Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 06h32 - Gone Going : Gilles et jeune13/11/2019 à 17h06En fait, personne ne nie le contexte historique de l’Amerique... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 04h30 - Tricky : Absolument.Bendjaz, il y a pas mal de papiers qui ont été écrits sur l’holacratie et Zappos,... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 00h16 - Rolfes Reus : Johan et Pirlo, oui ! >>


Gerland à la détente

13/11/2019 à 23h35 - syle : Je sais pas, mais en attendant, vous avez pris notre place, on a pris la vôtre, et on gagne notre... >>


CDF sound system

13/11/2019 à 22h19 - albeur battu : Tout à fait d'accord avec ce qui a été écrit sur Mahaleo et l'attachement des malgaches à ce... >>


Et PAF, dans la lucarne !

13/11/2019 à 22h15 - sehwag : Oui c'est gentillet pour l'instant, je vois pas comment on peut attendre mieux de cette franchise... >>


Observatoire du journalisme sportif

13/11/2019 à 21h40 - suppdebastille : Et très savoureux, les premières minutes de la retransmission (le commentateur de l'ORTF en plein... >>


Etoiles et toiles

13/11/2019 à 21h05 - blafafoire : J'aurais compté Hazanavicius dans les ex de Canal, aussi. >>


Le fil éclectique

13/11/2019 à 20h56 - blafafoire : @ULFJe ne connais pas l'entraxe nécessaire, mais je connais le nom du référentiel pour ton cas :... >>


Dans le haut du panier

13/11/2019 à 20h45 - Mevatlav Ekraspeck : Ah et j'oubliais : quand Celtic Bhoy aura trouvé la sortie de la cave a bière, il sera réjoui du... >>


En rouge et noir !

13/11/2019 à 20h16 - Redalert : Fait-pas ton Milan Baros... >>


Café : "Au petit Marseillais"

13/11/2019 à 20h10 - Josip R.O.G. : C'est fou ce premier degré constant >>


Le fil dont vous êtes le héros

13/11/2019 à 19h14 - pipige : [Echecs]MVL est finalement perdu contre Grischuk et jouera donc sa qualification dasns 15 jours à... >>


L'empire d'essence

13/11/2019 à 17h41 - Run : La F1 depense 256551 tonnes de Co2 par an. Ce qui se decompose ainsi :Transport (voitures, pieces,... >>


Lost horizons

13/11/2019 à 15h36 - Le Meilleur est le Pires : J'y suis allé deux semaines en avril dernier (en plein pendant Pâques, finalement je n'ai pas vu... >>


Qui veut gagner des quignons ?

13/11/2019 à 15h34 - 2Bal 2Nainggolan : L'amour Durixaujourd'hui à 12h22Et le plus fort, c'est que c'est un pénalty CONTRE Lyon; ça... >>


CdF Omnisport

13/11/2019 à 15h34 - Hydresec : Milan de solitudeaujourd'hui à 14h17La meilleure histoire de triche s'est faite sur une épreuve... >>


Bréviaire

13/11/2019 à 15h20 - De Gaulle Volant : Zazou"Camel Meriem : "Je ne me suis pas dit 'je vais remplacer Zidane'" (ultimodiez.fr) >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Mitch

13/04/2018 à 21h22

*regarde à gauche*
*regarde à droite*

Bon, vu que ça se calme deux secondes ici, j'en profite.
Je partage rarement un article ou un lien sur ce fil, mais je vais faire une exception pour ce papier remarquable de Philip Klay, paru ou à paraître dans l'édition de mai de The Atlantic et déjà libre d'accès sur les interwebs.

Philip Klay est un ancien officier des Marines qui s'est fait remarquer à juste titre pour son remarquable bouquin sur l'expérience de "guerre sans fin" en Irak et en Afghanistan, "Fin de Mission" en français ("Redeployment" en anglais).
Ici, l'article est du style format long assez tradi chez The Atlantic (et très souvent d'un niveau ébouriffant) et parle des effets de ces fameuses guerres sans fin sur les forces armées et leur rapport à la société et au pouvoir politique.
Et si vous vous intéressez un tout petit peu aux questions de défense, et que vous parlez anglais un peu aussi, c'est à lire absolument.

Parce que tout y est: la construction sociale d'une armée, les tensions internes et comment elles diffèrent des grilles de lecture que l'on peut avoir dans le monde civil, les tragédies ordinaires des guerres qui n'en finissent plus de ne pas être assumées, le déchirement invisible d'un tissu social sur ces sujets, maquillé en soutien béat mais indifférent aux "troupes" et cachant mal l'absence d'un débat de fond sur ces questions, la responsabilité écrasante des décideurs politiques, absolument tout est décrit dans cet article. C'est passionnant, finement écrit, et surtout, je peux me ranger sans l'ombre d'une hésitation derrière presque chaque mot. Le mec sait de quoi il cause.

