Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Etoiles et toiles

aujourd'hui à 22h01 - Gilles et jeune : Ah.Pourquoi tant de protestations quand on parle de recul de la démocratie, d'atteintes aux... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 21h55 - impoli gone : On va finir par croire que Garcia a raison quand il dit qu'il y avait un gros déficit physique. On... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 21h51 - L'amour Durix : Je rêve ou les mecs se payent le sélectionneur de l'équipe de France comme consultant. Il y en a... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 21h42 - Balthazar : À la relecture, je trouve que mon deuxième paragraphe n'est pas clair: ce que je voulais... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 21h35 - Edji : (Bref c’est autre chose que Taha Bouhafs, quoi) >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 21h19 - Dédie mon Stück : Haaland qui, pour son premier match avec Dortmund, rentre à la 56 ème minute à Augsburg alors... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 20h39 - suppdebastille : Pour répondre à ta boutade, c'est peut être suite à cette période que je me suis rendu compte... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 20h37 - maDoudou Makhosa-Cisse : [PoS 2020]a voté.Amusant, Amalia Rodrigues était aussi présente dans la présélection 1975,... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 19h09 - Gilles et jeune : Le petit princeJe n'ai pas salué ton poste problème / solution. Voilà c'est fait, merci ! >>


Lost horizons

aujourd'hui à 19h01 - forezjohn : 9 jours c'est bien trop peu.Marche uniquement ou plage ou les deux ou autre chose ? En chouette... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 18h52 - forezjohn : Que le gardien se pousse...Bon en tout cas avec cabaye pitroipa menez debuchy on assiste à un beau... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 18h39 - leo : La polémique n'en finit plus avec le Real Madrid !!!But du FC Sevilla VAR-annulé pour un bloc de... >>


Coupe de France

aujourd'hui à 17h42 - le Bleu : Et le Gym est passé, de même que le LOSC.Les Réunionnais s'arrêtent à Epinal, tandis que... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h40 - gimlifilsdegloin : Pour reparler foot, le match de Lopez et Germain m'a rappelé pourquoi, souvent, AVB avait choisi... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 16h47 - CHR$ : Et 8-0 est d'ailleurs le record d'écart à la mi-temps. C'était le cas pour le Metz-Lyon et le... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 14h55 - Balthazar : L'amour Durixaujourd'hui à 14h28suppdebastilleaujourd'hui à 13h13Sinon j'ai aussi un souci pour... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 14h22 - Tricky : En fait, je ne crois pas tant que ce soit une question de risque que de rapport coût/avantage. >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 13h36 - 2Bal 2Nainggolan : et alors17/01/2020 à 21h44Si Valbuena avait joué en serie A, on l'aurait surnommé biciclettina ? >>


Manette football club

Botter le cul des dieux de l'Olympe à coups de glaive ? Trop facile. Repousser une invasion extraterrestre à la sulfateuse ? Sans problème. Vaincre Barcelone en finale de champion's league aux commandes du Stade Brestois 29 ? Pfff, du gâteau. Vous êtes chez vous, enfoncé dans votre fauteuil. Les doigts virevoltant sur les sticks ou dansant sur votre souris. Invectivant votre écran, la mâchoire serrée, sous l'oeil inquiet de vos proches. Les fesses ruisselant de sueur dans votre jogging. Deux yeux rouges brillant au milieu d'un visage blafard. Et assurément, ce fil est fait pour vous. Sans oublier, pour ceux qui en ont marre des plaisirs solitaires, cette excroissance créée par des forumeurs des cahiers pour organiser des événements entre gens de bonne compagnie et dédiée principalement aux jeux de futchebol : ici

Si vis pacem, para Bellion

05/11/2019 à 14h03

Vous pouvez poser absolument tout ce à quoi vous jouez en ce moment. Et tout ce que vous lisez. Et tout ce que vous regardez. Vous n'avez besoin que d'une seule chose: Disco Elysium, un RPG en vue isométrique qui tient autant de Baldur's Gate ou (surtout) Planescape Torment que d'un jeu d'enquête. Une direction artistique à tomber par terre (pensez Blade Runner, David Lynch, Francis Bacon), une mécanique incroyablement originale fondée sur la psyché humaine, et surtout une écriture absolument jamais vue dans un jeu vidéo (si Bukowski avait écrit Shameless, ça ressemblerait un peu à ça). La qualité de l'oeuvre s'explique sûrement par le fait qu'il n'émane pas d'un studio "classique", mais d'un collectif composé d'auteurs, peintres, musiciens, scénaristes, et programmeurs. Je sais, là j'en ai déjà perdu certains, et c'est bien dommage.

Comme tout bon RPG, vous commencez par créer un personnage. Mais parce qu'on est pas face à un RPG classique, cette phase ne prend pas trois plombes. Pas parce que le système est simpliste. Mais plutôt parce que votre personnage va en réalité vraiment se développer en jouant, chaque ligne de dialogue ouvrant de nouvelles possibilités (mais j'y reviendrai). Au tout départ, le jeu propose des caractéristiques simples (en substance, intelligence, sensibilité, dextérité, force physique) qui comportent pour chacune des compétences associées (on va de la simple endurance à l'intimidation, de la l'introspection à l'agilité). Vous répartissez rapidement les points entre vos 4 caractéristiques (ou vous partez d'un archétype tout prêt), puis vous choisissez une unique compétence "privilégiée". Dès que c'est fait, vous vous lancez dans l'aventure.

