Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

L’attitude des Argentins sur l’action du but, c’est juste impossible.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)

Le Sakhi chaud !

"AJA : Option levée pour Sakhi." (lequipe.fr)

Fin du clapping

"L’Islande se prépare à interdire la circoncision." (lemonde.fr)

Dead to be alive

"Le fantôme d'Hernandez." (lequipe.fr)

Sex friends

“Amicaux : déjà plein les yeux.” (lequipe.fr)

Rabbit enculé !

"23 Bleus : La carotte et le bâton." (lequipe.fr)

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 03h52 - Hyoga : (c'est pas dispo en replay par hasard?) >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h59 - Hal 9000 : En effet Classico, j'ai cette même impression, genre on subit sans trop se faire peur, et on... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 02h08 - Milan de solitude : Berpachiche"Un gros chèque pour Berchiche ?" (football365.fr) >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h34 - Classico : Mais pourquoi vendre Guedes qui serait un joueur de rotation parfait au PSG ? Il est déjà... >>


Dans le haut du panier

21/06/2018 à 23h59 - le_merlu_frisé : Petit extrait :No. 332002: With Kenny and Chuck making fun of the influx of foreign players, Stern... >>


World Cup, the road to Doha

21/06/2018 à 23h38 - Jean Luc Etourdi : La Metz Est Diteaujourd'hui à 23h34Le lien entre coupes de cheveux et jeu pratiqué va me faire le... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe D

21/06/2018 à 23h11 - Koller et Thil : La Metz Est Diteaujourd'hui à 22h26La Croatie, c'est un peu comme l'Uruguay, ça paie pas de mine... >>


Foot et politique

21/06/2018 à 23h02 - Coach Potato : Et à lui, on lui dit rien!J'ose à peine imaginer ce que j'aurais ramassé à la place d'Espinas.... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe C

21/06/2018 à 22h43 - lyes : A choisir il vaut mieux tout sauf la Croatie non ? L'Islande c'est béton et pénible mais tout à... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

21/06/2018 à 21h49 - Kurby Bocanda Barcelona : Paire a eu des balles de match finalement, chuis vert, c'est de saison >>


Rumeurs de transferts...

21/06/2018 à 21h02 - Tricky : Ah non mais qu'il aille à l'Inter je peux le comprendre (et oui, Spaletti)Mais pourquoi diable la... >>


Good kop, bad kop

21/06/2018 à 17h10 - McManaman : Je ne sais pas si ça a été signalé, mais les bacheliers de la filière ES ont dû plancher ce... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

21/06/2018 à 17h01 - Harold Ayew : @Loscoff-PlageLe lien pour télécharger les bouquins de Wu Ming / Luther Blissett en VO... >>


Manette football club

21/06/2018 à 16h50 - Le Pobga du Coman : KoolDino Diniaujourd'hui à 16h37Les gens nées en 83 sont souvent susceptibles j'ai... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

21/06/2018 à 16h40 - Josip R.O.G. : 8 ans non? >>


Le Peuple de Malherbe

21/06/2018 à 16h39 - Parisiano : Bon, je sais bien que c'est Coupe du Monde, et qu'on a du mal à associer ces mots à Malherbe,... >>


Changer l'arbitrage

21/06/2018 à 16h13 - ESD.3 : C'est trop injuste : il en est a 2 penalties en 2 matches, laissez-le jouer ! >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

21/06/2018 à 14h26 - Dan Lédan : Ah ben merde alors....c'était pourtant un champion !! je suis déception.. >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

La petite balle jaune sur la terre battue porte d'Auteuil, sur le gazon à Wimbledon ou le decoturf un peu partout ailleurs...

Tonton Danijel

16/07/2017 à 23h40

Disons que si Rodgeur confirme à l'US Open, c'est surtout Nadal qui va être frustré d'avoir gagné RG sans avoir eu à affronter le seul joueur qui aurait pu être à sa hauteur...