On y parle des Etats-Unis, mais à peu de choses près, on pourrait y parler de la France dans les mêmes termes. Je n'ai pas la prétention d'avoir des réponses aux questions que pose l'article - et je n'ai pas à les avoir, parce que mon boulot fait que, d'ailleurs - mais il ne faut pas pour autant s'interdire d'y réfléchir. Parce que c'est aussi en votre nom de citoyen que ces décisions sont prises, ces combats menés, ces hommes envoyés risquer leur peau - que vous soyez d'accord ou non.

Le lien est ici: https://theatln.tc/2IQUxGt

Post-scriptum des réserves d'usage: cela ne préjuge en rien de mon avis sur la question de l'opportunité de frappes en Syrie, opinion dont vous vous foutiez probablement d'ailleurs et que je ne partagerai pas ici.
Si je suis probablement mieux renseigné sur ces sujets qu'une bonne partie d'entre vous, je le suis aussi beaucoup moins bien - et c'est heureux - que ceux qui prendront la décision, ou les conseillers d'iceux. Donc je me tais, et vous souhaite un bon weekend. Le printemps arrive.

O Gordinho

13/04/2018 à 21h27

Le printemps est déjà là depuis 3 semaines.
T'es vachement mal renseigné ouais!

Tricky

13/04/2018 à 21h50

(Merci Mitch. On ne pourrait pas faire un fil 'Mitch' ?)

Mitch

13/04/2018 à 21h51

On s’y ennuierait sans doute ferme.

Redalert

13/04/2018 à 22h38

Comme quoi c'est possible d'être très compétent, bien informé sur des questions difficiles sans être condescendant et/ou agressif.

Peut-être que ces penchants courants ici cachent (ou tentent de cacher) parfois un manque de compétence et/ou d'information...

Tonton Danijel

13/04/2018 à 22h44

Tiens, pendant ce temps-là, nos voisins britanniques ne font rien comme nous, les universités sont majoritairement bloquées... par les profs: https://tinyurl.com/y8fbdsrt

Edji

13/04/2018 à 23h26

Tricky
aujourd'hui à 20h02
----
Ma condescendance n'a d'égale que l'incroyable dédain dont tu as fait preuve hier quant aux diverses dégradations dont ont fait preuve les initiateurs de différents mouvements contestataires dans les facs, et à propos de laquelle je sollicitais ta réaction.
Ta réponse fut claire : je m'en cague, et même, ce sont des actes plus que nécessaires voire vertueux face à ce qui se trame.
Ton message sera allé droit au coeur de mon doyen qui a passé ses dix derniers jours à échanger mails et SMS de tous les côtés pour faire en sorte que les étudiants dont il a la charge (car, oui, lui, il a le service public chevillé au corps) puissent tant bien que mal suivre leurs cours et passer leurs examens.
De même qu'à ceux de tous mes collègues qui constatent, effarés, les tags, vols, casses (et pensent à l'impact de ces délires nihilistes sur les finances de leur établissement) qui affectent leurs locaux depuis l'occupation de notre fac par nos nouveaux héros anti-fascistes (lesquels ne lésinent pas eux-mêmes sur le caractère fascisant de leurs actions, mais passons).
Car, de fait, ma conception "extrêmement curieuse de la démocratie et de la République" repose sur quelques principes que tu ignores avec superbe (en faisant sourire au passage tous ceux qui ont déjà assisté à une AG étudiante et auront pu apprécier son souci particulièrement élevé de la démocratie).
L'un, par exemple, veut que les textes qui s'appliquent à la collectivité sont passés au Parlement, dont les membres sont élus au terme d'élections respectant le pluralisme d'expression, et non décrétés par une AG de Tolbiac animés par quatre gus masqués et un clébard.
Un autre (si futile, on ne parle guère que d'un principe à valeur constitutionnelle) veut que la liberté d'aller et venir dans l'espace public s'applique à des étudiants qui entendent pouvoir non seulement circuler en des lieux mais encore (horreur) étudier, sans que ce choix ne leur soit imposé par quiconque.
Un dernier suppose que la liberté de contester des mesures prises ou projetées par les corps démocratiquement élus peut parfaitement s'exprimer par la voie de manifestations, pourvu que celles-ci n'entravent pas la liberté de ceux qui pensent autrement.
J'avoue être surpris de devoir rappeler ces quelques évidences qui ne me paraissent pas excessivement "curieuses".
Quant au fond, j'avoue que tes divers posts sur la question, je n'ai guère compris les alternatives que tu proposais pour répondre à une demande excédentaire dans certaines filières (soit ce qui est à peu près le seul changement concret apporté par Parcours Sup), et ai surtout retenu ton indignation face à la nécessité d'écrire une lettre de motivation à 18 ans (waouh, quelle torture, en effet).
De mon côté, j'assume sans problèmes le caractère "risible" (ben voyons, rien que ça) de ma position (et de la loi en cause) consistant à considérer que dans la situation sus évoquée (i.e. les filières en tension), un critère de sélection fondé sur le mérite plutôt que sur le tirage au sort est à mon sens plutôt louable.

