Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 13h08 - Croco : Bien débile de la part du club, une fois un délai réservé aux abonnés, de ne pas ouvrir la... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 13h04 - Lucho Gonzealaise : Je tente :Mathieu Flamini, Claude Makélélé et Jaap Stam ont un point commun particulier dans... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 12h50 - Portnaouac : animasanaaujourd'hui à 10h59---------------Sur le forum ? C'est pas lui qui est parti en claquant... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 12h28 - kelly : Je vois que Dembele en a encore fait une belle en disparaissant alors que le Barça lui avait... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 12h14 - A la gloire de Coco Michel : Niveau timing on fait vraiment notre pire mercato. >>


Pognon, salaires, bilan comptable...

aujourd'hui à 12h07 - jeannolfanclub : En NBA il y a la légende de Moses Malone qui loupaient des shoots volontairement pour prendre des... >>


Go Mouest !

aujourd'hui à 11h55 - Luck à tort : On aimerait lui demander, mais pourquoi as-tu pris ce coach ?Il peut préférer et vouloir un jeu... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h52 - Yul rit cramé : Je n'ai pas vu cette interview, mais en février, si le club était en retard, et j'aimerais bien... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h46 - Il Capitano : L'exemple de Tousart est parlant à mon avis de ce qui change. On ne rend pas les joueurs nettement... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 11h44 - Tonton Danijel : RavioRémi sans famille"Garde limogé par l'Impact de Montréal" (lequipe.fr) >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h43 - Bale de jour : manuFoUaujourd'hui à 09h10_____________________________SPOILERS ONCE UPON A TIMELa réécriture de... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 11h34 - Label Deschamps : S'il y a des amateurs qui s'ennuient vraiment pendant leurs vacances le match de préparation... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h23 - Maurice Eculé : Tonton Danijelaujourd'hui à 11h10Et je ne suis pas sûr que le destin du M5S (RIP) incite qui que... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 11h23 - JauneLierre : forezjohn21/08/2019 à 23h26Blabla Car?------------J'y ai pensé mais je crains que l'offre soit... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 10h16 - Ayeeeew ready ? : C'est noté poiuyt !Sinon, je viens de lire les pages 885 à 889 du fil (datant du mois de mars... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 08h57 - De Gaulle Volant : Certains choix de carrière étonnent. Les gazettes du moment foisonnent de titres interrogatifs,... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 06h22 - M.Meuble : Mon ami Youtube m'a proposé de regarder les highlights du match de preparation Italie Russie. Bon... >>


Marinette et ses copines

21/08/2019 à 23h25 - CHR$ : Demain, Corinne Diacre va annoncer la liste des joueuses sélectionnées pour le match de rentrée... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

La petite balle jaune sur la terre battue porte d'Auteuil, sur le gazon à Wimbledon ou le decoturf un peu partout ailleurs...

A la gloire de Coco Michel

16/07/2019 à 13h27

Je pense que ce qui dessert (a desservi) Djoko dans le nombre de fans c'est qu'il est arrivé dans la lutte alors que le duel Federer Nadal avait déjà bien commencé, et de nombreux cœurs étaient déjà pris.
Bon ça n'empêche pas que Djoko est mon préféré. Et feu ma grand-mère également, pour des arguments imparables : "Nadal n'est pas élégant : il se gratte les fesses entre deux points", "Federer a un gros nez".

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

16/07/2019 à 14h16

J'ai la parade: Djokovic a un long nez et s'il avait le cul moins plat, il aurait sans doute aussi besoin de se décoller le papier du boule.

Utaka Souley

16/07/2019 à 14h38

Ah @Matu, quel poète !
À cause de toi, mon écran a goûté mon café, et il n'a pas aimé. Je ne te remercie pas.

serge le disait

16/07/2019 à 15h08

Le côté calculateur - un peu faux :
Et je te mets un maillot de la France à Bercy, un maillot de l'italie à Rome...),

mauvais perdant:
cette manie de faire jouer les pauses kiné quand ça va moyen ou d'être un peu relou quand il perd (remember Kyrgios disant "Djoko, il est sympa, quand il gagne")

ça doit contribuer aussi

Gilles et jeune

16/07/2019 à 15h48

Contrairement à McEnroe, qu'on aimait pour son fairplay ?

Napoleonovic

16/07/2019 à 19h15

J’ose également évoquer un autre argument qui dessert Djoko - sur lequel j’admets ne pas être très partial : sa nationalité; pas spécialement qu’il vienne spécifiquement de Serbie (encore que l’aspect chrétien orthodoxe revendiqué et patriote puisse rebuter) mais simplement d’un petit pays.
Vous me direz Federer est suisse: certes mais il s’appelle « Roodja » et a finalement une culture très anglo-saxonne.
Pour étayer mon propos je me rappelle qu’avant son explosion en 2011 les medias et le public attendaient plus du britannique Murray dont la sympathie, le style et le palmarès, ne justifiaient pas qu’il passe devant Novak.

