Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

La Ligue des champions

aujourd'hui à 10h53 - shev2 : Plutôt que de parler des minables décisions partisanes au sein de la Ligue ou de la gestion... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h36 - AKK, rends tes sets : Ok, j’ai. Bilel « a donné » à un moment donné de mauvaises infos, donc, tu remettais en... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h29 - Pascal Amateur : Le Mossad pas emballé "Moussa Dembélé (OL), 23 tirs, 0 but, un manque de réussite record."... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 10h02 - 2Bal 2Nainggolan : C'est pas tout ça mais là coupe du monde de ski-panpan débute aujourd'hui à Kontoliahti.Une... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 09h55 - Mevatlav Ekraspeck : Favors a tout de même une plus grande intelligence de jeu que Whiteside pour pouvoir s'adapter à... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h38 - Pascal Amateur : Toujours. Ensemble. Hey ! Hey ! >>


Smells like Argentine spirit

aujourd'hui à 09h08 - Pavarrois : J'ai adoré cette chanson quand je l'avais découverte dans le documentaire, il y a une dizaine... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 07h58 - CHR$ : Donc il suffisait de se mettre un peu sur la gueule pour avoir la une de L'Équipe. Bon et aussi... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h42 - kelly : Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian ***... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h36 - Westham : Coty Week 12 suiteChargers@BillsTitans@ColtsPanthers@Vikings... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

27/11/2020 à 23h59 - Hydresec : On n'a pas le même maillot, mais on a la même déprime. >>


Marinette et ses copines

27/11/2020 à 23h54 - CHR$ : Je les ai trouvées tellement conformes à ce que je pense d'elles que ça ressemble surtout à du... >>


Manette football club

27/11/2020 à 23h16 - Jah fête et aime dorer Anne : ----------Spoiler Bloodborne----------------------Spoiler Bloodborne----------------------Spoiler... >>


Sport et santé

27/11/2020 à 22h15 - JeanLoupGarou : Et c'est donc un abandon après une dizaine d'heures.On en saura plus demain, mais il semblait... >>


Le fil dont vous êtes le héros

27/11/2020 à 21h56 - Balthazar : C'est tout en anglais, on comprend rien. >>


In barry we trust

27/11/2020 à 20h07 - Westham : Une action résume la défaite des Boys. Il reste plus de 12 minutes à jouer et Dallas mené de 4... >>


Le joueur préféré

27/11/2020 à 19h35 - Marius T : Neymar serait encore en train de se rouler parterre. >>


Festival de CAN

27/11/2020 à 18h20 - suppdebastille : ... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

lemon

26/10/2020 à 15h43

Hop, comme mon nom est sorti, je n'ai effectivement jamais démontré quoique ce soit sur l'influence des facs américaines sur les facs françaises.

Déjà parce qu'il faudrait effectivement être beaucoup plus précis, et parler d'islamo-gauchisme ne me parait pas aller dans le sens de la rigueur scientifique, et ensuite parce que je ne connais rien au monde de l'Université.

En revanche, le chemin des idées des philosophes de la French Theory (Jacques Derrida, Jean Baudrillard, Jacques Lacan, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Michel Foucault, Jean-François Lyotard, Louis Althusser, Julia Kristeva, Hélène Cixous) qui s'ils ont été très vite éteints par la gauche française (notamment parce qu'ils sont puissamment anti-marxistes et anti-Etat), ont trouvé un fort écho et limite une héroïsation aux US est documentée. Et la façon dont ces idées, remodelées par des intellectuelles américains sont revenues en force dans le monde universitaire français au début des années 2000 a aussi été étudiée.

Et je crois, mais je laisse les Universitaires du forum me contredire, que les rapports de force au sein de l'Université se mesurent assez bien à l'aune de l'allocation des budgets de recherche et qu'il faudrait une analyse (elle existe peut-être) de la répartition de ces budgets pour avoir une idée de la place des "Cultural Studies" (au sens idéologique) au sein des sciences sociales françaises.

Sur le fond de la déclaration de Blanquer, je crois que parler de République Française ou de Nation Française n'a pas beaucoup de sens. En revanche que cette idéologie rentre en confrontation avec le modèle social français, oui, ça j'en suis convaincu et ai expliqué pourquoi plusieurs fois sur ce fil.

A la question "est-ce qu'un ministre devrait dire ça", je sais pas trop. Mais quitte à le dire, j'aurais préféré qu'il soit beaucoup plus précis sur les termes.

Pascal Amateur

26/10/2020 à 15h59

Lacan, Derrida, Deleuze... dans le même panier, ça me paraît un beau fourre-tout à la noix, cette "French Theory".

Luis Caroll

26/10/2020 à 16h05

Manx Martin
aujourd'hui à 14h36
Non non, il parle de bien de "gangrène de l'université".
----

Tu es sûr ?
Les retranscriptions sont parfois fantaisistes mais dans les 2 liens que j'ai vus il dit "Cette réalité a gangrené notamment une partie non négligeable des sciences sociales françaises"

Et quand je creuse ce que ça peut vouloir dire, de ne pas s'autoriser à lutter contre une matrice intellectuelle issue des sciences sociales, je prends peur. Tu sais la quantité d'horreurs qu'on peut sortir et qu'on a sorties, au nom des sciences et encore plus des sciences sociales.

Quand on professe un principe, la première chose à faire c'est d'imaginer ce qui se passerait si ce principe était utilisé contre soi.

