Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Un peu exagéré. https://t.co/acfGIy8nkV

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)

Des passes partout

"Paul Pogba, l'homme clé." (franceinfo.fr)

La BD Deschamps

“Umtiti : ‘On est dans notre bulle.” (lequipe.fr)

Faust de main

"Thierry Henry, le pacte avec les Diables." (lemonde.fr)

Route du rhum

"Balotelli se prépare en solitaire." (lephoceen.fr)

Cissé s'est trompé

"Aliou Cissé après l'élimination du Sénégal : 'Il faut passer un cap'." (lequipe.fr)

Le forum

Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 00h38 - Kurby Bocanda Barcelona : C'est encore bien tôt pour tirer des bilans définitifs de cette période mais Djoko seul... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h38 - LYon Indomptable : Sidney.Bon sang, ce correcteur... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h30 - Flo Riant Sans Son : Pétard je prends la route serein sur le fait qu'on va faire des sacs à mains avec les Nimois, et... >>


La L1, saison 2018/2019

aujourd'hui à 00h21 - Madar Kvador : Il n'aura fallu attendre que 2 journées pour voir toutes les équipes avoir marqué au moins une... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 00h07 - roujul : Bravo. Victoire méritée. >>


Paris est magique

19/08/2018 à 23h48 - suppdebastille : Et sinon Cavani en est où? J'ai l'impression que tout le monde l'a oublié.On avait essayé... >>


Geste technique

19/08/2018 à 23h40 - PiMP my Vahid : Fait fureur depuis quelques jours dans la jeunesse snapchatteuse et au-delà le Dele Alli... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

19/08/2018 à 23h24 - et alors : L'Inter a déjà trouvé le moyen de se faire décrocher par les autres gros, en perdant à... >>


Go Mouest !

19/08/2018 à 23h05 - et alors : Au final, on fait mieux que l'OM contre Nîmes. Je pense aussi qu'il faut relativiser ces deux... >>


L'empire d'essence

19/08/2018 à 23h01 - Schpatz : Vue en partie de la caméra embarquée d'une des voitures... >>


LA GAZETTE : les observations

19/08/2018 à 22h59 - poiuyt : Avant le match Nimes-Maresille, les ultras marseillais affichent une banderole en soutien aux... >>


En rouge et noir !

19/08/2018 à 22h59 - TVBreizh : Bon eh bien après la défaite inaugurale contre un bon Lille et nantis d'un côté gauche... >>


Manette football club

19/08/2018 à 22h54 - Dino Dini : A boy and his blob-----Un jeu certe extrêmement malin mais dont une grande partie de la... >>


CDF sound system

19/08/2018 à 22h42 - Hydresec : Pascal Amateuraujourd'hui à 11h32Les amateurs de Parquet Courts connaissent bien évidemment les... >>


Scapulaire conditionné

19/08/2018 à 21h36 - Yul rit cramé : Mev, il manquait Pablo, qui est censé être le patron de notre défense, remplacé par Lewczuk à... >>


En Vert et contre tout

19/08/2018 à 21h13 - 12 mai 76 : Un peu déçu pour notre ananas et de la tournure du match qui ne permet pas de jouer offensif... >>


Etoiles et toiles

19/08/2018 à 21h00 - Coach Potato : Osez le Fellinisme! >>


Sport et santé

19/08/2018 à 20h30 - AKK, rends tes sets : Ça augmente le niveau du joueur aussi ? Ça ne me ferait pas de mal... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Jean Luc Etourdi

13/11/2017 à 18h36

Ben c'est surtout, plus basiquement, que j'ai été de l'autre côté du bureau. On ne peut pas faire abstraction du fait que l'un des deux camps (je parle pas de notre débat spécifique mais du regard d'ensemble sur les questions syndicales), celui auquel on attribue le monopole de la compétence et de l'objectivité, est celui qui est incarne/sert le pouvoir dans l'entreprise. Si l'on poursuit cette logique, autant arrêter tout débat politique puisqu'un citoyen lambda est par essence moins formé qu'un énarque bossant en cabinet ministériel.

Tricky

13/11/2017 à 18h56

(Classico, je pense que la discussion de fond sur ce que tu dis, pas que sur les RH, pourrait donner un joli truc ici assez passionnant)

Sur cette histoire du député LREM (pas sur les CSE) : sans rien enlever à ta vision d'ensemble, JLE, ce que dit khwezi n'est pas déconnant. Et, du coup, ça dépend quand même pas mal de la nature même de ton activité.
(et tes exemples, JLE, font parfaitement sens).

Ce que dit machin, tout de même, c'est que c'est le problème avec le cancer (et pas que, j'imagine), et ce n'est pas incompatible avec les problématiques d'un meilleur accès aux soins des malades, la fin des inégalités géographiques dans ce domaine, ou la situation dramatique du personnel hospitalier, c'est que ça change ton rapport au travail. A la fois chez toi et chez la manière dont tu imagines que les autres (tes employeurs présents ou potentiels en l'espèce) vont réagir.

A la fois parce que tu es très affaibli physiquement, que le travail, comme forme d'activité sociale (et j'entends bien la différence entre les types de jobs), est aussi quelque chose qui peut te permettre de sortir (épisodiquement et superficiellement certes, mais c'est toujours ça de pris à ce moment-là) de l'obsession du réveil à l'endormissement de cette chose qui te dévore et que tu vis avec la crainte que personne ne va plus jamais vouloir employer quelqu'un comme toi.

Evidemment, ça ne vaut pas pour tout le monde, mais ce que ressent machin peut aussi s'entendre.


khwezi

13/11/2017 à 19h13

Classico
aujourd'hui à 18h25
---------

Je suis entièrement d'accord Classico (pour une fois ?!!! incroyable !). C'est pour ça quelque part que je suis un peu gêné de mes réponses parce que le ressenti ou les craintes de JLE sont en un sens totalement valable (SNCF, Orange, EDF, La poste, le BTP, les entreprises de retraitement, recyclage, desamiantage etc).

