Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 22h04 - gurney : Joswiak bat le SCOaujourd'hui à 22h01A partir du moment ou une bonne partie des supporters (y... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h25 - sehwag : BoblaFlambaujourd'hui à 18h26Autant je partage ton analyse autant je ne suis vraiment pas sûr que... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 21h15 - Özil paradisiaque : Le côté drôle c’est qu’en voyant jouer Bordeaux cette saison j’observe tout ce qui manque... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 20h40 - arnaldo01 : Joswiak bat le SCOaujourd'hui à 14h22Qui veut mon Nolan Roux ? Il est frais, pas cher et tonique.... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 20h30 - Joswiak bat le SCO : Non, rien. >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 20h12 - Lucho Gonzealaise : J'en profite vu que ça parle gastronomie strasbourgeoise, j'ai de supers souvenirs d'une soirée... >>


Histoire Football Club

aujourd'hui à 20h03 - Mevatlav Ekraspeck : N’avait il point disjoncté lors d’un Cannes OM? Si jeune et si fragile déjà... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 19h52 - Redalert : Bourigeaud qui prolonge jusqu'en 2023.Espérons que c'est une bonne nouvelle pour Hunou. >>


Messages de service

aujourd'hui à 18h48 - Troglodyt : Je suis content pour nous ; merci à tous ! >>


Lost horizons

aujourd'hui à 18h11 - Milan de solitude : Bonjour !J'ai finalement choisi le Bénin. Je resterai dans le sud du pays. Les autres destinations... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 16h25 - 2Bal 2Nainggolan : A voté...Un jour de match couperet et le stress que ça engendre, je sais pas si j'ai voté... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 16h23 - Run : Pas sur, toutes les ecuries s'en tiraient plutot bien, a part Haas, dontRed Bull et Ferrari qui... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 16h01 - L'héroïk Cana : JohnMurdokaujourd'hui à 12h18Je vous enjoins également à vous retrouver rapidement devant... >>


Le pousse-baballe sur le reste de l'orange bleue

aujourd'hui à 15h42 - Toto le Zéro : Victoire du Vietnam au tournoi de Football des Jeux d'Asie du Sud Est! Pour les bureaux juste à... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h35 - Lionel Joserien : 2ème ? Ils ont dû rater son action contre les quenelles. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h07 - De Gaulle Volant : Le futur de la Rab'"Rabiot déjà sur le départ ?" (onefootball.com) >>


Pendant le foot, les affaires continuent

aujourd'hui à 13h47 - Tricky : Ca tombe bien, les Éditions du 12 Juillet ont besoin d’un hit commercial. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 13h46 - theviking : Pourtant, c'est largement moins cher que les grandes salles ... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Surdo

03/12/2019 à 19h43

Toni fils brillant
aujourd'hui à 19h37
---
"Imaginer que ça n'aura aucune répercussion sur le quidam épargnant ou retraité est une illusion."
Qui imagine ça ? Par contre en quoi avons nous besoin d'eux ? A part qu'ils sont "too big to fail" ?

Surdo

03/12/2019 à 19h44

En fait il semblerait qu'on soit assez d'accord, voir qu'on parle de la même chose. Sans y voir les mêmes réponses certes.

Joey Tribbiani

03/12/2019 à 21h56

Je ne sais pas si des profs traînent de temps en temps par ici, mais j’ai une question à la lecture des résultats du PISA : qu’est ce que les systèmes éducatifs de Singapour, de l’Estonie (putain l’Estonie !), de la Finlande, de l’Irlande ou du Canada ont compris et qui nous échappe encore depuis tant d’années ?
Parce que non seulement on se prend une rouste ( vingtieme !!), mais en plus notre système est parmi les plus inégalitaires ...

Le seul point positif de ce classement, c’est que pour la première fois de l’histoire la Belgique nous bat dans une compétition internationale ...
C’est Courtois qui va être content.

Classico

03/12/2019 à 22h38

Remarquable, limpide Lordon chez Taddeï. Edji, on se parle depuis quelques années maintenant, alors je te le demande comme à un copain : regarde cette vidéo en faisant l'effort de penser contre toi-même, comme je le fais en ce moment en lisant la Révolution de Furet. Cette intervention, comme les livres de Furet, vaut la peine de sortir de soi. Pas parce qu'elle serait "la vérité", mais parce qu'elle récapitule un point de vue fort et agissant sur le monde, que tu dois pouvoir entendre. "Ta" vérité n'en sera pas amoindrie.

Lordon se bonifie avec l'âge. J'ai déjà eu l'occasion de dire que son avant-dernier ouvrage, "La condition anarchique", était en tout point remarquable, y compris au point de vue de l'écriture, plus sobre et économique que jamais (ce n'était pas une mince affaire pour cet auteur).

