Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

En rouge et noir !

aujourd'hui à 20h59 - Redalert : Bon ben c'était pas terrible et la fin de match encore pire.Et on peut aussi faire un mauvais... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 20h50 - Vas-y Mako! : Dudelange qui bat l'Apoel à l'extérieur 4-3, aprés un match à rebondissement, sympa et mérité! >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 20h45 - Perrin flirt avec toi : J'ai du mal à voir Hulkenberg faire mieux que ce qu'il a produit jusque là, je pense qu'avec une... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 20h42 - Label Deschamps : Je n'avais pas suivi les tentatives de qualification allemandes mais s'ils en sont à prendre des... >>


Coupe de la Ligue

aujourd'hui à 20h11 - 12 mai 76 : Charterhouse11aujourd'hui à 19h48Sans doute la banderole la plus drôle que j'ai pu voir.- - -Je... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 20h02 - Jeremie Janette : Coty Week 3Titans@Jaguars 17-20Dolphins@Cowboys 10-35Bengals@Bills 17-23Lions@Eagles... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 19h43 - manuFoU : Je ne suis pas sûr qu’il soit électoralement intelligent de ne tabler que sur des sujets... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h28 - Charterhouse11 : Runaujourd'hui à 18h28En tout cas, on garde Cornet. 2 ans de plus. *******Je me dis que c'est pour... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 19h10 - De Gaulle Volant : En faisant assurer le commentaire des matchs par Pierre Sled. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h09 - Flo Riant Sans Son : Je n'ai pas pu écouter le billet, mais si ça parle de la gentrification du centre-ville,... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 18h42 - Casaque marine : J'ai été devancé... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h22 - Le Pobga du Coman : Josip R.O.G.aujourd'hui à 16h52OLpethaujourd'hui à 15h48Là, tout ce que souhaite Mélenchon... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 16h41 - leo : Une "stat" marrante : lors des 5 dernières défaites du Real Madrid en Ligue des Champions... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 14h42 - Monsieur Jo : Et ils ont donc raté le match. Heureusement les policiers, hilares, ont eu la gentillesse de leur... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 13h41 - Toto le Zéro : Pôv Dan Added : foultitude de jeux de mots douteux (surtout en Anglais) l'attendent celui-là,... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 13h23 - 12 mai 76 : Du coup Perdriau va t’il prendre Hervé sur sa liste ? >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 12h49 - forezjohn : Mais pas pire que Profit. >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 12h26 - Delamontagne est Belle : L'élimination de la Macédoine, ca veut dire que Matjasevic sera de retour à Rennes un peu plus... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Milan de solitude

11/09/2019 à 21h58

Anglachel
aujourd'hui à 21h46

---

Il n'y a pas de mal à emprunter utile.

Tricky

11/09/2019 à 22h00

Milan de solitude
aujourd'hui à 21h3
Employé ainsi, "définitivement" est aussi un anglicisme !
————-
Nonobstant le fait que c’est à la rigueur un anglicisme acceptable, parce que non lié au jargon business duquel ressortissent les autres, dans la mesure où je voulais simplement signifier l’irrévocabilité de la qualification (de manière à ne plus avoir à l’évoquer, ce qui semble être raté), je ne suis pas tout à fait certain.

Milan de solitude

11/09/2019 à 22h03

Tricky
aujourd'hui à 21h54

Mais si tu veux, fondamentalement, je ne suis pas nécessairement inquiet parce qu’ils ont mis douze ans à être rentables.

---

Est-ce qu'une bonne âme veut bien expliquer à un nul comme moi comment une entreprise qui consiste en une sorte de taxe sur les déplacements en voiture peut ne pas être rentable ? Quelles sont leurs dépenses, à part les gars qui font tourner le site ?

La vie de Laudrup

11/09/2019 à 22h17

La pub, et les acquisitions...
Et trop d'enfants qui ne voulaient pas dormir ce soir, donc je reviendrai demain sur le covoiturage, dont il me semble bon de préciser 1 ou 2 trucs...

Cleaz

12/09/2019 à 08h16

Il faut savoir aussi que quand ils ouvrent une nouvelle ville, ils paient les chauffeurs pour être disponibles le temps que la demande existe.

Ils ont un coût d'acquisition par client énorme.

(Et leur site est un poil plus complexe que juste à faire tourner...)

La vie de Laudrup

12/09/2019 à 08h24

Covoiturage, et nouvelles mobilités.

Notez en premier lieu la novlangue pour parler d'un truc vieux comme la bagnole, sous prétexte de nouvelles technologies qui révolutionnent la mobilité. Bon, ce n'est pas directement le sujet, mais c'est tout de même révélateur.

