Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Infos des cahiers


Sur le fil

RT @PierreGodon: Le tour du monde des billets avec vue du terrain obstruée (certains sont vendus très cher) https://t.co/xqYJFNs2vg

Il ne fallait pas croire qu’un match de foot féminin échapperait au plan pipe sur les patrons de Canal+ en tribune.

RT @DamienDole: N'empêche, je veux bien entendre tous les trolls que vous voulez sur la nouvelle tifoseria parisienne et le @Co_Ultras_Pari…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)

Thierry, la fronde ?

"AS Monaco : Manuel Amoros dubitatif sur le choix Thierry Henry." (footmercato.net)

Promotion canapé

"Manchester City taille patron." (football365.fr)

Rubin Tarzan

"Le Rubin Kazan suspendu un an." (lequipe.fr)

Shaw must go on

"Shaw va prolonger." (football365.fr)

Pise-aller

“Rabiot penche pour Paris.” (lequipe.fr)

Le forum

Ligue des nations

aujourd'hui à 23h41 - Espinas : Le champion d'europe 2016 >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 23h41 - Utaka Souley : J'ai l'impression que, pour être un commentateur sportif digne de ce nom, il est absolument... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 23h36 - Espinas : La Metz Est Diteaujourd'hui à 23h25"Arthur33aujourd'hui à 22h31Petit lien pour ceux ici qui... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 23h29 - De Gaulle Volant : RavioPied invisible"Trois mois d'absence pour Adam Smith" (lequipe.fr) >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 23h24 - Espinas : Tonton Danijelaujourd'hui à 21h46On est quand même en train de se qualifier pour les demis de la... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 23h17 - kimporte el flaco : Ce sont des petites histoires qu'ils ont écrit tout au long de leurs carrières qui tournent... >>


Coupe de France

aujourd'hui à 23h12 - FPZ : [OAC]Ah, tiens, j’avais pas noté que Cédric Barbosa, 42 piges, était venu filer un coup de... >>


Stades ultimes

aujourd'hui à 22h28 - Toni Turek : Vu grâce à un lien donné sur le fil twitter des CdF : un stade d'un club amateur en Slovaquie,... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 21h24 - impoli gone : Cette année, c'est pas fait. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 21h08 - Pascal Amateur : Babel Bobble. >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 21h05 - Toni Turek : Mevatlav Ekraspeck17/11/2018 à 15h18Pour ce qui est des réserves Pro jusqu'au 3ème échelon,... >>


Sport et santé

aujourd'hui à 21h03 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Oui bravo busart, trois heures sans alcool, c'est vraiment complique. Je comprends que tu aies eu... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 20h58 - JL13 : Il y a aussi "Vente du Diable". >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 19h01 - Pavarrois : Ils veilent attirer KD ? >>


CDF sound system

aujourd'hui à 18h42 - Pascal Amateur : En tout cas merci, ma journée de demain sera musicale. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 18h24 - Run : Ce sont donc les saucisses qui ont fait sauter Sophia qui la sauverent...Toutes les explications... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 16h34 - TVBreizh : Un peu plus non? Il a dû fermer le rade... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 16h18 - Giresse au bout de mes rêves : Le problème avec Novès c'est qu'il a accepté d'être sélectionneur et on ne l'a sollicité 10... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

VerrattiEtVeryCosto

09/11/2018 à 18h23

Easy Sider
aujourd'hui à 12h20
Les pauvres vieux envoyés au front par nos généraux et états majors célèbrés aujourd'hui en héros nationaux ne défendaient pas leurs intérêts, et probablement pas ceux du peuple français.
Et pour ceux qui ont eu le malheur de le penser et de le dire, ces 'héros' généraux ont très bien su faire fusiller leur propre chair à canon. Sans trembler. Comme de vrais hommes d'État.

--------

Beaucoup d'officiers et de généraux sont morts pendant la guerre. Sans parler des familles des généraux qui montaient au front, il faut arrêter avec ces histoires de généraux planqués.

Surtout quand on vit au 21ème siècle et qu'on a jamais vécu de guerre.

Et tous ces gens qui jugent Pétain ou ces généraux, alors qu'ils n'arrivent pas à leur cheville.

Vive la France & célébrons les morts de la 1ère guerre mondiale qui ont sacrifié leur vie pour la France.
La rouetourne a tourné, les valeurs également.

Dan Lédan

09/11/2018 à 18h50

Pendant que le Marechal Petain fait faire la guerre , la femme du Marechal Petain coud..
Vive la fronce..

