Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 00h48 - PCarnehan : Qatar ou pas, je me demande si Tuchel va encore provoquer Léo en alignant, en C1, des milieux en... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 00h35 - gone au coq : Incompréhensible la compo de départ et ensuite d'attendre autant pour modifier l'équipe...Diacre... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h13 - dugamaniac : Y avait une actualité donc je me suis retenu mais les histoires d'Anigo et du transfert du petit... >>


Manette football club

aujourd'hui à 00h06 - Jah fête et aime dorer Anne : Flo Riant Sans Son27/10/2020 à 20h37------------------Pour Cyberpunk, apparemment, y'a eu de gros... >>


Foot et politique

27/10/2020 à 23h25 - Tricky : (Ce qui n’était pas une réponse à lyes. Avec plaisir) >>


Le fil prono

27/10/2020 à 23h25 - Westham : Coty Week 7 Résultats1. Metzallica 302. Mitch 293. Westham 274. Easy Sider, coach_mimi 256. DLB,... >>


EAG, les paysans sont de retour

27/10/2020 à 23h25 - De Gaulle Volant : On me dit dans l'oreillette que Chelsea s'intéresse à Yannick Gomis. >>


La Ligue des champions

27/10/2020 à 22h56 - Gouffran direct : Le buffle du Bosphore.Les joueurs du Real ont du miser un gros paquet sur le scénario qui les voit... >>


Futebol lusitano

27/10/2020 à 22h52 - Roger Cénisse : Tiens ben puisque je te tiens, si t'es portista, je suis preneur d'un retour sur les premiers pas... >>


Observatoire du journalisme sportif

27/10/2020 à 22h36 - Gouffran direct : "City est mollasson, pas folichon".2 min plus tard 2ème but de City.Silva et Mahrez rentrent... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

27/10/2020 à 22h29 - Tonton Danijel : Pour ça il faudrait déjà que le Real finisse 3e... >>


Tout en haut du Nou Camp

27/10/2020 à 21h26 - Joey Tribbiani : Démission de BartomeuComme quoi il y a quand même quelques bonnes nouvelles(Du coup on sait... >>


Etoiles et toiles

27/10/2020 à 21h22 - Aulas tique : Bon, tout va bien, Smaug parle français, j ai du paniquer en voyant Amavi et zapper violemment... >>


Gerland à la détente

27/10/2020 à 21h04 - impoli gone : Si le champi s'arrête cette semaine alors qu'on est 7e (derrière Lens qui a un match en moins),... >>


En rouge et noir !

27/10/2020 à 19h29 - Pascal Amateur : Il devait être dans un bon soir car ordinairement il aurait raté la bouteille, et zou, pas de... >>


CDF sound system

27/10/2020 à 19h06 - Aulas tique : Merci Dan, je vais essayer cette voie >>


Bréviaire

27/10/2020 à 18h56 - Pascal Amateur : CHU bidonCHU qu'un mec à frime, bourré d'aspirine. >>


Aimons la Science

27/10/2020 à 18h25 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : possible. C'est d'ailleurs ce que laisse à penser l'article.J'avoue avoir été un peu outrancier... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

John Six-Voeux-Berk

19/01/2020 à 19h07

Sinon, l’analyse de Tocqueville ne correspond plus à bien des aspects de notre réalité (réémergence d’inégalités de fortune -ou de multinationales, puisque Tocqueville considère aussi les personnes morales- qui refont surgir des possibilités aristocratiques) ; mais dans le cas de la réforme des retraites, cela marche parfaitement ; au nom de l’égalité (contre les régimes spéciaux, et pour un système  »universel »), l’Etat s’apprête à faire main basse sur des caisses autonomes qui avaient été fondées dans une logique « corporatiste ». Comme Tocqueville le voyait bien, l’appel à l’égalité justifie une fois de plus une centralisation accrue.

O Gordinho

19/01/2020 à 19h33

Drame de la dérive droitière du fil politique.

Septembre 2019 : d'étonnantes hagiographies de Jacques Chirac soulèvent l'enthousiasme des plus fervents révolutionnaires du web.
Janvier 2020 : des louanges à Tocqueville sont signalés sur le forum des CDF.
Février 2020 : un célèbre militant insoumis déclare "il valait mieux avoir raison avec Aron que tort avec Sartre"
Mars 2020 : la rédaction ferme le fil politique.

Manx Martin

19/01/2020 à 21h03

John Six-Voeux-Berk
aujourd'hui à 18h34
"La haine que les hommes portent au privilège s’augmente à mesure que les privilèges deviennent plus rares et moins grands, de telle sorte qu’on dirait que les passions démocratiques s’enflamment davantage dans le temps même où elles trouvent le moins d’aliments. J’ai déjà donné la raison de ce phénomène. Il n’y a pas de si grande inégalité qui blesse les regards lorsque toutes les conditions sont inégales ; tandis que la plus petite dissemblance paraît choquante au sein de l’uniformité générale ; la vue en devient plus insupportable à mesure que l’uniformité est plus complète. Il est donc naturel que l’amour de l’égalité croisse sans cesse avec l’égalité elle-même ; en le satisfaisant, on le développe."

