Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h30 - Lucho Gonzealaise : C'est vrai, moi de même. Mais ce n'était qu'un des tous derniers maillons de la chaîne d'un... >>


Manette football club

aujourd'hui à 01h45 - magnus : En regardant 2 minutes, dans les 3 Souls la stat en anglais c'est "Attunement", traduite en VF par... >>


Tout en haut du Nou Camp

aujourd'hui à 01h12 - leo : suppdebastilleaujourd'hui à 00h18---Ça n'a rien de tiré par les cheveux, il y a des champions en... >>


Gerland à la détente

17/04/2021 à 23h53 - Lucho Gonzealaise : impoli goneaujourd'hui à 22h21Il est même assez impressionnant, son niveau en français, je... >>


Foot et politique

17/04/2021 à 23h24 - Tricky : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 20h35L’élément que je redoute le plus c’est le fait que... >>


Oh mon maillot

17/04/2021 à 23h20 - Run : Tu pourrais bosser pour eux, a justifier n'importe quoi... >>


Au tour du ballon ovale

17/04/2021 à 23h10 - Mevatlav Ekraspeck : Magique.. J'ouvre mon bec à 33-6 pour les rochelais, je loue leur solidité, et ça finit en 38-23... >>


Alpins perdus

17/04/2021 à 22h36 - Tonton Danijel : Déterrons ce fil pour faire un petit point:- Pas mal de points gâchés dernièrement à la... >>


Marinette et ses copines

17/04/2021 à 22h36 - CHR$ : Journée tronquée aujourd'hui puisque deux matchs de la 19e journée de D1 ont été remis à plus... >>


En rouge et noir !

17/04/2021 à 22h35 - Cris CoOL : Avec un coach comme Pep Genesio, je penche sans hésiter pour la seconde solution (et j'avoue que... >>


MLS, c'est l'Amérique

17/04/2021 à 22h14 - Run : Reprise de la MLS. Canadian Classic, Florida Edition.Méga honte pour le TFC qui s'est fait... >>


Paris est magique

17/04/2021 à 21h52 - gurney : Classicoaujourd'hui à 15h28Il manque le retour contre Manchester ou il avait été fabuleux ! >>


Fussball chez nos cousins germains

17/04/2021 à 21h39 - magnus : Diable! >>


Le fil dont vous êtes le héros

17/04/2021 à 21h21 - Le Meilleur est le Pires : Ca devient à la mode ce quart d'heure de battement, on se croirait au foot.(Mais ça m'a permis de... >>


Futebol lusitano

17/04/2021 à 20h55 - Pascal Amateur : Ah, ah, mignon. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

17/04/2021 à 20h21 - De Gaulle Volant : Qui qu’a l’seum >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

17/04/2021 à 20h13 - L'amour Durix : (Hi, hi !) >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

17/04/2021 à 19h32 - Milan de solitude : Rappel : la forme veut qu'un haïku français s'organise en trois vers de cinq, sept et cinq... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Classico

06/03/2021 à 19h22

Tricky
aujourd'hui à 18h56
(J’ignore vraiment pourquoi je continue)

‘Discuter de façon rationnelle’

Klaus : l’islamophobie ne devrait pas figurer dans ce groupe dont je n’ai habituellement strictement rien à foutre, d’abord parce qu’on peut pas comparer avec l’antisémitisme et ensuite parce que ça n’existe pas, c’est un cache sexe utilisé par les extrémistes. Je le sais, je suis prof d’allemand.

Claire : ben à l’université, dans le champ qui est le mien, c’est un concept qui existe et qui décrit des phénomènes précis donc c’est un peu compliqué de le balayer comme ça, c’est pas le forum des CdF ici.

Klaus : Je refuse catégoriquement d’entendre ça. Si vous continuez à en parler, je quitte le groupe.

Klaus : non mais en fait je pars pas, vous me virez ça, en plus Vince est d’accord avec moi. C’est entendu, j’aime pas l’islam, mais rien de perso contre les islamos, hein. Et j’appelle Marianne parce que ça suffit vos conneries.
----------

Incroyable. Arrêtons-là en effet.

Joey Tribbiani

06/03/2021 à 20h04

C’est quoi la maladie quand on voit des islamophobes partout ?

Parce que juste après le vaccin contre le Covid, il faudrait trouver rapidement un traitement là dessus aussi.

Joey Tribbiani

06/03/2021 à 20h15

(Dans le doute je vais appeler l’INPI pour déposer les droits sur « plenelose »)

Utaka Souley

06/03/2021 à 21h45

J'avais 10 pages de retard, je ne suis pas déçu du contenu !

