Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

RT @bruno_salomon: La meilleure action de la première mi-temps #nofuminoparty #FCGBPSG https://t.co/7G3Z1sQMa0

RT @suppsparterre: 💥 Nouvelle étape de Supps par terre 📢 Nous sommes allés à Lille, pour le premier match des DVE depuis l'envahissement d…

RT @DamienDole: Onzième épisode de Fanzines Zone, ma chronique pour @libe sur les médias de qualité spécialisés dans le sport qui essaiment…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Sans Pellegrino

"Southampton : Pellegrino limogé." (lequipe.fr)

PAOK-47

"Grèce : un président de club armé sur le terrain." (libé.fr)
Avec des crampons de 9 mm.

Les sept samovars

"Sept supporters à Moscou." (lequipe.fr)

L'Astori continue

"Le contrat de Davide Astori a bien été prolongé par la Fiorentina, malgré son décès." (lequipe.fr)

L'abeille cool

“LOSC : Maia reste confiant.” (madeinfoot.com)

Abdoulaye Maïté

"L'OM cherche la recette." (lequipe.fr)

Makelelelele

"Saint-Etienne : Paul-Georges Ntep a 'une tige de 30 cm dans chaque jambe'." (lequipe.fr)

Charles-Édouard Corrida

"Un gardien écossais blessé par une vache." (sofoot.fr)

Taye Tai-break

"Football : des supporteurs manifestent leur mécontentement en recouvrant le terrain de balles de tennis." (lemonde.fr)"

Circoncision

"Sans Tete ni Cornet." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 05h16 - Lucho Gonzealaise : Comme dirait un grand philosophe, ce type n'a vraiment pas la lumière à tous les étages. Et ce... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 05h10 - A la gloire de Coco Michel : Ikoné a un problème avec la hauteur, c'est embêtant. >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 05h05 - A la gloire de Coco Michel : Même pas >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 00h57 - El mallorquin : Open Barbares >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 00h37 - Gouffran direct : Antigeste:Le maillot jaune du PSG qui fait aussi mal aux yeux en streaming roumain qu'en HD.Les... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h03 - forezjohn : Bravo Zouma cube Yeah.Bon la routourne a bien tourné. Après un début de match où Subotic a... >>


Paris est magique

22/04/2018 à 23h54 - cocobeloeil : (Répondais-je à PC)Et Coach a probablement raison. C'est manifestement son secteur.. >>


Foot et politique

22/04/2018 à 23h24 - Milan de solitude : Ça m'est destiné ? Je ne comprends pas. >>


Le Calcio, du foot qui te botte

22/04/2018 à 23h19 - Milan de solitude : Il faut dire que Benatia ne l'a pas beaucoup gêné.Un suiveur de la Juve pourrait-il nous résumer... >>


Scapulaire conditionné

22/04/2018 à 23h14 - cocobeloeil : NmS, je voulais dire des frappes cadrées hors de la portée des longs très longs bras... >>


Observatoire du journalisme sportif

22/04/2018 à 22h56 - Gouffran direct : "Il faut féliciter le champion, qui a été grand ce soir". Daniel Bravo (ancien joueur de foot et... >>


Gerland à la détente

22/04/2018 à 22h24 - CHR$ : Sinon je pense qu'à force de jouer petit bras, Reynald Pedros va finir par nous coûter cher.... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

22/04/2018 à 22h10 - MinusGermain : Les journées passent; les défaites s'enchainent, entrecoupées de quelques nuls; le onze de... >>


Café : "Au petit Marseillais"

22/04/2018 à 21h12 - lunatic XV : S'il y a la même ambiance que contre Leipzig ça va être bon! >>


Toujours Bleus

22/04/2018 à 21h05 - gimlifilsdegloin : Il me semble que, sous Bielsa, il a appris à défendre, tenir son couloir, répéter les... >>


LA GAZETTE : les observations

22/04/2018 à 20h00 - poiuyt : Garciatico à l'aller, Jeanlousitico au retour.Asse-Troyes, une histoire d'entraineur... >>


CdF Omnisport

22/04/2018 à 19h51 - El Mata Mord : Ce sera un grand si il gagne toutes les classiques. Et le Tour d'Italie (qui semble le plus... >>


Et PAF, dans la lucarne !

