Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 23h31 - Jean Christophe Tout vénal : Gouffran directaujourd'hui à 20h37Et vous, c'était qui vos ennemis jurés de quand vous étiez... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 23h29 - pavlovitch : La finale était prévue à l'origine en 4 parties. Vu les déclarations des deux finalistes lors... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 23h28 - rockitrOM : Tonton Danijelaujourd'hui à 20h38Je me le demandais en regardant les courbes du FT: la chute du... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 23h14 - DansonsLaBostella : Mazette, 0 steal pour les Nets contre Miami ca doit etre du rarement vu (aucune idée de comment le... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 23h11 - Lucho Gonzealaise : *hiver >>


Foot et politique

aujourd'hui à 23h08 - Tricky : Moi aussilemonaujourd'hui à 16h30Et oui, je suis un peu las et agacé de me disputer sur le sujet... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 22h51 - Danishos Dynamitos : Grenier il accusait face caméra l’arbitre d’un Derby d’avoir besoin d’un labrador.La... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 22h45 - Westham : Sinon c'est la première fois que TB12 se qualifie pour un SuperBowl en gagnant 3 matchs de... >>


Pognon, salaires, bilan comptable...

aujourd'hui à 22h16 - Pascal Amateur : À partir de combien de tokens on a un Gollum ? >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 21h49 - Vieux pré : Merci Chaban, je me demandais aussi et ça me paraît parfait comme explication. >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 21h43 - et alors : Hé, Cheikh Ndoye met encore des buts - bien dans son style : projection dans la surface et tête... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 20h44 - JeanLoupGarou : Je vais soutenir de toutes mes forces l'Atletico en tout cas, car si on passe le Barca, je ne vois... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 20h40 - Gouffran direct : Merci supp. Des héros à saluer et ils feront partie de l'éducation de ma petite avec les... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h54 - Gazier : Pour un jeune formé au club, participer à ce genre de match, c'est quand même sympa.Faudra pas... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 17h17 - I want my Mionnet back : Le nouvel entraineur du CSSA sera donc Olivier Saragaglia. Des avis, notamment des Grenoblois du... >>


Le fil de l'eau

aujourd'hui à 17h10 - Santiago Padchili : la zone de calme annule l'avantage de Burton car pas de décollage ... donc si Dalin arrive à... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 14h51 - khwezi : Mmmh. Lampard avait un effectif à faire palir un Liverpudlien confiant à l'orée de la saison. Il... >>


La revue des Cahiers du football : saison 2 !

aujourd'hui à 13h56 - Sens de la dérision : Tiens, c'est sans doute le moment pour dire que, vraiment, elle est très belle cette revue. Les... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Manx Martin

27/11/2020 à 07h04

Darmanin : "Quand il y a des gens qui déconnent..."

L'homme sait décidément choisir ses mots.

(Le tocard du siècle, épisode 57)

OLpeth

27/11/2020 à 08h21

Je me répète mais pour arrêter cette impunité, il faut de la volonté politique, de la fermeté envers les syndicats policiers, et des sous.

Macron et sa clique n'ont aucun des 3, parce que leur politique repose sur la police.

Tu peux pas demander aux policiers d'être irréprochables si tu les paies mal, si tu les équipes mal, si tu les formes mal, s'ils sont pas assez nombreux où il faut, et si la politique de maintien de l'ordre est débile (chiffre, recherche de la confrontation en manif, etc.).

Si tu veux mettre en place une IGPN indépendante et impitoyable sur le modèle anglais, tu dois en parallèle faciliter les conditions de travail des policiers et proposer un contrat clair : on va remonter drastiquement les exigences en déontologie, mais on va vous chouchouter en retour.

Pareil pour la Justice d'ailleurs, si on veut que ça aille plus vite, il faut la sortir de sa paupérisation rampante.

Aulas tique

27/11/2020 à 08h35

Pour bien connaitre la maison poulaga et même avoir été formé comme son élite (la gueule de la bavure comme disait l'autre...) dans une autre vie, sans partager habituellement la fougue d'OLpeth, je reconnais qu'il tape très juste sur ses 3 points.
Les policiers se savent et se sentent à une place à la fois enviable et détestable. Ils ont une importance cruciale dans une société ou presque tout tourne autour d'eux et ou le politique n'a pas beaucoup de prise sur le réel alors que les policiers nagent dedans.
Parallèlement à ça, les policiers vivent l'indigence d'un état qui a rogné sur plein de budgets et qui en a été réduit à inventé des procédés de saisies des biens des délinquants pour équiper ses troupes notamment en véhicules rapides.
Maintenant, comment modifier le rapport de force entre une entité qui se sait indispensable et un politique dont la légitimité est toujours plus réduite?
Externaliser l'IGPN, ça me semble être une bonne idée politique et pratique. Ca ne coûte pas grand chose, le temps que ça se fasse, l'eau aura coulé sous les ponts. L'idée peut même infuser dans les rangs de la police et diluer les contestations.
Le politique a tout à y gagner, c'est juste le timing qui est décisif. Trop près de la polémique, c'est céder (à qui à quoi?) et attendre, c'est ne rien faire.

