Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

La Ligue des champions

aujourd'hui à 22h30 - Radek Bejbl : Dommage pour Dortmund ce penalty (où on voit que Can a bien retenu la règle, il fait vraiment... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 22h29 - forezjohn : Je peux me tromper sur le chiffre pour Israël. >>


Paris est magique

aujourd'hui à 22h27 - Frank Wolff : Toni Turekaujourd'hui à 11h53L'expression "être bon perdant" existe pourtant.>C’est plus subtil... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 22h05 - Metzallica : Je ne parierai pas que ce soit les suivants. >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 21h50 - Mevatlav Ekraspeck : Quignon pour FPZ! >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 21h22 - Etienne Mattler : Oui, Ff5, pas b5, pardon (et e5 pas e4). Les blancs ont une option banzaiii avec la pittoresque et... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 21h06 - Mevatlav Ekraspeck : De Orléans 3ème au Mans 12ème personne n’est largué... >>


Manette football club

aujourd'hui à 20h43 - Flo Riant Sans Son : Et tu payes de ta personne pour la débloquer... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 20h34 - Vas-y Mako! : Mais c'est pas trop conseillé de sprinter sur les pistes cyclables...( en dehors des heures de... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 19h19 - PiMP my Vahid : En sus (j'aime toujours commencer une intervention par "en sus"), la crainte liée au variant... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 17h45 - Lescure : Le déjeuner sur Hlebaujourd'hui à 12h13Christopher Meloni qui joue dans Oz est d'ailleurs le... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 17h22 - Jah fête et aime dorer Anne : "Freddy ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui" (Nancy Thompson) >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 13h46 - 12 mai 76 : Les nuits sont fraîches dans les deux et on y boit comme des chameaux sinon aucun rapport. >>


Ventre mou's League

aujourd'hui à 13h44 - Alain Delon? Non Alain Deroin. : Mais nous ne sommes pas à l'abri d'une surprise… >>


Bréviaire

aujourd'hui à 13h12 - vertigo : Ce bon poto Pavard"Pavard va encourager le PSG." (lequipe.fr) >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h50 - dugamaniac : Petit joueur par joueur partiel:Costil: fait la gueule. Parce qu'il a perdu son brassardKoscielny:... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 12h42 - L'amour Durix : [Annonce de service MPG]Jean H, il te reste quelques minutes pour te manifester sur la multiligue... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 11h56 - El Mata Mord : La combine à Neymar >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

John Six-Voeux-Berk

02/03/2021 à 16h54

Pour le faible taux d'utilisation des doses disponibles d'AZ, il y a bien sûr les explications psychologiques, réticence, etc. Mais franchement, je pense que ces explications sont complètement anecdotiques. C'est un peu comme le refus de se faire vacciner que l'on a rendu responsable de tous les retards, et ce jusqu'à aujourd'hui, puisqu'on nous a expliqué que les Français étaient traumatisés par les vaccinodromes de la grippe H1N1 et donc qu'il fallait faire autrement cette fois-ci.

D'abord, tout semble encore une fois affaire de glissement entre les étapes d'un calendrier vaccinal déjà compliqué par la pénurie mais rendu encore plus complexe par les priorités établies et par la restriction d'usage au moins de 65 ans de l'AZ (heureusement levée désormais... mais les directives officielles d'éligibilité sont-elles déjà adaptées ?).

Il est trop tôt pour condamner totalement le recours aux généralistes : il faut que cela se sache et que les habitudes s'installent, que les rendez-vous soient pris. Or on en est à peine à la première semaine d'ouverture de la vaccination à l'AZ au public avec comorbidité.

Ensuite, la "stratégie" suivie qui multiplie les catégories et donc brouille la perception par chacun de son éligibilité (exemple concret : un hypertendu de 70 ans qui a déjà attrapé le covid : éligible ou pas à une dose de Pfizer ? La réponse est... oui, si le médecin le décide. Réfléchissez à ce que cela implique concrètement pour le patient en question : appeler ou ne pas appeler son médecin ; et comme le médecin ne répondra pas tout de suite, faut-il insister, au risque de le déranger ? etc).

