Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 21h58 - Bof : Ah et pour ce qui est de Radovanovic, je n'imagine ni le club ni le joueur envisager un départ, a... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 21h57 - LYon Indomptable : Point pour moi. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h54 - Jankulowski Desailly Galasek : J'ai une vraie question; existe-t-il des lectures non clivantes, non radicales et bienveillantes... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 21h12 - JL13 : Je corrige quand même : j’ai écris « les » labos, disons plutôt « un » labo, je n’ai... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 20h49 - Classico : Je l'avais déjà signalé ici, dans la même veine que les films de Peele, Midsommar de Aster et... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 19h42 - Si vis pacem, para Bellion : Jeselnik quand je l'ai découvert j'ai trouvé ça génial, mais à force ça devient un peu... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 19h31 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Si vis pacem, para Bellionaujourd'hui à 17h27Dans ton prochain dossier en diffamation, tu pourras... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 19h17 - Mik Mortsllak : Bale de jouraujourd'hui à 11h30Je suis moins sûr pour Vardy pour le "aucune intention de faire... >>


La revue des Cahiers du football : saison 2 !

aujourd'hui à 19h05 - leo : la rédaction02/07/2020 à 11h51---Vous faite un truc virtuel aussi pour ceux qui sont encore... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 18h06 - Balthazar : Je vais donc me procurer ce livre. Merci Raspou, pour la réponse et pour le sourire. >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 17h30 - L'amour Durix : Nos meilleures Sanéaujourd'hui à 15h22pourquoi vous mettez "real-city" et pas "OL-juve"?-----Tu... >>


La Route de l'Orient

aujourd'hui à 17h22 - Cush : @DedieAvant ça le Japon a quand même quelques précédents "impérialistes" malgré ses... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 16h56 - Pascal Amateur : Futur collabo. >>


Le pousse-baballe sur le reste de l'orange bleue

aujourd'hui à 16h47 - Jah fête et aime dorer Anne : Tiens, pour appuyer les changements d'Erdogan, on peut illustrer cela avec la décision de l'Etat... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 15h57 - Bale de jour : Magique Thomas Helmer qui en plein tirage en direct pour la Ligue Europa l'appelle la "Cup of... >>


Le Peuple de Malherbe

aujourd'hui à 15h08 - RabbiJacob : Vos messages quotidiens sur ce forum témoignent d’un attente forte d’informations sur notre... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h02 - De Gaulle Volant : Vacances âpres à Nantes"Dans les écoles les enfants apprennent l'hymne du Vitoria Guimaraes" ... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 14h00 - cocobeloeil : Haaa c'est mieux..Kiplé vient d'afficher une deuxième photo de Tourelle qui affiche un air... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Metzallica

21/10/2019 à 17h09

Pendant ce temps le chairman Mr Bercow refuse un vote oui/non au deal Brexit car samedi il y a déjà eu un vote similaire selon lui. Il se base sur une convention parlementaire de 1604.
Les honorables gentlemen et ladies vont maintenant prendre le thé et vous remercient de respecter un silence apte a la dégustation dudit breuvage.

10 jours restants, toujours pas de sentiment d'urgence chez eux.

Johnny Ringo

21/10/2019 à 17h37


L'amour Durix
aujourd'hui à 14h04

Johnny Ringo
aujourd'hui à 13h08
------
Je ne suis pas spécialiste mais j'ai la prétention d'être un peu logique : j'imagine qu'en cas de grève, tu bloques le train que tu étais sensé conduire, contrôler, préparer...
Mais surtout, j'aimerais comprendre pourquoi il est plus grave de bloquer des gens qui partent en vacances que des gens qui partent travailler ?

-------------------

Sur le premier point, parce que j'imagine qu'il faut d'autres agents que dans les trains pour faire rouler les trains. Si tu es agent dans une gare, au poste de contrôle ou je ne sais quoi, tu ne peux pas t'arrêter un peu, faire un peu pour un autre train, bref. Ca serait de la grève du zèle, qui est illégale. Voilà, je me dis que ce n'est peut-être pas évident d'arrêter sélectivement les trains.

Sur le second point, rien, ça fait chier dans les deux cas. Néanmoins je le répète, si tu es SNCF, comment tu fais pour faire une grève sans emmerder personne ? C'est le dilemme de tout service public.
C'est ce qui me fait penser que ça ne doit pas être simple de trier. Parce que je ne peux pas penser que les syndicats ferroviaires se priveraient de ménager leur image en laissant rouler des trains notoirement peu chers qui desservent des destinations de vacances. Bien amené, ça pourrait même les servir de jouer (demagogiquement, je l'accorde) sur "trains pour les riches en costard vers Paris" vs "trains populaires ".
Ou alors ils s'en pètent complètement les couilles de leurs usagers.

Espinas

21/10/2019 à 18h44

Ils donnent surtout l'impression de vouloir avoir raison contre leur direction (qui ne semble pas déborder de réussite pour faire progresser le train en France) ou le gouvernement. La circulation des trains et les gens qui les prennent semblent secondaires.

