Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 00h35 - KL : maDoudou Makhosa-Cisse02/06/2020 à 22h25Et Sakho avait de l'importance dans l'équipe de 2014.... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h29 - Maurice Eculé : "une affaire de viol collectif par des flics c'est autre chose qu'un coup de matraque jugé... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h26 - Etienne Mattler : (je précise que j'ai de la famille en Australie, pas une section de discothèque consacrée à la... >>


Lost horizons

02/06/2020 à 23h58 - theviking : Et les chaleurs accablantes, c'était ironique (mais on est mieux au frais) >>


Manette football club

02/06/2020 à 23h41 - Jah fête et aime dorer Anne : Flo Riant Sans Sonaujourd'hui à 20h53Parfois, je songe à le refaire,A propos d'Open World, as-tu... >>


Qui veut gagner des quignons ?

02/06/2020 à 23h41 - KL : Je cherche un 11 d’internationaux A (1 minute en sélection suffit comme pour Franck Jurietti)... >>


La L1, saison 2019/2020

02/06/2020 à 23h36 - jeannolfanclub : ucho Gonzealaiseaujourd'hui à 12h27Pour nous, téléspectateurs-supporters, ce serait... >>


Gerland à la détente

02/06/2020 à 23h20 - impoli gone : Ah tiens, on va un peu reparler de foot.Perso, pas tant d'états d'âme que ça s'il part,... >>


L'AJA, je te veux si tu veux de moi

02/06/2020 à 22h27 - Redalert : Désolé... Bon, Hamel, vu l'âge, j'y suis pour rien ! >>


La revue des Cahiers du football : saison 2 !

02/06/2020 à 21h17 - Hydresec : En attendant de découvrir le quatrième numéro de la revue, je poursuis ma lecture très... >>


Manger (autre chose que) la feuille

02/06/2020 à 19h27 - Delio Onnisoitquimalypense : Depuis trois mois, j'utilise une pâte de fruits en plaques, épaisses de quelques millimètres. La... >>


Café : "Au petit Marseillais"

02/06/2020 à 19h10 - Delio Onnisoitquimalypense : JHE qui utilise "tarpin" dans une décla, ça a fait ma journée. Et pas que la mienne, au bistrot,... >>


Scapulaire conditionné

02/06/2020 à 14h56 - environ bâillonné : Du coup le résultat risque de dépendre du contexte météo, du nombre de vieux qui auront la... >>


Paris est magique

02/06/2020 à 14h45 - Madar Kvador : Faudrait dire ça à mes collégiens. Ils se rendent compte que devenir joueur pro est très... >>


Et PAF, dans la lucarne !

02/06/2020 à 14h27 - Lionel Joserien : Clairement pas la série du siècle Space Force, mais je vous trouve quand même bien sévères.... >>


L'empire d'essence

02/06/2020 à 13h20 - Metzallica : Calendrier F1:Autriche 2x, Hongrie, UK 2x, Espagne, Belgique, Italie.Donc en gros il ne manque que... >>


Bréviaire

02/06/2020 à 11h33 - Lionel Joserien : De Gaulle Volantaujourd'hui à 09h15---Je vote pour. >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

02/06/2020 à 11h10 - Le Pobga du Coman : Faut les comprendre: sans reprise, on va se farcir les interventions d'Aulas pour encore plusieurs... >>


Gerland à la détente

Le fil de ceux qui l'ont fait 7 fois. Consécutivement.

gurney

25/02/2020 à 20h08


Lucho Gonzealaise
aujourd'hui à 19h06

Laissez-nous chaufferie ramper

Hyoga

26/02/2020 à 00h22

Run
aujourd'hui à 16h38
Ahah, ca se voit que j'y connais rien !
JMA dit que le club vaut 800 millions, je le crois et divise par 3...

Mais il y a 4 ans, les chinois rentre a hauteur de 20% pour 100 millions. Aujourd'hui, les presque x% de JMA vaudraient juste 50 millions ?
---

Que les dieux de la gauche me pardonne, je vais faire un long blasphème.

Alors, au temps pour moi, il faut compter les OSRANEs et j'ai prix uniquement la capitalisation boursière Erreur de débutant. Je la refais donc avec ce que je comprends du fonctionnement de ces petites choses. On va faire comme si elles allaient être toutes remboursées en actions en 2023, "comme prévu", et que la dilution est déjà comptabilisée par le marché, ce qui serait logique. C'est-à-dire qu'en (très) gros, ce sont des actions achetées en avance.

Au prix du marché, le club vaut 400 M€, la part d'Aulas 122 M€.
Au prix payé par IDG, le club vaut 500M€, la part d'Aulas 154 M€.

Après, comme déjà dit, IDG c'était il y a 4 ans, depuis le FC EBITDA a évolué.
Et le marché peut se tromper, ça arrive fréquemment sur des entreprises de petite taille (pour le marché boursier, c'est une petite taille), qui plus est dans un secteur qui compte sans doute peu (probablement zéro en fait) d'analystes financiers compétents.

