Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h30 - Lucho Gonzealaise : C'est vrai, moi de même. Mais ce n'était qu'un des tous derniers maillons de la chaîne d'un... >>


Manette football club

aujourd'hui à 01h45 - magnus : En regardant 2 minutes, dans les 3 Souls la stat en anglais c'est "Attunement", traduite en VF par... >>


Tout en haut du Nou Camp

aujourd'hui à 01h12 - leo : suppdebastilleaujourd'hui à 00h18---Ça n'a rien de tiré par les cheveux, il y a des champions en... >>


Gerland à la détente

17/04/2021 à 23h53 - Lucho Gonzealaise : impoli goneaujourd'hui à 22h21Il est même assez impressionnant, son niveau en français, je... >>


Foot et politique

17/04/2021 à 23h24 - Tricky : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 20h35L’élément que je redoute le plus c’est le fait que... >>


Oh mon maillot

17/04/2021 à 23h20 - Run : Tu pourrais bosser pour eux, a justifier n'importe quoi... >>


Au tour du ballon ovale

17/04/2021 à 23h10 - Mevatlav Ekraspeck : Magique.. J'ouvre mon bec à 33-6 pour les rochelais, je loue leur solidité, et ça finit en 38-23... >>


Alpins perdus

17/04/2021 à 22h36 - Tonton Danijel : Déterrons ce fil pour faire un petit point:- Pas mal de points gâchés dernièrement à la... >>


Marinette et ses copines

17/04/2021 à 22h36 - CHR$ : Journée tronquée aujourd'hui puisque deux matchs de la 19e journée de D1 ont été remis à plus... >>


En rouge et noir !

17/04/2021 à 22h35 - Cris CoOL : Avec un coach comme Pep Genesio, je penche sans hésiter pour la seconde solution (et j'avoue que... >>


MLS, c'est l'Amérique

17/04/2021 à 22h14 - Run : Reprise de la MLS. Canadian Classic, Florida Edition.Méga honte pour le TFC qui s'est fait... >>


Paris est magique

17/04/2021 à 21h52 - gurney : Classicoaujourd'hui à 15h28Il manque le retour contre Manchester ou il avait été fabuleux ! >>


Fussball chez nos cousins germains

17/04/2021 à 21h39 - magnus : Diable! >>


Le fil dont vous êtes le héros

17/04/2021 à 21h21 - Le Meilleur est le Pires : Ca devient à la mode ce quart d'heure de battement, on se croirait au foot.(Mais ça m'a permis de... >>


Futebol lusitano

17/04/2021 à 20h55 - Pascal Amateur : Ah, ah, mignon. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

17/04/2021 à 20h21 - De Gaulle Volant : Qui qu’a l’seum >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

17/04/2021 à 20h13 - L'amour Durix : (Hi, hi !) >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

17/04/2021 à 19h32 - Milan de solitude : Rappel : la forme veut qu'un haïku français s'organise en trois vers de cinq, sept et cinq... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Tricky

07/03/2021 à 12h27

(Bon, Cush dit très bien les choses)

Edji

07/03/2021 à 12h32

Cush
aujourd'hui à 12h21
—-
Merci de la réponse détaillée, et actons notre incompréhension mutuelle, donc.
Perso, je me garde en général d’intervenir dans ce débat, parce que son hysterisation m’exaspère pareillement (sehwag a très bien dit les choses à ce propos).
Ce qui m’a fait ici réagir, c’est de tenir pour quantité négligeable des violences verbales de ce type, qui participent grandement de l’essor de ce phénomène.
Tu peux considérer que tout cela est banal et sans grande importance, de même que Tricky considérait il y a quelque temps que bloquer durablement une fac et la foutre en l’air était une forme d’expression politique légitime, mais on a le droit de ne pas être d’accord sur ce point (spécialement quand on vit la chose personnellement).

Westham

07/03/2021 à 12h53

Cush

Ce que je pointe, c'est le commentaire pavlovien qui est fait de chacune de ces anecdotes dans l'opinion publique et ici, et la proportion que ça prend jusqu'à déteindre sur la décision politique. "Ahlala les jeunes d’aujourd’hui, et dire qu’ils auront des responsabilités un jour!", "l'islam n'est pas entré dans la modernité et n'est pas compatible avec la laïcité", "nous vivons dans une société décadente, c'est la faute des réseaux sociaux", "le gauchisme systémique est établi dans l'université et corrompt la jeunesse"... Je m'étonne qu'on n'ait pas encore entendu parler de cinquième colonne.