Hamlet

17/07/2017 à 07h57

dugamaniac 16/07/2017 à 20h11 Je voulais pas régair,surtout avec un propos aussi vain et dont la réponse sera impossible à avoir jamais mais ça me tue quand on prétend le contraire: Federer de 2006, non seulement il bat Federer de 2017 mais il lui met 3 sets secs. C'est obligé et le nier pour moi c'est nié le meilleur joueur de tous les temps qu'il a été. Si Federer courait le 100 metres, aujourd'hui c'est comme s'il était encore champion olympique en courant 9,86 ce qui est formidable sachant qu'il a couru en 9,58s à une époque. J'avais dit que c'était vain. ==== Vain, le mot est faible. Tu ignores complètement la totalité des arguments que j'ai pris la peine de développer dans le pavé en réponse à ta demande. A la place, tu préfères invoquer comme certitude un hypothétique et improuvable affrontement Federer 2006 vs Federer 2017 avec des chiffres du 100m. dedans. Ce n'est plus un problème de méconnaissance du tennis mais de processus cognitif, donc je crois qu'il est vain en effet de tenter d'y opposer des argumentaires construits.

lyes

17/07/2017 à 10h51

Il me parait encore plus serein en tout cas cette année. Il semble être meilleur dans l'anticipation de ses faiblesses et la gestion de ses points forts. Quand on sait l'importance du mental en grand chelem. Ses victoires face à Nadal en début d'année attestent d'une certaine apogée dans sa gestion de ses matchs. Il donne cette impression de dérouler son tennis avec une confiance sereine, pile au moment ou Djoko, Nadal et Murray ne sont plus en état de grace et ou la nouvelle concurrence (Raonic, Cilic...) n'a pas encore atteint ce sentiment de plénitude. Débat vain donc mais je suis impressionné par ce sportif qui a atteint une telle maîtrise de ses capacités. Comme je suis heureux d'avoir suivi les fade away de Jordan et les sprints de Bolt et bien je suis ravi de voir ce Federer dérouler son tennis.

Cris CoOL

17/07/2017 à 11h10

Je n'ai pas trop pu regarder Wimbledon cette année, mais un simple coup d'oeil sur les scores fait quand même ressortir que Federer n'a pas perdu un set du tournoi, alors que son tableau n'était pas non plus particulièrement aisé. Alors certes, je veux bien que le niveau global ait légèrement baissé, mais pour moi cela n'enlève rien à la performance de Roger. Le baromètre de son jeu reste pour moi l'explosivité dans le déplacement. Dès qu'il devient un peu plus lourd, il se retrouve en retard et a beaucoup plus de ma à prendre les commandes du match. De ce que j'avais vu à l'open d'Australie, il avait réussi à maintenir un jeu de jambes encore de haut niveau pendant plusieurs sets. C'est pour moi ce qu'il y a de plus impressionnant chez lui étant donné son âge. Pour le reste, comme le relève lyes, il y a une confiance en soi surprenante après deux années un peu difficiles, la volonté de ne plus rentrer dans le jeu de Nadal comme il a voulu le faire par le passé parfois. Et aussi un revers qui n'a jamais été aussi bon, ce qui lui évite de rentrer autant qu'avant dans des séquences de pilonnage de son revers par son adversaire. La première place mondiale devrait se jouer entre lui et Nadal, je ne vois pas qui pourrait revenir derrière. Je me demande si cela fait partie de ses objectifs pour la fin d'année, je pense qu'on y verra plus clair après l'US Open.

Sens de la dérision

17/07/2017 à 11h23

On sera tous d'accord pour dire, je pense, que 36 ans, c'est encore la jeunesse. On n'est pas encore grabataires à cet âge. Non, hein, dites-moi que non.

dugamaniac

17/07/2017 à 14h31

Hamlet aujourd'hui à 07h57 Je te promet que je t'ai lu, j'ai même pris le temps ce matin de regarder des videos du revers de Federer en 2007 (un match contre Black ) et aujourd'hui du coup. Ça va plus vite des 2 côtés en fait, c'est ce qui m'a surpris. Après les explications que tu donnes, je les avais déjà lu, ne serait ce que dans le interviews de Federer après l'open d'australie. Et je ne lis pas la presse spécialisée, je me contente de l'Equipe et quelques sites internet quand je me pose une question. Je ne me prétends pas spécialiste, pas plus que du foot. Je suis un spectateur lambda. Visiblement tu te considères super calé en tennis, je ne sais pas trop ce que ça veut dire en réalité mais peu importe. Après je suis surement relou mais je cherche toujours si la version officielle, explique tout. Il a changé de cadre , gagne en confort notamment côté revers, OK. Notez que Nadal explique son retour au top en étant revenu lui à son ancien cadre. Bon ben je vais changer de raquette alors.