Et c'est là que je guette un article sur la différence entre stratégie mono-critère, mono-actorielle (la date de naissance+vaccinodrome) et la stratégie multifactorielle (âge, comorbidités (lesquelles...)), multiactorielle (hôpital, centre de vaccination, cabinet de ville) si merveilleuse sur le papier pour faire au mieux avec la pénurie de vaccins.

Ce qui est terrible, c'est le manque de réactivité face aux informations nouvelles : oui, le Royaume-Uni a fait le bon pari en espaçant les doses puisque l'efficacité d'une seule dose d'AZ ou de Pfizer semble déjà remarquable. Que fait Castex...? Il se réjouit de notre taux héroïque de doubles vaccinés et ose même le comparer au nombre de doubles vaccinés britanniques. Comme c'est intelligent et pertinent !

En tout cas, ce qui semble manquer dans la campagne de vaccination française, c'est un sens de l'urgence.

lemon

02/03/2021 à 16h54

Ok !

Donc exercice du cours : vous êtes conseiller com d'un leader politique, la condamnation de Sarko tombe, votre leader vous appelle "Yo, je dois donner une interview dans 40mn à BFM, ils vont m'interroger sur Sarko, je dis quoi ? Je veux ton briefing dans 15mn".
(Fun fact : ça se passe vraiment comme ça).

Les étudiants sont répartis par groupe de 4 (y en a pas beaucoup) et chaque groupe doit faire l'exercice pour un leader différent. Y a un Mélenchon, un Faure, un Darmanin et Jacob. Iphone interdits, hein.

On arrête là la description du cours (ils s'en sont plutôt bien sortis pour ceux qui aiment les happy end), passons à la synthèse.

La complexité de la com politique est la gestion de la temporalité et comment "l'actu" conforte ou bouscule votre discours "long" sur un sujet donné. Ici, la justice.

Discours "long" de la gauche : Justice à deux vitesses, impitoyable sur les petits broyés par le système, impuissante sur les gros et leurs armées d'avocats et connivences personnelles.

Discours "long" de la droite (je dirais depuis Chirac/Mairie de Paris/Tiberi/Hauts de seine, mais à creuser) : "juges rouges" laxistes avec la délinquance mais qui veulent se payer les respectables hommes de pouvoir, ce pays déteste la réussite de toute façon. Magistrats islamogauchistes !

Discours "long" macroniste : inexistant. Nouveau parti, nouvel homme. C'est, en com, à la fois une force et une faiblesse.

Discours "long/court" Mélenchoniste (avec en tête l'affaire des perquisitions) : Non-indépendance du parquet. Juges aux ordres du pouvoir.

La condamnation tombe. Analyse objective : condamnation lourde (du ferme pour un PR c'est historique) sur un sujet complexe juridiquement (échanges client/avocat chopés sur des écoutes).

C'est évidemment un coup dur pour la droite, c'est jamais bon d'avoir ton champion médiatique plombé surtout qu'avec la Sarkozie, c'est tous les mois. Tu passes donc en mode "damage control" à savoir "on peut pas gagner, on va essayer de pas trop perdre". Or, cette actu n'entre pas du tout en contradiction avec ton discours "long". Donc la défense est plutôt simple, on rematraque les classiques, on est cohérents, et ça, ça paye à long terme même si ça semble débile à court terme "rhoo comment il ose !".
Pas de surprise :
https://twitter.com/ChJacob77/status/1366383811865567233

La gauche : évidemment, énorme opportunité de taper sur un ennemi historique, mais 1. l'UMP n'est plus vraiment un ennemi politique (vs Macron/Le Pen), 2. décision judiciaire contraire à ton discours long.
Si tu félicites la justice, tu donnes des points à Macron. Si tu t'en réjouis, tu passes pour un connard mesquin. En vrai, c'est la merde. Ce qui semble être un "cadeau politique" est un gros fruit pourri.
Choix d'Olivier Faure : il voit une porte de sortie avec la réaction de Darmanin, service minimum, on va attaquer sur l'éthique du gouvernement.
https://twitter.com/faureolivier/status/1366448981623115781