Pascal Amateur

09/11/2018 à 18h55

C'est l'Allemagne que Dan cochonne. Bidochonne.

Portnaouac

09/11/2018 à 20h05

Alors ça, c'est un peu étonnant...

Méluche qui remporte une victoire judiciaire dans le cadre de ses perquisitions, et personne pour venir le souligner ? Bah qu'est-ce qui se passe ?

Bon, ben puisque personne n'y va, je ne suis certainement pas le mieux placé (puisque qu'idéologiquement pas très proche du mouvement), mais je me dévoue.

Donc voilà, c'est marqué sur tous les sites d'info : Jean-Luc Mélenchon est tout à fait ravi des décisions qui ont été prises ce jour dans le cadre des enquêtes préliminaires qui ont conduit aux fameuses perquisitions, lesquelles décisions, souligne-t-il, permettent de "sortir des griffes de l'arbitraire".

"De quelles décisions est-il question" vous demandez-vous ? Eh bien, des décisions du parquet de Paris d'ouvrir deux informations judiciaires, l'une pour "détournement de fonds publics" (pour le problème des assistants parlementaires au parlement européen) et l'autre pour "abus de confiance" et "escroquerie" (pour le financement de sa campagne) et de désigner deux juges d'instruction.

Depuis le temps que JLM le disait, que le cadre procédural de l'enquête n'était pas le bon... C'est à qui que la Justice vient de donner raison, hein ?

[rappelons -sans aucun [2] ni aucune ironie de ma part- qu'à ce stade des opérations toutes les personnes citées sont présumées innocentes et que la vérité et l'honnêteté intellectuelle imposent de souligner que la citation d'un nom dans une enquête, l'audition d'une personnes par les services d'enquête quel que soit le cadre procédural dans lequel cette audition intervient, l'éventuelle mise en examen d'une personne ou même encore son renvoi devant une juridiction de jugement, ne préjugent en rien de sa culpabilité, laquelle culpabilité ne pourra jamais résulter que d'une décision rendue par une juridiction et devenue définitive]

khwezi

09/11/2018 à 21h48

Je te rassure Portnaouac, Je viens de passer un petit quart d’heure à palabrer avec JLM qui fait son Victory Lap sur le cours Julien ce soir. Il est passé à mon atelier inspecter les œuvres et discuter philo pendant qu’on prenait l’apéro.

Et bien figurez-vous qu’il n’est pas plus intéressant dans la vraie vie qu’a l’ecran. Je lui ai conseillé « l’imposteur » de Javier Cercas comme lecture. Il a approuvé.

J’ai réussi à lui con

Julow

09/11/2018 à 21h56

(ça rigole pas le service d'ordre chez FI, les traditions stal', les balles dans la nuque.... pauvre khwezi, c'est con, on l'aimait bien)

jeronimo

09/11/2018 à 22h26

"Un professeur évincé en raison de son appartenance à la Manif pour Tous"

Il y a des proches de la fac de Toulouse en question ici ?
L'article présente-t-il correctement les faits ?

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/professeur-philosophie-evince-universite-jean-jaures-son-appartenance-manif-tous-1572098.amp

khwezi

09/11/2018 à 22h30

... J'aimerai bien (Martyr pour la cause Marseillo-Libertaire) mais mon cul. Pour rester poli.

Alors en vrac:
- JLM est beaucoup plus paisible à la vie qu'à l'écran. Mais on sent IMMEDIATEMENT qu'il est facile du bouton poussoir le garçon.
- JLM est un peu artiste. Il aimait dessiner. Abstrait essentiellement, avec un peu d'éléments figuratif. Et un jour, et bien avec la technologie, figurez vous qu'il les a passé en négatif, et bien, pfouyaya, il s'est impressionné tout seul.
- JLM est tactile. 15 minutes à serrer mon épaule.
- JLM n'aime pas les anarchistes. Mais il s'entend bien avec. Dixit himself.
- JLM n'a pas perçu la portée de critique sociale de deux de mes travaux en cours de séchage, et ça m'a vexé. Je comptais déjà pas beaucoup voter pour lui mais là, c'est carrément mort.
- JLM a décliné de goûter une bière IPA à base d'équanote et brassée localement. C'est impardonnable.

Voilà. C'était l'ensemble de mes observation éclairées. J'éspère avoir apporté au débat quel qu'il fut.

