Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 19h51 - balashov22 : Sauf si tu as un smartphone et que tu comptes t'en servir... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 19h50 - Milan de solitude : Si lointain dans sa carrière, en tout cas. Il doit rêver à son but en Ligue des champions. >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 19h11 - Lucho Gonzealaise : On peut aussi ajouter le contexte de la culture personnelle. Un gars comme Griezmann qui est fou de... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 19h00 - CHR$ : dugamaniac > ce n'est pas encore clair parce que ça négocie mais ça commence quand même à... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 18h40 - 2Bal 2Nainggolan : Et pour renforcer ce sentiment de changement d'ère, Bennett (Georges) vient de remporter le tour... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 18h24 - Run : Tu le vois tres bien dans la fin de course de Norris (Autriche 2 ou Hongrie, j'ai un trou de... >>


Manette football club

aujourd'hui à 18h00 - Pascal Amateur : (Je crois que tu peux craquer avant.) >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h35 - 2Bal 2Nainggolan : OLpethaujourd'hui à 16h07Tous les responsables politiques et surtout tous les citoyens devraient... >>


Libertadores / foot sud-américain

aujourd'hui à 17h28 - cachaco : Foot & virus, suite.Le cas de Goias-SPFC aura donc été une illustration parfaite de la reprise... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 16h46 - Tonton Danijel : La Superleague de rugby à XIII a repris... et est déjà menacée: 8 cas de Covid détectés dans... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h35 - Mallardeaufraiche : Y'a toujours Laslandes et Salvejic sur Bordeaux, et je crois que ce ne sont pas les derniers à... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 16h28 - De Gaulle Volant : Remarquable, difficile de croire que c'est là le travail d'un amateur.RavioSamuel Netto"Mbappé et... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 15h26 - Raymundo Menech : Ceux qui ne sont pas détendus ce sont les voisins du stade: https://bit.ly/2PYBobzSinon, bravo... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 14h57 - leo : lyesaujourd'hui à 13h29Je trouve ça bien plus grave le geste de Giannis. Ce n'est même pas une... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 13h05 - syle : Ah mais Franky a répondu depuis longtemps, de manière pas du tout équivoque.L'histoire est... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 11h15 - suppdebastille : Bonne nouvelle du jour, on en avait un peu parlé il y quelques temps, le gouvernement... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 10h56 - Di Meco : Le déjeuner sur Hleb10/08/2020 à 23h08Je passais par là et j'ai remarqué qu'il y avait 2 fois... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 09h02 - khwezi : @Label: Je me contente d'ouvrir e4 pour deux raisons plus ou moins rationnelles. La première est... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

John Six-Voeux-Berk

31/05/2020 à 20h47

Petites remarques sur Sahlins et Clastres qu’il est trop facile de caricaturer sans les avoir lus:
1/ Le sort du paysan français sous Louis XIV n’a rien à voir avec celui du chasseur cueilleur étudié par Clastres, Sahlins ou Descola ; tout simplement parce que celui-ci ne travaille pas l’essentiel de son temps pour surproduire. La comparaison est absurde.
2/ croire que Sahlins ou Clastres réhabilitent un mythe du bon sauvage est tout aussi absurde : parce que la violence est reconnue comme l’un des fondements de ces sociétés. La question est de savoir si l’inégalité systémique (Là aussi relisez les classiques) d’un Etat vaut mieux que la violence plus ou moins ritualisée, qui n’est pas tout à fait la sauvagerie inventée par Hobbes pour justifier l’absolutisme. Par ailleurs, je suis loin d’ignorer que la disette fait partie de la vie de certains groupes (esquimaux forcés de dévorer leurs enfants dans certains cas dramatiques)
3/ Alors bien sûr la solution peut paraître sous-optimale du point de vue de la production de richesse, mais du point de vue d’autres valeurs (liberté, égalité pour faire vite), elle apparaît comme pertinente.
4/ le fait que le confort soit massivement choisi n’implique pas que ce soit la valeur humaine par excellence : les porcs aussi préfèrent la paille chaude et sèche.

Delio Onnisoitquimalypense

31/05/2020 à 20h49

La construction de maisons flottantes à Miami et dans les Keys sont un bon exemple d'adaptation au changement climatique, tout en étant un bon exemple d'inégalitarisme social (inégalitarisme, y'a des néologismes à éviter).

2Bal 2Nainggolan

31/05/2020 à 21h00

Delio Onnisoitquimalypense
aujourd'hui à 20h49
La construction de maisons flottantes à Miami et dans les Keys sont un bon exemple d'adaptation au changement climatique, tout en étant un bon exemple d'inégalitarisme social (inégalitarisme, y'a des néologismes à éviter).
---
On en revient à la fuite en avant citée plus haut, qui favorise une partie de la classe supérieure qui aura les moyens de s'adapter au changement climatique et qui ne cherche pas forcément à y mettre un frein. L'article parle carrément de villes flottantes, il me semble.

