Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

A la une

Les Bleus, la magie et l’attente

Christophe Kuchly
2018-06-18

aucune réaction


[JDD #7] Irrésistibles

2018-06-17

aucune réaction


Victoire aux antipogs

2018-06-16

dernière réaction
17/06/2018 à 10h38


Portugal-Espagne : Un nul au poil

Christophe Zemmour (avec C.K.)
2018-06-16

dernière réaction
17/06/2018 à 13h25


Dans le sillage de Godin

Les Dé-Managers
2018-06-16

aucune réaction


Sur le fil

Cruel Sommer.

RT @CoupFrancMLS: @cahiersdufoot Astuce (pour les supporters en tribune) qui marche : compter tout haut les secondes. Je l'ai vu faire dans…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)

Le Sakhi chaud !

"AJA : Option levée pour Sakhi." (lequipe.fr)

Fin du clapping

"L’Islande se prépare à interdire la circoncision." (lemonde.fr)

Dead to be alive

"Le fantôme d'Hernandez." (lequipe.fr)

Sex friends

“Amicaux : déjà plein les yeux.” (lequipe.fr)

Rabbit enculé !

"23 Bleus : La carotte et le bâton." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 01h37 - Milan de solitude : J'avais confiance dans l'équipe de 2006, car elle était pleine d'expérience, de métier et de... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 01h17 - Moravcik dans les prés : Cette discussion me fait penser à un dialogue de Minority Report, qu'on pourrait adapter pour... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe E

aujourd'hui à 01h15 - le_merlu_frisé : Espinas > Je ne suis plus trop le foot suisse comme je le faisais avant. C'est vraiment le néant... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 01h03 - vert75 : l'autre sujet pénible ce soir, syndrome Anelka-Raymond sur nos journalistes, c'est l'effort... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 00h30 - impoli gone : Koepka fait donc le doublé 17/18 devant Fleetwood.Et le vainqueur est à +1.Le parcours gagne. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h15 - Espinas : Lloris, Umtiti, Tolisso et Fékir ont gagné malgré la boulette de Sam23, Lovren aussi.Voili voilou >>


World Cup, the road to Doha

17/06/2018 à 23h47 - fabraf : Ou faire jouer Messi, Neymar et Griezmann contre l’Islande. Et faire rentrer Bale pour le fun à... >>


L'empire d'essence

17/06/2018 à 23h35 - Roy compte tout et Alain paie rien : Quand tu as une seule safety car sur un circuit comme Le Mans, pour peu qu'elle sorte entre le 1er... >>


Scapulaire conditionné

17/06/2018 à 23h18 - Yul rit cramé : C'est'pour ça qu'il n'est plus défenseur alors ?Je croyais qu'on était juste passé à côté de... >>


Les CdF : cahiers de doléances

17/06/2018 à 22h41 - PCarnehan : fireflyonthewater.Un article engagé, un seul, dans un océan de louanges, et d'injonctions à... >>


La vie et l'avis des coaches

17/06/2018 à 22h25 - fabraf : Runaujourd'hui à 16h00Tu as un lien d’une interview ? >>


Au tour du ballon ovale

17/06/2018 à 21h32 - Vel Coyote : C'était effectivement une super inspiration et il fallait pas se louper sur le dosage aussi près... >>


Capillarité et football

17/06/2018 à 21h24 - Metzallica : Neymar... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe F

17/06/2018 à 20h55 - PCarnehan : Plattenhardt est l'arrière gauche du Hertha Berlin. On peut comprendre pourquoi ils n'ont pas... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

17/06/2018 à 20h16 - El Mata Mord : Je rappelle :- il a atteint le top 10 ;- il a gagné la coupe Davis et 15 tournois ATP ; plus une... >>


Et PAF, dans la lucarne !

