Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 02h41 - I want my Mionnet back : Neuvième match, neuvième victoire, toujours aucun but encaissé en ayant joué les 2e, 3e et 5e... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 01h54 - manuFoU : « C'est probablement interdit, enfin j'espère »Alors, je ne voudrais pas te briser le cœur,... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 01h30 - Hyoga : Milan de solitude19/10/2019 à 17h32Je jette un œil aux résultats du jour, l'autre œil aux... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h23 - manuFoU : Coty Week 7Raiders@Packers : 20-31Rams@Falcons : 24-3149ers@Redskins : 24-10Texans@Colts :... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h52 - PCarnehan : C'est dans des matchs comme celui d'hier que le choix du recrutement de Bernat prend toute sa... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h44 - gurney : "Le travail de genesio" "Retrouvez moi en spectacle au casino de Quercy le 24/10, à irigny sur... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 00h36 - PCarnehan : Disais-je à L'amour Durix. >>


Aimons la Science

19/10/2019 à 23h29 - Toni fils brillant : @balthazarMerci pour ce commentaire éclairant.Il me semble que je vous ai conduit à penser,... >>


Manette football club

19/10/2019 à 22h05 - Seven Giggs of Rhye : Dîtes les cédéfistes, des avis sur Ni No Kuni II ? J'ai adoré le premier et vu qu'il est en... >>


Qui veut gagner des quignons ?

19/10/2019 à 21h05 - L'amour Durix : Stiven Mendoza donc. Le calcul était pourtant assez simple. Même le prof de physique de la fille... >>


Etoiles et toiles

19/10/2019 à 20h52 - Tonton Danijel : Etonnant parce que je trouve le Joker de Burton justement plus raté que celui de Nolan.En effet,... >>


Foot et politique

19/10/2019 à 19h22 - Tricky : Bah, disons alors qu’on n’est pas d’accord sur le périmètre de ‘tout le parti... >>


Merlus, Tango et Friture

19/10/2019 à 18h25 - Christ en Gourcuff : Je n’ai vu que la première période dont les 44 premières minutes ont été un régal. La... >>


Premier League et foot anglais

19/10/2019 à 17h22 - Joswiak bat le SCO : D'ici 1h, mes Eagles deboitent les citizens et montent sur le podium :) >>


CdF Omnisport

19/10/2019 à 12h50 - 2Bal 2Nainggolan : En biclou version grosses cuisses et pignons fixes, Benjamin Thomas est le nouveau champion... >>


In barry we trust

19/10/2019 à 09h19 - poiuyt : Une faufilade du quart arrière pour prendre une verge.C'est pas un fil porno qu'il nous faut,... >>


Dans le haut du panier

19/10/2019 à 02h59 - Lucho Gonzealaise : L'été a beau avoir été fantastique, ça reste les Clippers. Je me demande encore ce qui va bien... >>


Aux Niçois qui manigancent

18/10/2019 à 23h57 - Roger Cénisse : En fait, pour moi la défaite est clairement pour Vieira. Son entêtement à mettre Sarr arrière... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Edji

22/09/2019 à 14h34

Attention quand même ; la fait de ne pas donner tribune médiatique ouverte à des Zemmour ne revient pas à fouler aux pieds la liberté d’expression (Zemmour pourra toujours écrire ses bouquins pitoyables), ni à revenir à la censure d’Etat (le pouvoir ne l’en empêchera pas).
Il y a - heureusement - une très importante marge, qui consiste dans la politique éditoriale (petite pensée pour Frédéric Taddei qui croyait super cool pour la liberté d’expression d’inviter des Alain Soral ou Marc-Edouard Nabe sans aucunement rechigner, ni même les placer face à des contradicteurs).

Tonton Danijel

22/09/2019 à 14h37

Disons que là où je suis d'accord avec les journalistes de CNews, c'est que si tu mets Zemmour sur un plateau, il faut qu'il y ait un contradicteur solide qui démonte sa réthorique. Brunet n'était pas très nocif quand il se trouvait en face-à-face avec Dely.

Quand il est invité sur des plateaux d'émission "de divertissement" type Ardisson ou Ruquier, il est redoutable car il n'a jamais de bretteur à son niveau en face. L'épisode des "prénoms français" en est la bonne illustration vu que personne ne lui a rappelé qu'Eric était un prénom d'origine germanique...

