Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 01h19 - Jankulowski Desailly Galasek : Juste pour mettre une pièce dans le jukebox diplôme.Dans mon boulot (recherche publique) qui... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 00h36 - Özil paradisiaque : Concéder autant de tirs, d’occasions, 2 buts et 1 défaite à ce Tottenham là...Quelle... >>


L'empire d'essence

12/07/2020 à 22h35 - Run : La protestation de Renault est jugee valable par la FiA qui a demande des pieces a Mercedes et RP... >>


Qui veut gagner des quignons ?

12/07/2020 à 21h53 - Pascal Amateur : Mouais, personnellement je ne compterais pas sur E. >>


Bréviaire

12/07/2020 à 21h31 - Pascal Amateur : Edouard flippe "Amical : le PSG se balade au Havre (9-0) pour son match de reprise." (lequipe.fr)... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

12/07/2020 à 21h30 - Vel Coyote : Coaché par Howard Hawks avec L'impossible Monsieur Pépé, Le grand David Sommeil et Seul Itandje... >>


Habitus baballe

12/07/2020 à 21h24 - Delio Onnisoitquimalypense : JL13aujourd'hui à 13h11Les Pieds Noirs auraient pu rester en Algérie... >>


Paris est magique

12/07/2020 à 20h51 - PCarnehan : Malgré la curieuse singularité de l'agencement justement soulignée par Vas-y Mako. >>


Gerland à la détente

12/07/2020 à 17h21 - Espinas : Exact, je ne sais pas lire. La formulation du sitoff "ce samedi 18 juillet" m'a induit en erreur. >>


Changer l'arbitrage

12/07/2020 à 16h52 - Citron Merengue : Sur Aston Villa - Crystal Palace, pas de peno sifflé pour un cas bien plus flagrant que les 2 de... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

12/07/2020 à 14h28 - Pascal Amateur : A ceci près, Milan, qu'il n'est nullement question ici de palmarès, ou d'auteur qu'une... >>


Aimons la Science

12/07/2020 à 14h19 - Joswiak bat le SCO : Beaucoup aimé aussi. Bravo. Vraiment prenant. Et pareil que Sens de sur ce que je ressens du... >>


Toujours Bleus

12/07/2020 à 12h39 - Espinas : Attention au trafic routier entre Clairefontaine et Saint-Denis, on annonce du monde en fin... >>


Go Mouest !

12/07/2020 à 10h25 - Mevatlav Ekraspeck : Dites, bandes de lavallois, vous n'auriez pas signé un certain Yannick Padilla par hasard? >>


Etoiles et toiles

12/07/2020 à 08h45 - Sens de la dérision : J'ai vu un bien étrange film, un documentaire plutôt : Si c'était de l'amour de Patric Chiha... >>


Le pousse-baballe sur le reste de l'orange bleue

12/07/2020 à 02h39 - Jah fête et aime dorer Anne : Avec le recul, c'est toujours une hypothèse qui tient debout, ou est-ce que ça accorde à Tayyip... >>


Fussball chez nos cousins germains

11/07/2020 à 22h30 - Toni Turek : A Ingolstadt, joueurs et fans ont de quoi être dégoûtés des barrages.Relégués l'an dernier... >>


Le fil éclectique

11/07/2020 à 22h09 - Dan Lédan : Tout a fait..bon nous on achete en gros chez Lenovo et Dell donc on a de l OEM..mais pour les... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

JL13

26/05/2020 à 14h22

Allez ! Une intervention très personnelle.Et attention, je vais certainement en choquer quelques uns, ce n'est pas très ragoutant.

Comme je suis, certainement, le plus vieux du forum et que, pour moi, la dernière ligne droite est bien entamée, avec donc, une expérience très longue, quelques réflexions sur le sujet.