17/06/2018 à 20h00 - Jean-Huileux de Gluten : Marrant, c'est l'impression sur laquelle m'ont laissé les films X-men que j'ai vus, la saison 1 de... >>


Paris est magique

17/06/2018 à 19h11 - JeanLoupGarou : "Selon lui, s'il veut devenir le meilleur joueur du monde, Neymar ne doit pas rester au PSG" (tweet... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

17/06/2018 à 18h48 - El Mata Mord : Un lointain cousin de Maurice Barthélémy ? >>


L'autre carré magique

Foot et poker, le fil qui nous ramène à la triste réalité : au fond, nous sommes tous des Patrick Bruel supportant Denis Balbir...

Storer

26/01/2018 à 22h32

Au ... ? J'y songerai si visant fait son come back.

Zigmunt l empereur

27/01/2018 à 02h27

ahahaha. 2 ans sans jouer, et ce serait pour faire du King5? Je suis partant !

Plus sérieusement, je pense que winamax a du détruire mon compte.

Raspou

08/03/2018 à 22h51

Bon allez, la Ligue des Champions s'étant terminée mardi, on peut repasser aux choses sérieuses: le Tournoi des Candidats, qui commence samedi à Berlin, et va désigner celui qui affrontera Magnus Carlsen à l'automne.

Forcément un peu tristes qu'il se joue sans MVL, mais il n'y a que 8 places et une quinzaine de gars qui mériteraient d'y être... Pour rappel, ce sera aussi sans Nakamura, Giri ou Anand... donc parlons plutôt de ceux qui y sont:

Mamedyarov (2809)
Kramnik (2800)
So (2799)
Aronian (2794)
Caruana (2784)
Ding Liren (2769)
Grischuk (2767)
Karjakin (2763)

Ils vont tous s'affronter en double ronde, c'est à dire que chacun va jouer les sept autres deux fois, avec les Blancs et avec les Noirs, pour un total de 14 rondes... ce qui est très long et demande beaucoup de résistance.

Très difficile de dégager des favoris, et a priori il ne faut pas se fier aux classements Elo que j'ai mis entre parenthèses: d'une part parce que l'écart entre tous ces gars est minime, d'autre part parce que la capacité à gérer un événement aussi important est une chose assez particulière (même pour des gars qui ne sont pas des grands émotifs, hein). Ainsi, Karjakin, "dernier" au classement Elo, en tant que vainqueur des précédents Candidats et challenger de Carlsen, est bien plus favori que son Elo ne l'indique.

Si je devais me lancer:

Il y a trois gars que je vois un peu en-dessous: Ding Liren, qui manque d'expérience à ce top niveau; So et Grischuk, qui sont solides mais qui risquent d'être un peu justes pour sortir du lot contre une telle opposition.

Il y a deux gars qui, sur leur forme actuelle, sont sans doute les favoris objectifs, avec les mêmes atouts et faiblesses: Mamedyarov et Aronian. Ces deux-là, quand ils sont en feu, sont à peu près inarrêtables, sauf par Carlsen. Le problème, c'est qu'ils peuvent aussi perdre leurs moyens, surtout devant une adversité aussi dure dans un tournoi aussi long. Aronian a été parmi les favoris de plusieurs tournois des candidats, mais il a toujours craqué... Qu'en sera-t-il ce coup-ci?

Caruana est dans une position un peu similaire, à ceci près qu'il est lui dans une période de méforme... mais qu'il est plus jeune (25 ans, contre 32 pour Mamed et 35 pour Aronian). Il y a 4 ans, au sortir d'un été 2014 exceptionnel, on le voyait assez sûrement en challenger de Carlsen... Il n'a pas confirmé depuis, et s'est mal remis de ses Candidats 2016, qu'il mène avant de se faire doubler sur la fin par Karjakin. Donc s'il joue sur son niveau récent, il n'ira pas loin... s'il joue sur son potentiel, en revanche... ça peut faire mal.

Karjakin, c'est un peu le contraire. Il n'est pas en super forme en ce moment, à part en blitz où il est dans le top 5 mondial. Et son talent échiquéen pur semble en dessous de celui de beaucoup des autres participants (on est d'accord qu'à ce niveau, tout est relatif). En revanche, c'est un compétiteur formidable, un défenseur hors pair, et un gars toujours là dans les grands rendez-vous... Je n'ai pas spécialement envie de revivre un match Carlsen - Karjakin, mais c'est clairement un prétendant à la victoire finale.