Mélenchon : Lui est coincé par ses prises de position lors des perquisitions. Il ne peut décemment pas féliciter la justice et son indépendance. Il ne peut pas attaquer le laxisme sur un Puissant puisque c'est une décision historique et qu'en plus il est en ligne de mire des juges.
Autre soucis, Macron et Sarkozy se sont affichés ensemble, genre copains, et Darmanin fait sa sortie lunaire sur son soutien amical. C'est pas bon pour son narratif sur "les juges aux ordres". Un copain du PR et du Ministre de l'intérieur se fait lourdement condamné. Pas le choix, il doit continuer avec son récit sur Macron "puppet master" machiavélique et les juges aux ordres de l'Elysée :
https://twitter.com/JLMelenchon/status/1366457530017320960?s=20

Darmanin : impossible de savoir si sa réaction est spontanée ou réfléchie. Elle est surprenante. C'est un transfuge LR, impossible de s'en réjouir, impossible de la critiquer. J'aurais perso parié sur un "pas de commentaire / respect de la séparation des pouvoirs / Je ne commente jamais une décision de justice". Mais je dois être trop conservateur ou alors il a vraiment été spontané. On ne le saura jamais. Mais si sa réaction semble une connerie, sur un temps plus long c'est utilisable en bien pour la Macronie. Un ami déclaré du Ministre de l'Intérieur n'a aucun passe-droit, la justice est indépendante.


Petite pause avant "les militants".

franmaçonportugais

02/03/2021 à 17h00

Le déjeuner sur Hleb
aujourd'hui à 16h54
franmaçonportugais
aujourd'hui à 16h37

Si c’est à l’échelle du monde, les pays développés ont intérêt à se montrer généreux ...


J'y crois. Comme je crois que tous les 24 décembre un petit bonhomme barbu habillé en rouge descend de la cheminée.

Jah fête et aime dorer Anne

02/03/2021 à 17h07

Notons que Darmanin a fait les deux dans sa déclaration : soutien affectif à Sarkozy, rappel à quel point celui-ci était un bon président (alors que toutes ces affaires montrent qu'il a transformé la présidence en une machine à magouilles pour le profit personnel, mais bon) et "je ne commente pas les décisions de justice".
Et il a fait ces choses-là deux fois (même réaction à deux questions d'affilée).

lemon

02/03/2021 à 17h19

PS : ce qui peut s'avérer cynique et horrible, c'est que si dans quelques mois la condamnation est cassée en appel, là ça devient du bonbon pour la gauche. Ca re-rentre dans le discours long de l'intouchabilité des puissants, et aussi dans le discours mélenchoniste "Macron est allé sauver le cul de son copain".
Ca ne gênera pas trop LR qui insistera sur l'innocence de son poulain, l'acharnement judiciaire et la justice qui finit par "faire toute la lumière", c'était bien une vendetta de juges rouges.

Donc si la condamnation est cassée en appel, si c'est pendant la campagne, ça ne fera vraiment chier qu'un seul camp : la Macronie.

forezjohn

02/03/2021 à 17h47

John Six-Voeux-Berk
aujourd'hui à 16h54
Pour le faible taux d'utilisation des doses disponibles d'AZ, il y a bien sûr les explications psychologiques, réticence, etc. Mais franchement, je pense que ces explications sont complètement anecdotiques. C'est un peu comme le refus de se faire vacciner que l'on a rendu responsable de tous les retards, et ce jusqu'à aujourd'hui, puisqu'on nous a expliqué que les Français étaient traumatisés par les vaccinodromes de la grippe H1N1 et donc qu'il fallait faire autrement cette fois-ci.