Manx Martin

13/04/2018 à 23h38

"Quant au fond, j'avoue que tes divers posts sur la question, je n'ai guère compris les alternatives que tu proposais pour répondre à une demande excédentaire dans certaines filières"
----------------

Hmmmmm voyons... Financer décemment les universités ? Embaucher des profs ? ou des personnels administratifs pour que les profs puissent mieux faire leur travail ?

Ah non merde c'est vrai, y a pas d'argent magique, zut alors.

Tricky

14/04/2018 à 00h10

Edji
aujourd'hui à 23h26
---------------
Juste trois choses, parce que ça ne vaut pas tout cet énervement :

1. Que tu penses que je sois un idiot fini est une chose (et je comprends mieux d'où ça vient), que tu affirmes que ça vienne du fait que je vive en Californie était juste légèrement insultant, oui.

2. Sérieusement, justifier tout ça par le tirage au sort, vu ce que ça a concerné comme élèves... (sans compter que on pourrait arguer à bon droit que le tirage au sort n'est pas plus injuste que d'autres modes de sélection, mais bon, jeune vais pas recommencer une discussion qu'on a eue y a deux jours sur la mesure du mérite).

En revanche, si tu ne vois pas ce que ton 'la nécessité d'écrire une lettre de motivation à 18 ans (waouh, quelle torture, en effet).' comporte de méprisant, je suggère qu'effectivement nous en restions là.

Tu as gagné, Edji, j'arrête, et j'espère juste que ça permettra à ton Doyen de mieux se concentrer sur l'envoi de SMS et de mails dont l'intensité, j'espère, ira en décroissant.

Un dernier truc pour finir : le budget des Universités, c'est peu ou prou le CICE. Je maintiens : la complainte sur la destruction d'un serveur par les manifestants (laquelle, contrairement à d'autres dégradations complètement stupides, à un sens précis) est, oui, risible.

Easy Sider

14/04/2018 à 03h59

Edji,

Par curiosité, je me demandais de quel type de prof tu parles quand tu parles de tes collègues de la fac?

Personnellement, j'ai fréquenté deux universités différentes pendant mes études, assisté à des cours de droit et de sciences politiques, et il y avait deux types d'enseignants, qui n'avaient pour ainsi dire rien à voir entre eux.

Les premiers, installés et titrés (Professeurs des Universités, "vieux" maitres de conférences), installés, n'ayant plus rien à gagner ni à perdre, étaient ceux qui faisaient les cours en amphi en lisant la plupart du temps leur propre bouquin, et nous expliquaient assez doctement tout ce que nos mouvments faisaient subir à l'université et à nos diplômes.

Les deuxièmes, avec des statuts beaucoup plus précaires (doctorants, post doctorants, tous nouveaux maitres de conférences récemment sorti d'une grande précarité), étaient ceux qui nous enseignaient les matières en profondeur lors des TD. Bizarrement, ils comprenaient beaucoup plus facilement les mouvements étudiants et tenaient très souvent des positions inverses de celles des profs installés (qui étaient d'ailleurs souvent leurs maitres de thèse).

Ce n'est sûrement pas un exemple ayant valeur d'exhaustivité, mais j'en discutais avec des potes de fac (on est tous des "vétérans" du CPE, LRU, Décret sur les enseignants -chercheurs de 2009, LMD pour certains), dont certains sont devenus enseignants-chercheurs en université, et on en venait tous au même constat: vouloir présenter les choses de façon tranchée sur un conflit universitaire ne peut résulter que d'un point de vue très personnel car il y a une telle diversité de situations au sein de cette institution qu'il y a autant de voix que d'acteurs.

Est ce que c'est toujours la même chose, ou tous les profs des universités françaises sont sur ta ligne?

 

Easy Sider

14/04/2018 à 04h07

J'ajoute qu'il y avait évidemment un ou deux contre-exemples pour chaque catégorie de prof. Mais ils restaient des exceptions.