---
Alors ok t'as le droit de caricaturer les gens qui sont pas de ton avis ici ou ailleurs mais en arriver à de pareilles extrémités je vois pas trop en quoi ça va faire avancer la discussion.

lemon

07/03/2021 à 12h55

@Cush

Là dessus "Si, et je ne suis pas sûr que les attaques répétées contre les sciences sociales, y compris ici donc (tristesse), qui constituent pourtant le meilleur moyen de comprendre les tocs de notre époque, soient la réaction appropriée pour trouver des réponses à ces nouvelles formes de radicalité."

et @Tricky
Là dessus "ça serait pas mal de regarder d’un peu près des gens qui travaillent professionnellement sur le sujet. Et par professionnellement, je n’entends pas signer des articles dans Atlantico ou participer à l’Observatoire du décolonialisme"

***

Pourriez-vous, pour éviter de tourner en rond sur ces discussions, nous pointer vers celles et ceux que vous trouvez dignes d'intérêt ?

Parce que "les attaques sur les sciences sociales", en ce moment, ça vient de sociologues (Taguieff, Heinich, Beaud, Noiriel & co). Et je ne sais pas trop ce que représente "L'observatoire du décolonialisme", mais à la vue de la liste des signataires (http://decolonialisme.fr/?page_id=7), j'ai googlé 5 noms au hasard, ça m'a tout l'air de tous être des universitaires en sciences sociales.

Alors qui sont donc ces gens "qui travaillent professionnellement sur le sujet" et qu'il serait sage d'écouter ? Liogier ? Blanchard ? Fassin ? Wieviorka ?

Aulas tique

07/03/2021 à 13h07

Classico
aujourd'hui à 07h53

"Islamophobie" est une énorme bêtise conceptuelle, pour la simple raison que la notion installe d'emblée, a priori, une confusion insurmontable entre deux attitudes qui n'ont aucun rapport : l'hostilité à l'islam fondée sur la raison critique (qui prolonge toute notre tradition politique moderne, qui depuis les Lumières s'est construite sur une hostilite critique à l'égard du christianisme), et l'hostilité au musulman fondée sur la haine de l'altérité en général ou sur le racisme anti-arabe en particulier.
----------------------------
Du coup, je me demandais, avec un peu de naïveté puis pur esprit rigolard : le fait de vouloir imposer le concept d’islamophobie pour empêcher la critique de leur religion, ça participe d’un Grand Remplacement idéologique ou bien?

Classico

07/03/2021 à 15h08

Juste pour préciser, mais certains l'avaient bien compris, je n'ai écrit nulle part "l'islamophobie n'existe pas". C'est un poil plus compliqué que ça. Il existe sans doute une détestation des musulmans qui est une forme de xénophobie et qu'il ne serait pas absurde de nommer "islamophobie" si cela ne générait pas un grave problème. "Islamophobie" introduit en effet une confusion fondamentale entre critique de la religion et xénophobie, et cette malfaçon est loin d'être un détail puisqu'elle se constate partout où ce concept est employé. Cette confusion est parfois volontairement produite (lorsque le CCIF jette de l'islamophobie partout par exemple), parfois seulement subie par celui qui emploie innocemment la notion, du simple fait qu'un concept mal construit génère autant d'obscurité que de clarté.

L'histoire de science po Grenoble est emblématique de cette malfaçon du concept. Si on entend dans "islamophobie" l'hostilité à l'islam (c'est le cas du prof dans notre situation), il est intellectuellement insupportable de le voir jouxter "racisme" et "antisémitisme", parce que l'hostilité à l'islam en tant que telle est parfaitement légitime et n'a pas à être psychiatrisée ou moralisée, et encore moins mise au niveau du racisme et de l'antisémitisme. Si on entend dans "islamophobie" la détestation et la discrimination des musulmans sur une base xénophobe, le rapprochement peut fonctionner. Le problème cest qu'on entend constamment les deux dans le concept, qu'il est impossible de ne pas entendre les deux. Certains ont dit qu'il suffirait de le cadrer, mais quel que soit son éventuel cadrage périphérique, 1) il a une force de signification propre et 2) il est de toute façon martelé par trop de personnes intéressées par sa puissance de confusion.

Il ne faut pas faire un immense effort d'imagination pour se représenter que, plus on laissera circuler ce concept sans opposition, plus la simple possibilité de critiquer l'islam sera entachée d'un soupçon immédiat de racisme, c'est-à-dire d'ignominie morale. C'est normal, c'est fait pour.

@cush, je ne comprends pas comment tu peux caricaturer à ce point les discussions qui ont eu lieu ici. Je suis désolé que liquido ne daigne plus répondre (sincèrement), mais ça me paraît relever d'une sensibilité excessive. Car enfin si les posts de lemon ou les miens, par exemple, qui ne voteront jamais à droite de leur vie et qui essaient d'argumenter au maximum, sont trop réacs et trop minables pour qu'on prenne la peine de se salir avec eux, j'aimerais bien savoir ce que vous allez faire des 48% d'électeurs du FN que donne un dernier sondage de second tour Macron/Le Pen (ok, un sondage à un an des présidentielles, tout ça, mais y a comme une dynamique là). Tu sais, ceux qui hurlent "rentrez chez vous" pendant les meetings de la poissonnière.

