l'impression qu'il faudra garder un oeil sur ce Sassuolo dirigé par De Zerbi, qui n'avait jamais renoncé à jouer malgré les petits moyens de Benevento.

La Roma avait en effet suivi le rythme en battant le Torino in extremis, dans un match marqué par ses recrues. Olsen a été bien plus sollicité dès la reprise et pas rassurant sur deux frappes de Falque, la première qu'il sort sans que lui-même ait l'air de savoir comment et la seconde qu'il ne peut que dévier dans son but - mais la VAR le sauve avec un léger hors-jeu du passeur décisif. Le gardien s'est tout de même rattrapé en arrêtant plusieurs tirs par la suite.

Entre temps, la Roma avait augmenté la pression en particulier après l'entrée de Cristante, Pastore devenant ailier gauche (sans vraiment peser davantage). Mais c'est Kluivert, entré ensuite pour l'Argentin, qui s'est le plus montré par ses accélérations, dont celle décisive qui lui permet de centrer pour la superbe reprise de Dzeko, qui ne semble pas vouloir se faire voler la vedette.

FPZ

31/08/2018 à 12h30

Le WTF du jour :

Mandragora (Udinese) suspendu 1 match pour « propos blasphématoire » après avoir insulté Dieu et la vierge en gros plan à la télé après un loupé.
Images revisionnées à posteriori (il n’avait évidemment pas été exclu par l’arbitre)

C’est plus payant d’insulter l’arbitre ou l’adversaire, manifestement...

Kolejorz

02/09/2018 à 22h19

Quelle inspiration de Quagliarella contre le Napoli ! La talonnade de Pastore contre l'Atalanta était belle, mais la sienne est encore plus fantastique, quel délice !

Pascal Amateur

19/09/2018 à 16h21

Certains ont des nouvelles d'Alban Lafont ?

L'amour Durix

19/09/2018 à 17h02

Oui, je pense que sa famille en a.

plumitif

19/09/2018 à 17h29

Lafont blessé à la cuisse début septembre, il devrait rejouer samedi.

et alors

30/09/2018 à 10h53

Finalmente la Roma!

Il a fallu le derby pour que la Roma lance sa saison (et que j'en parle ici sans risquer d'être grossier), derby qui a comme souvent souri à l'équipe la plus mal en point auparavant. On espère que ça soignera les corps rouillés des "vieux" et les têtes des jeunes pour poursuivre sur l'élan. En ce sens, le symbole de ce derby, et par contraste de ce qui manquait à la Roma en début de saison, est le gros match de Santon. A la fois frais physiquement et avec l'expérience d'un pro aguerri, il a montré qu'il n'y a pas besoin d'être un génie du foot pour faire la différence, mais qu'il suffit de savoir ce qu'on doit faire sur le terrain (appelons ça "l'intelligence situationnelle", si on veut).

Cela dit, l'homme du match est sans discussions Lorenzo Pellegrini, un des jeunes les plus critiqués avant le match sur qui pesaient trop de pression après les départs de Nainggolan et Strootman. Et c'est paradoxal, puisqu'il a fallu l'énième blessure de Pastore pour qu'il entre en jeu, poste pour poste en soutien de Dzeko. Jusque là, le match était étonnamment ouvert, avec des occasions des deux côtés mais une domination plutôt laziale.

Pellegrini a d'abord imité Pastore, deux fois buteur du talon dans les précédents matchs - même si le sien est moins spectaculaire, il convertit la pression mise sur la défense par Dzeko et El Shaarawy. Il a ensuite provoqué le coup franc aux 18 mètres marqué par Kolarov (deuxième joueur à marquer pour les deux équipes dans le derby). Et Pellegrini finit en tirant le coup franc que Fazio reprend de la tête pour le 3-1 final, Fazio se faisant pardonner son erreur qui avait permis à Immobile d'égaliser très provisoirement.

Au final, la Roma retrouve des certitudes avec une deuxième mi-temps bien maîtrisée. Elle est encore convalescente, mais ses cadres reviennent à leur niveau et les recrues commencent à se faire leur place (au moins Olsen, Nzonzi et donc Santon qui semblait la cinquième roue du carrosse). C'est sans doute déjà trop tard pour le scudetto, mais Di Francesco a gagné un peu de sérénité pour travailler aux autres objectifs.

Vel Coyote

30/09/2018 à 11h03

Bon, la Roma embellit son début de saison bien moyen en arrachant le derby 3-1. "Commeunsymbole", Lorenzo Pellegrini ouvre le score d'une talonnade et trouve la tête smashée de Fazio pour clore les débats, un Fazio qui se rachète ainsi de sa bourde sur le but d'Immobile. Victoire plutôt logique d'après les highlights, et bonne semaine pour la Louve après sa victoire nette en sans bavure dans le mini-derby face à Frosinone. En cas de défaite hier, je pense que ça aurait été chaud pour Di Francesco tout de même.

Dans le choc de haut de tableau, Naples y a vaguement cru au début face à la Juve. Ouverture du score rapide par Mertens sur une phase de transition et une excellente remise à une touche de Callejon. Puis les locaux se sont mis en action, avec un CR7 qui sans marquer s'est montré très influent : une belle action de pur ailier pour offrir le but de la tête à Mandzukic, puis une frappe lourde ras du poteau très cristianienne, mal renvoyée par Ospina, qui offre à Mandzukic un but aussi facile que quand c'est Lloris qui régale.

Le match à suivre dans le reste de cette 7ème journée : le surprenant 3ème Sassuolo face à un Milan encore et toujours dans le dur.

Pascal Amateur

30/09/2018 à 11h06

Mouais, Naples en mode "carton rouge débile", ça fait quand même un dauphin médiocre.

 

Pascal Amateur

30/09/2018 à 11h06

Et NON, il n'y a pas de contrepèterie.