Enfin, il y a papy Kramnik, le seul quadra de la bande. En talent pur, bien sûr, il peut aussi prétendre à la victoire finale: très fort pour "tuer" les positions avec les Noirs, et l'un des meilleurs du monde avec les Blancs... Plus beaucoup d'expérience, une préparation minutieuse, et probablement beaucoup d'envie de se payer une dernière valse de championnat du monde contre Carlsen. Cela étant, 14 rondes c'est long, et le grand Vlad fatigue et est sujet aux coups de mou et aveuglements tactiques.


Pour finir, quel serait a priori le match le plus sympa avec Carlsen? Je dirais Aronian, qui est celui qui fait le moins de complexes (avec aussi Karjakin, mais lui c'est en mode chiant). Ou bien Caruana, s'il retrouve son mojo. Les 5 autres, on les voit mal résister à King Magnus (mais c'était aussi ce qu'on disait de Karjakin en 2016).

Première ronde samedi:
Kramnik - Grischuk
Karjakin - Mamed
Aronian - Ding
Caruana - So

(les gens de même nationalité se rencontrent au début pour ne pas pouvoir fausser les dernières rondes)

Redalert

09/03/2018 à 01h01

Avec un nom pareil il faut miser sur Karjakin sur un hold-up en fin de tournoi.

Cush

10/03/2018 à 13h05

Merci Raspou pour la présentation. Mon petit doigt me dit que l'expérience de Kramnik va venir à bout de ses adversaires inhibés par l'enjeu. (mon petit doigt prenant parfois ses désirs pour des réalités, vous pouvez donc tout miser sur Aronian)

Raspou

10/03/2018 à 22h16

Eh beh, c'est parti sur les chapeaux de roue, avec trois parties décisives sur quatre. Inattendu!

La seule nulle, entre Aronian et Ding, confirme un peu les forces et les faiblesses de l'Arménien. Il opte pour un coup rarissime dans la Flohr-Mikenas (8.h4) et joue de manière originale, pour ne pas dire déroutante, avec son Roi en f1. Mais ça marche assez bien, il a des menaces contre la Dame noire, et un coup comme 15.Th3! lui aurait donné un bel avantage. Mais il se précipite avec 15.c5, ratant 15...Fxc5! Ensuite la position est un beau bazar, mais un joueur plus en confiance n'aurait pas répété les coups et serait allé pour 19.Tb2 et aurait essayé de gagner... C'est une occasion de ratée pour l'Arménien.

Caruana (contre So) et Kramnik (contre Grischuk) gagnent avec les Blancs de manière un peu comparable: leurs adversaires égalisent, veulent jouer actif, perdent le fil et se font punir.

Ensore meilleur résultat pour Mamedyarov, qui joue 3...g6 dans l'Espagnole. Karjakin choisit une ligne passive, Mamed égalise sans problème et pose des problèmes au Roi affaibli de Karjakin, basculant ensuite dans une finale de Dame où le pion passé à l'aile-Dame lui donne un bel avantage. Le "ministre de la Défense" s'accroche avec sa ténacité habituelle, mais finit quand même par perdre.

Demain:

Grischuk - So (deux battus du jour)
Ding Liren - Caruana
Mamedyarov - Aronian (match au sommet)
Kramnik - Karjakin

Label Deschamps

11/03/2018 à 21h56

Grischuk revient dans le coup dans le duel entre derniers en prenant l'avantage avant que le zeitnot soit trop rédhibitoire, alors que pour So c'est déjà quasiment terminé, difficile de se remettre d'un départ pareil dans un tournoi aussi homogène.
On pouvait craindre que ce soit frileux mais pour le moment c'est bien sympa à suivre.

Raspou

12/03/2018 à 08h29

Très belle attaque de Grischuk, effectivement. Il a déclaré après la partie: "Je n'ai pas beaucoup calculé. Je me suis dit: "j'ai toutes mes pièces en attaque et lui un Fou en défense, s'il n'y a pas de mat j'arrête les échecs"."