Classico

26/10/2020 à 16h05

Les sciences sociales dont il est question sortent en permanence du cadre strict de la recherche théorique universitaire pour s'engager dans le débat public. Elles se montrent dans les médias pour y faire des prescriptions et des anathèmes, elles nourrissent le discours militant, elles s'engagent parfois directement dans l'action politique. On peine à comprendre pourquoi un acteur du débat public comme l'est un ministre devrait s'abstenir de proférer la moindre opinion à leur sujet. Ca n'a simplement aucun sens. A moins de croire, éventuellement, que ces sciences sociales seraient absolument neutres et dépourvues de la moindre dose d'idéologie d'une part ; et qu'un ministre de la République devrait être un pur administrateur neutre, dépourvu de la moindre idéologie, d'autre part. Mais qui peut croire ou souhaiter des bizarreries pareilles ?

lemon

26/10/2020 à 16h10

@Pascal

Ca l'est, effectivement. Un article critique que je trouve éclairant sur ce concept : https://journals.openedition.org/palimpsestes/4769

Et sur un mode plus ludique, je ne saurais trop conseiller le roman La septième fonction du langage, de Laurent Binet. C'est une enquête policière au sein du monde intellectuel de cette époque qui part du postulat que Barthes a été assassiné. On y croise tous les noms sus-cités et j'ai vraiment passé un bon moment.

O Gordinho

26/10/2020 à 17h16

@Pascal. Merci pour l’article, c’est très intéressant.

@Tricky:
Bon.
L'ouvrage est rédigé sous forme de dialogue entre JM Blanquer et E. Morin, dont Héloïse Lhérété est l'entremetteuse. Les deux hommes ont cosigné cet entretien croisé.

Dans un passage qui occupe à peine une page et demie sur 119 pages, Blanquer y critique un versant de la sociologie française dominante dans les sciences de l'éducation, qu’il qualifie de bourdieusienne, et qu’il considère effectivement fataliste et pessimiste. La référence à Bourdieu est littéralement 2 phrases après ton passage (soit 4 lignes). C'est tout.
Tu en conclus qu'il est "en guerre ouverte avec la sociologie". Libre à toi.

Je pense que c'est une conclusion hâtive savamment entretenue par les sociologues qu'il cible depuis longtemps, dont stephane Beaud est un exemple, tout comme Lahire ou Meirieu (et des syndicats et poids lourds de l'EN), qui ont des relais médiatiques extrêmement influents jusqu'à ta timeline à n'en point douter. Il n'y a qu'à voir la litanie de tribunes outrées qui avaient été publiées à la suite de la parution de l'ouvrage, s'appuyant elles aussi exclusivement sur les 9 lignes que tu as toi-même citées.
Sur 119 pages.

Est-ce que tu as écouté les sociologues comme Marie Duru-Bellat, Vincent Troget ou François Dubet ? Je ne pense pas que Blanquer se sentent particulièrment en guerre avec eux.

Il est de notoriété publique que Blanquer a une partie de son administration contre lui, qu'il a pour ambition de dégager les penseurs de l'éducation qui ont été aux manettes pendant le quinquennat précédent et qu'il est classé à droite en raison pêle-mêle de ses positions laïcardes, de son mépris du "pédagogisme" et de sa conception assez verticale et plutôt "troisième république" de l'enseignement. Il assume cette caricature en la reprenant à son compte avec des punchlines comme ses procès en « islmaogauchisme ». On en pense ce qu'on veut. Je maintiens que cela n'en fait pas un type "en guerre ouverte contre la sociologie".

Par contre oui ça en fait un communiquant sacrément maladroit, et ça en fait un type qui cherche à réorienter les politiques publiques dans un sens qui est contraire à l'idéologie dominante dans les universités en science de l'éducation.
Personnellement je trouve tout à fait déplorable et stupide de sa part d'utiliser le contexte de l’assassinat d’un enseignant pour envoyer des mortiers. C’est déplacé.

@Manx. Oui j'entends tes remarques de principes qui sont nobles. Mais bon, tu n'es pas sans savoir que c'est une véritable guerre de tranchées qui se trame depuis que Blanquer a été nommé (guerre notamment menée chez nous par Laurence De Cock et Claude Lelievre). Il est une cible et parfois il se défend comme un bourrin en mettant dans le même sac des pans entiers de la recherche et quelques chercheurs militants.

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit

26/10/2020 à 18h08

Je ne sais pas si certains ici ont déjà évoqué le cas de Christophe Kerrero qui conseillait Blanquer jusqu'en juillet.

comme vous devez le savoir, Blanquer a été le seul ministre a utilisé le système des dépouilles.
Maintenant, il vient de placer Christophe Kerrero en tant que nouveau recteur de Paris.

Ce dernier est entre autre au conseil scientifique de l'iFrap, ce think tank dont la directrice est inénarrable Agnès Verdier-Molinié.

D'habitude je ne lis pas trop Marianne, mais voici un petit article qui présente la situation :

https://www.marianne.net/societe/le-nouveau-recteur-de-paris-est-au-conseil-scientifique-d-un-lobby-qui-veut-payer-les-profs

sehwag

26/10/2020 à 18h18

Merci O Gordinho, c'est un bon résumé. Sa charge est très mal fichue et mal calibrée. Quand on a pas tous les détails on a l'impression qu'il parle des SHS en général...bref.

Autant je peux le suivre dans son combat contre les inepties des mandats précédents, et j'avais pas mal d'espoirs au départ, autant depuis environ un an je suis déçu. Ca avait pourtant pas si mal commencé avec la réforme du bac et le principe de diviser les classes.

Tricky

26/10/2020 à 19h22

Lemon
Et sur un mode plus ludique, je ne saurais trop conseiller le roman La septième fonction du langage, de Laurent Binet.
—————
Ah oui, très très entraînant.

O Gordinho

26/10/2020 à 19h33

Jeronimo, un avis d'insider sur Amy Coney Barrett ?

 

jeronimo

26/10/2020 à 21h19

Non, qui est-ce déjà ?