Dans ma tendre jeunesse, au fin fond de l'Algérie, mon oncle était directeur de l'abattoir municipal et, il arrivait que nous passions, avec ma sœur un ou deux jours chez ma cousine.
En fin d'après-midi, arrivait les bêtes destinées à la boucherie, quelques dizaines de moutons, agneaux, veaux, bœufs,les cochons arrivaient plus tard et séparément pour éviter les contacts avec les musulmans. Tous étaient parqués dans de grands box, (mais, attention, rien à voir avec ce que vous pouvez connaitre aujourd'hui, une grande cour de pavés, des portes en 2 parties horizontales,et des mouches, des mouches et des mouches !
Le lendemain matin, les bovins attachés par une patte au milieu de la "salle d’exécution" étaient estourbis par un coup de masse au milieu de crâne puis égorgés au couteau, et le sang coulai sur le sol en pente pour disparaitre dans un exutoire qui aboutissait je ne sais où !
Les ovins étaient directement égorgés, puis on faisait une petite boutonnière sur la patte et on insufflait, avec une pompe à pied, de l'air entre toison et chair pour récupérer plus facilement la toison. Pour les cochons, engorgement identique, mais récupération du sang pour la fabrication du boudin et puis trempage dans l'eau bouillante pour enlever les oies à la lame tranchante.
Je vous passe la découpe des carcasses avec scies à mains, tranchoirs et coutelas.
A la maison, j'aidais ma grand-mère à tuer le lapin d'un coup de pilon en bois derrière le crâne, récupération du sang, puis enlèvement du "pyjama", idem pour les poulets et le plumage des perdreaux, cailles et autres gibiers.

Tout ceci, inimaginable de nos jours.
Et puis, la mort, c'est aussi pour moi, en ces temps là, la bombe qui explose à lors que je viens de tourner le coin de la rue, je fais demi-tour et à côté du car qui vient d'arriver d'Oran, avec la presse du soir, les cadavres des petits "yaouleds", (ce n'est pas péjoratif pour moi, c'est plutôt de la tendresse), les gamins qui attendaient pour aller vendre les journaux à la criée, ventre éclaté, démembrés....
C'est aussi, au retour d'un déplacement à Oran, arriver sur la route, juste après une embuscade sur des voitures de civils précédents, avec une femme enceinte le ventre ouvert et son fœtus posé sur le ventre et son mari avec son sexe coupé dans sa bouche......ça, c'est une des faces de la pièce, mais sur l'autre face, j'ai aussi le "fellagha" qui vient de commettre un attentat, que l'armée a rattrapé, exécuté et pendu par les pieds à un platane de la grande place, (je découvrirais en fouillant des archives, 50 ans plus tard, que ce garçon était un authentique poète, célébré dans son pays !).

Et puis la mort, c'est aussi à 22 ans, le lendemain de ma libération du service militaire, un policier qui vient nous annoncer la mort de mon père et il faut aller reconnaitre le corps....dans une petite pièce annexe d'un cimetière.... mais, il est mort parce qu'il a voulu traverser un passage à niveau fermé, avant l'arrivée du train.

Je vous passe les décès de ma grand-mère, ma mère, ma belle-mère, où, à chaque fois, j'ai tenu à être présent et à leur tenir la main ....et, puis, d'un coup, c'est fini....
Je ne défendais pas, particulièrement, Comte-Sponville, mais comme certains l'on dit plus haut, on a voulu gommé, oublié (?), dans la société actuelle, que nous sommes mortels, à titre individuel, et on veut encore prendre ses distances avec la mort, certes dérangeante, mais inéluctables et que l'on ne sait plus regarder en face.
Pour terminer, sur une note plus "gaie", j'ai, essayer de scénariser la mienne,(si je ne finis pas dans un linceul fermé chez Raoult !!) ou plutôt, sa suite, cérémonie, musique, vins et champagne....si on m'écoute !!!

J’espère ne pas vous avoir trop choqué. Ce n'était pas le but, juste une réflexion personnelle.
Merci de votre attention...

OhVertige

26/05/2020 à 14h22

Ah la cochon et la grande tablée le soir pour le boudin d'herbe...
Bizarrement ce qui m'a le plus choqué, c'est ni le cochon, ni le poulet ni le pyjama du lapin mais le depiautage des cuisses de grenouilles, peut être parce que j'avais participé à la chaîne en les méchant, et en m'essayant à en depiauter une.