D'abord, tout semble encore une fois affaire de glissement entre les étapes d'un calendrier vaccinal déjà compliqué par la pénurie mais rendu encore plus complexe par les priorités établies et par la restriction d'usage au moins de 65 ans de l'AZ (heureusement levée désormais... mais les directives officielles d'éligibilité sont-elles déjà adaptées ?).

Il est trop tôt pour condamner totalement le recours aux généralistes : il faut que cela se sache et que les habitudes s'installent, que les rendez-vous soient pris. Or on en est à peine à la première semaine d'ouverture de la vaccination à l'AZ au public avec comorbidité.

Ensuite, la "stratégie" suivie qui multiplie les catégories et donc brouille la perception par chacun de son éligibilité (exemple concret : un hypertendu de 70 ans qui a déjà attrapé le covid : éligible ou pas à une dose de Pfizer ? La réponse est... oui, si le médecin le décide. Réfléchissez à ce que cela implique concrètement pour le patient en question : appeler ou ne pas appeler son médecin ; et comme le médecin ne répondra pas tout de suite, faut-il insister, au risque de le déranger ? etc).

Et c'est là que je guette un article sur la différence entre stratégie mono-critère, mono-actorielle (la date de naissance+vaccinodrome) et la stratégie multifactorielle (âge, comorbidités (lesquelles...)), multiactorielle (hôpital, centre de vaccination, cabinet de ville) si merveilleuse sur le papier pour faire au mieux avec la pénurie de vaccins.

Ce qui est terrible, c'est le manque de réactivité face aux informations nouvelles : oui, le Royaume-Uni a fait le bon pari en espaçant les doses puisque l'efficacité d'une seule dose d'AZ ou de Pfizer semble déjà remarquable. Que fait Castex...? Il se réjouit de notre taux héroïque de doubles vaccinés et ose même le comparer au nombre de doubles vaccinés britanniques. Comme c'est intelligent et pertinent !

En tout cas, ce qui semble manquer dans la campagne de vaccination française, c'est un sens de l'urgence.
----------------
La première chose qui est terrible c'est le sentiment qu'on tombe de notre arbre à chaque fois, qu'aucune difficulté n'a été anticipée que les medecins doivent se débrouiller et monter l'organisation dans leur coin sans soutien du gouvernement ou de leurs syndicats. Covid tracker a une petite appli où on remplit des critères et ça indique les éligibilités, on aurait déjà pu faire un premier traitement de masse et de liste d'attente avec un site de ce genre où les personnes indiqueraient leurs disponibilités pour qu'on les rappelle en cas de surplus(que ce soit des généralistes, centres de vaccination).

Sur la prise en compte des nouvelles infos, il y a cette préférence à la communication sur l'action. Finalement les seuls moments où ça bouge vraiment c'est quand la pression de l'opinion devient trop fort comme début janvier où le coup des 10 vaccinations par jour a fait passer le gouvernement pour des branques.
Ca rejoint un peu ce que tu dis sur le sentiment d'urgence qui n'est pas là. On aurait pu imaginer une grosse mobilisation des moyens du pays(personnel médical, logistique, informatique, communication) sur le mode "priorité nationale" on met le paquet pour que ça aille le plus vite possible et au final ça semble être traité un peu comme n'importe quel sujet à l'ordre du jour un peu en haut des priorités, pour lequel on embauche un cabinet de consulting et on laisse le marcher se démerder plus ou moins.
On aurait pu avoir le meilleur avec notre état centralisé qui peut agir vite et fort, et un gouvernement libéral qui s'appuie sur les forces du secteur privé, on aura eu le pire de l'état central qui croule sous son poids et du privé qui facture du vent à 10k€ de l'heure.