De la Démocratie en Amérique, tome 2, partie 4, chapitre 3 "Que les sentiments des peuples démocratiques sont d’accord avec leurs idées pour les porter à concentrer le pouvoir"
-------------------------------------

Il reprend (un peu) la même idée dans 'l'Ancien Régime et la Révolution', où il fait le tableau de la France d'avant 1789 :

"La féodalité était demeurée la plus grande de toutes nos institutions civiles en cessant d'être une institution politique. Ainsi réduite, elle excitait bien plus de haines encore, et c'est en vérité qu'on peut dire qu'en détruisant une partie des institutions du moyen-âge on avait rendu cent fois plus odieux ce qu'on en laissait"
(Livre II, ch. 1er)

"Et ce qu'il y a de plus étrange, c'est que tous les hommes qui se tenaient si à l'écart les uns des autres étaient devenus si semblables entre eux qu'il eut suffit de les faire changer de place pour ne pouvoir plus les reconnaître. Bien plus, qui eût pu sonder leur esprit eût découvert que ces petites barrières qui divisaient des gens si pareils leur paraissaient eux-mêmes aussi contraires à l'intérêt public qu'au bon sens, et qu'en théorie ils adoraient déjà l'unité. Chacun d'eux ne tenait à sa condition particulière que parce que d'autres se particularisaient par la condition ; mais ils étaient tous prêts à se confondre dans la même masse, pourvu que personne n'eût rien à part et n'y dépassât le niveau commun."
(Livre II, chapitre 9)

Delamontagne est Belle

19/01/2020 à 21h47

Josip R.O.G.
18/01/2020 à 23h37

Delamontagne, c'est cadeau, pour tes tendances:

https://youtu.be/i1u16BdE8tQ

-----------

Merci.
C'est très intéressant.
Comment un homme qui semble si sensible aux droits de l'homme peut être proche d'un Fillon?
Ca me dépasse.

Redalert

19/01/2020 à 23h11

La culture politique ? La religion ? L'histoire personnelle ?

Tonton Danijel

20/01/2020 à 00h07

Gilles et jeune
19/01/2020 à 00h33

Ainsi peut on penser que cette CFDT s'accommode tout à fait de l'absence de rapports de force. D'ailleurs, sans rapport de force, sans doute ne l'aurait on pas ou peu entendue.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je sais pas, mais niveau audibilité, le communiqué de la branche "Recherche" de la CFDT que j'ai envoyé quelques posts auparavant, vous l'avez lu ou tout le monde s'en fout?

Gilles et jeune

20/01/2020 à 01h33

Espinas
19/01/2020 à 07h08

Gilles et jeune,
on dirait surtout que les salariés donnent plus leur vote aux syndicats réformistes qu'aux autres, en tout cas dans l'enfer capitaliste et libéral du privé.

------

Salut Espinas. Tu es de la CFDT ? Ton message mériterait une réponse bien construite. Je n'en ai pas le temps, tu m'excuseras, mais voici quelques éléments.

1) Je n'ai jamais parlé "d'enfer capitaliste et libéral du privé".

Je me suis contenté de parler des institutions soumises à une pression de rationalisation sous la contrainte financière et de leurs effets sur le dialogue social, les conditions de travail et la santé au travail.
Loin de moi l'idée de dire que c'est un enfer, puisque je considère toujours les sujets comme actifs et non simplement soumis ou dominés. Cependant, dans de nombreux endroits, ça casse du salarié, et notamment les plus faibles ou les moins adaptés. Et pas que du salarié d'ailleurs.

Quant à la tendance à la rationalisation sous contrainte financière et au néo-management, j'ai énoncé qu'ils étaient liés à ce que certains ont nommé le "néolibéralisme". A ce titre, on peut lire "le nouvel esprit du capitalisme" de Boltanski et Chiappello (qu'on ne peut soupçonner de gauchisme) et "La nouvelle raison du monde" de Dardot et Laval. Ces derniers définissent le néolibéralisme « comme l’ensemble des discours, des pratiques, des dispositifs qui déterminent un nouveau mode de gouvernement des hommes selon le principe universel de la concurrence ».

Pour ma part, je considère que le projet néolibéral est mortifère et à combattre en tant que tel dans ses dispositifs de gouvernance, ses discours, ses pratiques : c'est-à-dire jusque dans la sphère du travail et de sa gestion.

Je pense donc que les syndicats doivent le combattre. Mais c'est une autre discussion quant au comment.

2/ "on dirait surtout que les salariés donnent plus leur vote aux syndicats réformistes qu'aux autres"

L'affirmation me paraît un peu hâtive, comme le montre le travail ci-dessous, et les évolutions demandent une analyse plus précise à mon avis.