Ou au Mali le sacrifice d'un boeuf pour un enterrement de dignitaire Dogon. La pauvre bête avait été traînée ligotée de la plaine à la place du village, et n'avait plus de peau...
La mise à mort a plus été une délivrance.
Je me rappelle aussi de notre guide malien qui ne comprenait pas qu'on s'emouvait de son sort. C'est qu'une bête, c'est pour manger.
- et pourquoi pas la tuer en bas pour éviter les souffrances
- c'est la tradition
...


JL13

26/05/2020 à 14h23

Excusez quelques pluriels mal venus et des conjugaisons mortes-nées....

OhVertige

26/05/2020 à 14h38

Repondais-je au Génie m'insérant de façon incongrue après les post de Jl13

Utaka Souley

26/05/2020 à 14h52

Finalement, la chasse, c'est mieux que l'élevage, non ?

Utaka Souley

26/05/2020 à 14h52

Finalement, la chasse, c'est mieux que l'élevage, non ?

Sens de la dérision

26/05/2020 à 14h52

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit
aujourd'hui à 12h11
----
Oui je vois bien tout ça. Mais un animal mort, c'est pas vraiment facile de faire le lien avec l'animal vivant. Quand tu vois un lapin, par exemple, dans son clapier, que tu le nourris et que tu finis par le voir assommé puis "déshabillé", je pense que tu fais un peu plus le lien.

Bref, tout ça pour dire que la mort, le passage entre le fait d'être vivant et le fait de ne l'être plus a été relégué loin, très loin. Le mort a encore un peu de présence avant les enterrements (j'avais vu ma grand-mère dans le funérarium, c'est assez irréel parce que la ressemblance est pas frappante, frappante) mais, même pendant la cérémonie, on a juste le cercueil, aucune trace du cadavre en lui-même (je ne sais pas s'il était plus présent avant ou c'est juste une vision à cause des films/séries US).

suppdebastille

26/05/2020 à 14h56

"JL13
aujourd'hui à 14h22
...

Pour terminer, sur une note plus "gaie", j'ai, essayer de scénariser la mienne,(si je ne finis pas dans un linceul fermé chez Raoult !!) ou plutôt, sa suite, cérémonie, musique, vins et champagne....si on m'écoute !!!"

Revois "un taxi pour Tobrouk" où Simon Goldman (Aznavour) perdu dans le désert lybien raconte comment il avait imaginé sa mort "pour finir mort de soif comme un géranium".

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit

26/05/2020 à 15h38

@sens de

Ma première intervention portait plus sur une question concernant le catholicisme et la présence de la mort dans celui-ci.
Désolé, j'ai dévié en répondant à un autre post.

Pour ce qui est de la survenue de la mort, je ne sais pas si c'est une question de culture. Dans mon cas, quand un des membres de ma famille même éloigné va mourir du cancer par exemple, les membres de la famille qui le peuvent vont lui rendre une dernière visite avant sa mort, et souvent enfant compris.
Puis effectivement, on se retrouve tous pour l'enterrement.
Une pratique portugaise que j'ai trouvé partagée avec l'Italie, pour les faire-part de décès dans les journaux, la photo du défunt est toujours présente. Parfois dans les cimetières, la photo du défunt est également présente sur la tombe.

J'ai quand même l'impression que ce sentiment d'éloignement de la mort est beaucoup plus présent dans les réflexions de philosophe urbain plutôt athée qu'ailleurs. Mais peut-être que je me trompe.

Tricky

26/05/2020 à 16h29

JL13
aujourd'hui à 14h22
J’espère ne pas vous avoir trop choqué. Ce n'était pas le but, juste une réflexion personnelle.
Merci de votre attention...
————-
Non c’était super.

 

Balthazar

26/05/2020 à 16h36

Par contre la scène de sexe est pas hyper excitante.