Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 23h40 - Classico : (Et ça n'a évidemment pas toujours été le cas, et ce n'est évidemment pas une fatalité) >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 23h33 - Super Hérault : Finalement, 3 matchs de suspension dont un avec sursis, c'est probablement pas assez pour Payet. Y... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 23h27 - FPZ : Et le Bayern aussi...(Cette frappe de Tolisso !!) >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 23h12 - CHR$ : L'objectif, c'est de ne pas interrompre une action de but et de se retrouver bêtement à être... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 22h57 - De Gaulle Volant : Le frère de Gonzalo Le Gueyn ? >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 22h52 - CHR$ : Il faut vite qu'on retourne en Coupe d'Europe pour marquer des points UEFA parce qu'à ce train... >>


Futebol lusitano

aujourd'hui à 22h29 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Au moins j'aurais espéré jusqu'à la 65ème minute. >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 21h52 - Balthazar : Loscoff-Plageaujourd'hui à 17h21on n'a plus vingt ans, la vue ne fait que baisser, alors que tout... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 20h38 - la menace Chantôme : (Pour la parenthèse sur Kobe, c'était un vrai bosseur sur le terrain, un modèle)Après, il est... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 20h34 - Tonton Danijel : forezjohnaujourd'hui à 19h22Vu que Marc est de (très) loin le plus idiot de la bande, j'ai même... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 20h25 - Edji : Une (micro) bonne nouvelle ; Paris a vu son taux d’incidence baisser la semaine dernière par... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 20h03 - Balthazar : Oui, tu les as intervertis deux fois, c'est bien ce que je dis.(Bon d'accord, j'ai encore dit... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 19h59 - balashov22 : Dimanche on joue contre un club étranger, par contre je ne sais pas dans quelle compétition c'est. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 19h43 - RP : Changement de pilotes chez Haas en 2021, Mazepin dont le papa investi dans l'écurie, avant... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 18h06 - Tonton Danijel : Je ne crois pas me souvenir qu'il ait marché en salle (bien qu'on retrouve Harel à la... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h53 - De Gaulle Volant : Ravio recyclé Didier Deschiens"Jaume Roures : 'Mediapro, c'est pas trois gars et une fille dans... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 14h29 - lyes : Hatem c'est le joueur que tu peux critiquer à l'infini mais quand il débarque dans ton club tu as... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 10h20 - Seven Giggs of Rhye : Une nouvelle fois j'ai dû me contenter de résumé, mais effectivement le ralenti du deuxième but... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Koller et Thil

30/09/2020 à 10h52

OLpeth
aujourd'hui à 08h58

-----

Moi aussi j'apprécie les articles de Reporterre, en général ils sont bien rédigés. En effet il faut garder en tête leur orientation idéologique, comme pour tout article de presse.

A propos de la loi Asap, pour parler d'un secteur industriel que je côtoie, celui de l'énergie : les développeurs de parcs éoliens fondent pas mal d'espoir dans ces "simplifications". A l'heure actuelle, les délais entre le lancement de projet et la mise en service sont un frein conséquent : une dizaine d'années en moyenne, dont une seule de chantier à proprement parler. De mémoire, dans le meilleur des cas (c'est-à-dire hors recours juridiques), c'est 7 ans. D'une part l'industriel manque de visibilité sur les coûts et les prix, d'autre part on arrive à la situation ubuesque où la technologie est déjà obsolète au moment de sa mise en service. Et si on veut mettre à jour le projet (avec de nouveaux modèles d'éoliennes), il faut logiquement recommencer la plupart des étapes.

Autre effet pervers, pour répondre aux appels d'offre, les développeurs spéculent sur la baisse des coûts à N+10. Sachant que le prix est toujours le critère n°1, ça récompense l'industriel qui spécule le plus. Sachant qu'à 10 ans on n'a qu'une visibilité très limitée, comme vous pouvez l'imaginer... il suffit que le béton prenne 30% pour que les business plans soient à jeter à la poubelle. Mais ça n'empêche pas la presse de titrer "Baisse des coûts de l'éolien, désormais rentable à 40€/MWh, mieux que le nucléaire !" alors qu'on est dans de la pure spéculation à 10 ans et qu'on mélange allégrement coûts et prix de vente (notions pas toujours facile à démêler).

Je n'ai malheureusement pas de solution évidente en tête, car ces étapes sont relativement incompressibles (étude environnementale, concertation sociale, négociation avec l'administration, chantier, recours juridiques). Il y a peut-être quelques gains à faire côté administratif (et paperasse ?) mais ça restera à la marge, et il n'est pas possible ou souhaitable de raboter sur le reste.

Comme d'habitude sur ces sujets la solution la plus simple et la moins coûteuse (mais pas forcément la plus facile...) reste la diminution de la consommation d'électricité.

beltramaxi

30/09/2020 à 11h07

Full Metal Caennais
aujourd'hui à 10h45
Mais je veux bien qu'on m’éclaire.

Par contre après je suis allé lire ses réactions sur les attentats du 13 novembre et effectivement ça part dans une direction différente.
------------
Ben voilà.