"Les évolutions du paysage syndical, entre 2009 et 2016, sont loin d’être le reflet d’une « opinion publique » salariale volatile, qui viendrait sanctionner ou approuver tel ou tel « type de syndicalisme ».

Ces évolutions semblent au contraire s’expliquer par des mouvements structurels. Nous avons consacré en grande partie cet article à saisir les traces de ces dynamiques de long terme, telles l’affaiblissement des catégories ouvrières et leur éclatement au profit des employés ou encore l’accroissement du poids de l’encadrement au sein du salariat. Ces dynamiques s’accompagnent d’évolutions sectorielles dans la structure des emplois et ne sont, comme nous l’avons montré, pas sans conséquence et expliquent en grande partie la « percée », significative ou relative, de l’UNSA, de la CFE-CGC ou de la CFDT.

Ces évolutions structurelles ne peuvent tout expliquer. Ainsi, le recul cégétiste ne peut être que très partiellement expliqué par ces dynamiques salariales. Dès lors, sans réintroduire l’idée de « mouvements d’opinion », il conviendrait de mettre en lien les résultats des organisations syndicales et leurs pratiques, tant électorales qu’organisationnelles. Il convient ainsi d’interroger leurs stratégies de développement syndical ou encore leurs répertoires d’actions électorales pour comprendre comment elles s’approprient les réformes successives du monde du travail, en particulier la réforme de la représentativité de 2008." (ires : https://miniurl.be/r-2rjo )

3/ Mon propos portait sur la position du patron de la CFDT, pas sur la CFDT dans les branches ou les entreprises.
Comme précisé dans mon message, je ne suis pas sûr que ça plaise à tous sur le terrain. S'il y a des militants de la CFDT ici, ça serait intéressant qu'ils nous fassent un retour. (enfin moi je trouverais ça intéressant).

Enfin, j'insiste, ça ne donne pas le même type de syndicalisme quand l'entreprise croit, a plein d'argent à redistribuer et est prête à acheter la paix sociale et quand la direction cherche à rationaliser à tout prix. Dans ce cas, elle cherche à avoir un syndicalisme qui lui garantie "l'innocuité" de ses positions stratégiques (pour reprendre Sureau). Dans ces conditions, la création d'un rapport de force constitue une ligne de démarcation syndicale.

Et à ce propos, en allant sur le terrain, je vois de tout, indépendamment des étiquettes :
- des mecs de la CGT fachos et aparatchik tout à fait soumis à leur direction aux meilleurs stratèges menant rapport de force et négociations uniques en France
- des mecs de la CFDT hyper combattifs (ne sachant d'ailleurs pas pourquoi ils étaient à la CFDT), aux mecs de la CFDT constatant le changement de stratégie de leur direction et cherchant à se réinventer plus dans le rapport de force.
- de nouveaux élus prenant des mandats "pour faire avancer les intérêts de l'entreprise et des salariés" et se rendant compte en cour de route que c'est peine perdue et qu'il fallait "muscler leur jeu" (comme Pires) ou laisser tomber : ceux-là découvrent les différences de position entre les OS en éprouvant la relation avec le patronat. D'ailleurs, souvent, les nouvelles équipes se divisent (et sont divisées) dans leur pratique du fait de leurs différences d'appréciation de stratégie syndicale face aux stratégies patronales.
- des élus prenant mandats pour se protéger, car mis en danger comme salariés : ça j'en croise de plus en plus.

Gilles et jeune

20/01/2020 à 01h34

Tonton Danijel
aujourd'hui à 00h07

Je sais pas, mais niveau audibilité, le communiqué de la branche "Recherche" de la CFDT que j'ai envoyé quelques posts auparavant, vous l'avez lu ou tout le monde s'en fout?

----------

Pardon Tonton Danijel, pas vu. Tu peux repasser svp ?

Espinas

20/01/2020 à 06h57

Je ne suis pas à la CFDT. Étant travailleur à Genève, ce ne serait pas possible.

Ce qui me faisait tiquer c'était l'affirmation que ce syndicat était pro gouvernement ou quelque chose d'approchant.

Espinas

20/01/2020 à 07h00

Tonton, ça me dit rien non plus, tu peux le reposter.
Avec la façon dont la France "organise" la recherche publique, ça doit être gratiné

 

OLpeth

20/01/2020 à 08h12

Edji
18/01/2020 à 18h50
« Les obligent à agir hors des limites démocratiques »...ah bon ? Ils sont « obligés » à cela, carrément ?
Les timbrés qui débarquent à la CFDT, ils sont « obligés » aussi de le faire ?
****************

On reconnaît bien les positionnements politiques de chacun à leurs objets d'indignation.
Y'a ceux qui viennent s'énerver ici lorsque les flics tuent ou tabassent en violation de la loi, et ceux qui s'offusquent de l'occupation pacifique d'un local sans dégâts ni blessés. Deux salles, deux ambiances.