Pour le reste, Aronian a facilement neutralisé Mamed, Ding et Caruana ont joué une partie équilibrée, et Kramnik a mis une énorme pression sur Karjakin du côté blanc de la Berlin, et il a failli gagner... Papy est en forme! Mais il va subir son premier gros test aujourd'hui, avec les Noirs contre Aronian. L'autre grosse partie du jour va être Caruana - Mamedyarov, un autre choc de favoris.

Enfin, je vous recommande les analyses qu'Igor Nataf fait sur le site d'Europe-échecs:
https://www.europe-echecs.com/art/les-notes-et-debrief-theorique-r1-r2-7293.html

Les notes, c'est surtout pour le fun, même si l'exercice est bien plus intéressant qu'au foot (il explique bien ce que chaque joueur a fait de bien ou de mal, par-delà le résultat de la partie). Mais ce qui est génial, c'est sa vidéo de debrief théorique qui analyse les choix d'ouverture de chaque partie. Hyper instructif y compris (surtout?) pour des joueurs très avancés. Pour les débutants ça va sans doute un peu vite, mais ça donne une bonne idée de ce qui se joue dans l'ouverture d'une partie de ce niveau, de comment (et jusqu'où!) les gars se préparent, comment ils font leur choix, etc. Passionnant!

(Pour l'anecdote, Nataf est le gars qui m'a le premier fait mesurer le gouffre entre un gentil bricolo et un futur pro. On s'était joué il y a bien longtemps dans une compétition scolaire par équipe, à une époque où, parce qu'en seconde je battais les gars de terminale de mon bahut, je pensais savoir jouer aux échecs. J'avais essayé les 4 pions contre son Alekhine, j'avais eu l'impression d'entrer sur un ring contre Tyson: il m'avait tout balancé à la gueule, ça avait duré 17 coups, je crois. Et à l'analyse, j'ai compris qu'il voyait tout dix fois plus vite et dix fois plus loin que moi. Un immense talent, devenu depuis un excellent théoricien et secondant, en particulier de Radjabov, ce qui en dit long sur le niveau de compréhension du gars).

Koller et Thil

12/03/2018 à 20h40

En parlant d'attaque... C'est quoi cette partie démoniaque de Kramnik ?

Incroyable son début de tournoi.

Cush

12/03/2018 à 21h20

Appelez-le Mornik, ou Kramphy.
Effectivement c'est pas tous les jours qu'on voit un joueur comme Aronian se faire miniaturiser de cette façon avec les blancs, et dans le tournoi le plus important de l'année.

7...Tg8 puis 8...Ch5 sont des coups hyper agressifs, auxquels Aronian ne devait pas du tout s'attendre, ou qu'il a sous-estimés, puisqu'il a été incapable de trouver la parade à l'avancée inéluctable des pions noirs sur son roque. La précision de Kramnik est ensuite redoutable dans cette attaque, avec la superbe pointe 24...Fd5!

Il prend tout le monde à la gorge en ce moment, et sans une défense impeccable en face comme celle de Karjakin hier, ça passe.


(Sinon je signale un très joli mat en 2 dans le diagramme quotidien de chessgames.com, qui est d'autant plus agréable à trouver qu'il a été loupé par Magnus Carlsen himself)

 

Raspou

12/03/2018 à 22h09

Kramnik a expliqué lors de la conférence de presse qu'il avait préparé 7...Tg8 il y a plusieurs années, et qu'il ne s'attendait pas à le jouer dans ces circonstances: aux Candidats, et contre Aronian, qui ne joue presque jamais 1.e4. C'est quand même une mauvaise préparation d'Aronian, et une mauvaise résistance quand il a été mal, ce qui n'est vraiment pas rassurant pour sa suite de tournoi. Mais la précision de Kramnik quand il a eu l'avantage, un truc de dingue...

Magnifique partie Caruana - Mamed aussi, ils se sont rendus coup pour coup. Mamed qui refuse la répétition de coups en zeitnot alors que moins bien, c'est signe d'une énorme confiance... Avec Kramnik et ces deux-là, on a notre trio de favoris. Repos demain, et mercredi un Kramnik - Caruana explosif...