Pascal Amateur

27/11/2020 à 08h41

Il faudrait renforcer l'IGPN comme on a renforcé l'Inspection du travail.
Ah zut.

lyes

27/11/2020 à 08h59

Il vous rapelle personne le Darmanin ? Un ex ministre de l'intérieur futur occupant de l'Élysée... Ce côté vocabulaire de comptoir brut de décoffrage pour pousser le cool et le populisme l'air de pas y toucher.

Pour ce qui est des forces de l'ordre je suis en contact avec énormément de type d'agents différents via mon travail aux urgences. Ces dernières années m'ont convaincus que le niveau d'éducation ET de formation était extrêmement impactant quant à la lucidité de leur jugement et leur rapport à l'humain.
Je ne connais pas les grades mais aucun soucis avec les "enquêteurs", des policiers ou gendarmes qui viennent recueillir des preuves suite à des événements particuliers. Toujours courtois avec le personnel soignant, calmes, empathiques avec les victimes et professionnels avec les agresseurs/criminels supposés.
Les douanes passent aussi beaucoup par l'hôpital avec des mules pour confirmer leur intuition et attendre l'expulsion... de la came. Souvent des destins tristes d'africains ou de sud-américains. J'ai toujours trouvé les agents courtois et empathiques, jamais entendu une saillie raciste ou été temoin d'un mauvais geste.
Pareil pour la BAC qui pourtant nous ramenent parfois des types insupportables, ils savent se controler tout du moins en notre présence.

Par contre bien des fois j'ai du intervenir verbalement pour faire realiser à des agents de police que leur propos ou leur gestes etaient inacceptables. Propos racistes décomplexés, violence inutile sur des delits mineurs en attente de garde à vue.

On a parfois des soucis de paperasse légale pour les autoriser à partir ou attendre une expertise psychiatrique et c'est très laborieux de leur faire comprendre quoi que ce soit. Ils se comportent frontalement avec des schizophrènes ou un toxicomane en manque ce qui n'amène rien de bon pour personne.

Ma palme d'or revient à la pénitentiaire. Je suis fan de ces gars et meufs qui se coltinent des détenus en continu.
Ils et elles sont dun calme remarquable et cherchent toujours la carte de l'appaisement et de l'humanisation de la personne qu'ils nous ramènent.
Ce qui est un comble vu qu'eux s'occupent de personnes condamnées par la justice ! Je ne sais pas si leur formation comprend un aperçu de techniques de psychologie/communication mais je suis assez épaté par leur patience.
Pour avoir bossé quelques mois en maison d'arrêt en tant que soignant j'ai été très surpris du lien détenu/gardien. Il y a des tensions parfois mais il n'y a pas cette haine viscérale des deux cotés qu'on ressent entre policiers et petit délinquant.

Bref pas sur que ça apporte grand chose mais j'ai de l'espoir pour les forces de l'ordre surtout si on comprend qu'il faille arrêter de balancer dans la rue avec une arme des gens niveau brevet des colleges sans aucune formation autre que securitaire.

OLpeth

27/11/2020 à 09h04

Les syndicats policiers avec leurs interventions médiatiques suite à ces histoires se tirent dans les pieds au fusil à pompe.

On dirait qu'ils ne sont pas suffisamment intelligents pour comprendre que le respect et l'autorité ça ne s'impose pas, ça se mérite et ça se construit par ses actes. "Qu'ils me haïssent pourvu qu'ils me craignent" ça ne tient pas éternellement, il n'y aura jamais un policier derrière chaque citoyen, et toujours plus de manifestants que de CRS.
Ca les fait pas rêver le rapport du Bobby à la population ?

Lorsque les violences policières illégitimes se multiplient à une telle échelle, qu'il n'est plus possible de nier que ce ne sont plus des pommes pourries mais un problème systémique, les syndicats devraient plutôt communiquer sur la nécessité des moyens, de la formation et de la politique d'ordre plutôt que de manœuvrer pour cacher le problème et entretenir l'impunité.

blafafoire

27/11/2020 à 09h09

lyes
aujourd'hui à 08h59

Il vous rapelle personne le Darmanin ? Un ex ministre de l'intérieur futur occupant de l'Élysée... Ce côté vocabulaire de comptoir brut de décoffrage pour pousser le cool et le populisme l'air de pas y toucher.