Jean-Huileux de Gluten

22/09/2019 à 14h58

Edji, c'est ce dont je parle. Il y aura toujours, quelque part, une politique éditoriale qui laisse de la place à ces mecs-là. D'autant qu'on s'oriente vers le début d'une nouvelle ère, ou l'humain n'est en charge que de l'algorithme qui va faire une politique éditoriale individualisée pour chacun d'entre nous. Twitter est entre les deux.

C'est bien pour ça que l'aspect juridique est le seul moyen d'empêcher l'exposition de ces idées, et je ne trouve pas que cela soit souhaitable.






Sinon, en cherchant ce que devenait Marc-Edouard Nabe, je suis tombé sur la vidéo la plus gênante de tous les temps. Je ne la linke pas, c'est trop horrible. Si vous voulez vraiment ne plus jamais dormir, vous trouverez.

Cush

22/09/2019 à 18h31

Coucou Luis,

j'ai déjà répondu hier (16h35 et 18h37) à ce que tu dis en substance et en nuance.

Je rajoute juste un truc: il se trouve que la question du rapport démocratie/crise environnementale a déjà suscité pas mal de littérature plus ou moins inquiète sur le thème "le changement climatique va-t-il constituer une menace pour la démocratie et favoriser l'arrivée au pouvoir de régimes autoritaires?".

Ces écrits sont des projections à partir du constat sur l'inaction actuelle et l'incapacité des démocraties à susciter un consensus pour l'adoption de mesures impopulaires et indispensables, jusqu'au moment où celles-ci deviendront tellement urgentes qu'elles risquent d'être imposées sans égard pour le processus démocratique. Dans la même logique, il serait assez navrant de constater d'ici quelques années que les seules politiques climatiques ambitieuses sont le fait d'Etats comme la Chine qui n'ont pas à se soucier d'une quelconque opinion publique, et où Orwell est un tout petit peu plus présent que dans ma prose.

Tout ça est porté non pas par quelques hurluberlus mais apparaît sous les plumes de Jean Jouzel, Dominique Bourg, Jean-Marc Jancovici, Dennis Meadows et d'autres, avec pour message principal "il va falloir repenser la démocratie en intégrant davantage la question environnementale sans quoi on risque de la perdre tout à fait". C'est avec ça derrière la tête que je m'aventure (bien modestement, faut-il le préciser) à imaginer des exemples concrets d'aménagements qui restent marginaux et qui pourraient rendre nos démocraties plus fonctionnelles. C'est peut-être non pertinent, irréaliste, voire dangereux, mais je ne pense pas que ça mérite de convoquer Big Brother.

lotbur

22/09/2019 à 18h54

Manx Martin
21/09/2019 à 14h09
Tiens, d'ailleurs ce dernier (Onfray ndmm) a fait son coming out : il kiffe Asselineau. C'est pas bon signe pour Asselineau.
-----
Juste là dessus, sa réponse pour ne pas laisser dire complètement n'importe quoi :
"Dernier avatar en date, la réponse à une question posée par l’un des thuriféraires d’Asselineau qui guettait son moment médiatique dans la salle - ma conférence était diffusée en direct sur le net. Ma thèse a été que je souscrivais à son analyse critique de l’Etat maastrichtien. Je ne sais qui est cet homme, ce que sont ses réseaux, ce que sont ses finances, d’où elles viennent , mais, comme on voit des affiches de ce monsieur partout, que ses militants s’agitent urbi et orbi, que je ne fais pas trois intervention publiques sans qu’au cours de l’une d’entre elles l’un de ses sectaires me questionne sur ce que je pense de lui, j’ai un jour regardé un entretien d’une heure qu’il a donné à Natacha Polony puis j’ai fait savoir à Bordeaux, dans la librairie de mon ami Denis Mollat, que ses thèses critiques sur l’Europe maastrichtienne était très intéressantes, très documentées, très chiffrées, très techniques - ce que je confirme… Il suffisait pour qu’Asselineau m’instrumentalise: il a donc annoncé que je le soutenais - en tout et sur tout si l’on en croyait le titre - et que la presse, gourmande et réjouie, fasse ses choux gras de cette récupération: j’en étais, je l’avais dit… Avais-je prévu la chose et, de façon ironique, un sourire sur la vidéo témoigne, parlé d’un outing qui serait évidemment repris en boucle par Asselineau - avais je tort? La suite a montré que non…- c’était trop tard: les réseaux asociaux affirmaient que c’en était fait, l’extrême droite et l’extrême gauche étaient réunies en ma personne, les rouge-bruns étaient à la manœuvre, Onfray était bel et bien un fasciste - après avoir été la veille un ami de BHL lors de l’affaire Moix…"
Non, Onfray ne "kiffe" pas Asselineau.