Après une énorme cuite, vous vous réveillez dans une chambre d'hôtel aussi défoncée que vous. Vous ne vous rappelez absolument de rien, pas même de qui vous êtes. Assez rapidement, vous réalisez que vous êtes en fait un flic, dépêché dans une ville crade et à moitié à l'abandon pour enquêter sur un lynchage dont on ne sait pas grand chose. Les pièces du puzzle se recollent au fur et à mesure, et vous apprenez peu à peu le contexte politique et social de la ville (située sur une île imaginaire, contrôlée par une coalition de gouvernements étrangers), les différentes factions qui s'opposent (fascistes, grévistes, briseurs de grève...), le tout en continuant à modeler votre personnage. Les possibilités de dialogue sont incroyables. Vous avez envie de vous prendre pour une superstar coincée dans un corps de simple flic ? Ou de soulever les masses pour instaurer une dictature du prolétariat ? Ou de faire en sorte que les gens ouvrent les yeux sur le fait que le monde est contrôlé par les étrangers et les bonne femmes ? Tout est possible, même laisser votre cravate moche (qui vous parle régulièrement) dicter votre comportement.

Mais le plus beau n'est même pas l'écriture (enfin si, en réalité c'est le plus beau), c'est que chaque fois que vous vous exprimez ou que vous vous lancez dans un dialogue intérieur avec l'un des aspects de votre personnalité (en écoutant ce que "Drama" ou "Rhétorique" ont à vous dire par exemple), vous déclenchez sans le savoir une mini-réaction, que ce soit dans l'histoire ou dans la mécanique du jeu, à travers le système des "pensées" à internaliser. Après avoir choisi à plusieurs reprises de laisser parler le communiste qui est en moi (c'était beaucoup trop tentant, d'autant que le jeu ne donne pas dans la nuance de ce point de vue et joue de manière hilarante sur les clichés), une petite voix dans ma tête m'a demandé si j'étais prêt à renverser le grand capital. En acceptant, j'ai débloqué une de ces fameuses "pensées" que j'ai donc pu choisir "d'internaliser". Ce faisant, notre personnage va réfléchir pendant une durée donnée (de quelques minutes à plusieurs heures) à la question, le temps de faire mûrir celle-ci, pour aboutir finalement à un trait de caractère spécifique. Le plaisir tient d'ailleurs ici de la découverte dudit trait, puisqu'on ne sait absolument rien des bonus/malus qui nous seront accordés une fois que la pensée aura fini son bout de chemin dans notre cerveau. En pratique, je me suis par exemple retrouvé à "réfléchir" à devenir une rock star pendant quelques heures (dans le jeu, soit une trentaine de minutes en réalité) sans trop savoir où ça me mènerait. Bien entendu, on peut continuer à agir normalement durant ce temps, souvent en subissant un léger malus dû au fait que le héros se trouve déconcentré par ses réflexions). Une fois convaincu que j'en étais une, je suis devenu plus charismatique et, surtout, plus résistant aux drogues... mais également beaucoup moins doué de logique.

C'est l'un des aspects géniaux du jeu. Vous avez VRAIMENT l'impression de développer un personnage, et de participer à une aventure. J'ai toujours détesté l'expression "avec des éléments de RPG" appliquée à tout un tas de jeux essentiellement bourrins mais sur lesquels les développeurs balancent un pauvre arbre de compétence pour savoir si vous allez taper sur vos ennemis avec du feu ou de l'électricité. Choisir d'être une brute qui se bat à la massue ou à la hache n'est pas un "élément de RPG" pour la bonne et simple raison que le principe du RPG est de "jouer un rôle". C'est précisément l'expérience offerte par Disco Elysium. Je n'en suis qu'à une dizaine d'heures, et je suis déjà prêt à clamer que c'est l'un de mes jeux de la décennie, easy.

Allez maintenant que vous avez lu tout ça, je vous livre les deux seuls "défauts" du jeu, qui a reçu des critiques absolument dithyrambiques d'à peu près toute la presse spécialisée :
- Il n'est disponible que sur PC (un portage est prévu sur PS4 et Xbox) ;
- Il n'est disponible qu'en anglais, et vu qu'il est très très bavard (c'est même son principal intérêt) une bonne maîtrise de la langue est indispensable pour l'apprécier à sa juste valeur. Mais là encore, une traduction est bien prévue.

Hierro sauve Plasil

05/11/2019 à 16h52

CPC lui a collé un 10 d'ailleurs, ce qui est assez rare

OwenTheSaints

05/11/2019 à 17h06

D'autant plus rare que c'est Izual le testeur et qu'il annonce depuis un moment que c'est le jeu qui prendra un 10 s'il ne déçoit pas.
Ca aurait été Ackboo, je me serai quand même plus posé de questions haha.