Dis-toi bien en plus qu'il se vante de mettre des trucs pareils dans les "cerveaux malléables des jeunes", comme il dit.

Et dans son couplet sur les idées justes vs les idées injustes à censurer dans l'espace public, il y a bien un biais fasciste.

OLpeth

30/09/2020 à 12h15

Koller et Thil
aujourd'hui à 10h52
************************

Le problème de cette loi c'est que des trucs positifs (comme ce que tu viens de dire sur les éoliennes) côtoient des reculs flagrants. Un fourre-tout cette loi.

suppdebastille

30/09/2020 à 12h26

Geoffroy de Lagasnerie c'est le genre de mec qu'on devrait immerger 1 semaine dans un quartier populaire d'une ville d'Afrique. Il arriverait avec tous "ses bons sentiments et sa repentance" d'homme blanc , les mecs se fouteraient de sa gueule allègrement et il en redemanderait encore et encore.

Joey Tribbiani

30/09/2020 à 12h33

Ce qui arrive quand le cerveau fonctionne en vase clos ...

Gones Allons !

30/09/2020 à 12h49

Koller et Thil
aujourd'hui à 10h52
OLpeth
aujourd'hui à 08h58

****

En matière d'allégement des procédures administratives, beaucoup a été fait notamment avec l'adoption de l'évaluation environnementale unique en 2016. Avant pour construire une usine, il fallait souvent un permis de construire + une autorisation loi sur l'eau + une autorisation ICPE qui chacune réclamait une étude d'impact spécifique. Désormais, tout peut être fait dans une seule évaluation qui est l'évaluation environnementale unique.

On a également limité le nombre d'autorisations à obtenir : A titre d'exemple, désormais si tu as une autorisation ICPE pour une éolienne, plus besoin de permis de construire.

le principal problème selon moi c'est plus le lien entre procédure d'urbanisme et procédure d'autorisation environnementale: d'une part, il faut que le projet d'usine soit compatible avec les PLU des communes et d'autre part il faut obtenir une autorisation environnementale.

Or souvent, les PLU ne permettent pas la construction d'usine. Le porteur de projet va donc convaincre le maire de réviser son PLU puis une fois cette modification faite va pouvoir faire sa demande d'autorisation environnementale. Chacune de ces deux procédures prend quelques mois

En théorie c'est simple, sauf que déjà chacune des procédures est longue et truffée de chausses trappes, notamment la modification des PLU et que les opposants au projet ne manqueront pas lever dans leurs recours.

Par exemple, officiellement l'entreprise (et ses conseils juridiques) n'intervient pas pour la modification du PLU qui est décidé par le maire en raison des intérêts de celle-ci. En gros le maire ne peut pas dire "je modifie mon PLU pour que l'usine puisse s'installer" il faut justifier en quoi cela profitera à toute la commune, ce qui est loin d'être simple dans les faits, surtout si c'est une petite commune et que le maire n'est pas aidé.

La raison est que si l'usine n'est pas construite pour une raison x ou y, le PLU sera quand même bien modifié pour l'avenir.

Certes, le juge est plutôt tolérant, mais en cas d'annulation du PLU, cela fait mécaniquement tombée l'autorisation pour l'usine, vous voyez donc un peu le stress, surtout quand les prêteurs n'acceptent de libérer les fonds que si l'autorisation est définitive (c'est à dire que plus personne ne puisse la contester).

Alors pour réduire le problème on a imaginé pleins de contraintes pour rendre irrecevable/inopérant le recours des tiers, au lieu de simplifier tout ca.

Je pense par exemple que lorsqu'une modification du PLU a pour but de permettre l'implantation d'une usine, on pourrait avoir une procédure commune PLU et ICPE et que si le projet ICPE n'aboutit pas, alors la modification du PLU n'entre pas en vigueur. Cela simplifierait la vie des entrepreneurs, mais également des requérants qui souvent se trompent dans les actes a attaqués et dans les moyens pouvant être invoqués devant le juge.

par ailleurs sur les éoliennes, largement subventionnées par l'Etat car sinon peu rentable désormais les délais pour l'implantation c'est plutôt 2-3 ans si tout se passe bien entre le choix du terrain et le début de la production pour une durée exploitation de 20 ans.

Hannibal

30/09/2020 à 16h06

Full Metal Caennais
aujourd'hui à 10h45
Dans cette interview je n'ai pas trouvé grand chose de très scandaleux quand même. La théorie qu'il avance est juste que la gauche devrait être dans l'action plutôt que la réaction et que certaines formes de lutte ne sont plus efficaces (par exemple les manifestations). Il a une manière iconoclaste de parler mais dans cette interview en particulier je n'ai pas vu le coté facho. Mais je veux bien qu'on m’éclaire.
----------------

Alors c'est marrant, quand je lis le résumé là-dessus : https://tinyurl.com/yxwazhgb
Je n'ai pas l'impression d'avoir entendu la même chose, il y avait (un peu) ces notions mais pas que. En même temps je n'ai écouté que les 5/10 dernières minutes.
(La réflexion développée dans ce résumé est intéressante au demeurant)