Surdo

03/12/2019 à 22h43

Joey Tribbiani
aujourd'hui à 21h56
---
un article (abonnés) du Monde.freu du jour décrit de manière intéressante les paradoxes du programme PISA. Cela ne répond en rien à ta question mais peut aider à mieux lire lesdits résultats.

J'avais commencé un post mais trop de doigt mouillé dedans, je le ravale donc. Un peu d'apport perso quand même (REP d'un quartier moyennement chaud d'une ville moyenne de Bretagne que je ne citerai pas mais qui gagne une coupe de France tous les 40 ans): Au niveau du 1er degré où je me situe, les problèmes de langage et de motivation me semblent prépondérants. On parle d'élèves de CE1 (disons 1 sur 3 ou 4 en début d'année) incapables de produire une phrase simple non ritualisée (c'est à dire plus rare que 'je mange à la cantine'). De plus en plus d'études mettent en exergue une place prépondérante de la maternelle (c'est une des grandes tristesses de l'école française que de pouvoir prédire à 99% la réussite ou l'échec -scolaire- des élèves à 5 ans, je ne sais pas comment c'est dans d'autres pays), mais on a du mal (euphémisme) à y mettre le paquet (c'est à dire du personnel, soyons francs, on ne travaille pas le langage avec 35 mômes pour 1 adulte 1/2). Le programme Un maitre de + que de classes a été très bien accueilli dans les établissements de rep avant de se faire couper les genoux (sans évaluation, évidemment, sinon c'est pas drôle).

Signalons l'extrême indigence de la formation continue des professeurs (à l'occasion je vous ferai un topo, c'est surréaliste. J'insiste sur le fait que le terme extrême n'est en aucun cas une exagération).

Pour les autres pays, culture scolaire des familles, homogénéité sociale et culturelle ? Je ne saurais dire (enfin si, pour Singapour c'est sûr). Il reste très difficile en France de sortir un élève de l'ornière si la famille ne suit pas. J'entends très bien que c'est le problème de l'école, et même sa raison d'être, je ne cherche pas d'excuse, c'est comme ça. C'est pareil pour la motivation : il y a un tiraillement permanent entre se mettre à la portée des élèves et rester ambitieux dans les contenus, amener par le ludique et rester dans une certaine efficacité des apprentissages (en gros boucler le programme).

Pour le meilleur et pour le pire, il y a beaucoup de matières différentes dans le premier degré au détriment des temps d'apprentissage des savoirs fondamentaux maths, français. Même si les autres matières sont des supports pertinents pour travailler ces savoirs fondamentaux c'est aussi une perte sèche de temps pour beaucoup d'élèves en très grande difficulté. A titre personnel mais aussi parce que je n'arrive pas à trouver le temps de le faire, l'anglais me pose problème. C'est très bien pour les élèves hein, ça change, ça détend, ça active des compétences qui peuvent servir à l'apprentissage du français. Mais en CE1 j'ai d'autres priorités. Leur apprendre à lire, écrire, compter et comprendre par exemple (+ parler pour la moitié, donc). Il y a là une dispersion des objectifs dont je ne saurais mesurer la portée en terme d'échec scolaire.

En piste, les grandes vacances sont un carnage pour les élèves dont les familles sont éloignées de l'école, que ce soit pour des raisons de langue, de culture, ou que sais-je. Les élèves qui reviennent d'un séjour de 2 ou 3 mois au pays mettent 2 mois à revenir à peu près à niveau.

Je ne connais pas les problématiques en milieu rural, quelqu'un ici saura sans doute te répondre.

Mes préconisations de dictateur du monde ?

Plein pot sur la maternelle, avec personnel péri scolaire et animateurs de quartier (nous avons la chance d'avoir une médiatrice de quartier un jour par semaine à l'école, elle a grandement participé à séréniser (si je veux) le climat scolaire, il en faut partout où ça craint) pour garder tout ça au chaud.

Alléger les journées et les semaines des élèves, transformer l'insupportable 5eme période (de fin avril à juillet) en 2 périodes allant jusqu'à mi juillet. 1 mois de grandes vacances. Rétablir un rythme scolaire 7 semaines travaillées / 2 semaines vacances pour les enfants réel en foutant leurs revendications au cul des lobbies de station de sport d'hiver, de toute façon bientôt y'aura plus de neige.