Sens de la dérision

16/07/2019 à 22h22

Au début, Djokovic, c'était le joueur sympa, celui qui imitait les autres tout en dérision. Et puis il est devenu une machine à gagner, surtout depuis la fin de son intolérance au gluten. L'intolérance au gluten, sérieux.

Jean-Huileux de Gluten

17/07/2019 à 01h35

J'ai toujours trouvé ça cruel et injustifié, d'autant qu'il refuse de s'expliquer.

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

17/07/2019 à 03h36

Oui, c'est un régime intolérable, où il n'y a pas de tolérance.

Khalil Gibran

17/07/2019 à 14h30

Balthazar
15/07/2019 à 21h45
-------------
Je te présente mes excuses pour l'accusation de "trollage". J'avais lu un peu vite et j'avais l'impression que, pour toi, Fed était le meilleur sans contestation possible et que tu réfutais tout argument de résultat sportif. Je comprends tout à fait que le résultat ne soit pas tout et qu'il y ait aussi des critères esthétiques (même si du coup, on devrait alors plutôt parler du plus beau joueur et non du meilleur), mais dans un sport de compétition, le résultat de celle-ci est, à mon avis, un indicateur, qu'on doit nécessairement prendre en compte. Les sportifs de haut niveaux (dont je ne fais pas du tout partie), sont en général assez unanime pour dire que le meilleur est celui qui gagne à la fin.

Et ce n'est pas faire ombrage à Federer, à mon avis, ni réduire ses performances, que de dire qu'il a une adversité faible au début. Si, par exemple, nous listons les grands joueurs qui ont marqué l'histoire du tennis (genre McEnroe, Connors, Lendl, Sampras, tout ça), lesquels sont nés entre 1971 (Sampras) et 1986 (Nadal)? Y a Federer, donc (1981), mais c'est tout. Federer arrive à la seule période de l'histoire du tennis (bon, peut-être dans les années 1930 ou 1950...) où il y a un petit désert. Là où un McEnroe, par exemple, doit pousser un Connors à la retraite, Fed n'a pas vraiment d'adversaire. Après, ce n'est pas de la faute de Fed si aucun très grand joueur n'est né entre 1971 et 1981 (ou, pour le tourner différemment, qu'aucun joueur né dans les années 1975 ait élevé son niveau pour devenir un très grand). Mais Federer n'a pas eu à affronter un "roi du tennis" et à le pousser à la retraite.

Donc non, je ne comptais pour Djoko, mais pour montrer que Fed construit une bonne partie de son palmarès pendant ce creux. Sur Djoko, comme dit Matu, s'il n'a pas réussi le chelem sur une saison, il l'a fait sur deux saisons (entre Wim 2015 et Roland 2016) en battant Federer en finale de Wim, de l'US Open et en demi de l'OA (et en finale du Masters). Il faut remonter à Rod Laver pour trouver un équivalent des 4 GC gagnés consécutivement, ce qui est le Graal des joueurs de tennis.

Sur l'adversité, je dois des excuses à Roddick, qui se maintient dans le Top 10 mondial jusqu'en 2011 (il squatte entre la 6ème et la 8ème place) alors que je croyais qu'il en sortait nettement plus tôt. Par contre, Safin en sort en 2005 et Hewitt en 2006 (en même temps qu'Agassi qui arrête).

Un dernier point sur l'adversité, le Top 5 ATP en fin de saison lors des plus belles saisons de McEnroe (1984), Federer (2006) et Djokovic (2015).

1984 : 1 McEnroe, 2 Connors, 3 Lendl, 4 Wilander, 5 Gomez
Que des vainqueurs de grands chelems, à des stades divers de leurs carrières, mais ils sont 4 à être classés en "grand joueur" sans trop de débat (même si on pourrait dire que Connors ne gagne plus, Lendl pas encore et Wilander est tout jeune).

2006 : 1 Federer, 2 Nadal, 3 Davydenko, 4 Blake, 5 Ljubicic (et 6 Roddick).
Davydenko, Blake et Ljubicic, à eux trois et durant toutes leurs carrières (une centaine de GC), c'est 0 grand chelem, 0 finale, 5 demi-finales (4 pour Davydenko et 1 pour Ljubicic). Pas vraiment du très lourd. Je ne suis pas loin de parier que personne ne se souvient de James Blake.