Je n'ai plus en tête le détail de la fin de l'interview mais il n'est pas fait mention de ses propos sur ceux que "on" doit écouter et ceux que "on" ne doit pas écouter (en les ignorant par le mépris, "on" sait qui doit être écouté, ceux qui sont désigné par ce "on" se reconnaissent entre eux - sic), ceux qui votent bien et c'est bien et ceux qui votent mal ceux-là ils ne comptent pas il ne faut pas les écouter, quand il lui est signalé que c'est un poil intolérant, "il assume" (comme c'est pratique), puis son parallèle bancal entre l'époque de la collaboration et la situation exceptionnelle de confinement pour cause d'épidémie, vraiment, c'était beau. Il a juste buté sur la dernière marche, il n'a pas osé le point Godwin.

khwezi

30/09/2020 à 20h37

Gouffran direct
aujourd'hui à 04h43
CNN: That was a hot mess inside a dumpster fire inside a trainwreck.

Mike drop.
----------------

Mike avait droppé le mic depuis longtemps de toutes façons.

Effectivement, c'était... prévisible, hier soir.

Sinon, du nouveau concernant la mort de Breonna Taylor: un des jurés du Grand Jury a demandé la publication du dossier d'accusation des trois policiers "afin que toute la verité soit faite sur cette décision et les responsabilités portées par chacun dans cette affaire".

Requête refusée initialement pour un pretexte débile, avant qu'un juge n'ordonne la publication dudit dossier (dossier qui indique aux jurés les faits et qualifications retenues à l'encontre des inculpés sur lesquellles ils doivent statuer).

En filigrane (on a pas encore les détails): le procureur n'avait soumis aucune charge criminelle à l'encontre de qui que ce soit auprès des jurés, qui n'ont donc pas été en mesure de condamner qui que ce soit - hormis donc cette mise en danger par imprudence pour avoir tiré dans l'appart du voisin en plus du corps de Breonna, quelle que soit leur opinion sur cette affaire.

Ledit dossier va, à mon avis, révéler une belle saloperie concotée par le procureur de l'état, élu républicain tendance idéologue de parti.

Classico

30/09/2020 à 20h41

Splendide intervention de l'ami Geoffroy, merci pour l'info, je viens de l'écouter. Ce pauvre garçon incarne parfaitement ce mélange de tartufferie et de gaminerie qui précipite toujours la gauche dans l'abîme. Je crains que, parmi les meilleurs moments, vous n'ayez pas mentionné l'essentiel ; il parle tout de même, et à plusieurs reprises, de "la pureté" (des idées, des actes), comme du critère politique fondamental. Non non, vous ne rêvez pas. La pureté. Comme si l'histoire (de la Révolution, de la Russie, de la Chine, du Cambodge, etc.) n'avait jamais existé. Et cette pureté, il n'y a même pas à la construire : elle serait intelligible, ou plutôt sensible, immédiatement et universellement. Tout le monde sentirait le pur ; de sorte que tous ceux qui pensent ou font des choses contraires à cette pureté sont forcément des saloperies irrécupérables. Le goulag et le camp de concentration ne sont évidemment pas loin. Enfin, en rêve seulement, parce que le pouvoir devient, lui, inatteignable, pour la FI, avec de telles influences.

Ce type est répugnant parce qu'il fait levier de ce discours insensé pour asseoir sa propre position de pouvoir, mais quand je pense à tous ses étudiants, "cerveaux malléables", dit-il lui-même ...

"La jeunesse est horrible : c'est une scène où, sur les hauts cothurnes et dans les costumes les plus variés, des enfants s'agitent et profèrent des formules apprises qu'ils comprennent à moitié, mais auxquelles ils tiennent fanatiquement. L'Histoire aussi est horrible, qui sert si souvent de terrain de jeu aux immatures ; terrain de jeu pour un Néron jeunot, pour un Bonaparte jeunot, pour les foules électrisées d'enfants dont les passions imitées et les rôles simplistes se transfigurent en une réalité catastrophiquement simpliste.
Quand je songe à cela, c'est tout l'échelle des valeurs qui dans ma pensée bascule et je ressens une haine profonde pour la jeunesse - et inversement une sorte de paradoxale indulgence envers les forbans de l'Histoire dans l'action de qui je ne vois soudain qu'une effroyable agitation d'immatures".

C'est dans La plaisanterie.

Ivan de la peine

30/09/2020 à 21h45

Tiens c'est marrant (ou navrant) on retrouve très exactement les mêmes éléments de langage et les mêmes thématiques entre le bouquin du Geoffroy et le dernier Obertone.

 

Luis Caroll

30/09/2020 à 23h04

Tricky
aujourd'hui à 07h42
Ce qui n’est surprenant ni delà part de l’un ni de la part de l’autre.
----

Ils m'ont donné l'impression d'être aussi fatigués l'un que l'autre. Comme deux mecs bourrés qui s'engueulent sur la meilleure manière de rentrer à la maison, l'un ayant l'alcool mauvais et l'autre ayant l'alcool soporifique.

Ça a globalement perdu tout intérêt depuis la fin des primaires démocrates.