Tonton Danijel

09/11/2018 à 22h32

Tu veux dire que JLM a réussi à tenir plus de 15 minutes de discussion avec toi sans picoler? Attends, si ça n'est pas un exploit...

khwezi

09/11/2018 à 23h07

La scène était assez cocasse : on avait fermé l'atelier (qui a pignon sur rue) pour supporter les microbrasseries locales et militer pour la dépénalisation des Social Club sans gêner le quidam, et on a été interrompus en pleines agapes par une trogne mafflue plaquée contre la porte vitrée toquant comme un sourd sur l'épais vitrage.

L'atelier étant éclairée et la rue nuitée, on distingue mal, et par réflexe, je me lève pour ouvrir à l'éventuel copain d'un des copaings pour lesquels notre atelier est un lieu de visites fréquentes. Et arrivé devant: Méluche himself, dans le halo de porche éclairée par nos lumières vives. Derrière lui, tapis dans l'ombre, une vingtaine de ses sbires: de jeunes romantiques à cheveux long, un hippie de retour transformé en photographe pigiste, des minettes minaudantes, des gauchistes mal fringués et un minoritaire ethnique qui fait le compte.

"JLM - On vous dérange pas ? On s'excuse, on est passé on a vue la tortue [ndmm: une oeuvre locale executée par des occupants de ce lieu], et Alain [ndmm again : ledit hippigraphe pigiste] voulait me présenter Manu [ndmm forever : Mahn Kloix #PubCopinageEhontée]

Khwezi - Ah, bah l'est pas là Manu. Désolé.

JLM - On peut rentrer quand même ?

Khwezi - Ouais, bah ouais, bien sur. Vous gênez pas si vous avez des question, hein, on prend l'apéro mais ça va. Tranquille quoi (dis-je, acceptant un truc cultivé bio qui se consummait lourdement)

JLM - C'est vous qui faites tout ça ?? Rhooo mais c'est formidable

Khwezi - Moi ? Euh, non, c'est pas tout moi. On est plusieurs là, voyez (Cite ici un par un la liste des mecs ayant leurs trucs aux murs, avec leurs médiums principaux)

JLM - Aaaaahhh. On peut aller regarder là bas ? (il designe alors le coin "bar / salon" qui jouxte nos espaces sanitaires)

Khwezi - Oui, oui, bien sur, comme je vous ai dit, on prend notre apéro mais si besoin...

Signifiant par là lourdement que je portais d'avantage attention a ma conversation en cours avec un illustre Guatémaltèque dont je venais d’acquérir une oeuvre qu'à son auguste présence, et retournant au bar, le laissait ostensiblement vaquer avec sa coure. Du moins le croyais-je.

Sentant une main attraper mon épaule:
"- C'est formidable ce que vous faites tous, là
une minette sbire intervient: "c'est vous qui avez peint son portrait au bout de la rue ?"
- Non, c'est pas nous, nous on a juste autorisé les artistes à prendre ce mur, qu'on gère en effet. Mais on fait pas de direction artistique
- Ah, j'ai pas vu. Enfin, pas encore. Vous savez, moi aussi, avant, je dessinais, enfin, quand ma vie... Enfin, ça avait pas de valeur, hein, pas comme vous ce que vous faites, mais enfin...
- Ben, vous avez lu Kant m'sieur Mélenchon ? Et ben il avait pas raison sur tout en fait: la valeur de l'art, c'est une négociation entre l'auteur et le spectateur. Le spectateur ne fixe jamais de valeur, en réalité, il dispute celle fixée par l'auteur.
- Ah oui, je vois très bien...
- Comme en politique en fait, non ?
- Ben oui. Je le dit souvent aux collègues plus jeunes, qui veulent être élu: vous devez décréter que vous avez la carrure sinon on vous la reconnaîtra pas
Bla bla bla Oui, c'est un sentiment d'être un imposteur
- Vous avez lu le livre éponyme de Javier Cercas sur le thème ? Remarquable.
- Ah non. Je le lirai, très interessant bla bla bla mes dessins en négatif bla bla bla bla (pendant ce temps l'équanote se tarit rapidement et l'acre fumée se dissipe) Bon, et ben, merci encore hein, on repassera voir Manu"
Détache sa main de mon épaule (#MeToo), sort, augustement suivi de son escorte avec les jeunes romantiques qui nous adressent des regards comme si on étaient copains et les minettes qui nous regardent comme si on était intéressant, et le hippie qui nous regarde pour savoir si on est aussi excités que lui par la célébrité de son compère. Mais en fait non.

Fin.

 

CHR$

09/11/2018 à 23h46

Pas excité mais quand même assez frétillant de l'aventure pour venir raconter l'anecdote et prendre la pique Tonton Danijel pour une demande de plus de détails.