Tricky

21/10/2019 à 19h17

Metzallica
aujourd'hui à 17h09
Pendant ce temps le chairman Mr Bercow refuse un vote oui/non au deal Brexit car samedi il y a déjà eu un vote similaire selon lui. Il se base sur une convention parlementaire de 1604.
————
Il me parait juste de préciser qu’il a fait la même chose à Theresa May, et que la convention ne semble pas complètement injustifiée.

Portnaouac

21/10/2019 à 19h50

Metzallica
aujourd'hui à 17h09

Pendant ce temps le chairman Mr Bercow [...]

---------------

Je ne comprends pas ; quitte à utiliser un terme anglais, pourquoi ne pas utiliser directement celui qui désigne officiellement son titre, et qui est utilisé partout dans les articles tant en français qu'en anglais, à savoir "Speaker" ?

Quant à ta remarque sur l'absence de sentiment d'urgence, je ne suis pas certain que cette grille de lecture soit très pertinente ; précisément parce que la date du 31/10 n'est un enjeu que pour l'une des parties seulement (BoJo & Co).

BoJo répète à qui veut l'entendre que le Brexit sera effectif le 31/10 ; forcément, l'enjeu pour les opposants au Brexit, ou pour les partisans d'un Brexit uniquement avec un "deal", c'est de dire que la date du 31/10 n'est pas gravée dans le marbre et qu'à cette date, ça doit être soit Brexit+Deal, soit no-Brexit (pour l'instant).

Et donc, pour les adversaires de la ligne BoJo, la date du 31/10 apparaît plus comme un horizon à dépasser que comme une date limite indépassable parce que la dépasser causerait une défaite humiliante à Boris, en le montrant défaillant à tenir la promesse maintes fois répétée d'un Brexit effectif le 31/10.

Reste cependant que cette stratégie repose sur l'hypothèse d'un report automatiquement accordé par l'UE, sur simple demande ; et tout en ignorant quelle peut être la part de bluff là-dedans, j'ai cru lire que des voix (dont la nôtre) se sont élevées aujourd'hui pour souligner que justement, ce n'était pas du tout automatique.

Et donc, si ces propos là ne sont pas du bluff, on pourrait s'attendre à ce qu'un vague sentiment d'urgence commence légitimement à poindre dans le camp des no-no-deal ; mais hors ce point, l'absence de sentiment d'urgence au 31/10 est précisément leur leitmotiv.

Metzallica

21/10/2019 à 20h17

Oui pardon je ne sais pas pourquoi je suis parti de speaker à chairman.
Par contre le sentiment d'urgence c'est partagé par beaucoup de monde. Pas pour la date fatidique du 31/10, mais pour en finir avec cette situation.
Les Britanniques sont fatigués après 3 ans de palabres. Leur parlement n'avance sur rien.
Quant à l'UE, combien de temps va-t-elle continuer à accepter cette mascarade ? Ce processus pompe une énergie folle qui pourrait être utilisée à meilleur escient, bloque la création de projets entre continent et RU de peur de ne pas pouvoir aller au bout.

Si on prolonge jusqu'en mars 2020 par exemple, on fait quoi pendant ce temps ?

Roger Cénisse

21/10/2019 à 20h27

On utilise ce délai supplémentaire pour enfin se préparer au Brexit plutôt que de procrastiner en attendant que la situation en Angleterre explose ?

Utaka Souley

21/10/2019 à 20h29

En ce genre de circonstances, j'aime à rappeler la devise d'un consultant anglais, à propos de son plan d'action : "Procrastinate now, panic later !"

Portnaouac

21/10/2019 à 20h44

Ça, j'en suis d'accord, évidemment ; "urgence" au sens de "nécessité impérieuse d'en finir désormais rapidement", pas l'urgence du 31/10 et des 10 jours restant.

Qui plus est, je ne vois pas ce qui pourra être fait en X mois, qui ne l'a pas déjà été ; prolonger pour finaliser des discussions déjà bien avancées mais qui auraient progressé plus lentement que prévu, ça me semblerait légitime ; mais prolonger de X mois un truc sur lequel on a un peu l'impression que les discussions ont commencé un 2 février (le jour de la Marmotte), pas sûr que ce soit très utile.

Roger Cénisse

21/10/2019 à 20h50

Côté européen voire français, j'ai comme l'impression qu'on a strictement rien fichu pour se préparer au Brexit pendant la période de négociation. Un report nous permettrait peut être de commencer à s'en préoccuper, non ?

 

Milan de solitude

21/10/2019 à 21h22

Roger Cénisse
aujourd'hui à 20h50
Côté européen voire français, j'ai comme l'impression qu'on a strictement rien fichu pour se préparer au Brexit pendant la période de négociation. Un report nous permettrait peut être de commencer à s'en préoccuper, non ?

---

Qu'est-ce qui te fait dire cela ?