22/04/2018 à 19h16 - Portnaouac : Je m'avance peut-être un peu, mais je crois qu'il y a un "tin" de trop, juste avant le premier... >>


CdF Omnisport

Le fil multiprise pour les disciplines orphelines...

pelecanos

17/07/2017 à 13h50

[Golf et omnisport] Matthieu Pavon, fils du Pavon bien connu dans les deux cités de Garonne (et d'une ex-pro de golf), fait 3e du Scottish Open (un des plus gros tournois de l'European Tour), et prend une des 3 dernières places dispo pour le British, 3e majeur de la saison next week au nord de Liverpool. Accessoirement, il assure sa carte pour l'an prochain (son droit de jeu sur l'European) et empoche quelque 380k€). Il y a deux ans il jouait sur l'Alps tour, un des circuits pro de 3e div européenne qui à la fin de la saison promeut 5 joueurs pour la 2e div, le Challenge Tour. Il s'y classa 6e , à .... 4€ du 5e. Après avoir failli tout laisser tomber de dégoût, il tente les cartes, sorte de repêchage sur 2 ou 3 tournois avec une vingtaine de sésames pour au moins 500 candidats au départ, y gagne sa place sur le Challenge, puis fait top 15 sur ce circuit et monte sur l'European. Après une première partie de saison d'adaptation, le voilà lancé. Très content pour ce petit gars modeste et sympa, et certes moins médiatisé que Langasque dont on a causé il y a quelques jours. Dans le fils de, on trouve aussi Ryan Fox, lui aussi issu de Challenge Tour, lui aussi en pleine bourre (3 top 10 sur les 3 derniers tournois Rolex Series France, Irlande et Ecosse), et rejeton de Grant Fox, ancien 10 des All Blacks champion du monde 87.

Gazier

17/07/2017 à 15h03

Bon, comme c'est repos aujourd'hui et que Kiplé rediffuse la chevauchée de Schleck entre l'Izoard et la Galibier, il convient de poser un postulat essentiel : le rôle de l'équipe est essentiel. Un homme seul, aussi fort soit il ne peut rien contre une équipe dont 4 de ses membres peuvent viser le top 10 du Tour. Partant de là, on attend les arrivées au sommet. On a vu Aru en jaune, ça a duré une journée. Et si les AGRR récupèrent le jaune, ça va se passer de la même manière. L'idéal, avec les forces en présence, c'est de prendre le jaune en haut de l'Izoard. Et comme les écarts sont infimes, tout le monde reste dans la course, et roule sur tout le monde aussi. Remember Bardet à Chambéry. Avant l'Izoard, il y a l'étape du Galibier, mais on arrive à Serre Chevalier, soit 35 km après le sommet du Galibier. La seule possibilité d'un bouleversement au général, c'est un coup de moins bien d'un leader à Plan-Lachat et que ça pète de partout. Le gars qui attaque dans la Croix de Fer est fou.

suppdebastille

17/07/2017 à 15h40

"Gazier aujourd'hui à 15h03 Bon, comme c'est repos aujourd'hui et que Kiplé rediffuse la chevauchée de Schleck entre l'Izoard et la Galibier, il convient de poser un postulat essentiel : le rôle de l'équipe est essentiel. Un homme seul, aussi fort soit il ne peut rien contre une équipe dont 4 de ses membres peuvent viser le top 10 du Tour." L'équipe est très utile quand le niveau des favoris est très proche, ça me parait peu contestable (imaginons Aru à la place de Froome hier, il ne serait surement jamais revenu) par contre je pense qu'un homme seul peut toujours être supérieur à une équipe. Les fuoriclasse comme Hinault ou Merckx par exemple ne s'embarrassaient pas avec le niveau des équipes adverses, même Lemond en 1989 gagne avec une équipe nase. Je pense que ça peut être toujours le cas aujourd'hui, la particularité des derniers Tours est que les leaders sont de niveau très proche.

La Metz Est Dite

17/07/2017 à 16h07

Tom Dumoulin avait une équipe relativement moyenne au Giro cette année, non ? Pourtant il gagne. Une bonne équipe ça aide pour verrouiller la course et faire rester calme les autres leaders. La Sky le réussit fort bien et dépasse même ses espérances.

Gazier

17/07/2017 à 16h14

l'équipe de Lemond en 89 est nase en haute montagne, certes, mais sur le plat, ils sont là et il profite aussi des circonstances. Là Froome, et c'était pareil avec Poels l'année dernière, a avec lui des cadors (Landa se balade). Comparer les époques est injustifié car les forces ne sont pas réparties de la même manière. Et comme Hinault a souvent eu la meilleure équipe avec lui, comme Indurain ou Armstrong, ça crée des déquilibres. Jacko comparait l'autre jour avec le FC Metz qui jouait le PSG. Pour battre Froome, il faut l'isoler, on est tous d'accords là dessus. C'est quand on étudie une stratégie que ça se complique vu qu'il aura toujours plus d'armes que les AGRR. Dommage qu'il leur manque Chérel et que Frank soit à la ramasse. La Sky a laissé Poels à la maison, vous vous rendez compte ?