dugamaniac

17/07/2017 à 14h46

Cris CoOL aujourd'hui à 11h10 Le baromètre de son jeu reste pour moi l'explosivité dans le déplacement. Dès qu'il devient un peu plus lourd, il se retrouve en retard et a beaucoup plus de ma à prendre les commandes du match. De ce que j'avais vu à l'open d'Australie, il avait réussi à maintenir un jeu de jambes encore de haut niveau pendant plusieurs sets. C'est pour moi ce qu'il y a de plus impressionnant chez lui étant donné son âge. --- Et je pense donc que cet aspect, comme pour Nadal, est bien plus intéressant que les histoires de cadre, qui doivent d'ailleurs faire plaisir à Wilson et Babolat.

rockitrOM

17/07/2017 à 15h53

Hamlet 16/07/2017 à 18h30 Mais EN PLUS, il change définitivement son revers. Clairement, sa préparation n'est plus aussi haute, il ne perd plus de temps, colle systématiquement au rebond de la balle. Résultat: son revers est devenu phénoménal. Ce qui a privé nombre de joueurs et surtout Nadal, de toute ouverture tactique de ce côté là. ET bam, comme par hasard, il bat Nadal en Australie et lui fout une raclée derrière à Miami (ou Indian Wells?). Parce que ce revers devenu quasi parfait change tout: Federer y gagne en temps et en armes nouvelles, tandis que ses adversaires, notamment Nadal et Djoko ne peuvent plus lui "enlever" du temps en jouant long et/ou haut sur son revers. Federer finit sa carrière en faisant de son coup le plus "faible" une arme redoutable. C'est juste énormissime. Pendant ce temps, Tsonga lui, n'a rien changé dans son jeu depuis 2008. Changement numéro 2 entamé sous Edberg: le retour de service sur 2e balle adverse. On l'a parfaitement vu avec Cilic, dès qu'il y a une deuxième balle, c'est prise de risque totale et systématique, les mecs en face n'ont plus le temps de s'organiser à la sortie du service. Il a désormais, en plus (!) la même approche à l'échange. Les deux points ci-dessous sont intimement liés à son état physique. N'ayant plus aucun pépin, il se déplace incroyablement bien, très vite et avec une telle précision qu'il y a un minimum de dépense d'énergie. --- - pour le retour de service : la tactique adoptée pour lui n’est elle pas de réduire la durée des échanges, son endurance n’étant plus ce qu’elle était à 25 ans ? c’est une balance entre prise de risque et confiance dans l’échange qui s’engage dans le cas d’un retour moins agressif. Il y a 10 ans j’imagine que les retours de service d’aujourd’hui ne lui étaient pas impossibles, mais il était plus confiant d’être en mesure de renverser en sa faveur un échange engagé. Non ? - Le revers, ok je constate mais c’est un mystère. OK les deux dernières années ne comptent pas, il jouait blessé… Mais depuis 2010 déjà Nadal et Djokovic avaient pris le dessus (le battait dans plus de 50% des confrontations, notamment en GC) sur dur, en indoor voire sur Gazon. Et c’est son revers qui était déjà le coup faible sur lequel ces deux là jouait. Pourquoi attendre 2017 pour changer ce coup là ? il est pas un peu lent à la détente sur le coup? Ca ne vous étonne pas? En fait j’aurais adoré voir Federer gagner Melbourne et Wimbledon en battant un Djoko de 2011 -2015, voire même un Murray de 2016. Il a battu un bon Nadal en Australie et lors des Masters US, mais un Nadal qui revient aussi de blessure, et qui n’était pas alors aussi bon qu’il l’a été à Roland Garros 2 mois plus tard.

manuFoU

17/07/2017 à 16h00

"Visiblement tu te considères super calé en tennis, je ne sais pas trop ce que ça veut dire en réalité mais peu importe." Ça veut probablement dire être capable d'aligner autre chose que des poncifs du genre "ça va plus vite" qu'en 2007 sur la base du visionnage d'un bout de match, et "j'ai pas trop regardé mais difficile de faire pire que ce wimb', non ?".

rockitrOM

17/07/2017 à 16h06

[edit] Sur mon premier point: tout ça pour dire que le physique (capacité à engager et répéter des "rallyes") intervient dans ses choix de tactique. De manière générale, sa carrière a été gérée admirablement. Une telle forme à 36 ans me semble remarquable. C'est plus facile quand on a son bagage technique bien sûr.

 

Christ en Gourcuff

17/07/2017 à 16h06

Bonjour, On a évoqué le sujet du dopage pour justifier la victoire de Federer? Non pck un mec qui domine tant son sport à cet âge c'est carrément suspect non?