2015 : 1 Djokovic, 2 Murray, 3 Federer, 4 Wawrinka, 5 Nadal (battu à Roland par Djoko).
C'est un Top 5 qui me parait d'un autre niveau que celui de 2006. En ce sens, ça ne me parait pas abusé de dire qu'il était plus "difficile" de finir avec 90% de victoires pour Djoko en 2015 que pour Fed en 2006 (ce qui ne veut pas dire que c'était facile cette année là, hein, mais que la performance de Djoko me parait plus méritante que celle de Fed).


Sur l'âge de Federer, outre le fait que ça ne me paraît pas évident que le Fed d'aujourd'hui soit nettement plus faible que le Fed d'il y a 10 ans, je trouve l'argument à double tranchant : si Djoko bat Fed juste parce que celui-ci est plus vieux, on peut aussi dire que Fed dominait le tennis juste parce que Djoko et Nadal était trop jeune pour le battre, et que la génération 85 a battu Federer dès qu'elle a atteint la maturité. Nadal devient numéro 1 mondial après sa victoire à Wimbledon en 2008, il a 22 ans, Fed 27. Djoko devient numéro 1 mondial après sa victoire à Wimbledon en 2011 (contre Nadal), il a 24 ans. En parallèle, Federer a une présence ininterrompue en quart de finale de GC entre Wimb 2004 et RG 2013, l'aspect déclin physique est loin d'être évident niveau résultat.

Même sur cette finale Wimbledon 2019, je n'ai pas l'impression que Djoko ait battu Fed grâce à un meilleur physique, ou qu'un Federer plus jeune aurait gagné ce match. C'est la troisième fois que Djoko bat Fed en grand chelem après que Fed se soit procuré des balles de match. Fed n'a jamais battu Djoko après avoir sauvé des balles de match. A mon avis, la différence entre Federer (et McEnroe 84) et Nadal/Djokovic est plutôt à ce niveau.

Djoko et Nadal sont certainement moins esthétique que Federer, mais ils me paraissent plus forts mentalement. Ils s'énervent moins et sortent moins de leur match (Nadal en demi de Wim 2019 étant un bon contre exemple). Fed pétait énormément de câbles (et de raquettes) en tout début de carrière. C'est pour cela qu'il ne gagne pas dès son arrivée sur le circuit. Il s'est calmé par la suite, mais n'a jamais tout gommé. Djoko et Nadal savent mieux canaliser leur frustration et la transformer en énergie, je trouve. Je pense donc que si Djoko et Nadal battent Fed régulièrement, c'est plus à cause de la tête de Fed que de son physique. C'est pour cela qu'ils me paraissent meilleurs (surtout Djoko, entre Nadal et Fed, c'est plus équilibré).

Et donc, pour en revenir à McEnroe, il me semble qu'en 84, il perd la finale de Roland (contre Lendl) alors qu'il a 2 sets et un break d'avance. Il perd un match qu'il a gagné et il le donne à Lendl, qui ne "sait pas" gagner de GC à l'époque, ce qui situe la performance et le niveau du don. Le genre de chose que peut tout à fait réussir Federer. Je ne suis pas sûr que cela soit déjà arrivé à Djokovic. C'est certainement moins romantique, mais si le meilleur est celui qui gagne à la fin, alors... D'ailleurs, Fed a le record de finales de GC perdues (11, comme Lendl) et de finales de Master 1000 perdues (22).

Après, n'insultons pas l'avenir et peut-être que Fed va reprendre le dessus contre Djoko (depuis 2011 et la maturité de Djoko, il y a 20-9 pour le serbe) parce que celui-ci va décliner physiquement, tout comme Fed a équilibré les confrontations avec Nadal. D'ici là, ça me parait compliqué de ne pas dire que Djoko est meilleur. Pas techniquement, mais mentalement. P'tet que Djoko est dopé, comme il était entendu que Nadal était dopé quand il battait Fed. En admettant que cela soit le cas, je ne suis pas sûr que cela soit suffisant pour renverser trois fois Federer alors que celui-ci a balle de match. Ce refus de la défaite, Fed ne l'a pas vraiment et ne l'a jamais vraiment eu. La "faiblesse" mentale du suisse ne se voyait pas trop lorsqu'il n'avait pas trop d'adversité (contre Blake ou Davydenko ça se voyait pas du tout), mais le complexe qu'a eu Fed contre Nadal ou les matchs perdus contre Djoko font que cela peut être le plus beau, le plus grand, le plus pur, le plus technique, le plus romantique, mais le meilleur...

 

Sens de la dérision

17/07/2019 à 14h40

Khalil Gibran
aujourd'hui à 14h30
Les sportifs de haut niveaux (dont je ne fais pas du tout partie), sont en général assez unanime pour dire que le meilleur est celui qui gagne à la fin.
----
Du coup le meilleur c'est Federer, on est bien d'accord (wink wink).