Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 09h56 - Koller et Thil : Il y a des parieurs connus ?Et ils ont des... agents ?Les bras m'en tombent ! >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 09h49 - Özil paradisiaque : Pôle Emploi - London Borough of IslingtonJob offers :- MP (currently : J. Corbyn)- Manager... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h47 - contact : Je pense que ce qui a fait disjoncter Depay, c'est de voir cet énergumène sur la pelouse au... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h45 - BIG : suppdebastilleaujourd'hui à 08h36Et réfléchir à des nouveaux modes d'action qui pénaliseraient... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 09h32 - 2Bal 2Nainggolan : Ah zob...Je m'en occupe cet aprèm ! Le stress, je vous dis ! >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 09h13 - Özil paradisiaque : L’article de l’équipe prend beaucoup de pincettes et la seule information c’est la clause de... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 08h43 - Hydresec : Bon et bien je crois qu'on a fait le tour des tables les plus onéreuses de Strasbourg et ses... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 08h41 - suppdebastille : Bon voyage, veinard. >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 08h31 - Raspou : Allez, ça commence aujourd'hui: Topalov pour Maxime, a priori pas un mauvais tirage tant le... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 07h05 - Mevatlav Ekraspeck : En tout cas, bien malin qui peut prédire l’issue du sommet de ce soir entre une équipe B des... >>


Coupe de France

aujourd'hui à 02h50 - Cafu de Paille : La Vilaine serpente dans le coin, vu d'au-delà du Couesnon ça n'augure rien de bon pour leur... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 02h15 - impoli gone : Redalert05/12/2019 à 00h53Elle va faire de la politique, c'est sûr. -----DoneEt bizarrement pas... >>


Histoire Football Club

aujourd'hui à 00h12 - Lionel Joserien : Ah ouais tu as une meilleure mémoire que moi, bien vu DD. >>


La Ligue des champions

10/12/2019 à 23h54 - PCarnehan : Oui, exact, Bergame peut encore se qualifier dans le groupe C. (@Rolfes Reus)L'Atalanta devra... >>


Messages de service

10/12/2019 à 23h05 - la rédaction : @rivaldo maccionePar message privé sur Ulule.Mais on a le temps de redemander aux Olive les... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

10/12/2019 à 22h42 - Redalert : Il me semble qu'il ne peut y avoir de passe décisive sur un but contre son camp.Et pour votre... >>


Paris est magique

10/12/2019 à 20h30 - Joswiak bat le SCO : Non, rien. >>


En rouge et noir !

10/12/2019 à 19h52 - Redalert : Bourigeaud qui prolonge jusqu'en 2023.Espérons que c'est une bonne nouvelle pour Hunou. >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Utaka Souley

15/10/2019 à 08h43

Classico
aujourd'hui à 02h52

L'analyse de Bourlanges est d'une autre tenue et ouvre d'autres horizons que les incantations habituelles de nos gouvernants. Je le suis sur le constat des jeux politiques nationaux, qui sont un espèce de jeu à défaite assurée.

Toni fils brillant
14/10/2019 à 22h35

Encore une fois d'accord avec ton point de vue et ton anecdote sur le club de foot de Montpellier illustre parfaitement ton propos. Néanmoins, il me reste un point d'achoppement : lorsqu'un individu libre fait le choix de la soumission à un autre individu ou à une religion (peu importe, en fait), il fait le choix conscient de la restriction de sa propre liberté, comment peut-il être question de son émancipation ?


Classico

15/10/2019 à 08h54

Tricky
aujourd'hui à 08h37
(C’est intéressant, cette volonté désespérée d’être au sommet de l’écume de l’histoire. Mais ça m’échappe un peu)
————
Ah, je ne sais pas si tu connais Bourlanges, mais on est à des années lumières avec lui d’un désir de domination civilisationnelle ou d’une quelconque vision romantique de l’histoire (plaisir intellectuel coupable auquel il m’arrive de céder, en tout cas). Il s’agit d’un acteur remarquable de l’UE, c’est pourquoi je vous cite cette fin d’interview ; et il nous parle de sortie pure et simple de l’histoire et d’effacement de civilisation. C’est autre chose !

Toni fils brillant

15/10/2019 à 09h35

Oui, Utaka Souley, je suis bien d'accord. Disons qu'en l'espèce, nous pouvons penser qu'il ne s'agit pas ici de choix libres et conscients, mais de choix contraints par des horizons restreints. Et je suppose sans pouvoir le démontrer que les individus vraiment libres et non contraints ne font jamais le choix de la soumission volontaire.

Je trouve ça éclairant que le parcours des djihadistes soit souvent un parcours d'ancien criminel sombrant d'abord dans tous les travers d'une société sans âme.

Je trouve ça éclairant aussi le parcours de Diam's trouvant l'islam après être devenue une icone de la société du spectacle, et nous racontant son mal de vivre, son désespoir de n'avoir pas eu de père aimant dans son enfance (je lisais par ailleurs -mais je ne sais plus où- que la recherche/le besoin d'une figure paternelle rassurante pouvait expliquer parfois le désir de Dieu).

Au-delà de la stricte question de la laïcité, la question de la sécularisation des quartiers me semble un enjeu politique majeur pour le vivre ensemble, parallèlement aux moyens qu'on y affecte. C'est d'après moi la seule manière de réduire les tensions aux deux bouts de la chaîne.