Tricky, je suis étonné que tu soutiennes cette position-là. On ne se connait pas, je soupçonne donc qu'il me manque des clés pour te comprendre.

L'argument "c'est ma discipline, c'est donc moi qui ai raison", ça s'appelle un argument d'autorité, et en terme de portée scientifique, ça vaut un bon zéro. Qu'une prof d'IEP puisse en faire usage ne me semble pas porteur de très bons augures pour le devenir de notre beau pays.

Que des syndicalistes étudiants de l'UNEF puissent débiter ce type de conneries en revanche, ça m'étonne moins. Mais ces gens, incapables d'accepter la contradiction, l'argumentation et le raisonnement, vont, pour certains d'entre eux accéder à des fonctions importantes, personnel politique, presse, haute administration. J'en tremble. TINA, comme ils disent.

Big Rach

06/03/2021 à 23h13

Ce que certains n’ont pas encore compris, c’est que le concept d’islamophobie n’existe que pour dédouaner les agissements des islamistes radicaux, et que si ce mot est utilisé ça ne peut être que pour faire avancer la cause islamiste (d’ailleurs si on dit « Islamophobie » trois fois devant un miroir, y’a Rokhaya Diallo qui apparaît).

Ce professeur d’allemand sait bien où se trouve la vérité, et il est bien normal qu’il refuse catégoriquement que ce terme soit utilisé, pas question de tomber dans le piège des islamogauchistes qui veulent détruire la République.

Un conseil donc à ceux qui voudraient sincèrement évoquer les « discriminations liés à l'appartenance, réelle ou fantasmée, à la religion musulmane » (si tant est qu’une telle intention puisse être sincère, on laissera les experts en juger): trouvez vous un autre mot, parce que celui là a été préempté, et si vous vous acharnez à l’utiliser ne vous étonnez pas qu’on vous assimile à des terroristes, c’est tout ce que vous méritez.

M le Mendy

07/03/2021 à 00h22

Big Rach
06/03/2021 à 23h13

"l'islamophobie est un concept récent qui repose sur une ambiguïté dans la mesure où il se présente comme le symétrique de l’antisémitisme. Alors que la lutte contre l'antisémitisme criminalise ceux qui s'attaquent aux juifs sans empêcher pour autant la libre critique des textes sacrés, le combat contre l'islamophobie fait de toute réflexion critique sur l'islam un interdit absolu. L'ambiguïté entretenue par le CCIF et certaines associations antiracistes qui tendent à confondre antisémitisme et islamophobe est donc une imposture. La lutte contre l'islamophobie consiste à faire encore que la vision la plus rigoriste de l'islam ne puisse plus être mise à distance, y compris par les musulmans eux-mêmes, lesquels, le cas échéant, se font traiter d'apostat" (G. Kepel)

Tricky

07/03/2021 à 01h17

Utaka Souley
06/03/2021 à 21h45
L'argument "c'est ma discipline, c'est donc moi qui ai raison", ça s'appelle un argument d'autorité, et en terme de portée scientifique, ça vaut un bon zéro.
—————-
Ce n’est pas tout à fait l’argument, tout de même. En tous les cas, pas le sien.
L’argument, C’est ‘vous dites que la notion n’a pas lieu d’être employée parce que l’islamophobie, ça n’existe tout simplement pas. Moi qui ait bossé sur le sujet, je crois pouvoir dire que c’est une notion, dans le champ universitaire, qui décrit assez précisément un certain nombre de pratiques, donc c’est un peu expéditif de la balayer d’un revers de main en niant la possibilité même a priori de son existence’.

Classico

07/03/2021 à 07h53

Tricky

aujourd'hui à 01h17

Utaka Souley
06/03/2021 à 21h45
L'argument "c'est ma discipline, c'est donc moi qui ai raison", ça s'appelle un argument d'autorité, et en terme de portée scientifique, ça vaut un bon zéro.
—————-
Ce n’est pas tout à fait l’argument, tout de même. En tous les cas, pas le sien.
L’argument, C’est ‘vous dites que la notion n’a pas lieu d’être employée parce que l’islamophobie, ça n’existe tout simplement pas. Moi qui ait bossé sur le sujet, je crois pouvoir dire que c’est une notion, dans le champ universitaire, qui décrit assez précisément un certain nombre de pratiques, donc c’est un peu expéditif de la balayer d’un revers de main en niant la possibilité même a priori de son existence’.