----

C'est marrant, ce matin je me rappelais de la saillie un peu amère de Jean-Marie Le Pen qui se plaignait que Sarkozy fasse du "Le Pen light".
Le côté trolling de Darmanin me fait un peu penser à ça. Ce qui me fait croire que ce type est juste un jouet politique dans les mains de Macron qui se donnera sans doute à un moment, le beau rôle de le "rappeler à l'ordre".
J'attends le moment où on lira, dans nos gazettes décérébrées des titres du genre "Macron lâche Darmanin", comme si ça n'avait pas été plus ou moins répété dès le départ, ce petit drama du bon et du mauvais flic. Comme si "tapez dans le tas" n'avait pas été dès le début une consigne du Prince.

Sens de la dérision

27/11/2020 à 09h13

blafafoire
aujourd'hui à 09h09
Le côté trolling de Darmanin me fait un peu penser à ça. Ce qui me fait croire que ce type est juste un jouet politique dans les mains de Macron qui se donnera sans doute à un moment, le beau rôle de le "rappeler à l'ordre".
----
Sans doute. Il servira de fusible quand Macron entamera la dernière partie de son mandat qui sera plus sociale pour savonner la planche des gens qui bougent encore à gauche.

Pavarrois

27/11/2020 à 09h28

Euh, je crois que ça va attendre longtemps la partie de mandat à gauche. On l'attendait déjà avec la nomination du nouveau premier ministre et... raté.

Il a choisi son axe il n'en bougera pas. À la gauche d'en profiter, s'ils le peuvent

Aulas tique

27/11/2020 à 09h37

Je suis très sceptique sur la révocation des 4 policiers, je veux dire d'un point de vue juridique.
Leur situation va être analysée séparément donc leurs actions individualisées.
Si les policiers établissent qu'ils ont agi parce qu'ils ont voulu contrôler la personne qui ne portait pas le masque, que celle-ci a fui pour se cacher chez elle (le producteur croyait qu'on jouait à chat perché comme pas mal de commentateur a priori mais les policiers ne sont pas des vampires dans True Blood, ils peuvent rentrer dans le cadre de la poursuite surtout si la porte est encore ouverte).
Les policiers pourront arguer d'une intervention licite qui les poussent à poursuivre la recherche de la personne à contrôler.
Ensuite, c'est l'usage de la force qui sera en question. Je relève que la victime malgré les assauts des policiers a tenu très longtemps (en résistance je veux dire). Moi, même au meilleur de ma forme, je me fais calmer dès le début. Donc on a un individu aux qualités physiques qui devront être prises en compte. Il n'empêche que la longue séquence de punching ball ne sera pas explicable pour le policier qui la pratique. Pour les autres, selon leur degré d'intervention au pire, violences, mais vraisemblablement non-assistance à personne en danger et falsification de PV, ça ne pourra pas entraîner la révocation. Du coup, Darmanin, il s'avance beaucoup mais il s'en fout, il sera loin quand les choses se décanteront vraiment (pet'être même à l'Elysée...).
N'oublions jamais que le juge administratif va avoir à se prononcer (dans lonnnnnntemps) à propos d'agents de la fonction publique qui ont une formation qui a coûté de l'argent au contribuable, une carrière et des services rendus et dont le métier et le revenu est une base de leur existence dédiée au service public. Je pense que vous voyez ou je veux en venir : comment faire passer la pilule de la révocation pour des policiers sur peut-être la seule erreur de leur carrière alors que le coprs entier des policiers passent ses journées à coffrer et relâcher des multirécidivistes qui ne prennent rien.
Je clos mon propos par des précisions pour éviter toute mauvaise polémique à mon encontre car je sais que c'est le jeu de pas mal ici : je ne soutiens pas la violence, je ne soutiens pas les policiers, en fait je ne soutiens personne car je m'en fous, je fais juste oeuvre testimoniale d'un secteur que j'ai connu. Et, malgré les amis (pour certains d'avant l'Ecole et le boulot) commissaires, commandants ou lieutenants que j'ai dans cette maison, je ne leur ai jamais caché que je pensais qu'il y avait un biais de racisme dans leur métier, biais qui s'explique mais qu'on ne peut accepter comme normal.

 

Utaka Souley

27/11/2020 à 10h26

@OLpeth, je souscris totalement à ton post de 8h21.

@Lyes et @Aulas, merci pour vos éclairages, loin du manichéisme dans lequel il peut être tentant et facile de se complaire.

Hier soir sur France 2 (je crois), j'ai entendu une jeune femme, gardienne de la paix et syndicaliste, toute en nuance et en retenue (vraiment), et une femme de flic (elle se présente comme ça) qui racontait son quotidien (et c'était pas enviable).

Attal avait l'air de reconnaître qu'il y avait un problème.