Pier Feuil Scifo

31/05/2020 à 21h04

suppdebastille
aujourd'hui à 08h29

c'est bien possible, mais je prends le monde de la TV comme image de celui de la politique car ces deux secteurs sont pour moi fondamentaux dans nos sociétés modernes. La TV a une fonction de divertissement certes, mais aussi de pédagogie. Il y a évidemment des programmes en ce sens et heureusement qu'ils existent encore, mais on doit pouvoir donner à réfléchir beaucoup plus au téléspectateur. Enlever toutes ces émissions de télé-réalité à la con et autre divertissement abrutissant (connaître les paroles des chansons ou des prix des biens de consommation) afin d'élever le niveau du débat. Arrêter aussi toutes ces pseudo-émissions où des experts pas plus érudits que toi ou moi, en grande majorité, et qui viennent prodiguer des arguments d'autorités.
Il en va de même pour le domaine politique, le devoir de représentation doit amener les personnes au pouvoir à une exemplarité et un sens du bien commun au dessus de la « masse ». Donner l'exemple et ne pas se servir des mandats qu'ils leurs sont donnés comme rampe personnelle ou pour couvrir les agissements d'une caste de l'entre-soi. Il y a un vrai manque de sens du devoir en tant représentant politique.

2Bal 2Nainggolan
aujourd'hui à 10h16

Il y a effectivement la question alimentaire, mais aussi du transport, de l'utilisation de l'énergie, beaucoup de thématique à « réformer ». Cela passe par de grands plans de politique générale et de pédagogie. Par exemple expliquer que c'est bien gentil l'avion mais qu'il y a des conséquences. Le prendre quand c'est nécessaire, sinon s'abstenir au maximum. Les vacances aux quatre coins du monde tous les ans, ça ne le fait pas par exemple. Cela s'adresserait aux classes moyenne / aisée je suppose. Sur l'île de laquelle je viens, il y a le tout bagnole. Didier Robert ce grand homme, à entamer un chantier qui n'a ni queue ni tête. On construit une route sur la mer qui ne sera peut-être jamais finie et au prix démentiel, et qui ne fera qu'empirer le trafic routier et les bouchons (car ces génies n'ont prévus qu'une sortie sur une voie en fin de quatre voies). Là dessus on apprend que des pots de vins et des malversations entachent l'ensemble de l'appel d'offre. Et qu'un projet alternatif aurait pu voir le jour, le seul problème étant qu'on aurait dû exproprier toute la caste des Dominants de l'île qui s'est arrogé l'ensemble du haut du littoral (entre ici la famille Vergès). Le bien de quelque uns au détriment du bien commun.
L'exemple des chaussures que tu donnes est un bon exemple de l’aberration dans laquelle nos sociétés vives.
L'énergie. Sommes-nous obliger de vivre avec des outils informatiques en permanence en état de fonctionner. Ne peut-on préconiser, pour le grand public, une utilisation de deux à trois heures maximum de tous outils de divertissements par jours (ce qui est déjà beaucoup).
Il y a tellement de sujet à travailler mais qui sont passionnant.
De mon côté, j'étais bénévoles à la Cimade ou en maison de retraite en musicologie quand j'en avais le temps, c'est aussi à cela que je pense dans notre approche de vie collective et citoyenne, et que j'ai mis de côté pour le moment.

Sur les très riches, je ne dis pas que tous font n'importe quoi ou sont foncièrement mauvais. Mais le fait même qu'il y est des très riches est une autre aberration. Par exemple je rebondis sur le fameux Surplus dont parle Henri Désiré Landreau. Pourquoi le partage de ce surplus n'est-il pas plus harmonisé ? Pourquoi les salaires au sein d'une entreprise ont pris de tels écarts que ça en devient difficilement quantifiable ? Pourquoi le plus gros des richesses créées ne va t-il que dans la « poche » d'une minorité ? Et y a t-il besoin de telles richesses ? Ne serai-ce pas pour cela que l'on nous pousse à toujours « consommer » plus pour une croissance qui ne semble être qu'une fuite en avant. Les causes et les conséquences sont tellement en inadéquation avec ls besoins de la collectivité. Bien sûr que les envies de tous sont différentes, mais des messages publicitaires et de propagandes diffusés en continu prônent depuis pas mal de temps le bien fondé des dérives de la société telle qu'on la vie aujourd'hui. Il serait temps d'orienter vers un peu plus de rationalité et de bon sens ces dits-messages. Pour cela il faut chercher à qui ils profitent, et on en revient à ceux qui prennent la plus grand part du Surplus.