Le développement du covoiturage façon blablacar, il est vrai, permet aux usagers, aux "demandeurs de mobilité" (sic) de disposer d'un éventail de choix de moyen de transport plus large, et qui correspondrait davantage à son choix du moment, selon son envie, du prix qu'il consent à payer, du temps de trajet, de la coolitude du bidule. L'exemple Lyon - Annecy le montre, notre ami du forez paie un coût modeste au regard de ce qu'il aurait payé en train, et certainement assez comparable à ce qu'il aurait payé en car "macron", tout en réglant mieux les problématiques de post acheminement.

D'un point de vue de l'organisation des transports, le problème ne se pose pas exactement de la même manière, quoiqu'on rencontre de plus en plus, dans les institutions chargées d'organiser le transport, de personnes dont la préoccupation principale est de fournir aux citoyens le plus grand nombre d'alternatives, et voilà qu'ils proclament leur inclinaison pour la multimodalité, et vas-y que je te tartine avec les lieux d'intermodalité, et vas où que je fais la promotion des modes alternatifs. Je m'égare.

Il s'agit ici de répondre à un besoin identifié (assurer le déplacement de nos concitoyens) qui lui-même dépend de plusieurs facteurs (lieu d'habitation, de boulot, famille, loisirs, achats) et d'apporter une réponse à un enjeu majeur (la pollution atmosphérique et le dioxyde de carbone rejetés), voire secondaire (coupure urbaine, bruit, etc.).

Le covoiturage répond directement au besoin de déplacement, mais renforce les facteurs qui multiplient les déplacements (et notamment l'étalement urbain, plaie originelle) et ne répond que très partiellement aux enjeux environnementaux. Le covoiturage vient surtout prendre des parts de marché aux trains et aux cars, et a tendance à multiplier le traffic routier. Et sur les segments les plus rentables !!

La complémentarité avec les autres modes reste à trouver. A ce jour la contribution du covoiturage à l'amélioration du système de transport est très maigre. Le seul vrai vainqueur est blablacar (et donc SNCF par ricochet), acteur hégémonique de ce mode

Sens de la dérision

12/09/2019 à 08h36

"Le covoiturage vient surtout prendre des parts de marché aux trains et aux cars, et a tendance à multiplier le traffic routier. Et sur les segments les plus rentables !!"
Si des gens délaissent les trains et les cars pour le covoit', ça n'a pas conduit à augmenter le trafic mais ça permet de "remplir" des voitures qui, de toute façon, faisaient déjà le trajet non ?

Le déjeuner sur Hleb

12/09/2019 à 08h41

Votre débat m’a intéressé du coup je suis allé chercher des études sur le sujet.

Conclusion : les deux effets jouent pour un impact quasi nul sur l’environnement.

Les gains liés à la baisse du nombre de voitures individuelles sont « compensés » par l’augmentation du nombre de trajets.

suppdebastille

12/09/2019 à 08h43

"La vie de Laudrup

aujourd'hui à 08h24

Covoiturage, et nouvelles mobilités.

Notez en premier lieu la novlangue pour parler d'un truc vieux comme la bagnole, sous prétexte de nouvelles technologies qui révolutionnent la mobilité. Bon, ce n'est pas directement le sujet, mais c'est tout de même révélateur. "

Oui ca m'amuse toujours cette révolution "blabla car", les taxi brousses font cela en Afrique depuis des dizaines et dizaines d'années.

La vie de Laudrup

12/09/2019 à 08h50

Merci cleaz,
Si, comme je le pense tu parles bien de Uber, ça viendrait peut-être confirmer mon intuition : le coût pour entrer sur le marché est énorme, mais une fois la concurrence asséchée et le coût initial amorti, qui empêche Uber de devenir profitable ?

(Hors enjeux financiers dont je n'entends que peu, et encore, le peu est essentiellement dû à tricky)

 

Cleaz

12/09/2019 à 08h57

La vie de Laudrup
aujourd'hui à 08h50

Je parlais d'Une en effet.
Le problème est qu'il y a peu d'endroit où la concurrence est suffisamment asséchée il me semble pour revenir à des coûts "normaux". Chaque fois qu'ils essayent les clients partent. Du coup ils continuent avec des trajets peu chers et une campagne de publicité continue.

A cela s'ajoute des investissements dans beaucoup de domaine coûteux, de la voiture autonome à la trotinette, en passant par Uber eat.

Et de plus en plus de coût réglementaire de lobby et de procès...

Mais bon il le faut pas croire que tous les problèmes sont nés avec la startup nation sur les conditions des chauffeurs. Une connaissance proche pour avoir requalifié les contrats de travail chez deliveroo s'attaque à nicolas, qui prennent des étudiants l'été pour gérer des boutiques dans des conditions minables.