Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 04h30 - Hyoga : Ensuite la progression en entreprise, si celle-ci fonctionne correctement, ça n'est pas censé... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 00h36 - Özil paradisiaque : Concéder autant de tirs, d’occasions, 2 buts et 1 défaite à ce Tottenham là...Quelle... >>


L'empire d'essence

12/07/2020 à 22h35 - Run : La protestation de Renault est jugee valable par la FiA qui a demande des pieces a Mercedes et RP... >>


Qui veut gagner des quignons ?

12/07/2020 à 21h53 - Pascal Amateur : Mouais, personnellement je ne compterais pas sur E. >>


Bréviaire

12/07/2020 à 21h31 - Pascal Amateur : Edouard flippe "Amical : le PSG se balade au Havre (9-0) pour son match de reprise." (lequipe.fr)... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

12/07/2020 à 21h30 - Vel Coyote : Coaché par Howard Hawks avec L'impossible Monsieur Pépé, Le grand David Sommeil et Seul Itandje... >>


Habitus baballe

12/07/2020 à 21h24 - Delio Onnisoitquimalypense : JL13aujourd'hui à 13h11Les Pieds Noirs auraient pu rester en Algérie... >>


Paris est magique

12/07/2020 à 20h51 - PCarnehan : Malgré la curieuse singularité de l'agencement justement soulignée par Vas-y Mako. >>


Gerland à la détente

12/07/2020 à 17h21 - Espinas : Exact, je ne sais pas lire. La formulation du sitoff "ce samedi 18 juillet" m'a induit en erreur. >>


Changer l'arbitrage

12/07/2020 à 16h52 - Citron Merengue : Sur Aston Villa - Crystal Palace, pas de peno sifflé pour un cas bien plus flagrant que les 2 de... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

12/07/2020 à 14h28 - Pascal Amateur : A ceci près, Milan, qu'il n'est nullement question ici de palmarès, ou d'auteur qu'une... >>


Aimons la Science

12/07/2020 à 14h19 - Joswiak bat le SCO : Beaucoup aimé aussi. Bravo. Vraiment prenant. Et pareil que Sens de sur ce que je ressens du... >>


Toujours Bleus

12/07/2020 à 12h39 - Espinas : Attention au trafic routier entre Clairefontaine et Saint-Denis, on annonce du monde en fin... >>


Go Mouest !

12/07/2020 à 10h25 - Mevatlav Ekraspeck : Dites, bandes de lavallois, vous n'auriez pas signé un certain Yannick Padilla par hasard? >>


Etoiles et toiles

12/07/2020 à 08h45 - Sens de la dérision : J'ai vu un bien étrange film, un documentaire plutôt : Si c'était de l'amour de Patric Chiha... >>


Le pousse-baballe sur le reste de l'orange bleue

12/07/2020 à 02h39 - Jah fête et aime dorer Anne : Avec le recul, c'est toujours une hypothèse qui tient debout, ou est-ce que ça accorde à Tayyip... >>


Fussball chez nos cousins germains

11/07/2020 à 22h30 - Toni Turek : A Ingolstadt, joueurs et fans ont de quoi être dégoûtés des barrages.Relégués l'an dernier... >>


Le fil éclectique

11/07/2020 à 22h09 - Dan Lédan : Tout a fait..bon nous on achete en gros chez Lenovo et Dell donc on a de l OEM..mais pour les... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

liquido

27/04/2020 à 14h06

Je suis agnostique sur le sujet, quoiqu'un peu flippé. Mais concrètement, techniquement, stopcovid, c'est pire que ce que fait Google en m'envoyant tous les mois un rapport listant tous les foutus endroits où j'ai mis les pieds?

Classico

27/04/2020 à 14h09

Ben, avant, ces données n'étaient captées que par les marchands, ce qui est à la fois insupportable et dérisoire. Désormais le pouvoir politique formel s'insère officiellement dans le flux de captation. Une étape est clairement franchie, me semble-t-il.

hulumerlu

27/04/2020 à 14h25

J'ai parfois l'impression que les "marchands" en question possèdent bien plus de pouvoir que le "pouvoir politique formel", tout en étant bien moins contrôlés que lui (démocratiquement, médiatiquement, juridiquement...), donc j'ai du mal à voir en quoi leur captation desdites données serait (plus) dérisoire.