Le truc c'est que la formulation de ces craintes est reprise en écho par les organisations syndicales qui hurlent pour le principe au meurtre de salarié, à la victoire toute puissante des zombies patrons etc. Le nombre de connerie ahurissante que j'ai pu lire sur le sujet (genre les calculs au doigt mouillé pour démontrer l'assechement des moyens alors qu'aucune ordonnance, aucun décret n'a été publié, le tout en s'appuyant sur des données qui n'ont aucun sens ("imaginons une entreprise de 1500 salariés ou le salaire moyen serait de 2500 €, le financement du CSE à 0.2µ de la masse salariale donnerait des moyens de 90 000 € seulement" - il faut compter entre 10 000 et 20 000 pour une prestation Syndex ou Technologia, lu sur L'Humanité.fr qui omet le point de détail qu'au delà de 300 salariés un organe du CSE dédié à la santé sécurité est obligatoire avec des moyens identiques à ceux du CHSCT et toujours une obligation de financement de l'employeur - bien que réduite de 100 % a 80% du total de l'expertise commandité.

Encore une fois, y'a rien de rose ni de parfait, mais pour ma part, au bout de 80 ans de dialogue sociale à coup de barre de fer, chantages, blocages et mauvais coups de part et d'autre, je trouve pas déconnant de filer d'avantage de levier à celui à qui incombe la responsabilité de la

khwezi

13/11/2017 à 19h15

zut.... parti trop tôt.

Bon, tout ça pour dire que ouais, Jean Luc à bien raison d'avoir des craintes, mais pour autant faut pas laisser passer toutes les salades qu'on lit sur l'égorgement à vif du droit social et des pouvoirs des salariés. Ce genre de messages me semble surtout relayés par ceux dont la crédibilité pati de 20 ans de n'importe nawak.

khwezi

13/11/2017 à 19h22

(précision: les "10 000 euros / 20 000 euros" correspondent à la part imputable à un CSE sur le total du prix de l'expertise, soit 20% du total)

autre précision: ole business CGT FO SUD CFDT et leurs liens avec Syndex, Technologia, Secafi, Apex et autres avait été épinglé par Médiapart.

Sans nier leur pertinence analytique et scientifique dans la plupart des cas, il faut quand même ne pas oublier de mentionner la sur-tarification totale de ce type de prestation et l'habitude prise par certains CHSCT d'en commander ad nauseam pour le seul plaisir de consommer le budget et faire chier la direction. Le tout parce que leur cout était intégralement supporté par l'employeur.

Maintenant que les CSE doivent en payer 20% il faudra en effet s'assurer plus qu'avant de leur pertinence avant de signer les chèques.

Jean Luc Etourdi

13/11/2017 à 20h01

Bref, vivement l'an 2000 avec les voitures volantes ainsi que les automates pour accomplir tous les boulots chiants, permettant aux hommes, libérés des contraintes productives, de jouir équitablement des richesses ainsi dégagées...

Tricky

13/11/2017 à 21h40

(je ne voudrais pas détruire ton enthousiasme rafraîchissant, mais enfin, pour l'instant, on galère pas mal à faire que des robots puissent plier une serviette. Donc c'est pas pour tout de suite -en revanche, les taxis volants à LA, c'est pour dans deux ans)

axgtd

13/11/2017 à 23h31

Ce n'est pas que je veuille en faire une habitude, mais je défendrait aussi Césarini, qui me semble semble parler de lutter contre le discrimination envers les malades que de forcer les cancéreux à bosser.

En revanche, je suis surpris d'apprendre (khwezi 14h31) que "lors du diagnostic initiale de maladie de type cancer / leucémie, vous êtes immédiatement mis en arrêt maladie pour une durée minimale couvrant (...) l'inscription en ayant droit ALD".

Je n'ai pas eu le droit à tel traitement de faveur (et ça prend du temps d'être classé en ALD). Et dans mon cas, continuer à bosser m'a effectivement aidé à garder le moral, mais de toutes façons le toubib était pas un forcené de l'arrêt de travail. Fallait mendier trois jours à chaque séance, si c'était à refaire (sans façons) je demanderais plus.

[C'est sympa cette ambiance " les vétérans du crabe", vous trouvez pas ?]

axgtd

13/11/2017 à 23h32

Pour les fautes de frappe aussi j'ai un mot du médecin.

khwezi

14/11/2017 à 00h07

En effet c'est assez magique, Godwinement parlant pour tuer l'ambiance.

Je crois que ça doit s'appeler "l'inégalité de la qualité des parcours de soins" ou un truc dans ce gout là (mon gars, moi j'ai eu droit au traitement trois étoile avec prise en charge dans un pôle de pointe, participation à une étude épidémiologique européenne, proposition d’expérimentations immuno-thérapeutique ("non merci, sincèrement, j'ai pas faim") et ALD parce que hein quand même, et dans cette histoire, j'ai bien eu à faire un peu de papiers certes, mais tout cela très aimablement guidé (souvent même imprimé, documents fournis en plis triés) avec des médecins obligés d'insister auprès de leurs secrétaires pour qu'on me fasse une petite place. Ce qui n'arrive vraisemblablement pas à tout le monde, je le conçois.

Mais c'est un autre débat - et j'en profite pour remercier tous les professionnels de santé que j'ai croisé au long de ma vie d. Pfiou. Fallait le dire tiens.

 

khwezi

14/11/2017 à 00h07

(moi j'ai un mot de Tim Cook qui dit que c'est de la faute de Steve Jobs)