Personnellement ce que je peux noter à la vue des résultats financiers récents (4 dernières années, avant le résultat net était négatif donc n'en parlons même pas), c'est que 500 M€ c'est très cher. Certes on ne connait pas grand chose du potentiel réel de la bête.
Pour donner une idée, le ratio disons le plus "de base" pour qu'un investisseur évalue si c'est cher ou pas, c'est le ratio Prix / résultat net. En gros si j'achète un bout d'entreprise (une action) 100 €, et que ce bout d'entreprise fait un résultat net de 10, mon ratio c'est 100 / 10 = 10. Plus le ratio est élevé, moins je fais une affaire.
Aujourd'hui l'OL à 400 M€ le ratio c'est environ 80. Pour donner une comparaison avec des entreprises de qualité "fuoriclasse" à croissance monstrueuse et pérenne: Google se paie à 26 actuellement, LVMH à 24.
Bref, en l'état actuel des choses et sans information claire sur les perspectives futures, si je suis milliardaire et que je veux acheter les parts d'Aulas (incluant OSRANE), au-dessus de 25 M€ je fais du mécénat. Donc, bon, 150?

Et là vous allez me dire: mais si c'est vrai pourquoi des Pathé et des IDG mettraient du pognon là-dedans?
Et bien, j'en sais rien moi, que voulez-vous que je vous dise?
Le point important est évidemment ci-dessus: "sans information claire sur les perspectives futures".
Aujourd'hui OL Groupe est une valeur plutôt spéculative, car personne ne sait vraiment si le modèle va fonctionner, avec les hôtels, l'arena, les trucs et les machins. Est-ce que ça peut multiplier par 10 le résultat net de manière stable d'ici quelques années? Pas évident, n'est-ce pas?
Dit plus positivement, c'est une entreprise en plein développement. Donc pas une machine à cash.
Après il faudrait aller plus profond dans les comptes pour voir si les infrastructures sont dépréciées agressivement ou pas (ce qui aurait pour effet de "maquiller" le résultat, mais à l'envers, en le rendant plus moche qu'il n'est).

Si je développe tout ça, c'est qu'effectivement la question de la succession se pose, avec son cortège d'interrogations sur les motivations du potentiel repreneur. Si c'est un entrepreneur qui veut investir dans une boîte qui gagne des sous durablement, c'est une chose, c'est peut-être mal mais on sait à qui/quoi on a à faire. On a vu un certain nombre de repreneurs de clubs qui pouvaient avoir des motivations pas forcément plus nobles.

Enfin dernière remarque, OL Groupe rachète activement ses propres actions sur le marché, ce qui est normalement une indication que les chefs sont convaincus que ça vaut plus que ce que le marché croit. Il y a plein de chefs qui se sont plantés comme des otaries bourrées à la bière en faisant ça, car ils étaient juste auto-convaincus de la qualité de leur propre travail.

Bonne nuit les petits.

Hyoga

26/02/2020 à 00h25

gurney
25/02/2020 à 20h08

Laissez-nous chaufferie ramper
--

https://www.youtube.com/watch?v=1jF0fT3yoqc

Run

26/02/2020 à 01h43

Bon, pas tout compris mais merci du cours 101.

Alors je relance.
Ou se situe le stade qui lui-meme a ete paye 400 et quelques millions, donc logiquement, il en vaut au moins le meme montant, auquel tu ajoutes le terrain et ses hectares ?

Juste ca, dans ma tete, ca me dit que le club (enfin, le club...l'entreprise plutot) "vaut" plus que 400.

Mais ce qui est etonnant la dedans, c'est qu'avec cette description et le paralelle franchise NBA, pourquoi JMA serait contre une ligue fermee et la fin de l'alea sportif ?

Alea qui, en cas de cata, mene logiquement a un club qui ne vaut plus rien.

Hyoga

26/02/2020 à 02h49

Un produit vaut un prix seulement si quelqu'un est prêt à le payer ce prix. L'investisseur, quand il achète un actif, il regarde combien ça lui rapporte. Si tu as un actif qui a coûté 400 millions qui rapporte zéro, ben c'est con mais ça vaut peut-être bien zéro.
En l'occurrence, le marché boursier est là pour montrer à quel prix le public est prêt à acheter le produit, à l'heure actuelle.

Tu as des infrastructures qui ont une valeur de marché négative car elles ne rapportent pas assez de revenus pour compenser leur coût (par exemple d'opération et maintenance notamment, mais aussi coût financier de remboursement de la dette, ce point-là étant critique pour un stade et franchement je ne suis pas allé voir si le remboursement est rapide ou non).

Je vais te donner un exemple qui devrait permettre un parallèle avec OL Land. Une ligne de métro, ou de train de banlieue, c'est en déficit structurel. En France, c'est public, ça perd de l'argent et tout le monde gueule que c'est un scandale (mouarf). Au Japon, les lignes de train privées ne gagnent de l'argent que parce qu'elles possèdent les terrains où il y a les gares de leurs lignes, depuis des décennies. Et ils y mettent des centres commerciaux, ils développent avec des espaces d'activités, etc. Cela rend la gare et ses environs immédiats attractifs, cela devient aussi un argument pour que les gens s'installent sur la ligne en question afin de bénéficier d'un accès facile à ces zones du coup ça fait plus de passagers, etc.