Je vais peut-être dire une grosse bêtise, mais je me dis parfois qu'on pourrait utiliser les enjeux écologiques pour faire ce travail de sécularisation, à la sauce reconquête citoyenne. En mettant le paquet sur les questions d'écologie et de lutte contre le changement climatique dans les cités, on attaquerait la cosmologie de l'islam sans le dire. Et on ferait d'une pierre, deux coups.

Espinas

15/10/2019 à 10h25

Ce texte de Bourlanges rappelle le grand fantsame d'une France qui resterait grande grace à une UE qui aurait un grand rôle politique et des politiques communes.

Le petit problème c'est que les intérêts français et ceux au hasard allemands, italiens ou polonais ne coincindent que rarement.

Etienne Mattler

15/10/2019 à 10h44

Tricky
aujourd'hui à 08h37

(C’est intéressant, cette volonté désespérée d’être au sommet de l’écume de l’histoire. Mais ça m’échappe un peu)

----------

Je ne te remercie pas ; depuis que j'ai lu ce message, j'ai des flashs de Jean-Louis Bodhi Bourlanges pourchassant l'Endless Summer sur des plages lettones, portugaises, irlandaises ou croates.

Lescure

15/10/2019 à 10h45

Toni fils brillant
aujourd'hui à 09h35

Utiliser l'écologie pour servir la laïcité cela se fait déjà dans les cantines scolaires avec les menus végétariens. Reste à trouver la même chose pour les piscines et autres équipements publics gérés par les municipalités. Ce sont effectivement des mesures compensatoires mais au moins au services de deux causes vertueuses.

Sinon histoire de remettre une pièce dans la machine à débat sur la pensée décoloniale et l'intersectionnalité je vous conseille la lecture d'une tribune du Monde:
https://tinyurl.com/yy837dlg
(désolé de donner envie mais je n'ai pas mis le lien pdf. illégal pas bien)

OLpeth

15/10/2019 à 10h46

Espinas
aujourd'hui à 10h25
Ce texte de Bourlanges rappelle le grand fantsame d'une France qui resterait grande grace à une UE qui aurait un grand rôle politique et des politiques communes.

Le petit problème c'est que les intérêts français et ceux au hasard allemands, italiens ou polonais ne coincindent que rarement.
*************

C'est tout le propos de Bourlanges : si on arrive pas à se trouver des intérêts communs, on va être un ballons dans les pieds des gros méchants. Arrivera-t-on un jour à faire coïncider l'intérêt des européens de l'est, du nord et du sud ? Le pessimisme est permis.

Classico

15/10/2019 à 11h08

Toni fils brillant
aujourd'hui à 09h35
-------

Tout système qui affirme capturer absolument la vérité conçue comme une et exclusive, et qui désigne comme impure toute autre possibilité d'être en rapport au vrai, possède un pouvoir de fascination considérable, indépendamment de toute considération socio-économique. C'est vrai pour l'islam, c'est vrai pour bien d'autres idéologies (les 3 religions du livre en premier lieu). L'islam présente en outre une singularité : il est une orthopraxie, c'est-à-dire qu'au système de captation de la vérité dans un circuit fermé de représentations mentales, il adjoint une mise en visibilité sociale de celui-ci (vêtements, nourriture, prières quotidiennes, etc.), et donc une puissance supplémentaire de fixation et de développement mimétique dans la réalité sensible.

C'est dire qu'en effet l'islam, en tant qu'idéologie et orthopraxie exclusivistes, a sa force de développement et d'attraction propres, indépendantes de la situation française. Une fois mise en terre, la plante pousse sur la base de son propre élan vital.

Soit. Je ne vois pas par contre ce que la France pourrait opposer à ce développement propre de l'islam sans renier ses plus haut principes juridiques. On doit attaquer avec fermeté les ramifications les plus extrêmes de la plante (l'islamisme). Mais pour le reste, on ne peut que faire "comme si", en réparant la ghettoïsation des cités, on allait enrayer la propagation de la religion. Et croiser les doigts.

Réparer la blessure des cités, c'est y distribuer massivement du travail, y casser les mafias et les économies parallèles sans déclencher de guerre civile, y briser les logiques malsaines d'assistanat social généralisé, y refonder et resacraliser des services publics hauts de gamme (y envoyer des profs d'élite avec des moyens infinis, notamment). Un beau challenge pour un gouvernement sérieux, courageux et imaginatif.

On y croit ?

Redalert

15/10/2019 à 11h35

Classico
aujourd'hui à 11h08

« Réparer la blessure des cités, c'est y distribuer massivement du travail, y casser les mafias et les économies parallèles sans déclencher de guerre civile »

Tu penses que si un gouvernement osait légaliser le cannabis, ça occasionnerait une guerre civile dans les quartiers (si je comprend bien ton propos puisque c'est le seul moyen de mettre fin aux mafias de banlieue) ?

Edji

15/10/2019 à 11h41

Mission impossible, non ?
A mon sens, un gouvernement même armé de la meilleure volonté du monde et de moyens infinis (donc déjà dans un monde fictionnel) ne pourrait parvenir à ses fins sans que les citoyens eux-mêmes ne participent au mouvement.

 

Edji

15/10/2019 à 11h43

(C’était en réponse à l’interrogation ultime de Classico)
Et merci à Toni fils brillant pour ses passionnants messages, je me régale à te lire.