Pour ma part, je l'ai commencé et effectivement l'interaction entre les compétences dans les dialogues, c'est vraiment énorme. Ça rend parfois le dialogue de fond (avec le PNJ) un peu difficile à suivre, mais on rigole bien !
On accroche ou pas, mais c'est unique en son genre, c'est très bien fait et ça propose vraiment quelque chose de nouveau par rapport aux autres RPG. Combiné au reste du package qui est de très bonne qualité (direction artistique notamment) ça justifie entièrement le 10.

Bon sinon à quand un test de FIFA ou de FM croisé entre Canard PC et les Cahiers du Foot ?
Entre branquignoles élitistes de gauche, il doit y avoir moyen de s'entendre.
Et puis comme ça, Canard PC aura travaillé avec toutes les sites francophones que je suis un peu (Médiapart, O'Gaming et les CDF).

Flo Riant Sans Son

05/11/2019 à 17h09

Para Bellion,

S'il te plait, la prochaine fois, tu pourrais mettre les défauts au début du pavé. Parce qu'après m'avoir fait saliver tu me démontes le délire, je n'ai pas de PC et n'est pas assez à l'aise avec l'anglais

greenflo

05/11/2019 à 17h32

Bon, je comptais en parler bientôt, après avoir avancé un peu plus, mais je n’écrirais rien d’aussi chouette que ce post de Si vis pacem, para Bellion.

Juste un truc que je trouve totalement incroyable dans ce jeu, c’est les conséquences des actions du joueur sur l’univers. C’est un peu une vieille promesse qu’aucun jeu n’a jamais réellement tenu sans que l’on voit les ficelles, et personnellement, c’est un peu mon graal depuis le tout premier Deus Ex. Mais là, c’est totalement bluffant , notamment les dialogues qui évoluent en fonction des situations rencontrés et des discussions précédentes (quand on imagine le travail d’écriture nécessaire, ça fout le vertige…). En tout cas, je meurs d’envie de le finir pour repartir aussi sec sur un build différent.
Bref, c’est assez étonnant tant ça s’éloigne des canons du genre (univers atypique, pas vraiment de combat,…), mais c’est ce qui se rapproche le plus d’un jeu de rôle papier à ce jour et ça sera, je l’espère, la nouvelle référence pour un genre qui avait tendance à méchamment tourner en rond.

Lescure

05/11/2019 à 17h33

Pareil, je ne te remercie pas Si vis, j'ai bien un PC mais avec un vieux Windows 32 bits. Mon cadeau de Noël se précise: un nouvel ordi pour jouer à Disco Elysium et Nin No Kuni 2 et quelques jeux pour la Switch de ma fille (Zelda Breath of the Wild, Mario Kart 8 et Super Mario Odyssey).
Heureusement les médiathèques se mettent enfin à prêter des jeux ce qui m'évitera la ruine.

Si vis pacem, para Bellion

05/11/2019 à 17h58

J'avoue que j'ai hésité à mettre les deux défauts dès l'introduction, mais:
1) je suis un sadique et
2) ce jeu est tellement marquant que j'ai envie que tout le monde en entende parler. Et du coup j'ai eu peur de perdre trop de monde dès les premières phrases, ce qui aurait été très dommage alors que le portage et la traduction sont bien prévus (sans date annoncée, certes).

Danishos Dynamitos

05/11/2019 à 17h58

Ok je le mets sur ma liste de jeux qui en compte déjà 15

Rolfes Reus

05/11/2019 à 18h10

15 ? Rajoute un zéro et tu as la mienne... 151 maintenant grâce à Si vis.

La seule réserve que j'ai est sur l'univers, j'accroche un peu moins à des ambiances à peu près contemporaines ou futuristes version "pessimiste". Mais ce que vous dites du système de jeu a l'air tellement incroyable que je l'essaierai certainement.

Mais avant ça j'ai recommencé Mass Effect, histoire de ne pas du tout avancer dans ma liste de jeux. (Comme d'habitude en me disant "tiens je vais peut-être essayer de jouer une raclure pour changer", mais non, pas possible...)

Jeanroucas

05/11/2019 à 18h40

Rolfes Reus
aujourd'hui à 18h10

(....)

Mais avant ça j'ai recommencé Mass Effect, histoire de ne pas du tout avancer dans ma liste de jeux. (Comme d'habitude en me disant "tiens je vais peut-être essayer de jouer une raclure pour changer", mais non, pas possible...)
-------

Han, je me retiens de les refaire, sinon je vais perdre toute vie sociale ^^ Si tu es aventureux, et si tu as une PS4, tente quand même le Andromeda (on en a parlé il y a qq pages) ;)

 

Redalert

05/11/2019 à 19h01

C'est vrai que Si vis le hype remarquablement bien. Je crois que je pourrais me laisser séduire pour une fois par un RPG.

Sinon je muis laisser séduire par moi-même et pour les 1 an, je me suis relancé dans RDR2. Joie !