OLpeth

02/03/2021 à 20h01

@ lemon

Purée le twit de JLM la gênance. Tant que c'était des critiques sur le parquet aux ordres OK, mais les juges aux ordres non. *facepalm*

Edji

02/03/2021 à 20h04

« Ce qui est terrible, c'est le manque de réactivité face aux informations nouvelles : oui, le Royaume-Uni a fait le bon pari en espaçant les doses puisque l'efficacité d'une seule dose d'AZ ou de Pfizer semble déjà remarquable. Que fait Castex...? Il se réjouit de notre taux héroïque de doubles vaccinés et ose même le comparer au nombre de doubles vaccinés britanniques. Comme c'est intelligent et pertinent ! »
—-
La comm de Castex n’était certes pas géniale (il est globalement assez nul en ce domaine), mais justement sur le fond, il y a plutôt eu une évolution rapide (plus que je ne l’espérais en tout cas), au vu des infos très encourageantes des études écossaises et anglaises sur l’efficacité de l’AZ.
Il faut aussi voir qu’on a quand même globalement suivi les directives de l’autorité de santé européenne ; que n’aurait-on dit (surtout toi :-)) sur ce gouvernement d’inconscients s’il avait dévié de ces préconisations et si l’on s’était rendu compte d’une efficacité très insuffisante de l’AZ et de la monodose...
Au passage, on a déjà vite oublié l’épisode de l’abandon du vaccin AZ en Afrique du Sud, qui a beaucoup contribué aux doutes sur son efficacité, notamment sur les variants.

l'homme de la pampa

02/03/2021 à 20h21

OLpeth
aujourd'hui à 20h01
@ lemon

Purée le twit de JLM la gênance. Tant que c'était des critiques sur le parquet aux ordres OK, mais les juges aux ordres non. *facepalm*
- - - - - -
Ne nous y trompons pas, JLM comme MLP "soutiennent" Sarko uniquement car eux aussi sont aux prises avec la justice. La théorie du "gouvernement des juges" les arrange avant tout personnellement. Il y a un côté lunaire dans ces réactions qui laissent bien transparaitre leur conception de l'impunité d'un(e) politique. Bref.
Sur des réactions plus pertinentes on peut signaler
celle du maire écologiste de Grenoble, Éric Piolle qui ironise en reprenant un ancien tweet de Nicolas Sarkozy, publié en mars 2012 : "Il faut que les peines soient exécutées. La non-exécution des peines, c’est l’impunité." Ce que fait également le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, en citant l'ancien président qui, en 2015, souhaitait qu'il n'y ait "pas de mesure d'aménagement de peine pour les peines supérieures à six mois".

lemon

02/03/2021 à 20h24

(Ces réactions ne sont pas « plus pertinentes » sur un « temps long ». Ce sera ma deuxième partie ce soir si j’ai le courage)

 

John Six-Voeux-Berk

02/03/2021 à 20h30

Edji
aujourd'hui à 20h04

La comm de Castex n’était certes pas géniale (il est globalement assez nul en ce domaine), mais justement sur le fond, il y a plutôt eu une évolution rapide (plus que je ne l’espérais en tout cas), au vu des infos très encourageantes des études écossaises et anglaises sur l’efficacité de l’AZ.
Il faut aussi voir qu’on a quand même globalement suivi les directives de l’autorité de santé européenne ; que n’aurait-on dit (surtout toi :-)) sur ce gouvernement d’inconscients s’il avait dévié de ces préconisations et si l’on s’était rendu compte d’une efficacité très insuffisante de l’AZ et de la monodose...
———
Eh ! Je suis anti Macron par principe, mais pas anti Castex. Contre qui je n’ai rien de personnel, tout au plus des doutes quant à son charisme (mais peut-être est-ce par glottophobie)

L’élargissement de l’autorisation de l’az n’a pas été déclenchée par l’étude écossaise de la veille... et heureusement.

Par ailleurs, les retours sur les taux de « protection » accordés par une seule dose remonte à début février pour l’AZ tout de même (https://amp.theguardian.com/society/2021/feb/02/single-dose-of-astrazeneca-vaccine-could-cut-transmission-by-67)

Il me semble que c’est toi qui t’emportais, par principe, contre l’aventurisme vaccinal de Bojo. Bon, ben moi c’est contre l’aventurisme des hauts plateaux épidémiques. J’espère que je serai aussi bien démenti par les faits que tu l’as été :)