Gérard Scolaire

27/04/2020 à 14h27

le petit prince
aujourd'hui à 13h41

Ceux qui parlent de StopCovid ils demandent juste qu'elle soit Open Source, dispo sur l'AppStore, exécutable sur le 3310, avec plein de mises en garde bien claires mais bien complètes, des cases à cocher, l'adresse postale d'un huissier, un droit d'accès, de rectification et de suppression, et la possibilité de se faire rembourser le timbre au tarif Lettre Verte si on adresse un recours. La base [1].
--

Non. Je demande que l'on s'en passe si on peut, si le bénéfice espéré est trop faible. Sinon que ce soit fait proprement et de manière à ce que je puisse avoir une confiance raisonnée dans ce qui est mis en place et auquel je choisis de participer (ou pas). Je parle uniquement pour moi, je ne cherche pas à bloquer a priori une solution, et mon opinion de l'action passée ou à venir du couvernement ne rentre pas en ligne de compte.

N.B. La communauté crypto discute et travaille; derrière le sigle StopCovid il n'y a pas encore consensus sur un objet bien défini. Pour l'instant, les spécifications de ROBERT sont publiques et commentées en particulier par la CNIL et on peut ouvrir des issues sur leur dépot github; mais pas une ligne de code n'est publiée.


En tant que scientifique concerné par ces sujets au quotidien, j'ai d'une part une responsabilité d'alerte et d'autre part de mise à plat des enjeux technique ou sociaux pour qu'on s'oriente vers les spécifications les moins pires. Le politique décidera.


Executive summary: voter StopCovid parceque TINA, c'est un peu court.

Gérard Scolaire

27/04/2020 à 14h49

Un dernier point. Je fais une différence entre

1) avoir, par défaut de réglementation, laissé des sociétés prospérer sur le commerce de données personnelles, «volontairement» abandonnées par des utilisateurs par ailleurs utilisateurs libres d'un service. Et incidemment laissé la porte grande ouverte à tout manipulateur suffisamment friqué.

2) légiférer pour imposer des applications organisant la fuite des données personnelles.

Je garde espoir que le 1) soit corrigé à terme et que le 2) reste de la science fiction.

2Bal 2Nainggolan

27/04/2020 à 14h50

Bon...Duga, t'as pas tort. On a dit amen à la plupart des Gafa qui facilitent notre quotidien sans trop connaître la gestion de nos données.
Mais, qu'en est-il d'un état qui tente cette approche directement ? Quelles peuvent être leurs dérives d'une telle mise en place ? Le
"nous n'avons pas la culture pour cela" de Castaner résonne aujourd'hui comme un regret plus que comme une force. Encore une fois, j'ai du mal à croire qu'une fois la pandémie passée, l'état fasse marche arrière concernant la surveillance de la population. Un article du jour sur Mediapart relance le sujet.

Hyoga

27/04/2020 à 14h59

Félicitations, les EHPAD sont au journal TV du soir au Japon. Deux points sont ressortis en particuliers:
1) Le personnel ne pouvait pas se procurer de masque, par conséquent ils étaient sans doute un gros vecteurs de propagation au sein des maisons.
2) Les vieux enfermés sans pouvoir voir personne = méga stress -> la solution trouvée c'est d'autoriser les visites mais séparés par du plexiglas, façon prison.

Je précise: comme d'habitude à la TV japonaise, aucun jugement, seulement des faits. Mais bon quand même, ça doit bien être la première fois qu'on y parle des EHPAD.

KL

27/04/2020 à 15h11

dugamaniac
aujourd'hui à 14h05
Je vous comprends et en même temps on a été bien docile et on a même payé pour mettre ses smartphones dans nos poches et offrir nos données non pas à l'Etat democratique qui nous inquiète aujourd'hui, mais de grande sociétés mondiales.

2Bal 2Nainggolan
aujourd'hui à 14h50
Bon...Duga, t'as pas tort. On a dit amen à la plupart des Gafa qui facilitent notre quotidien sans trop connaître la gestion de nos données.
---
Il me semble que ça avait même commencé quand "on" (le grand public?) a accepté de tout payer avec des cartes de paiement - ainsi que l'interdiction des transactions en espèces au delà d'un certain montant (déjà au nom de la lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme), non?

Classico

27/04/2020 à 15h55

hulumerlu
aujourd'hui à 14h25
J'ai parfois l'impression que les "marchands" en question possèdent bien plus de pouvoir que le "pouvoir politique formel", tout en étant bien moins contrôlés que lui (démocratiquement, médiatiquement, juridiquement...), donc j'ai du mal à voir en quoi leur captation desdites données serait (plus) dérisoire.
---------
On peut sans doute soutenir valablement qu'en régime capitaliste, le pouvoir économique, envisagé abstraitement, cherche et tend à dominer le pouvoir politique.