Bref, c'est peut-être pas le stade qui a de la valeur, c'est ce qu'il y a autour, comme Aulas l'a toujours dit d'ailleurs. Et aujourd'hui ce qu'il y a autour, ça n'existe qu'à moitié, et son attractivité (ou sa capacité à gagner de l'argent) reste à démontrer.

Mais il est aussi tout à fait possible que ça soit Aulas qui a raison et que ça vaille un milliard. Si je savais tout mieux que personne, je serais en train de me dorer la pilule sur une plage paradisiaque grâce à mes milliards gagnés en bourse, au lieu de faire comme si je m'y connaissais.

Hyoga

26/02/2020 à 02h56

Run
aujourd'hui à 01h43
Bon, pas tout compris mais merci du cours 101.

Alors je relance.
Ou se situe le stade qui lui-meme a ete paye 400 et quelques millions, donc logiquement, il en vaut au moins le meme montant, auquel tu ajoutes le terrain et ses hectares ?

Juste ca, dans ma tete, ca me dit que le club (enfin, le club...l'entreprise plutot) "vaut" plus que 400.
---

Juste là dessus, en plus simple.

Tu achètes une maison 300 brouzoufs pour la louer, tu prends un prêt de 250 et tu mets 50 d'apport.
Ta maison "vaut" 300.
Au bout de cinq ans, tu la revends 300. Bon, mais tu dois rembourser le prêt qui reste, hein. Disons qu'il reste 200 de principal à payer. Donc au final, tu récupères 300, tu en lâches 200 à la banque, il te reste 100, tu as doublé ton apport de départ (les loyers perçus ont compensé le remboursement mensuel du prêt).

Si c'est une entreprise, tu vends le bazar avec les dettes incluses.
Donc si Mr. X est prêt à acheter 300, en fait tu la vends 100.

Redalert

26/02/2020 à 02h57

Run
25/02/2020 à 19h20

Et vous, vous avez été combien de fois en position de créer une bonne surprise printanière en LDC depuis 10 ans ? Zéro ?
Parce que la performance de l'Ajax de l'année dernière, c'est pas avec Génésio ou Garde que vous avez été ne serait-ce que proche de l'effleurer.

Il me semble même que Dolberg, Ziyech et Onana vous avaient un peu ridiculisé à la Johan Cruyff Arena. En Europa League.

Alors, oui, vous avez (peut-être) une chance d'inquiéter la Juve de Cristiano Ronaldo mais il faudrait vraiment que tout se passe parfaitement pour vous pour que vous vous qualifiez (Lopes, Marcelo, Marcal, Tousart, Cornet, Aouar...). Ça fait beaucoup de paramètres dont dépendent une bonne performance pour vous sur 2 matchs alors qu'il suffit presque à la Juve d'un bon Buffon, de très bons Pianic, Dybala et Ronaldo pour que ça passe easy pour eux.

Run

26/02/2020 à 03h21

@Hyoga
Ok, la j'ai mieux saisi le truc.

Hyoga

26/02/2020 à 04h48

Redalert
aujourd'hui à 02h57

Et vous, vous avez été combien de fois en position de créer une bonne surprise printanière en LDC depuis 10 ans ? Zéro ?
--

On était en demi-finale de ligue des champions il y a 9 ans et dix mois, alors camembert le tracteur.

Espinas

26/02/2020 à 05h02

Après si tu prends la croissance des revenus de "l'industrie du foot business" sur 10 ou 20 ans, c'est assez vertigineux.

Les droits TV et les transferts ont pris l'ascenseur dans les clubs les plus riches.
Et les GAFAs commencent à peine à s'y intéresser alors que les offres de streaming payants vont bien devoir trouver des contenus exclusifs qui font s'abonner les gens.
Sans parler du format des compétitions (la superligue? des matchs en Asie? la coupe du monde des clubs de la Fifa?) et du faible risque sportif à moyen terme avec des écarts budgétaires qui se creusent.

N'oublions pas le centre de formation dans l'équation.

Et le foot féminin qui va probablement être plus suivi dans 5 ans que maintenant avec des droits TV, billetterie, sponsors, transferts qui vont augmenter.
Même si ça ne devient que 30 ou 40% de l' économie du foot masculin dans 10 ans, ça fait des sacrés montants.

Et pour le coup, le stade privé est un avantage, puisque tout événement organisé qui rapporte plus que les frais d'orga et de sécurité rentre dans l'EBE du club.

Le risque que tout s'écroule existe mais si on regarde en arrière, c'est l'inverse qui s'est passé et on est passé d'un monde où des notables confiaient les rennes de l'équipe à des anciens joueurs et dont la principale recette était la billetterie à un secteur économique mondialisé géré bien mieux depuis le FPF et qui est un des rares à susciter une large attention médiatique et du public.

 

Redalert

26/02/2020 à 08h42

Hyoga
aujourd'hui à 04h48

Oui, après avoir battu le Bordeaux de Blanc saison 3 (post-titre)...

Et c'était comment le Bayern, vous avez eu votre chance ?