Manx Martin

22/09/2019 à 19h21

Dont acte : Onfray ne kiffe pas Asselineau. Mea culpa pour la fake news, et ce n'est donc pas un mauvais signe pour Asselineau.

Luis Caroll

22/09/2019 à 20h26

Cush, ça mérite tout à fait de convoquer Big Brother parce que la similarité dans le cheminement intellectuel, la méthode, et la justification est frappante.
C'est très important de le convoquer parce qu'Orwell n'a pas écrit ça comme un manuel, ni comme une description précise de ce qui va se passer, mais comme un avertissement contre les facilités apparentes qui vont se présenter à nous et les conséquences qu'elles peuvent avoir. On est en plein dans cette facilité.
Ca mérite tout à fait de le convoquer parce que ta proposition est déjà un glissement.

Je comprends que ça te surprenne parce que tu penses bien faire en cherchant des solutions, je rappelle juste qu'il y a une littérature et une histoire longue comme le bras qui démontrent que c'est une fausse bonne idée.

Cush

22/09/2019 à 22h02

Ah ben voilà, c'est tout moi ça... Je pense bien faire et en fait j'encourage le totalitarisme. Non mais sérieux quel gaffeur! C'était bien la peine de développer un peu mes arguments, ha ha mais quel nigaud !

Mais bon puisque "c'est flagrant" tu dois avoir raison. Voilà voilà, je poursuivrais bien cet échange instructif, mais en fait je vais laisser tomber.

Jean-Huileux de Gluten

22/09/2019 à 22h21

Cush, Luis en fait trop en te taxant d'encourager le totalitarisme. Mais je pense qu'un cadre juridique n'aurait aucunement assaini le débat public, et n'aurait aucune chance de le faire à l'avenir. Et je comprends ce qu'il veut dire en convoquant Big Brother. Quand je lis ce paragraphe de ton cru :

"Donc voilà, ça me fait penser que, dans ce cas précis il y a quelque chose qui a sérieusement merdé dans le débat public avec des conséquences réelles et tragiques. Et donc qu'il n'est pas délirant de penser que, dans ce cas précis, on a besoin d'un truc un peu radical genre une loi sur le climatoscepticisme pour empêcher la diffusion d'idées aussi néfastes. Notamment parce que l'opinion publique compte en démocratie et qu'à ce titre elle se doit d'être correctement informée."

Bah au départ, j'ai plutôt envie d'être d'accord. Mais elle ressemblerait à quoi cette loi ? On met les propos anti-scientifiques sur le même plan que le négationnisme au sujet de la shoah ? On part sur des combats juridiques façon Valls-Dieudonné qui n'apportent rien tant les deux partis sont complètement hystériques ? La loi ne concernerait que l'écologie, du coup, ou on rend aussi les homéopathes et les anti-vax inaudibles pour des raisons de santé publique ? L'opinion publique compte, c'est certain. Elle se doit d'être correctement informée, c'est certain. Mais je crois surtout que quand on pense à légiférer sur le sujet, on ne se rend pas compte de la moitié des implications. Je n'en cite qu'une poignée qui me passe par la tête, mais je pense que c'est ce qui fait dire à Luis que le cheminement intellectuel d'une volonté de faire taire, ou en tout cas de condamner certaines prises de paroles, mène à Orwell.

Breizhilien

22/09/2019 à 22h24

Une idée qui est bien en théorie mais inapplicable en pratique, vous êtes sûre que vous ne parlez pas de la VAR ?

 

JL13

22/09/2019 à 22h56

Breizhilien, puisque tu es par la.....tu as eu mon mail ?