--------

Les théologiens ont bossé pendant des siècles sur des questions aussi épineuses que la Trinité (comment être un et trois simultanément) ou les modes d'expression du Créateur ; ils étaient certains que ces notions étaient des objets légitimes de la "recherche" universitaire, et ils n'étaient pas plus bêtes que nous. Que certaines révolutions épistémologiques aient eu lieu entre temps, c'est entendu, mais il serait très naïf de croire que toutes les disciplines seraient désormais baignées dans la pleine lumière de la raison scientifique, pour la seule raison qu'elles épousent toutes extérieurement une allure scientifique.

"Islamophobie" est une enorme bêtise conceptuelle, pour la simple raison que la notion installe d'emblée, a priori, une confusion insurmontable entre deux attitudes qui n'ont aucun rapport : l'hostilité à l'islam fondée sur la raison critique (qui prolonge toute notre tradition politique moderne, qui depuis les Lumières s'est construite sur une hostilite critique à l'égard du christianisme), et l'hostilité au musulman fondée sur la haine de l'altérité en général ou sur le racisme anti-arabe en particulier.

Évidemment ces deux hostilités, l'une reposant sur une reflexion critique, l'autre sur des affects toxiques conduisant à des comportements discriminatoires, peuvent parfois s'articuler, mais ce n'est jamais décidable a priori, et il est capital de préserver le principe de leur distinction. La notion d'islamophobie confond pourtant les deux dans le même concept accusatoire, les rabat l'une sur l'autre et contamine la première avec les connotations psychologiques et morales de la seconde, comme on le voit absolument partout où cette notion a cours. On peut bien sûr en théorie restreindre l'extension du concept par diverses préventions rhétoriques ("non mais attention, moi je n'entends par islamophobie que ceci et cela, pas la critique de l'islam en tant que telle"), mais le concept poursuit néanmoins son œuvre de confusion dans l'espace mental et social de son déploiement.

Des gens qui ont bossé toute leur vie sur des trucs en manipulant des concepts mal branlés, il y en a des wagons. L'argument consistant à couper court à tout échange critique pour la seule raison que "j'ai bossé sur ce truc, DONC ce truc ne peut pas être soumis à la critique, fin de la discussion" est épouvantable. Ce n'est pas parce que des gens manipulent des concepts en se donnant une apparence de scientificité que ces concepts sont indiscutables. Je trouve hallucinant de devoir préciser ça.

Sens de la dérision

07/03/2021 à 08h30

Classico
aujourd'hui à 07h53
Des gens qui ont bossé toute leur vie sur des trucs en manipulant des concepts mal branlés, il y en a des wagons.
----
Des gens qui n'ont jamais bossé sur des trucs mais croient savoir ce qu'il en est, il y en a des wagons aussi. Il y a des études qui montrent qu'il n'y a pas d'actes perpétrés en raison de la religion musulmane de quelqu'un ?

sehwag

07/03/2021 à 08h47

Je trouve pas du tout que islamophobie soit un terme sans intérêt.
Il est même possible qu'un rapprochement entre antisémitisme comme confusion religion/peuple juif et haine du musulman dans le savant mélange religion/arabe/terrorisme/couleur de peau puisse être éclairant.
Ca vaut tout à fait le coup de discuter.

Mais la façon de faire intervenir la hiérarchie, les réactions des étudiants, par rapport à ce que l'article raconte, c'est ça qui m'interpelle. Pas le fond de la discussion vu qu'on a pas vraiment les arguments des deux côtés.

Je le répète, c'est dans des IEP qu'on bloque les conférences d'Agacinski et de Finkie. C'est ça qui est anormal et inquiétant.

Tricky comme tu as passé pas mal de temps aux US je sais pas si tu as conscience de ce que les IEP sont devenues. Tous les meilleurs étudiants ne rêvent que de ça. Dans pas mal de lycées de province, elles ont détrôné les classes prépas littéraires jugées chiantes et ringardes. Les élèves des sections bilangues n'ont que ça à la bouche notamment parce qu'en IEP ils partent à l'étranger au lieu de perdre 2 ou 3 années de leurs vies à préparer LE concours.

C'est vraiment attristant et atterrant ce niveau de discussion. Et clairement ce n'est pas la faute de "la Gauche" ou des "islamo gauchistes". C'est un climat général.

 

Pascal Amateur

07/03/2021 à 08h47

Pas d'actes ? Tu veux dire zéro ? Il y a des études pour prouver que jamais dans toute l'histoire et la géographie de l'humanité un acte n'a jamais ô grand jamais été perpétré ? En même temps, ça doit être rigolo.
Encore que, les chauves-souris enragées qui mordent, on dirait pas, mais gaffe !