Redonner aux professeurs de la formation continue (mais de la vraie, pas Roger sur son powerpoint qui doit payer le café de sa poche pour qu'on puisse s'en jeter un), attention ça coute de l'argent, faut des intervenants qualifiés, des supports, de l'interaction, du temps de préparation pour qu'ils ne nous balancent pas de la merde, et en plus faudrait différencier : crois le ou pas Jean Michel, on n'a pas les mêmes besoins en apports pédagogiques à 2, 10 ou 40 ans de carrière. En formation je ne parle pas des pauvres 18h par an qui ne sont jamais effectuées réellement faute de crédit, mais au moins le double (de mémoire, 50h annuelles de formation rien qu'en mathématiques à Singapour). Foutre la paix aux acteurs de terrain qui savent pour la plupart d'entre eux à peu près comment instruire un enfant et arrêter de les couvrir de cadeaux administratifs et d'injonctions débiles. Fusiller Jean Michel Blanquer au fusil à caca, avec un certain nombre de ses comparses derrière lui qui se prennent les éclaboussures.

Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question (c'était quoi déjà ?) mais ça faisait du bien. Merci !

Redalert

03/12/2019 à 22h50

C'est 48 ans mec !

Surdo

03/12/2019 à 22h59

(anecdote croisée motivation des élèves / formation, attention les yeux sensibles, grelot ça picote)

On nous a récemment encouragé (en formation donc, truc officiel de l'EN pour nous aider à mieux faire notre métier) à adapter notre emploi du temps aux élèves. Donc à saucissonner les journées en plages de 10 minutes. Je te jure que c'est vrai.

Note du traducteur : en rep, au cycle 2 (élèves de 6 à 8 ans), passer d'une activité à une autre (ranger les cahiers, sortir le matériel adéquat, obtenir un calme suffisant pour passer les consignes et lancer le travail après avoir fait répéter la consigne) prend 5 à 10 minutes selon la complexité de l'activité à venir.


Des flèches.

Redalert

04/12/2019 à 07h25

Comme on parle des économistes et qu'en cette matière on se compare souvent à l'Allemagne, une petite étude sur les différences de perceptions sur Keynes et les politiques de relance entre les économistes français et allemands :

https://frama.link/KeynesFRAALL

Tricky

04/12/2019 à 07h29

(Allez, hop, plaisir gourmand du matin, après l’annonce par Kamala Harris de son retrait de la course à la présidentielle :
https://twitter.com/kamalaharris/status/1202008446083698689?s=21)

Mevatlav Ekraspeck

04/12/2019 à 08h39

@Surdo :

Pour le rural, avec les doubles niveaux (voir les classes uniques) et les petits effectifs, c'est surtout pour les enseignants que c'est compliqué.

Un rapport de l'IG ou assimilé avait souligné le fait que le niveau global de nos petits campagnards était globalement meilleur dans le premier degré sans lier forcément cela aux conditions particulières d'enseignement.

Pour le reste, PISA c'est mignon, mais on compare les torchons et les serviettes. La composition sociale, ethnique et culturelle des classes en Estonie n'est pas la même qu'un CE REP+ à Mantes-La-Jolie ou La Seyne-sur-Mer. Va t'amuser avec des familles allophones, des familles qui subissent de plein fouet les problématiques de quartier, des familles pour qui l'école n'est pas prioritaire pour x raisons (culturelles, économiques, religieuses...).

Et puis oui, la formation des enseignants, pour être les deux pieds et les deux mains dedans, c'est absolument délirant.

 

Roger Cénisse

04/12/2019 à 08h42

Surdo
03/12/2019 à 22h59
(anecdote croisée motivation des élèves / formation, attention les yeux sensibles, grelot ça picote)

On nous a récemment encouragé (en formation donc, truc officiel de l'EN pour nous aider à mieux faire notre métier) à adapter notre emploi du temps aux élèves. Donc à saucissonner les journées en plages de 10 minutes. Je te jure que c'est vrai.

Note du traducteur : en rep, au cycle 2 (élèves de 6 à 8 ans), passer d'une activité à une autre (ranger les cahiers, sortir le matériel adéquat, obtenir un calme suffisant pour passer les consignes et lancer le travail après avoir fait répéter la consigne) prend 5 à 10 minutes selon la complexité de l'activité à venir.


Des flèches.
___________

Je sais pas pour les gamins que tu as dans ta classe, mais pour ma gamine de 7 ans 1/2 qui n'est pas manchote et qui se débrouille pas mal du tout, 10 à 15 minutes c'est son maximum de concentration d'affilée sur une tâche (à part sur un bouquin où elle est capable de rester 2h dedans ...)

Du coup je sais pas si c'est franchement une mauvaise chose que de préconiser de faire des activités compatibles avec la durée d'attention maximum des élèves.