kinilécho

17/07/2017 à 16h25

Merci Gazier pour le plan l'équipe 21. Maintenant ils passent une étape de 1987, et la raison pour laquelle on ne passait pas les étapes en entier, ou juste quelques heures apparait ici évidente : ça fout la gerbe ! Les images motos sautent souvent, sont super instables, de mauvaise définition. Quand on passe sur les caméras hélicos, c'est loin d'avoir la fluidité d'aujourd'hui. Pour ce qui est des couleurs approximatives, on se gardera d'accuser la transmission de l'époque la copie y est peut être pour quelque chose... Le son crachote tout le temps, et il y a un bourdonnement quasi permanent. Comme quoi, à l'époque, on devait plutôt avoir des suiveurs du vélo que des "touristes de paysages"

betomar

17/07/2017 à 16h34

Le niveau des favoris est proche….en montagne. En CLM, pour l'instant, y a pas photo, jusqu'à ce que Bardet me fasse mentir samedi. Reste donc l'équipe. Est-ce que ça pourrait donner l'idée à un gros sponsor de monter une équipe Sky à la française (pour le prix d'une petit club de foot)? Contre un gros chèque, pourrait-on imaginer Barguil ou Pinot au service de Bardet? Sur la possibilité d'une alliance des outsiders: si Froome finissait comme Armstrong, certains propriétaires d'équipe considèrent peut-être que ça peut être intéressant de conserver la deuxième place?

gurney

17/07/2017 à 16h38

arnaldo01 aujourd'hui à 13h06 J'en sais rien; c'est juste que les autres jours en montagne, Froome a pas été spécialement fringuant, et incapable d'attaquer Aru et se prendre une petite marge. Et là, il est 45 secondes derrière, et il remonte sans trop de soucis tous les concurrents... Basiquement (mais après tout je suis un cyclix moi aussi), quand j'ai entendu Froome laché par le groupe des favoris, j'ai foncé sur la télé pour voir la chute du champion en direct, et là le mec remonte 45 secondes face à un groupe de tête alors qu'il n'a qu'un coéquipier à ses côtés. J'en déduis que le groupe leader n'a pas tout donné pour laisser Froome derrière.

Jean Luc Etourdi

17/07/2017 à 16h46

Non les couleurs de l'époque étaient effectivement très saturées, en tous cas sur la plupart des téléviseurs bas de gamme. Par contre j'aime bien la qualité d'image très approximative, ou plutôt la définition (enfin je connais pas le terme adéquat). Sur le site de l'INA on peut avoir accès aux images du Tour 1983 et j'ai lu à plusieurs reprises des interviews de cyclistes colombiens ou américains disant qu'ils avaient eu un engouement pour la course mais aussi la France et ses paysages en particulier en regardant cette édition 83. On a l'impression d'un pays rustique et hors du temps, et j'imagine facilement quel charme exotique la diffusion a pu transmettre.

Lucho Gonzealaise

17/07/2017 à 16h47

betomar aujourd'hui à 16h34 Le niveau des favoris est proche….en montagne. En CLM, pour l'instant, y a pas photo, jusqu'à ce que Bardet me fasse mentir samedi. Reste donc l'équipe. Est-ce que ça pourrait donner l'idée à un gros sponsor de monter une équipe Sky à la française (pour le prix d'une petit club de foot)? Contre un gros chèque, pourrait-on imaginer Barguil ou Pinot au service de Bardet? ------- Pourquoi forcément avec des coureurs français ? La Sky n'a pas tant de britanniques que ça. Et surtout, je suis pas sûr que Pinot, Barguil et Bardet s'entendent à merveille. Sur un autre sujet, j'étais en train de réfléchir à ce que donnerait Froome dans une équipe moins forte. Il n'a quand même pas fait preuve d'une grande intelligence tactique mais a toujours eu la possibilité de se reposer sur des coéquipiers pour se refaire la cerise. Et en même temps, c'est pas non plus un mec athlétiquement faible, j'aimerais le voir avec une équipe moins costaud et je pense qu'il serait bien plus offensif. Là il est en grande majorité sur la défensive. Il gagne, mais il doit bien se faire chier... Je suis persuadé qu'il saurait faire preuve de panache s'il le devait.

 

suppdebastille

17/07/2017 à 16h57

"gurney aujourd'hui à 16h38 Basiquement (mais après tout je suis un cyclix moi aussi), quand j'ai entendu Froome laché par le groupe des favoris, j'ai foncé sur la télé pour voir la chute du champion en direct, et là le mec remonte 45 secondes face à un groupe de tête alors qu'il n'a qu'un coéquipier à ses côtés" Pas 1 mais 4. Il a d'abord l'ancien champion du monde Kwiatkowski pour lui donner sa roue, puis Henao et Nieve pour le "tirer" ensuite il se retrouve seul mais Landa décroche.