Luis Caroll

31/05/2020 à 21h18

Manx Martin
aujourd'hui à 18h30
Objectivement, c'était le cas des gens du peuple dans à peu près toutes les sociétés. Être paysan dans la France de Louis XIV c'était moyen cool aussi.
----
On peut même enlever le "à peu près". A cette époque c'était le cas dans toutes.
Je trouve que le miroir qui ne regarde qu'un petit coin, le travail qui ne prenait que quelques heures, est incapable d'interroger quoi que ce soit sur nos sociétés.
Surtout quand in fine, la société qui a assuré la survie de sa descendance, c'est celle de Louis XIV.

Il y a plein d'autres manières d'interroger la place du travail dans le capitalisme, celle-ci me parait d'assez loin parmi les plus mauvaises.

BoblaFlamb

31/05/2020 à 21h28

Il est vrai que l'étude des sociétés qui ont refusé à la fois le marché et l'Etat ne peuvent être d'aucun intérêt pour s'interroger sur le travail et le capitalisme.

suppdebastille

31/05/2020 à 21h30

"Pier Feuil Scifo
aujourd'hui à 21h04
suppdebastille
aujourd'hui à 08h29

La TV a une fonction de divertissement certes, mais aussi de pédagogie. Il y a évidemment des programmes en ce sens et heureusement qu'ils existent encore, mais on doit pouvoir donner à réfléchir beaucoup plus au téléspectateur. Enlever toutes ces émissions de télé-réalité à la con et autre divertissement abrutissant (connaître les paroles des chansons ou des prix des biens de consommation) afin d'élever le niveau du débat. Arrêter aussi toutes ces pseudo-émissions où des experts pas plus érudits que toi ou moi, en grande majorité, et qui viennent prodiguer des arguments d'autorités."

J'ai toujours un peu de mal avec cela, il y a - excuse moi - un petit côté khmer à décider de ce que la télé devrait être.

Personne n'est obligé de regarder les programmes à la con dont tu parles, j'ai le même avis que toi sur la télé réalité. Par contre quand tu parles de "connaitre les paroles des chansons" , je suppose que tu fais référence à l'émission de Nagui, il m'est déjà arrivé de regarder, ça me lasse très vite mais c'est une émission digne à mon sens.


Enfin ce n'est pas cela ce que je voulais dire, il n'y a peut être jamais eu une telle possibilité de voir des programmes pédagogiques à la télé qu'aujourd'hui grâce à la diversité des chaines et au replay, donc au final le téléspectateur est tout de même le 1er responsable.

Tonton Danijel

01/06/2020 à 01h01

Moravcik dans les prés
31/05/2020 à 17h02

C'était qui déjà le gars qui s'étonnait de s'être fait appeler d'un mot doux par tonton récemment ?
- - - - - - - - - - - - - - - - - -

J'en étais presque à un point où je le regrettais, d'ailleurs!!!

liquido

01/06/2020 à 08h07

John Six-Voeux-Berk
31/05/2020 à 20h47

Par ailleurs, je suis loin d’ignorer que la disette fait partie de la vie de certains groupes (esquimaux forcés de dévorer leurs enfants dans certains cas dramatiques)

----

Alors que le capitalisme permet aux enfants de dévorer des esquimaux (Gervais).

Surdo

01/06/2020 à 08h07

suppdebastille
31/05/2020 à 21h30
---
Me trompe-je ou en remplaçant quelques mots (télévision par offre politique, téléspectateur par électeur), tu avais déjà exprimé cette opinion ? Du coup (vraie question), pour toi, l'individu est totalement responsable, peu importe son environnement, son éducation ou son histoire ?

Ce point de vue ne lasse pas de me fasciner (sans ironie). J'aimerais lire si ça existe une étude approfondie sur les profils qui regardent durablement Hanouna ou seraient prêts à voter pour un ticket Bigard Raoult. Pour essayer de trouver une réponse à l'éternelle question : pourquoi ?

 

suppdebastille

01/06/2020 à 08h49

Oui c'est vrai, en avançant dans la vie je pense de plus en plus que les individus sont responsables de leurs actes.
Je ne nie pas que l'environnement où on grandit joue un rôle, il n'empêche que la voie n'est pas tracée.
L'école permettait il y a quelques dizaines d'années cette ouverture d'esprit, ce n'est plus possible aujourd'hui ? C'est probablement plus difficile - j'entends bien - à une époque où le fric est présenté comme modèle de réussite.