Joey Tribbiani

07/03/2021 à 15h22

Cush
aujourd'hui à 12h21
Edji
aujourd'hui à 11h08
"Certes, et ?
Ce qui était déjà choquant dans les années 70 ne l’est pas moins aujourd’hui, si ?"
---
Ce qui était choquant autrefois ne l'est pas moins aujourd'hui. Le problème que je pointe, ce n'est pas l'existence d'une forme de radicalité et sa traduction éventuelle dans un certain climat de tension sur les campus, dont il faudrait essayer d'évaluer un peu précisément le degré au lieu de relayer des anecdotes pour se faire peur.
————-
Évaluer le glissement, la dérive, appelons cela comme on veut, ça vient d’être fait sur la population des lycéens, donc futurs étudiants du secondaire.

https://www.marianne.net/societe/laicite-et-religions/sondage-ifop-chez-les-jeunes-une-laicite-a-lamericaine-de-plus-en-plus-populaire

Intolérance croissante face au droit au blasphème
Compréhension face à certains actes de terrorisme
Critique du droit à la caricature
Critique de la laïcité

Et une religion en particulier paraît en pointe sur ces tendances

Mais sinon, tu as raison, tout va bien et il s’agit juste de 2 ou 3 excités qui hystérisent le débat.

Moi, ce qui m’inquiète c’est que ce soit des « éducateurs » qui puissent minimiser ou cautionner à demi-mots ce type de discours.

Mevatlav Ekraspeck

07/03/2021 à 20h05

https://tinyurl.com/5368rj6c

Quand j'ai lu cette information, plusieurs sentiments...

D'abord un bon vieux réflexe professionnel, celui de se dire que ce n'est qu'une ado, avec les excès et les travers que cela peut prendre chez chacun, et qu'on éduque mal sans savoir pardonner.

Puis ensuite se dire que cette môme a un comportement suffisamment pénible pour se faire virer, une moralité suffisamment discutable pour mentir, une famille suffisamment... non, là, je ne trouve pas de mots, je vais forcément être dans le jugement... Enfin bref elle a un cadre parental qui l'autorise à être loin de tout repère éducatif qui permette une scolarité normale.

Par la bande, on me l'avait décrite comme franchement... dysfonctionnelle, mais je m'étais dit qu'on forçait le trait par aigreur, méchanceté ou revanche.

Et bien non.

Et voilà ma colère qui repart.

Pas besoin de souhaiter du mal à cette môme, elle se prépare une vie compliquée, mais j'avoue ma faiblesse sur le coup, ce mensonge me débecte.

Mort pour ça...

Putain...

Citron Merengue

07/03/2021 à 20h23

Le pire, Mev, c’est que ça change rien au fond parce que quand bien même elle aurait dit la vérité le comportement de son père restait absolument impardonnable. Mais humainement, se dire en plus que ce professeur est mort à cause d’une polémique issue du mensonge d’une élève de 13 ans pour éviter de se faire mal voir de son père c’est d’une tristesse infinie.

Six Bières skient

07/03/2021 à 21h03

On notera d'ailleurs que le père semblait n'avoir qu'un intérêt relatif pour la véracité des faits, convaincu qu'il était de la justesse de sa cause.
J'ai par ailleurs été probablement insuffisamment attentif, mais il ne me semble pas qu'il ait ensuite commis d'autre vidéo dans laquelle il montrerait par exemple un début de commencement de regret de ce que son piètre jugement a engendré.
C'est quand même incroyable qu'un mensonge aussi facilement démontable aboutisse à cela...
Je suis colère aussi

 

Sens de la dérision

07/03/2021 à 21h04

Classico
aujourd'hui à 15h08
----
Ce que je retire de ton message, c'est que le terme d'islamophobie mérite d'être questionné. Et peut-être justement qu'une discussion mêlant "Racisme, antisémitisme et islamophobie" peut permettre ce questionnement à condition d'y participer sereinement.

Easy Sider
aujourd'hui à 11h37

(Et, ayant fréquenté des IEP il n'y a pas si longtemps, ils ne sont qu'en train de devenir ce qu'on a fait de notre espace public: des lieux où celui qui crie le plus fort a raison. Et c'est terrible.)
----
C'est ça qui me désole. On a franchement l'impression que personne ne veut écouter personne, qu'il ne peut y avoir aucune discussion et qu'on brandit l'interdiction à tour de bras : un prof qui veut qu'on interdise un mot dans un intitulé, en retour des élèves qui jettent l'anathème sur ce prof. Ad nauseam.

Citron Merengue
aujourd'hui à 20h23
----
La polémique a juste été une étincelle mais la mèche et la bombe étaient sans doute bien présentes. Ça aurait pu être ailleurs, ça aurait pu être quelqu'un d'autre mais on a quand même l'impression que ça aurait pu arriver n'importe quand.