D'un point de vue plus concret, par contre, et sauf erreur, les marchands qui captent nos données personnelles ne peuvent guère les exploiter qu'en nous envoyant des publicités ciblées. C'est ce que j'entendais par "dérisoire". L'appareil d'Etat qui capte nos données personnelles en tire quant à lui un éventail de possibilités et un potentiel de dérives incommensurables. Le saut qualitatif me parait assez évident.

Ce n'est pas parce qu'on a "laissé faire" auparavant par petites touches plus ou moins perceptibles (généralisation des paiements par CB, achat de portables équipés de GPS, etc.) qu'il faut tout accepter jusqu'à la dystopie finale hein ? Le troupeau s'arrête et lève le mufle lorsqu'il est frappé par une idée insupportable (des fonctionnaires retraçant en temps réel notre activité sur des écrans), pas avant. Très bien, ça marche comme ça. Les petites passivités précédentes n'ont guère à entrer en ligne de compte.

le petit prince

27/04/2020 à 16h07

@Gérard Scolaire

Ton discours a l'air vachement utile et savant. Plus que le mien. Mais puisque tu réponds à un de mes messages, tu veux peut-être qu'on dialogue ; alors il faudra te mettre à mon niveau, ou au moins à ma portée, là ça vole trop haut pour moi. Si tes responsabilités t'en laissent le temps... [1]

@liquido

Effectivement l'enjeu n'est pas ce qu'on donne aujourd'hui concrètement à l'État face à ce qu'on se laissait déjà prendre par Google ou Apple. L'enjeu est d'accepter que l'État utilise à son tour ce pouvoir de Google ou SFR (qu'il le fasse grâce à eux ou à leur place ne change rien au cœur du problème). Et si ça se défend assez facilement dans le cadre pénal, l'aspect étatique, massif et collectif est décisif. Et surtout l'évidence que ce sont les citoyens qui le réclament, pour leur sécurité.

Demain (enfin après-après-après-demain plutôt, parce qu'il faudrait déjà que l'État puisse survivre sans eux) Google peut être interdit par le pouvoir politique, Orange renationalisé, Microsoft et Apple soumis à 1000 milliards d'impôt/amende. Mais l'État, lui, qui le soumettra ?

Ok, tout cela est théorique. Il n'empêche que c'est décisif. Quand il se sera accordé ce nouveau pouvoir, même temporairement, même partiellement, ce sera un débat et un combat, jusqu'au Grand Soir et au-delà, pour que l'État n'en abuse pas. Il faudra apprendre à vivre avec. Comment dit-on déjà ? Ah oui, "résilience".

 

Luis Caroll

27/04/2020 à 16h28

hulumerlu
aujourd'hui à 14h25
J'ai parfois l'impression que les "marchands" en question possèdent bien plus de pouvoir que le "pouvoir politique formel", tout en étant bien moins contrôlés que lui (démocratiquement, médiatiquement, juridiquement...), donc j'ai du mal à voir en quoi leur captation desdites données serait (plus) dérisoire.
----

La différence fondamentale en le pouvoir des marchands et le pouvoir de l'état, c'est que l'état peut intervenir avec autorité sur tes finances et sur ta liberté.

Si l'état te tracke, il est tout près de pouvoir évaluer l'honnêteté de ta déclaration d'impots. Ou de savoir si tu as bien respecté les consignes, combien de fois tu es allé là, et qui tu as rencontré, et combien de temps ça a duré etc. etc. Et il peut le faire automatiquement à grande échelle.

Google le sait aussi. Mais Google ne peut pas conditionner le versement des allocations familiales à un bon comportement. Google ne peut pas te coller un contrôle fiscal, ne peut pas rendre la cantine des enfants plus chère si t'as pas été sage, ou te mettre en garde à vue si t'as croisé 12 personnes fichées S dans les 3 dernières semaines.

Note qu'en soi c'est pas ça qui me parait le plus dangereux. On a toujours fait appel à l'innovation technologique pour faire respecter la loi.
Non, ce qui me parait le plus dangereux c'est que ce tracking ne concernera pas tout le monde. Il y en a qui auront le pouvoir, ou les stratégies pour s'en affranchir.
Et quand le quidam se rend compte qu'il est fliqué de près, au point de ne plus avoir de vie privée mais que d'autres en jouissent et en profitent pour verser dans l'illégalité, là commencent les très gros problèmes.